Soutenez la création de " Au loin", notre spectacle de marionnettes sans paroles, pour des spectateurs de 3 à 7 ans.

Large_colonne_3_copie

The project

Résumé:

 

Soudain, là, sur un bureau quelque chose bouge... L’histoire d’Ulysse prend vie, le petit roi de papier surgit des pages et nous emmène dans ses aventures pour vivre avec lui un voyage initiatique.

 

Au coeur de la poésie, l’écrit se transforme et nous plonge dans le rêve. L'héroique navigateur de l’impossible nous parle de liberté, de bonheur et de joie. La magie de la lumière enrobe le tout et nous laisse dériver sur ce chemin enchanteur…

 

Inspiré de l’Odyssée d’Homère, “Au loin”est un spectacle de marionnettes muet, où les livres et les feuilles de papier s'animent.

 

Au_loin

 

Note d'intention:

Notre volonté est de donner à voir, à ressentir, au jeune public, une histoire forte, celle d’Ulysse...  Son épopée nous plonge au coeur de l’enjeu humain : la connaissance de soi après une série d’épreuves.

 

Cette ligne conductrice est facilement adaptable et reconnaissable par les enfants, c’est ce qu’ils vivent dans le fait de grandir.

 

A travers cette adaptation, nous voulons parler des notions de courage, d’aventure, de solitude et d’amour, et les porter par la symbolique du livre.

 

En effet, l’Odyssée d’Homère est la première oeuvre littéraire connue, ce qui nous a donné envie de (re) faire sortir le héros du signe écrit pour le faire naitre : que littéralement le papier prenne vie.

 

 

Description du projet/ Scénographie:

Le parti pris scénographique se trouve dans l'utilisation, quasi unique, d'un seul et même matériau : le papier. Vecteur symbolique, le papier étant le support des livres, il offre aussi une multitude de solutions plastiques. Plié, froissé, superposé, mis en volume, ce matériau permet de créer un plateau monochrome qui devient un espace de projection de l'imaginaire du jeune spectateur.

 

 

Le décor:

 

 

Projetdecor002

 

 

l’action se déroule sur un grand bureau qui va servir de castelet.

Il est recouvert de feuilles blanches tombant en cascade sur le sol.

Des livres de couleur uniforme sont entassés de part et d'autre de la surface.

Au milieu du plateau, repose une grande feuille de papier froissé.

Une lampe de bureau est repliée sur elle-même.

 

Sans_titre-1

 

A l'avant scène, côté cour, une pile de livres, allant en s’évasant, 

est surmontée d’une maison en pop-up.

 

 

 

 

Les marionnettes et quelques personnages:

 

Ulysse, Pénélope et Télémaque - Les corps des marionnettes sont construits selon la technique de l’ origami. Nous nous sommes inspirés des oeuvres de  Joe Nakashima dont la délicatesse correspondait à l’univers que nous souhaitions créer : le pliage crée un corps articulé et léger tout en conservant une certaine rigidité, ce qui lui donne une maladresse touchante. 

 

 

Trio_2

 

 

Duo

 

 

 

 

Le cyclope - Il est joué par une lampe de bureau articulée sur son socle ; son oeil unique étant, bien entendu, l'ampoule.

 

 

Cyclope

 

 

 

 

 

Le goéland - C’est une simple feuille, légère, à laquelle nous donnons une « silhouette » d’oiseau.

 

 

Calypso - Nous donnons l'illusion qu'une page de livre se mue en main :

c’est celle du manipulateur revêtue d’un gant, montant jusqu’au coude, dont le latex est imprimé de signes écrits, identiques à ceux de la page de laquelle Calypso émerge.

 

 

La musique:

 

Les musiques sont des compositions originales. Utilisées avec parcimonie, elles seront un soutien émotionnel et viendront appuyer la poésie de la lenteur.

 

En voici quelques extraits:

 

 

 

Note de mise en scène

 

       « Les contes de fées ont pour caractéristique de poser des

          problèmes existentiels en termes brefs et précis.

          L’enfant peut ainsi affronter ces problèmes dans leur forme

          essentielle, alors qu’une intrigue plus élaborée lui compliquerait

          les choses. »  

                                  Bruno Bettleheim (Psychanalyse des contes de fées)

 

 

Nous avons choisi de raconter ce récit en théâtre de marionnette. Le spectacle durera approximativement 35 minutes.

 

Nous travaillons autour de deux axes:

D'une part, rendre accessible cette histoire au jeune public.

D'autre part, que l'enfant vive une expérience visuelle stimulante à travers une esthétique poétique qui mettra l'histoire en évidence.

 

Le spectacle est sans parole, soutenu par le souffle, les exclamations du manipulateur, et par la musique. le plein et le vide sont des notions présentes tout au long du spectacle.

 

A la simplicité et linéarité du récit s'ajoute la précision des manipulations   des marionnettes : les mouvements, les déplacements, les regards, les interactions  de celles-ci  sont chargés d'un sens immédiatement lisible par le public.

 

Le silence et la lenteur sont des choix philosophiques qui ont l'ambition de faire confiance à la capacité de l'enfant à comprendre une histoire par lui-même grâce à ses propres projections.

 

 

Histoire de la création:

Nous avons commencé l'écriture du spectacle au printemps 2013.

Très vite, nous avons eu envie de nous confronter au public...

Une « pré-première » étape de travail a donc eu lieu, en Juin 2013, afin de tester - avec les moyens du bord- les possibilités, et la compréhension par  le jeune public, du procédé narratif et scénographique « papier ».

 

Forts de l’accueil chaleureux reçu , nous avons choisi de poursuivre la conception du projet: Le spectacle « Au loin » sera créé au Centre Culturel de Schaerbeek, la première y aura lieu le 14 septembre 2014.

 

Nous sommes soutenus par  La Roseraie et par la Fabrique de Théâtre qui nous accueillent en résidence et nous fournissent une aide précieuse.

 

Quelques images de la captation vidéo de la "pré-étape" de travail:

 

 

 

 

Note pédagogique:

Nous pensons d’ores et déjà que le spectacle suscitera l’intérêt des enseignants du secteur maternel. Un dossier pédagogique sera concu pour les aider à soutenir, prolonger, le propos de la pièce auprès des enfants.

 

De plus, nous concevons un dispositif scénique autonome qui permettra  d’aller jouer au sein même des écoles. Nous pensons en particulier aux institutions scolaires dites “à discrimination positive” , où les parents des élèves n’ont pas toujours les moyens de payer le transport collectif jusqu’aux lieux de représentation “classiques”.

 

 

Qui sommes nous?

 

Blaise Ludik

 

Blaise_poisson_1

 

né le 16 juin 1973, a grandi à Charleroi.

Après avoir suivi les cours Florent à Paris pendant 2 ans, il entre à l’I.N.S.A.S. en Interprétation, dont il sort diplômé en 1998.

 

Il travaille alors avec Isabelle Pousseur (Woyzeck de G. Büchner, 1998), puis dans le cadre du Jeune Théâtre National - entre 1999 et 2001, il travaille avec J.-C. Berutti (L’île aux esclaves, de Marivaux) et Julien Roy (Notre Pouchkine, de Pouchkine).

 

Il joue ensuite avec la Compagnie de la Galafronie

(Minimansno, création collective, m.e.s. de D. Deneck, 2001)

 

En 2000, Il fonde avec Harold Henning et Ludovic Barth, la « Clinic Orgasm Society », collectif pluridisciplinaire, et crée collectivement Melvin Trilogie (Festival Temps d'Images, Halles de Schaerbeek ; février 2002) ; et DTC (on est bien) (création au Manège de Mons en 2009).

 

Il joue notamment pour Christian Leblick (Les Perles, d’après H. Hesse, 2003 ; Venant du cœur, de Nicole Malinconi, 2006) ; Jean-François Pulitzer (René Kalisky, une voix prophétique, 2003) ; Jean-Gilles Lowies (Le grand inquisiteur, d’après Les Frères Karamazov, de F. Dostoïevski, 2003) ; Marcel Delval (Le retour de Pinter, 2004) ;  Mariano Pensotti (La Marea, Kunstenfestival des Arts 2006) ; Manah Depauw (Eden Central, kunstenfestival, 2010).

 

Il joue également pour le groupe Toc, sous la direction d'Anne Thuot (La caque sent toujours le hareng de Marie Henry, 2006) ; pour Glen Kerfriden (Le roi Ubu d'Alfred Jarry, création au Théâtre du Méridien ,2007).

 

En théâtre d'objets, Il travaille avec Isabelle Darras sur le spectacle Déviations ( Blue moon, création collective, Compagnie Gare Centrale,  sous le regard d'Agnès Limbos,  2007).

 

Il travaille régulièrement avec Michel Dezoteux, (Richard III de Shakespeare, 2005 ; L’avare de Molière, 2006 ; Le revizor de N. Gogol, 2007 ; Gibier de potence-L'affaire de la rue Lourcine de E. Labiche, 2009 ; Les trois sœurs de A. Tchekov, 2010 ; Hamlet de Shakespeare , 2012).

 

Il est l’auteur, avec Benoit Gob, d’ une série de 70 capsules humoristiques pour la télévision (Salvi & Vito, Plug-TV,  2005-2006). 

 

 

Judith Spronck

 

 

 

 

Née le 2 octobre 1971, à Bruxelles.

Elle se tourne depuis toujours, et à travers différents circuits, vers les métiers de l’art. Principalement, le cinéma et tous les savoirs-faire périphériques inhérents à cette profession

 

Passionnée, elle a démarré ses propres projets de court-métrage et de capsules télévisuelles.

 

Interessée par les synergies, elle favorisera les rencontres productives : les projets sont l’occasion de féderer, mobiliser les autres autour de la créativité.

 

De tout ce parcours animé et riche, demeure cette vision artistique affirmée et exigeante qui porte aujourd’hui son regard vers de nouveaux horizons et vers la constitution de cette compagnie Plastique Palace théâtre.

 

Sans doute derrière ce nom, nous retrouvons son attrait pour les arts plastiques et ses engagements sociaux dans le désir de transmettre et de partager les valeurs essentielles de l’amour et du sens.

 

 

 

Why fund it?

Jusqu'à présent nous avons travaillé sur un décor provisoire, fait avec les moyens du bord, visuellement très proche du décor définitif mais incommode  pour le transport, le montage et le démontage.

 

Or, dans notre volonté de nous produire au sein même des écoles nous devons penser pratique.

 

Une partie de la somme nous servira donc à acheter le matériel nécessaire pour reconstruire un décor plus léger, plus mobile, bref plus fonctionnel. 

 

Ces travaux auront lieu au mois de mars, à la Roseraie.

 

Le décor provisoire:

 

Table_bureau

 

 

 

Pour promouvoir notre spectacle, nous avons fait appel à une jeune graphiste: Perrine Dehousse  a accepté de créer l'affiche et le logo de notre compagnie pour une somme très très modique. Nous souhaiterions pouvoir la rétribuer plus généreusement.

 

 

Concrètement

                                                                                                                                                                  

Achat du métal pour construire: la structure du castelet, la structure de la colonne de livres, les pieds  pour accrocher les pendrillons et les lumières:

450 euros

Achat du bois pour le castelet:

50 euros

Achats de lampes led et métal pour la construction du " bac lumineux" du castelet  (lumières de la mer) : 

250 euros

Affiche

250 euros

Frais Kiss Kiss Bank Bank:

+/- 100 euros

 

TOTAL

1100 euros

 

 

... Et si jamais la collecte dépassait les 1100 euros initiaux?

 

Nous saurions quoi en faire!

 

Actuellement, le matériel lumière et le matériel son nous sont prêtés par la Fabrique de Théâtre.

Dans cette même volonté d'autonomie complète du spectacle, il serait idéal que nous possédions nos propres dispositifs sons et lumières pour pouvoir plus facilement jouer le spectacle dans les écoles.

 

Achat son: 6 hauts parleurs amplifiés, cables, carte son

700 euros

Achat Lumière: 12 pars, table dmx

1000 euros

 

                                                                      

Info pratique : Comment participer à la collecte ?

 

1 - Soit, en direct sur Kisskissbankbank, cliquer sur soutenir, sélectionner une contrepartie et s'inscrire pour qu'on puisse garder le contact avec vous.

 

2 - Soit en faisant un virement  à notre association, voici notre N° de compte :Plastique Palace théâtre asbl /  Iban : BE75 3631 2752 7051  / Bic : BBRUBEBB. Tous les versements qui seront effectués sur notre compte seront transférés sur KKBB.

Toutefois si vous faites un virement via notre association merci de nous envoyer votre adresse mail à plastiquepalace@yahoo.be pour qu'on puisse vous tenir au courant de la suite du projet.

Thumb_ppt_logo-01
Plastique Palace Théâtre

Blaise Ludik, comédien et Judith Spronck, réalisatrice, régisseuse et costumière ont mis à profit leurs différentes compétences afin de trouver un langage théâtral unique, dédié au jeune public, où l’univers cinématographique de Judith Spronck, son regard sur l’esthétique graphique, rencontre l’univers théâtral de Blaise Ludik. Ces visions conjointes... See more

FAQ Questions about the project

+ Pré-acheter le spectacle: détails

Vous pouvez pré-acheter le spectacle au tarif préférentiel de 600 euros.
La formule est la suivante:

- nous jouons deux représentations dans la même journée.
- Les frais d'essence ne sont pas compris.

+ Pré-acheter le spectacle: fiche technique

ESPACE DE JEU

Profondeur 4m
Largeur 6, 5 m
Hauteur 3, 5m
Boîte noire indispensable (apportée par la compagnie)
Occultation indispensable

Attention: Pour des raisons de visibilité et de proximité pour le public, il est
impossible de jouer sur une scène surélevée de plus de 60 cm

MONTAGE
2h00

DEMONTAGE
1h00

AIDE DEMANDEE
1 personne lors du déchargement et rechargement du matériel.

ESPACE PUBLIC
Gradins souhaitables.

JAUGE
65 spectateurs.

DUREE DU SPECTACLE
35'

DECOR (apporté par la compagnie)
1 table
1 colonne de livres
Divers accessoires

ECLAIRAGES
(ils sont apportés par la compagnie)
Prévoir éclairage pour le public sur dimmer

SON (Fourni par l'organisateur)
1 système d’amplification

ELECTRICITE
apporté par la compagnie

REQUETES
1 loge chauffée avec miroir et bouteilles d’eau pour 2 personnes

+ Pré-acheter le spectacle: questions relatives au bon de commande, assurance, ...

Merci de nous téléphoner (Judith Spronck - 0479/971080), nous nous ferons un plaisir de répondre à vos questions.

Last comments

Thumb_default
7 months
Félicitations et bon travail !
Thumb_default
7 months
Hummmpf! dernier coup d'épaule! courage!
Thumb_default
7 months
Comme j'ai participé un tout petit peu au projet d'Isabelle Darras et bien je participe au tien, qui a l'air tout aussi beau. Bonne chance et peut-être à bientôt. Daniela (exexexex de Benoît Gob, juste pour que tu me situes;)