Exit Orpheus est un texte hors du commun : un acte dramatique inédit. Ce huis clos sensationnel sera dans quelques mois un acte de création sur la scène contemporaine parisienne, avec des acteurs à vous couper le souffle... Nous faisons appel à vous pour financer l'adaptation à la scène du poème dramatique de Matthew Hong.

Large_exitorpheus_cover20x15

The project

 

 

 

Un homme, une femme. Deux êtres anonymes se retrouvent après une période imprécise de séparation.  La soirée se déroulant, elle met au jour un passé commun entre eux, cependant qu'ils négocient leur improbable rédemption face à leur destinée retentissante. Un couple se défait... Variation virtuose sur le thème de l'amour fatal, cette tragédie contemporaine nous renvoie subrepticement à la légende d'Orphée, figure du poète inspiré de la mythologie grecque et au déchirement d'Eurydice lors de sa descente aux enfers. Cette pièce est la cristallisation de ce fameux regard en arrière qui condamna Eurydice et tua Orphée. 

 

 

Exit Orpheus de Matthew Hong Création de Charlotte de Broglie D'après la traduction de Matthew Hong et Charlotte de Broglie Version scénique et mise en scène Charlotte de Broglie Collaboration artistique Pierre Zandrowicz Avec : Eva Leimbergerova &  Edward Akrout

 

 

What Happened To Us... L’Action se déroule dans un monde contemporain. Un homme anonyme, après une durée X, est poussé à revenir sur ses pas au domicile conjugal qu’il a délaissé. Le personnage masculin [Orpheus] : Poète, dans un désir d’abnégation totale se retire du monde. Il quitte un jour sa vie, tout ce qu’il a construit, laissant derrière lui son passé et ses effets personnels. Le poète solitaire, se retranche alors dans ses errances cherchant à regagner l’autonomie de ses sens, à s’extraire de la tyrannie du désir amoureux. Le personnage féminin [Eurydice] : Artiste-Interprète, reste seule dans l'incompréhension de son geste, sans explication depuis qu'il l'a quitté, avec pour seul remède à son absence les partitions de ses compositions de musique. Elle lui porte un amour infini, un amour d’une grande pureté. Au cours de ces retrouvailles tragiques, l’homme redécouvre, non sans une certaine violence qu’il ne saurait aimer cette femme sans une souffrance extrême. La même douleur qu’il s’est efforcé d’anihiler depuis la dernière fois qu’ils se sont vu. Elle, se trouve confrontée à un ultime rejet. Elle s’efforce de sauver les apparences mais le déchiremment profond qui l’émeut se fait sentir tout au long de la pièce. Dans cette tempête sourde de sentiments antagonistes, nous assisterons à la défaillance du sentiment amoureux, à la destinée tragique du couple mythique, à l’irrémédiable sortie d’Orphée et peut-être la mort d’Eurydice.

 

 

Pourquoi cette pièce Il y a très peu de pièces qui traitent de ce troisième Acte des relations homme-femme, et de la douleur profonde d'un couple face à son incapacité à s'aimer. Les prémices irréversibles du départ, les mécanismes de l'ultime séparation, l'écho des derniers déchirements, la tentation du retour en arrière; nous avons tous vécu dans notre intimité les tourments de la rupture, et pourtant peu d'auteurs ont osé rentrer dans cette matière, et nous restituer ces moments complexes avec grâce. Matthew Hong à fait ce geste avec candeur. Il nous offre à ce propos un texte très riche, qui nous permet d'explorer en profondeur une grammaire peu exploitée, le dernier acte de la vie d'un couple, qui pourrait être le vôtre, qui pourrait être le nôtre. Ce thème fascinant offre de magnifiques opportunités de créations théâtrales et d'exploration du corps de l'espace et du jeu des acteurs. Un geste artistique bienveillant qui devrait nous apprendre beaucoup sur la nature humaine.

 

Mettre en scène les corps Explorer le langage des corps dans la rupture, à la manière d'une danse. Comprendre comment ces deux corps évoluent dans l'espace clos et comment ils sont altérés par ces passions. Mettre en scène les transports de ces deux corps traversés par les différentes phases de la passion et de la résignation : l'observation, l'approche, l'attraction, l’éloignement, le désengagement, la réticence, le renoncement.

 

La scénographie Le plateau sera un espace dépouillé, composé qui joue avec les trois dimensions, avec quelques éléments essentiels. Les directions et les ambiances de lumière permettront de souligner l’évolution des rapports entre les personnages et de mettre en relief certains éléments du décors.

 

 

 

AuTour de la Création Dans le cadre de mes investigations pour le projet j'ai décidé de créer un site qui raconte comment j'ai abordé la mise en scène du poème dramatique de Matthew Hong. Une mise en scène est toujours un moment de remise en question et de recherche, et autour de la création de cette pièce je vais aller à la rencontre de différents metteurs en scène intervenants de la scène contemporaine pour comprendre où se situent les enjeux de la création théâtrale aujourd'hui. Découvrir comment mes pairs relèvent ces défis et créer un dialogue avec eux autour de la mise en scène et du travail de l'acteur. Plusieurs modules seront disponibles à cet effet sur notre site parmi lesquels nous trouverons des vidéos. Ces petits films seront des portraits de metteurs en scène français et étrangers qui s'exercent sur la scène Française et Européenne. À partir du 26 Mars 2012 sur le site d'Exit Orpheus sera diffusé une interview de chacun de ces metteurs en scènes, nous en rencontrerons une quinzaine. Ils y décriront leur métier, leur technique, les défis du théâtre contemporain et leur approche. Nous avons encore beaucoup de choses à apprendre, les internautes aussi...

 

 

 

Qui suis-je ?

LE METTEUR EN SCÈNE  

 

Charlotte de Broglie

Charlotte de Broglie. "Je suis jeune metteur en scène, comédienne d’origine franco-argentine. Après avoir étudié aux Etats unis et en Grande Bretagne, je suis de retour en France diplomée du Lee Strasberg Institute et de la Royale Academy d’Art Dramatique à Londres. Très investie dans la recherche théâtrale et le développement de l’acteur, je poursuis mes recherches avec Exit Orpheus qui sera ma deuxième mise en scène.

J'ai rencontré  Matthew il y a un an à Paris, je me suis passionnée pour son oeuvre, je lui ai fait une proposititon et nous avons décidé de collaborer sur l'adaptation à la scène de son poème dramatique Exit Orpheus."

 

 

 

L’AUTEUR  

Matthew Hong

 

 

Matthew Hong né à Séoul, en 1970 a quitté la Corée enfant pour Boston aux Etats Unis. Dès l’âge de 14 ans, il décide d’entré en pensionnat à la Northfield Mount Hermon School dans l’Ouest du Massachusetts. C’est à partir de cette époque qu’il s’engage en tant artiste, travaillant la peinture et les arts appliqués, inspiré par les maîtres modernes comme Clemente, Max Becmann et Picasso.

C’est au court de sa seixième année qu’il découvre la littérature et la philosophie. Il écrit dès lors, une série de sonnets inspirés par Shakespeare, qu’il travaillera sur une période de vingt ans pour en faire son poème épique "I, Faust".

Ses influences à cet âge délicat incluaient déjà les expressionistes, les philosophes et les poètes allemands (Nietzsche, Rilke), les existentialistes français (Camus, Sartre) et autres penseurs et intellectuels (Descartes, Pascal, Rousseau, De Tocqueville); les cinéastes italiens (Antonioni, Bertolucci), ainsi que les poètes de langue anglaise (T.S. Eliot, Wallace Stevens, Hart Crane) et les classiques grecs...

Ses années d’universités et les temps qui suivirent, il les passa à Minneapolis/Saint Paul époque à laquelle il se concentre sur son poème épique "I, Faust".

Il est très présent sur la scène artistique, prend part à différentes organisations artistiques locales et nationales. Il est souvent invité à faire des lectures de ses textes dans différent lieux comme le Walker Art Center, la radio publique KFAI, 1st Avenue, et The Artist’s Quarter. En 1999 il quitte ‘‘les villes jumelles’’ pour voyager dans le sud de la France et découvrir l’Europe.

Aujourd’hui Matthew Hong vit entre New York et Paris, et travaille sur son troisième livre, également un poème épique, Epitaph.

M.Hong est l’auteur de I,Faust (2007), Cities and Dust (publié en tant qu’Appendice de I, Faust), et Exit Orpheus (2009)

 

 

L’ACTRICE

 

Eva Leimbergerova

 

 

Eva Leimbergerova a fait toute sa formation théâtrale en République Tchèque (Conservatoire de Brno et DAMU,  Académie d'art dramatique de Prague). Elle a été engagée au Théâtre Svandovo à Prague pendant cinq ans (2005-2011) en interprétant des textes classiques et contemporains : Tchekhov, Shakespeare, Havel, Lagarce... Durant la saison 2006-2007 elle a participé à un stage au Conservatoire National Supérieur d’Art Dramatique de Paris, travaillant notamment avec Christiane Cohendy et Patrick Catalifo.

Eva vit en France depuis un peu plus d'un an maintenant et joue en France aussi bien qu'en République Tchèque au théâtre et au cinéma. En 2011, elle joue Andromaque la Troade au Théâtre de l'Aquarium, à la Cartoucherie, une création de Valérie Dréville. En Février 2012, elle tourne aux côtés de Gérard Depardieu dans L'homme qui rit, réalisé par Jean-Pierre Améris.

 

 

 

 

L’ACTEUR

 

 

Edward Akrout est né et a grandi a Paris. 

Après avoir été diplômé a la LAMDA à Londres en 2008, Il travaille sur scène dans le West-End, à la télé pour HBO, la BBC et également dans des films indépendants tout comme dans des film Hollywoodiens. Son rôle le plus récents sur scène a été Le Marquis de Sade dans "Marat, Sade" voici un extrait de la critique écrite par JP Watson dans The Stage :"And the Sade? Edward Akrout puts the rest of them to shame - sexy, compelling and charismatic - a cut above the rest".

En Mars 2011, il joue son premier rôle principale dans un long-métrage Britannique; Full Firearms mise en scène par Emily Wardill, il y joue un Gitan Serbe. En juillet 2011 il tourne la deuxième saison des Borgias.

En ce moment il tourne dans le Henry V produit par Sam Mendes et mise en scène par Thea Sharrock. Il y joue le rôle du Dauphin, Lambert Wilson joue son Père et Melanie Thierry sa soeur.

 

Why fund it?

Les fonds collectés serviront à assurer nos budget de répétitions et de scénographie : 6 semaines de Répétitons : 3000€ // Scénographie : 1500€ Ils permettront de réaliser la scénographie et l'univers sonore de la pièce, de payer l'équipe technique, les comédiens et tout le matériel logistique pendant les répétitions. Notre intention est de travailler la mise en scène de la pièce durant 4 semaines entre Août et Octobre 2012. À l'issue de ce mois de travail, nous commencerons les représentations en Novembre 2012 à Paris.

Last comments

Thumb_default
almost 2 years
PS. NOS MÉCÈNES SONT ÉVIDEMMENT INVITÉS !
Thumb_default
almost 2 years
Welcome Annie !!! L’équipe d’Exit Orpheus est très heureuse de vous annoncer la venue d’Annie Langlois dans notre projet. Suite à notre rencontre Annie et moi avons décidé de collaborer ensemble. Annie est désormais notre assistante à la mise en scène. Une assistante hors du commun : Jeune sociologue free lance avec une longue formation en anthropologie et philosophie, spécialisée dans les questions culturelles et artistiques. Annie effectue des missions de recherche dans ce domaine et d’autres d’ailleurs. Elle enseigne à l’Ecole Nationale des Ponts et Chaussées au travers d’un TD sur L’Art, la Technique et le Temps… Passionnée par les arts vivants que sont les musiques actuelles, le théâtre contemporain et la danse contemporaine, Annie nous fait l’honneur de rejoindre notre équipe sur ce projet. Bienvenue sur la planète Orpheus Annie ! Charlotte & toute l’équipe d’Exit Orpheus.
Thumb_default
about 2 years
“Répétitions // Count Down” : Comme promis chers Kissbankers! Voici quelques nouvelles de notre projet! Après une concertation générale, et suivant les emplois du temps de chacun des membres du casting, nous avons décidé de commencer les répétitions le 1er Novembre 2012 ! Soit dans exactement 65 jours… Le Count Down est lancé ! Je vous tiens au courant de la suite très prochainement ! À très vite! Charlotte & Toute l’équipe d’Exit Orpheus!