GrabAmerica, une rencontre avec les jeunes sud-américains, un voyage loin des idéaux européens. Un projet pédagogique de webdoc interactif !

Large_cover4

The project

Grabamerica, c’est un mélange de curiosité, d’humanité, et de cultures. C’est un voyage à la recherche de ce qui donne aux jeunes sud-américains cet état d’esprit positif, cette manière d'aborder les problèmes actuels et de prendre le temps nécessaire, pour vivre comme pour travailler.

 

     A l’origine de Grabamerica la curiosité, qui nous a fait partir tous les deux sur le sol sud-américain, et une envie de partager, qui nous fait y revenir. En 2011, Camille part vivre six mois au Mexique, un an plus tard Jonas part découvrir l’Argentine le temps d’un semestre. Au cours de nos expériences respectives, nous avons découvert et nous nous sommes adaptés à la culture de ces pays, lointaines de la société de consommation européenne. Nous avons été amenés à côtoyer quotidiennement la jeunesse de ces pays en voie de développement, et, nous avons fait le constat commun que les dynamiques, les visions et les idéaux étaient loin de ceux du monde occidental que nous connaissons. Les jeunes latino-américains ont des envies et projets nouveaux, des motivations singulières mais également des problèmes et réalités quotidiennes différentes des jeunes européens.

 

      Nous aimerions donc saisir plus précisément leurs préoccupations et leurs idéaux en partageant leurs modes de vie et leurs quotidiens. Pour retransmettre notre expérience et les différences culturelles ressenties, nous réaliserons un web-documentaire où nous pourrons aborder et traiter ces thèmes à travers plusieurs portraits filmés. Particulièrement sensibles à la création artistique, à la réflexion et l’engagement des jeunes artistes, nous souhaitons leur donner la parole à travers notre réalisation.

 

NOUVEAU : le trailer est disponible ;)

 

 

 

                  

                  

Fiche_technique

 

Fiche

 

Note d’intention

 

     Aujourd’hui, l’Amérique latine semble posséder un futur prometteur, qu’illustre l’exemple brésilien. Nous souhaitons partir à la rencontre de ceux qui sont les acteurs de demain, la jeunesse sud-américaine, et traiter de leur position dans ce contexte, de leurs souhaits pour l’avenir.

     A travers divers portraits, en suivant le quotidien d’associations, en vivant aux cotés de jeunes mobilisés, nous aimerions transmettre cette énergie qui les anime, les opportunités qui s’offrent à eux ou au contraire qu’ils se créent pour réussir dans des environnements où les fractures sociales restent très marquées.

 

     Pour cela, nous imaginons un documentaire interactif, qui n’a pas pour objectif premier de simplement relater de l’information, mais de retransmettre au spectateur cette vision, d’attiser sa curiosité et de l’amener à porter un regard nouveau sur un continent bien peu connu des jeunes européens.

 

Exemple de questions

 

- Préférez-vous profiter de votre argent plutôt que de l’épargner ?

- Qu’est ce que réussir sa vie ?  

- Comment voyez-vous la société de votre pays dans 15 ans ?  

- Quelles sont les opportunités de travail pour les jeunes ?  

- Quelles sont les valeurs que vous partagez avec les membres de votre famille ?  

- Ressentez-vous l’influence de la culture occidentale et si oui comment ?  

- Pour vous, quels sont les critères essentiels pour qu’un pays soit développé ?  

- Pensez-vous que les jeunes ont une place importante dans les décisions prises actuellement ?

 

Script

 

     Il nous a paru important de ne pas nous fixer de limites en écrivant un script figé, complet et  très renseigné, mais plutôt de nous définir quelques impératifs, et de dégager les thématiques importantes qui devront ressortir de notre documentaire. Notre script sera également le fruit de nos rencontres sur place et de nos expériences.

 

                                          Inzo

 

     Dans Grabamerica, nous nous mettrons dans la peau de deux enquêteurs, à la recherche de la «alegria latina», cette envie de vivre si singulière que possèdent les habitants et jeunes de ces pays.  Cette quête conduira donc notre projet, en nous poussant à nous interroger sur les différentes  composantes qui influent sur la vie des jeunes actifs.

 

Quel est leur secret? Possèdent-ils une solution  miracle?

Animés par cette recherche, elle deviendra pour nous un moyen de traiter des principales réalités auxquelles sont confrontés les jeunes quotidiennement, thématique par thématique. Dans cet esprit, chaque étape de notre voyage sera un chapitre de notre enquête. Le format de notre webdocumentaire permettra à la personne qui l’expérimentera d’explorer selon son envie, pays par pays, plusieurs points de vue et expériences sur chacune des thématiques abordées. Elle créera alors son propre chemin dans le contenu multimédia, comme nous avons tracé le notre. L’expérience de celle-ci s’en trouve renforcée ; elle est impliquée dans la navigation, dans le voyage, elle le vit.

 

 

Présentation géographique et thématique du projet

 

      Nous avons décidé de mener notre aventure pendant quatre mois dans six pays différents. Pour définir ces pays dans lesquels nous comptons nous rendre et obtenir un parcours le plus représentatif possible de l’ensemble du continent, notre choix a été fondé sur plusieurs critères. Il nous a fallu prendre en compte les différents niveaux de vie, les passés et présents politiques, les variétés géographiques mais aussi les différents peuples de chaque pays.

Nous planifions de rester au minimum deux semaines dans chacune de nos destinations afin de nous laisser le temps de rentrer en contact avec les populations locales.

Chaque pays représente une étape de Grabamerica au cours de laquelle nous prévoyons d’aborder une thématique particulière.

 

   Injw4xqf3z0q8svs08dp1v9brv1hs-uim8nocucwh9o

 

Rhzjrd9eqxgbo-psa3xoicu1gry_0ko7azzdu0ka06c

 

      Nous avons décidé d’axer notre diffusion principalement à des jeunes car nous pensons que notre réalisation peut être pour eux un outil de réflexion intéressant, et une manière interactive de découvrir les valeurs, combats et idées de jeunes ayant des cultures très différentes de la leur. Notre volonté est de susciter chez eux, et plus généralement chez les personnes qui expérimenterons notre film, la curiosité et l'ouverture à de nouvelles cultures et une réflexion personnelle. Cette dernière les amèneront à s’interroger sur plusieurs aspects de leur quotidien et à se poser des questions relatives à la mondialisation, au niveau économique comme culturel, au capitalisme et à la société de consommation et les désirs qu'ils engendrent, et d'envisager des solutions alternatives et nouvelles.

 

    Route

 

 

Diffusion

   

     En plus du libre accès à l’oeuvre sur internet, nous prévoyons de diffuser notre production dans plusieurs structures :

 

- A l’Université de Technologie de Compiègne (UTC) via son groupe facebook, et son portail web interne,

 

- Par l’organisation d’une projection en amphithéâtre de l’UTC, suivit d’un débat avec les étudiants présents,

 

- Par le référencent sur un portail internet dédié aux webdocumentaires : webdocu.fr,

 

- Sur la page Youtube de l’association étudiante Sous Sol Productions, qui participe à notre projet en nous prêtant une caméra Hv30,

 

- Lors du concours du documentaire Off, début 2014, dans le cadre du festival du film de Senlis. Ce festival est organisé par l’association La boite à Son et Image qui présente notamment les différentes réalisations documentaires amateurs à des élèves collégiens et lycéens,

 

- Dans le lycée rennais René Descartes qui propose une section bachibac (délivrance simultanée du baccalauréat français et du bachillerato espagnol),

 

- Dans le lycée grenoblois «Les Eaux Claires»  avec une classe de première qui suivrait l'ensemble de notre voyage et avec laquelle nous communiquerons tout au long de celui ci. Cet échange permettrai de confronter notre expérience directement avec le ressenti de jeunes Francais, et d'instaurer un coté interactif dans le tournage.

 

 

 Afin de permettre aux personnes intéressées de suivre l’avancée de notre projet lors du tournage, nous maintiendrons à jour un journal en ligne qui sera alimenté régulièrement par différents contenus : photos, écrits, vidéos et enregistrements. Il retracera nos rencontres et notre avancée dans les différents lieux dans lesquels nous nous rendrons, mais pourra être également un lieu d’échange où les internautes pourrons soumettre leurs questions à destination des jeunes, commenter et participer à la vie du tournage.

 

         Pyngfwavwgauuaqnwvjw39gakb7wyvbdpgtghpdxa84

 

D_marches

 

      Afin de faciliter les rencontres avec les populations locales, nous avons crée un réseau de contacts dans les pays que nous allons visiter. Le rôle de ceux-ci est primordial dans notre projet puisqu’ils nous aideront à rencontrer et échanger avec des jeunes locaux, des associations et/ou des infrastructures publiques.

 

A Santiago du Chili, nous avons déjà des contacts avec des étudiants cinéastes que nous avons connu lors d’un précédent voyage au Chili. Nous connaissons également une personne qui travaille au CFI (Centro de Formacion de la Industria). Il s’agit d’une association à but non lucratif qui propose des formations professionnelles gratuites (financées par l’Etat chilien) à des jeunes défavorisés, sans ou avec peu de diplômes, afin qu’ils s’insèrent sur le marché de l’emploi. Nous pourrons donc rencontrer facilement des jeunes qui participent à ces formations.

 

En Bolivie, une connaissance qui vit depuis plusieurs années à La Paz nous accueillera et pourra nous mettre en relation avec plusieurs personnes sur place. Nous sommes également en contact avec une jeune équatorienne que Camille a connue pendant son semestre d’étude au Mexique ; elle nous accueillera dans sa famille à Quito en Equateur.

 

         Mjjrzipk5-lzbsrznfru9_yrgs6cdibwqprmire1lps

 

Enfin, nous connaissons deux associations au Pérou qui sont susceptibles de nous accueillir dans le cadre de notre projet. La première d’entre elles est l’association franco-péruvienne Villages des Andes qui a été crée pour venir en aide à des villages défavorisés de la vallée du Colca. Elle mène notamment des actions dans les domaines de la santé et de l'éducation comme par exemple la mise en place d’une bibliothèque pour le jardin d’enfants de Yanque.

Camille a déjà rencontré le responsable de l’association au cours de son voyage au Pérou et nous pensons intéressant de le rencontrer dans le cadre de notre projet de webdocumentaire car cette association promeut et lance des projets souhaités par les villages eux-mêmes ; les villageois, qu’ils soient adultes ou jeunes, sont actifs et engagés dans ces nouveaux projets.

La deuxième association est la Brigada de Voluntarios Bolivarianos del Peru (BVBP) qui travaille en particulier avec l’orphelinat de Huanuco. Nous avons été mis en contact avec elle par l’intermédiaire de l’association belge Service Volontaire Internationale.

 

Quelques mois avant notre départ, nous prendrons le temps de créer des contact avec des membres des réseaux Couch Surfing, WWOOF et Help Exchange afin de leur présenter notre projet et cibler des jeunes d’horizons différentes.

Enfin, nous sommes également en contact avec les anciens étudiants sud-américains venus en semestre d’étude à l’Université Technologique de Compiègne via l’association Esperanto dont fait partie Camille.

 

L_quipe

     

Img_4975-cube

    Camille est étudiante en quatrième année à l’Université Technologique de Compiègne en Génie Biologique. Depuis longtemps attirée par la culture hispanophone, elle a déjà eu l’occasion de partir plusieurs fois en Amérique du Sud et notamment au Mexique où elle y a passé un semestre d’étude. Sa maîtrise de la langue espagnole lui permettra de converser facilement avec la population locale. Elle est également investie depuis deux ans dans l’association ESN-Compiègne Esperanto, qui accueille les étudiants étrangers à son Université, en prenant plaisir à les intégrer au mieux et à leur faire découvrir la culture européenne. Les anciens étudiants sud-américains venus en semestre d’étude en France qu’elle connait seront des contacts importants dans le projet.

 

Img_5375_-_cube

    Originaire de Grenoble, Jonas a grandi au milieu des montagnes. Attiré par les nouvelles technologies, et l’univers créatif du multimédia, il suit actuellement une formation d’ingénieur en informatique à l’Université Technologique de Compiègne. Lors de son cursus, il a eu l’opportunité de s’investir dans de nombreuses associations universitaires dans lesquelles il a développé un intérêt pour l’audiovisuel et la réalisation vidéo en participant à des projets de couvertures d’évènements, de réalisation de vidéoclips et de courts métrages. Il a également suivi plusieurs matières en rapport avec l’art du cinéma et la réalisation audiovisuelle. Son bagage technique sera primordial pour la réalisation du webdocumentaire.

 

-------------------------------------------------------------------------------------------

Si vous désirez plus d'informations sur les thématiques que nous allons aborder, sur notre parcours et avoir des informations détaillées sur notre projet, vous pouvez consulter notre dossier complet en cliquant ici !

-------------------------------------------------------------------------------------------

 

Nous vous remercions d'avoir consulté notre projet et à bientôt peut être sur KissKissBankBank !

 

Camille Chrétien

Jonas Aymoz

Why fund it?

Le budget de notre projet est le suivant :

 

- Vol aller-retour pour deux personnes : 2520€

- Transports en Amérique du Sud  : 2470€

- Hébergement (prix estimé en fonction du pays, du nombre de nuitées et du type de logement) : 844€

- Nourriture (prix estimés par pays et par jour) : 2060€

- Santé (vaccins et assurance) : 520€

- Achat matériel vidéo (objectifs, micro, viewfinder, steadycam Glidecam, disque dur, batterie caméra): 980€

- Achat licence plateforme webdocumentaire : 200€

- Divers (visas, taxes de sorties de territoire, fond de secours) : 654€

- Contreparties Kisskissbankbank : 200€

 

TOTAL : 10.188€

 

Plusieures collectivités publiques sont suceptibles de nous soutenir à travers des fonds d'initiaves jeunes. Le logement et les transports seront donc cofincancés par ces aides et notre apport personnel.

Cependant, le projet étant mené par deux étudiants, cette collecte est essentielle pour la réussite de notre projet. Elle nous servira à financer le matériel vidéo nécessaire à notre réalisation, les frais de santé et divers ainsi que les frais de contreparties à KissKissBankBank.

Thumb_untitled-3
GrabAmerica

A l’origine de Grabamerica la curiosité, qui nous a fait partir tous les deux sur le sol sud-américain, et une envie de partager, qui nous fait y revenir. En 2011, Camille part vivre six mois au Mexique, un an plus tard Jonas part découvrir l’Argentine le temps d’un semestre.
 Au cours de nos expériences respectives, nous avons découvert et nous ... See more

Last comments

Thumb_default
11 months
Bon voyage !
Thumb_default
11 months
Bonne chance Camille pour ce projet avec le souhait que tu fasses de belles rencontres et progresses dans tous tes projets de vie ! Patrick
Thumb_default
11 months
bon voyage--faites votre profit de votre belle jeunesse et si vous le voulez bien donnez quelques nouvelles en attendant de connaître l'autre moitié génération 50