Participez au lancement de la 1re plateforme indépendante d'échanges directs entre les citoyens et leurs élus.

Large_assemblee_nationale-2013-kkbb

The project

LE PROJET

 

Mettre en place une PLATEFORME INDEPENDANTE D'ECHANGES DIRECTS AVEC LES ELUS permettant aux Français de recevoir des réponses concrètes à leurs questions.

 

L'INTERET

 

Pour les FRANÇAIS : QUESTIONNER les élus sur leurs sujets de préoccupation et obtenir des REPONSES CONCRETES

 

Pour l'ELU : démontrer publiquement sa capacité d'écoute, EXPLIQUER ses actions et ses votes

 

- Pour les MEDIAS : RELAYER les échanges 

 

LE CONSTAT

 

Graph1

 

(Source : Harris pour Respublica - Novembre 2011)

 

 

Graph3

 

(Source : OpinionWay pour CEVIPOF - Décembre 2012)

 

L'OBJECTIF 

 

Echange-dialogue

 

 

L'ESPRIT

 

Un PROJET CONSTRUCTIF associant les citoyens, les élus et les médias.

 

 

LES PRINCIPES

 

- SIMPLICITE : j'indique mon code postal, je vois apparaitre l'ensemble des mes élus et peux leur poser une question.  

- RESPONSABILITE : toutes les questions/réponses sont validées par une équipe de modération avant publication sur la plateforme pour s'assurer que les échanges sont respectueux et compréhensibles.  

- INDEPENDANCE : les subventions publiques (excepté celles venant de l'UE) sont refusées.

- TRANSPARENCE : tous les échanges ainsi que toutes les questions refusées par l'équipe de modération sont accesibles dans la durée.

 

L'HISTOIRE 

 

L'histoire démarre en juin 2012 par la découverte de la plateforme allemande par Pascal. Impressioné par la vitalité des échanges (125 000 questions de citoyens et 100 000 réponses d'élus en 6 ans) et animé par l'envie de dupliquer les bonnes idées, il se rend à Hambourg pour rencontrer l'équipe allemande.

 

En septembre 2012, il décide de consacrer 25% de son temps au projet. Il s'installe à La Ruche (laboratoire d'innovation sociale situé à paris) et présente le projet qui séduit Anne-Lise et Rodolphe. Ensemble, ils créent une association pour porter le projet.  Rapidement, ils sont rejoint par François et Céline, mettent en place un comité de parrainage et créent un site web pour présenter le projet (www.questionnezvoselus.org).

 

Julien les rejoint pour assurer le community management sur facebook/twitter, Philippe pour monter un partenariat avec le Pacte Civique, Alice pour apporter son expérience des financements européens. Un brainstorming animé par Opinion Valley en Décembre à La Ruche aboutit au choix du nom questionnezvoselus.org.

 

Vient ensuite la préparation du crowdfunding, d'une soirée à laquelle vous êtes cordialement invités qui réunira le 18 Mars au Comptoir Général à Paris tous les acteurs de l'e-democratie et l'intégration dans l'équipe de Carmen pour le projet de recherche, d'Arthur et des deux Nicolas pour s'occuper des relations avec les élus.

 

La suite, elle s'écrira grâce à vous...

 

Equipe

 

Contactez-nous si vous souhaitez rejoindre le projet. Nous souhaitons notamment mettre en place dans chaque région des équipes bénévoles chargées d'assurer les relations avec les élus et les médias locaux. 

 

QU'EN DISENT-ILS EN ALLEMAGNE ?

 

«Cette plateforme rend la démocratie plus directe, plus simple et plus facile à comprendre. Il n’y a aucune crainte à avoir. Au contraire, la démocratie a beaucoup à gagner d’une transparence accrue.»

Volcker Wissing, Membre du Bundestag 

 

«Je soutiens cette plateforme car je ne pense pas qu’il soit suffisant de voter tous les 4 ans.»

Christian Waegele, Donateur

 

«Il n’y a pas si longtemps, les hommes et les femmes qui vous représentaient au parlement s’‘exprimaient et vous écoutiez. Tous les citoyens peuvent maintenant s’exprimer. Pas seulement réagir aux propos des élus mais poser des questions. Nous passons d’une communication unilatérale à un réel échange. C’est une grande avancée pour la démocratie participative, il n’est pas exagéré de parler de révolution.»

Michael Schwelien, Rédacteur en chef de l’hebdomadaire Die Zeit

 

 

 

Why fund it?

28 000 euros sont nécessaires pour lancer la plateforme en France (20 K€ sont versés à nos partenaires allemands pour contribuer au passage en open source de la plateforme et 8 K€ sont dédiés au développement de fonctionnalités spécifiques à la plateforme française).

 

18 000 euros ont été donnés par un proche d'un membre de l'équipe bénévole. Les 10 000 euros collectés permettront de boucler notre budget de lancement et de donner vie à la plateforme.

 

L'animation de la plateforme sera assurée par l'équipe bénévole (10p) à travers notamment la mise en place des premiers partenariats médias, la modération des questions et la relation avec les élus.

 

La mise en ligne de la plateforme, votre soutien, celui des médias et de certains élus nous permettra de convaincre de nouveaux donateurs et mécènes.

 

L'objectif sera alors de financer durablement le salaire d'un(e) délégué(e) général(e) chargé(e) d'assurer :

 

- l'information régulière des donateurs

- la vitalité des partenariats médias nationaux 

- la qualité des relations avec les élus du Parlement Européen, de l'Assemblée Nationale et du Sénat

- la mise en place et l'animation d'équipes bénévoles régionales, responsables de la mise en place des  partenariats médias locaux et des relations avec les élus locaux 

 

Notre modèle économique repose comme en Allemagne sur le financement par les citoyens. 

 

 

Information concernant la déductibilité fiscale (art. 200 et 238 du code général des impôts)

 

Les dons et cotisations des particuliers à des associations d’intérêt général telles que FACEP (association qui porte le projet questionnezvoselus.org) ouvrent droit à une réduction d'impôt égale à 66% du montant du don dans la limite de 20% du revenu imposable. Si le montant de déduction fiscale est supérieur au seuil de 20%, le solde est reportable pendant 5 ans d’année en année, jusqu’à apurement.

 

Par exemple :

- un don de 60€ équivaut à 20,40€ après déduction fiscale

- un don de 100€ équivaut à 34 € après déduction fiscale

 

FACEP émettra des reçus fiscaux à l'attention des donateurs.

 

 

 

 

 

Thumb_big-logo-parliament-watch
Questionnez vos élus

Le projet questionnezvoselus.org est porté par une association d'intérêt général, à but non lucratif et à la gestion désintéressée, dénommée FACEP (French Association for Civic Education & Participation). L'association a été créée en Octobre 2012 par 3 résidents de La Ruche (espace d'entrepreneuriat social situé à Paris). Le projet est développé en... See more

Last comments

Thumb_default
over 1 year
Super initiative citoyenne, tout ce qui peut participer à rendre nos élus plus proches du peuple (et peut-être plus exemplaires) doit être encouragé !
Thumb_default
over 1 year
Bravo à toute l'équipe investie dans un beau projet de progrès démocratique.
Thumb_default
over 1 year
Bravo pour ce projet et tous mes vœux de succès à questionnezvoselus.org !