Un film documentaire dense et corrosif sur la Politique Agricole Commune.

Large_visuel_05-1409150546

The project

MISE A JOUR Janvier 2014

 

*************************************************************

 

Merci à toutes celles et ceux qui ont soutenu le projet en envoyant une petite contribution par chèque malgré l'échec du crowdfunding via Kiss Kiss. Cela nous a bien aidé et nous sommes heureux de vous annoncer que le film est officiellement fini.

 

" Les petits gars de la campagne " commencera à tourner en avant-première à partir du 22 janvier 2014 dans plusieurs cinémas, MJC, etc. Pour en savoir plus rendez-vous sur la page facebook du film :

 

                      - PAGE FACEBOOK DES PETİTS GARS-

 

 

Le film sortira sur les écrans plus largement LE 15 OCTOBRE 2014.

 

Quant à la sortie DVD ce sera pour mars-avril 2015 !

 

 

*************************************************************

 

MISE A JOUR - FIN DE SOUSCRIPTION - 28 Mars 2013

 

*************************************************************

 

Comme vous pouvez le voir, nous n'avons pas atteint  le montant nécessaire.

Les contributions financières ont donc été comme prévu reversées par virement bancaire aux souscripteurs.

 

Nous avons toujours besoin de votre soutien pour que le film bénéficie d'une diffusion la plus large possible, vous pouvez donc nous envoyer un chèque (en ayant les mêmes contreparties) à l'adresse suivante :

 

Les Productions de la Main Verte

Antarès BP 70183 - Téléport 4

86962 Futuroscope - Chasseneuil Cedex

 

Désolé pour le supplément de papier et de courrier que cela pourrait engendrer.

 

En tous les cas merci et vive " Les petits gars de la campagne ".

 

L'équipe des Productions de la Main Verte.

contact@maverda.fr  -  09 53 35 45 59 

 

PS : Dans votre courrier, merci de nous indiquer vos mails, coordonnées postales et téléphoniques afin que nous puissions avoir un contact direct et vous envoyer ce qui correspondra à votre soutien.

Si vous avez besoin de compléments d'information, profitez du courrier pour le faire ou contactez nous par mail (ci-dessus).

 

*************************************************************

 

80 minutes de film documentaire informatif et créatif, innovant et décapant, sans pitié et drôle. 80 minutes d'archives d'hier et avant-hier, de témoignages d'aujourd'hui, d'images à tout couper, du Poitou à Bruxelles en passant par les Pyrénées. 80 minutes pour connaître une politique qui a transformé radicalement notre pays et ses habitants. La PAC, politique agricole commune. 80 minutes de folie ordinaire avec son lot d'argent, de pouvoir, d'idéologie, d'intrigues et de leurs conséquences sur nouz' autres les petits gars de la campagne (et d'ailleurs). 

 

Vous aurez compris que "Les petits gars de la campagne" est un film documentaire sur la Politique Agricole Commune (PAC).

De sa naissance à la réforme de 2013, nous avons fouillé dans les archives et rencontré beaucoup de monde pour avoir une idée de ce qu'il va se passer demain. Car l'avenir se joue en partie avec cette réforme.

 

Texte_fond_couleur_9

 

Ce film est produit par la coopérative audiovisuelle Les Productions

de la Main Verte et réalisé par Arnaud Brugier.

 

Nous vous encourageons vivement à lire la suite. Si vous lisez tout bien comme il faut, tout en bas de la page il y a de la vidéo.

 

Attention ! On aura les noms de ceux qui y vont directement...

 

Plan_large_serre_kkbb_reduc_jpeg_600

Serre de tomates des Pyrénées-Orientales. Productivité à perte de vue !

 

F_02

Au parlement européen. Discours de productivité à perte de vue.

 

166_a_plus_claire

Auprès de mon arbre improductif qui se sent bien seul au milieu de tout ce blé !

 

 

T02_new

 

T03

 

L'idée de faire ce film est tout droit sortie de mon précédent film,  ça sent le roussi. Dans ce film, j'essayais de voir le rôle que pouvait tenir l'agriculture et notamment l'élevage dans les moyennes montagnes méditerranéennes soumises au risque d'incendie de grande ampleur. De montrer que la production agricole dans ces zones fragiles pouvait limiter les surfaces brûlées en occupant et en ouvrant des espaces dégagés dans la montagne. On voyait aussi comment les politiques agricoles étaient décisives pour accompagner ce type d'actions et comment les hommes politiques savaient ou non les utiliser.

Au cours de l'année 2007 et après, de festivals en soirées « diffusions-débats » ce qui avait émergé pendant la réalisation se confirmait pendant les discussions. Il fallait creuser un peu cette histoire de politique agricole car il semblait y avoir beaucoup d'incohérences et de contradictions. Voir un peu d'où ça venait.

Et voilà comment commence une histoire de plusieurs années avec cette satanée PAC.

 

Affiche_cslr_-_kkbb

                     Vous pouvez visionner le film librement dans son intégralité sur :

                                               http://vimeo.com/32225191

               

T04

 

Les débats autour du film ont été riches et m'ont offert une bonne base de réflexion. Puis je me suis documenté, renseigné, interrogé à partir de nombreuses sources très diversifiées.  Documents français, européens, américains, officiels, officieux, papiers, vidéo, audio, etc.

Puis j'ai commencé à rencontrer des gens, à tous les échelons de « responsabilité » pour discuter et comme on dit, « identifier les jeux d'acteurs ».

A partir de ça, j'ai pu bâtir une réflexion permettant d'ordonner tant que possible toutes les infos en vue d'écrire le film.

 

Choisir les axes, la problématique, les intervenants, les territoires, les productions, la dramaturgie, le style, la longueur, la structure, etc. Et tout organiser.

C'est cela qui permet ensuite de convaincre chaînes de télé (nous en avons deux locales, TéléToulouse et TV8 MontBlanc) et soutiens financiers classiques (Centre National de la Cinématographie, Région Poitou-Charentes et Pays Montmorillonnais par exemple.) qui nous ont permis de couvrir une partie des frais de la production du film et de partir en tournage.

 

Cependant, ce n'est pas un film tout à fait comme les autres. Il est en effet plus difficile de développer, de produire et de diffuser un film qui explique et analyse la mise en place, le fonctionnement et les conséquences d'une politique sur le long terme que de financer la production d'un film sur les seules conséquences d'une politique (parler de pollutions, de désastres écologiques et humains, d'OGM, de marché dévastateur, de méchants pecnos excite plus les grosses chaînes et les gros distributeurs.).

C'est plus long de creuser jusqu'aux racines que de regarder et commenter les branches pourries.

 

T05

 

Pendant les 4 saisons et un peu plus, nous avons tourné à deux, parfois trois, sur les territoires du Poitou-Charentes et du Languedoc-Roussillon en passant par Paris, Bruxelles, Grenoble, la Bretagne, la Picardie et le Limousin.

Nous avons filmé et interviewé dans presque trois dizaines de fermes de toutes tailles et de toutes productions (ou presque). Du maraîcher bio à l'arboriculteur gigantesque en passant par le céréalier exportateur et l'éleveur des confins granitiques du Limousin. En plaine, en montagne, dans les vallées.

A cela, nous avons ajouté des intervenants du monde universitaire, de l'enseignement, des syndicats agricoles, de la politique, des associations, des instances internationales, des technocrates, des lobbyistes.

Beaucoup de lieux et beaucoup de monde.

Bref, nous avons bien vadrouillé, bien filmé et recueilli près de 150 heures d'images et d'entretiens.

 

 

54_a

Hollywood nous avait prêté du matos pour un travelling !

Christophe à la caméra, Stéphane à la conduite. Le tournage en même temps que la fauche. Maintenant la fauche après le tournage.

 

14_a

Monsieur Vurgier au son, la perche d'une main, un petit jus de raisin juste pressé dans l'autre.

 

Format_autre_kkbb

Où est-ce que j'ai garé mon tracteur ? J'étais certain de l'avoir laissé près de mon arbre !

 

                     Retrouvez plus d'images sur la page facebook du film

 

 

Tout cela ne suffisait pourtant pas, il fallait aussi des images que nous ne pouvions pas tourner puisqu'elles étaient dans le passé (il y a encore deux trois limites techniques qui s'imposent à l'être humain...).

Il a donc fallu partir à la recherche d'archives. A l'Union Européenne, aux Etats-Unis, au Ministère de l'agriculture, à l'Institut National de l'Audiovisuel. Et il y a de sacrées  pépites qui correspondaient aux recherches, aux espoirs !

 

Donc, la récolte était bonne, voire excellente et répondait aux attentes. Il fallait à présent la travailler pour en obtenir quelque chose.

 

T06

 

D'abord, c'est le travail de fourmi solitaire du tri, du classement, du séquencement et du prémontage. Puis vient le montage.

 

02_snapseed___psd_

Rémi et Arnaud en plein montage. C'est du sérieux !

 

Le montage est une étape cruciale de la construction du film. En respectant le scénario initial, il faut retravailler l'histoire avec la matière audiovisuelle.

Dans un premier temps nous avons construit un "ours", un assemblage logique avec un début et une fin.

Et puis nous avons avancé dans l'histoire. 15 heures de montage structurées dans la trame du scénario, puis 12, puis 10, puis 8, puis 6, puis 5, puis 4 puis 3h45, puis 3h30, puis 3h15, puis 3 heures, puis aujourd'hui, 2 h 30. 

 

Nous sommes proches du but mais il reste encore pas mal de boulot.

 

C'est à partir de là chers kisskissbankers que vous pouvez intervenir pour donner un sens à tout ce qui a été fait et à tout ce qui pourra l'être.

L'argent récolté permettra en effet de payer la fin de la postproduction. Autrement dit, l'emballage de la récolte (Habillage, mixage son, étalonnage de l'image, dessins et charte graphique).

 

Si nous obtenons plus que demandé, l'argent ira directement au partage et à la distribution de la récolte.

 

T07

 

Dès le départ de la production, nous avions des diffusions assurées par les chaînes de télévisions suscitées (il faut suivre un peu).

Cela nous assure un public mais nous avons toujours pensé qu'il fallait faire vivre les films documentaires autrement que par la télévision. 

 

Nous souhaitons faire du film un spectacle vivant. 

Pour cela, il y a les cinémas, les festivals, les théâtres, où nous pourrons être accueillis comme cela avait été le cas avec "ça sent le roussi".

 

Mais il y a beaucoup d'autres lieux publics munis d’électricité et de chaises qui peuvent devenir des lieux d'accueil. Un peu partout même. Nous voulons emmener le film dans ces endroits là.

L'idée étant de distribuer plus pour partager plus (toute ressemblance avec des slogans ayant existés est fortuite comme de bien entendu).

 

Ainsi, tout l'argent récolté au-delà de la demande initiale permettra l'organisation de diffusions et de débats là où les réseaux classiques ont du mal à aller (Salles des fêtes, cafés, places publiques, etc.).

 

T08

 

Nous aurions pu bâcler le film il y a quelques mois et avoir un budget dit équilibré. Nous avons privilégié le film à la compta.

La compta nous a rattrapé mais le film va déchirer.

Vous êtes indispensables pour nous permettre de rééquilibrer tout ça et d'aller plus loin !

A vous de jouer donc pour que soit possible la finalisation du film et une large diffusion !

 

T09

 

Volontairement, nous ne vous montrons pas d'extraits du film, pour le suspens.

Mais nous allons vous présenter des choses qui n'y seront pas. Sacrifiées au montage mais trop bien pour retomber dans les limbes. Le meilleur du reste. The best of the rest comme on dit à Hollywood.

 

Nous les avons appelé les apéros.

 

Dans un premier temps, les apéros à base d'archives.

 

- Les apéros des petits gars Part. 1 -

Film à base d'archives des années 1950-1960

(apéro mis en ligne le mercredi 26 décembre 2012).

 

 

- Les apéros des petis gars Part. 2 -

Film à base d'archives des années 1970-1980.

(apéro mis en ligne le mercredi 09 janvier 2013).

 

 

- Les apéros des petis gars Part. 3 -

Film à base d'archives des années 1990-2000.

(apéro mis en ligne le mercredi 16 janvier 2013).

 

 

 

Puis viendra un autre apéro à partir de nos images à nous. Quand nous aurons un peu plus avancé dans le montage :

 

- Les apéros des petits gars Part. 4 -

Film à base d'images d'aujourd'hui.

(apéro mis en ligne le mercredi 30 janvier 2013).

 

Tout cela dans l'attente du plat de résistance !

 

Si tout se passe bien :

 

Nous prévoyons de mettre en ligne la Bande Annonce du film en mai 2013

 

 

*************************************************************

 

MISE A JOUR - 30 septembre 2013 -

 

Tout ne s'est pas forcément très bien passé...

 

La Bande Annonce sera donc en ligne le 17 octobre 2013

 

ON COMMENCERA À DIFFUSER LE FILM À DROITE À GAUCHE À PARTIR DU 13 NOVEMBRE 2013.

 

LA SORTIE EN SALLES ET LE DÉBUT DES AVANT-PREMIÈRES, CE SERA LE 22 JANVIER 2014.

 

ET LA SORTIE NATIONALE LE 15 OCTOBRE 2014 !!

 

*************************************************************

 

Le dessert ? On verra si on peut faire une suite....

 

N'hésitez pas à nous laisser vos messages ou commentaires dans la rubrique "Actualités" (↑ tout en haut de la page).

Why fund it?

 

Nous avons donc besoin de réunir 10 000 euros* pour finaliser le film et pour permettre une diffusion que l'on espère la plus large possible. 

 

* 10 000 euros demandés ne sont pas 10 000 euros reçus. Commissions diverses et TVA déduites, pour arriver à  10 000 il faut recueillir 13 600 euros sur Kisskiss.

 

 

Les fonds récoltés seront utilisés comme suit  :

 

 Post-production image : 4 000 €

   - étalonnage

   - habillage

   - masterisation

   - création de copies de diffusion

 

 Post-production son  :  2 500 €

   - montage

   - mixage

   - habillage

  

 Infographie et dessins : 1 000 €

   - création d'un dessin original

   - création de l'affiche

   - création de visuels

   - édition d'affiches et de flyers

 

Diffusion DVD : 2 500 €

  - encodage

  - authoring

  - création du livret

  - impression jaquettes

  - pressage

  - finalisation des boitiers

 

Cela est le minimum dont nous avons besoin. Mais nous ne sommes pas contre plus que le minimum !

 

                           ---------------------------------------------------------------------

 

Si nous pouvons récolter plus que les 10 000 euros initiaux  :

 

- nous pourrons organiser nous-mêmes des diffusions.

 

- nous pourrons augmenter la visibilité du film grâce à la création d'un site internet.

 

- nous pourrons participer aux frais de distribution cinéma afin de multiplier le nombre de salles susceptibles d’accueillir le film.

 

 

 

Thumb_logo_kkbb_noir_216x216
Les Productions de la Main Verte

Les Productions de la Main Verte est une société coopérative de production audiovisuelle et cinéma basée en Poitou-Charentes et en Languedoc-Roussillon.

Last comments

Thumb_default
over 1 year
Courage j'ai transmis à tous mon réseau et sur mon blog pour faire avancer la collecte, il est temps de faire évoluer les consciences. Merci
Thumb_default
over 1 year
dur, dur mais votre projet est nécessaire. J'espère qu'il aboutira .
Thumb_default
over 1 year
ES UN PROJECTE MOLT INTERESSANT i MEREIX SER ENGEGAT.