Des gravures rupestres mystiques et mystérieuses s'érodent en silence. Quête de sens et origine de l'art, sauvons notre histoire !

Large_vignette_bat_corrig_e

The project

Sauvons le patrimoine des falaises !

 

61-_gravure_panoramique_2

 

Au Burkina Faso, dans les falaises de Banfora, un formidable patrimoine naturel, historique et culturel agonise dans l'indifférence générale. Habitant un village des falaises, Je suis un amoureux inconditionnel de ces cailloux et de tout ce qui vit au dessus, dedans et en dessous. Voici douze ans déjà que je constate, proteste et crie à qui voudra bien l'entendre que dessus, dedans et en dessous de ce gros caillou, se cache mille trésors qui, à l'instar de ceux recherchés par les compagnies minières, ont une valeur inestimable. Douze ans que j'observe, année après année, l'érosion de ce patrimoine : Arbres millénaires tronçonnés, forêt galerie rognée par le feu, crocodiles braconnés, vestiges historiques tagués et pillés... Loin d'être de tempérament à pleurer sur mon banc, j'invite ceux d'entre vous que la curiosité pique à visiter notre site : http://www.kurukofe.com

 

La perle des perles des falaises

Jamais je n'aurais imaginé découvrir autant de splendeurs en explorant ces falaises. Il y a parmi ces trésors, l'un d'entre eux en particulier qui revêt un intérêt historique et culturel exceptionnel, une pièce maîtresse de l'histoire africaine pré-coloniale, un morceau unique du puzzle de notre histoire, au chapitre de l'art, du divin et du sacré. Taillées dans le gré, des centaines de gravures rupestres regardent le ciel et nous livrent un message que personne n'a encore déchiffré. 

 

Gravure_rupestre_burkina_2013b

 

L'une des caractéristiques de ces œuvres est qu'elles sont, en grande majorité, non figuratives (pétroglyphes). Certaines sont isolées, d'autres font partie d'ensembles de plus de 20 mètres carrés! 

 

Gravure_burkina_2013

 

On observe bien, sur cette magnifique gravure, les ravages causés par l'érosion. Mais alors me direz-vous : comment se fait-il que ces œuvres qui ont traversées les siècles subissent brusquement de telles dégradations ?... Deux facteurs peuvent expliquer cela. Le premier est que suite à la déforestation (qui a considérablement augmentée à partir de l'année 2000) les gravures, longtemps abritées sous un couvert de feuilles se retrouvent brusquement dénudées. La seconde est qu'il est courant d'observer en géologie, un phénomène d'érosion brusque lorsque la croûte dure de surface a été transpercée.

 

Révéler la créativité ancestrale :

Il faut la lumière rasante du soir ou du matin pour observer convenablement les gravures. Le rendu photographique n'est que très rarement satisfaisant.

 

2009-05_djenedjan_etude_bkf_bat__6_

 

L'idée nous est venue de prendre leurs empreintes. Après plusieurs essais, nous avons trouvé une technique naturelle, très peu agressive et dont le résultat nous ravit !

 

Dsc02044

 

Les empreintes révèlent même souvent des détails invisibles à l’œil nu ! Elles resteront un témoignage archéologique des plus pertinents.

 

!                             Aider nous à préserver ce patrimoine                                   !

 

--------et recevez en échange une authentique empreinte certifiée !-----------

Les empreintes seront réalisées spécialement pour vous de février à mai 2014 et seront donc disponibles pour l'été prochain. D'ici là, vous suivrez en détail chacune des étapes de la création.

 

Le procédé en image :

 

Dsc01969

 

Après avoir délicatement balayé la gravure, on étend un tissu de coton blanc. On frotte ensuite le tissu avec de la terre en faisant très attention de ne pas appuyer dans les creux.  

 

Dsc01971

 

On soulève ensuite délicatement le tissu et on s'éloigne un peu pour le secouer énergiquement. 

 

Dsc01973

 

La terre rouge n'aura pas marqué les creux, le dessin apparaît, on peut s'extasier devant le résultat ! 

Pour les conserver, les empreintes sont ensuite fixées par un artiste bobolais qui garde précieusement son secret. 

 

Dsc02041

 

 

2009-05_djenedjan_etude_bkf_bat__13_modif_taille

 

La quête du sens et de l'origine

 

Depuis plus d'un siècle, les archéologues s'interrogent sur le sens et l'origine des arts rupestres.  Les hypothèses sont nombreuses et chacune d'elles fait l'objet de débats passionnés.Voici pour ce site particulier notre hypothèse :

 

Qui étaient ces artistes ? 

Les habitants actuels disent que ces gravures ont été réalisées par "les gens d'avant". Hors, d'après les historiens: "avant" vivaient les Pygmées (au sens large : les peuples de la forêt). Les Pygmées habitaient il y a plusieurs milliers d'années le Sahara (quand ce dernier était encore une belle forêt). Ils sont progressivement descendus, contraints par la désertification jusqu'à leur position actuelle.

 

Quelles étaient leurs intentions ?

Les Dogons, les Sénoufos et beaucoup d'autres ethnies d'Afrique de l'ouest évoquent les pygmées comme étant ceux qui auraient transmis la cosmogonie et les "coutumes" aux ethnies contemporaines, en particulier les masques. L'ampleur des sites gravés qui témoigne des mois entiers de travail ainsi qu'une organisation sociale structurée et codifiée, associée au dessin non figuratif nous conduit à privilégier la piste du sacré, liée certainement à la transe et à la recherche de visions.

 

Cependant, n'ayant pas trouvé de similitude flagrante dans l'art rupestre africain, ainsi qu'avec l'art ou l'artisanat des pygmées contemporains, le mystère reste entier. On peut présumer que de nombreux sites rupestres restent à découvrir en Afrique et qu'un jour existera une base de données exhaustive à l'échelle du continent nous permettant de retracer la migration de ces artistes. En attendant, et suivant les conseils d'un archéologue, l'important est de garder une trace de ce patrimoine sinon de le préserver.

 

Dsc02030

 

Une approche intégrée localement, en lien étroit avec les populations locales, les élus et les autorités régionales, ainsi qu'avec des scientifiques burkinabè et européens.

 

Dsc01915

Présentation des empreintes aux notables du village.

 

Article_inter-communes

 

SAUVEGARDE ET VALORISATION : LA MÉTHODE

 

Classer le site en zone protégée, interdire la coupe des arbres à proximité et délimiter la zone par de grands panneaux explicatifs est indispensable... Mais tout à fait insuffisant.

Sans la vigilance, l'entretien et l'attention de personnes dévouées à cette tâche, aucune initiative aussi intégrée soit t-elle n'a de chance de tenir ses objectifs dans la durée. Aussi, la solution réside dans le développement d'une activité économique liée à ce patrimoine et capable de générer suffisamment de ressources pour en assurer la sauvegarde. Parce que les gravures sont un atout parmi d'autres (faune et flore remarquables, paysages de falaises magnifiques...), le développement du tourisme, s'il est mené avec beaucoup d'attention et de vigilance apparaît comme la meilleure sinon la seule solution possible.

 

Etat  d'avancement du projet : 

 

Une forêt villageoise en haut des falaises a été délimitée en 2009. Elle couvre qu'une petite partie des sites gravés. Lors de la dernière réunion, les villageois se sont entendus pour élargir la zone protégée aux autres sites. La coupe des arbres pour la confection de charbon ayant diminuée mais pas cessée, il fut entendu désormais que de tels actes seront passibles d'amende.

 

Un Campement associatif se construit doucement au cœur de cette forêt. S'il a vocation à accueillir des visiteurs, c'est aussi un lieu d’expérimentation des techniques agro-écologiques et permaculturelles.

 

Img_7939

Abou et Abi entretiennent les lieux et veillent sur les arbres. 

 

Une piste fût aménagée à l'occasion d'un chantier participatif avec la population locale afin de rendre le campement accessible en voiture... Mais cela reste très "sportif" et il faudra y revenir cette année. 

 

BEAUCOUP D'EFFORTS ONT DÉJÀ ÉTÉ RÉALISÉS... MAIS CERTAINS AMÉNAGEMENTS MANQUENT AFIN DE RENDRE VIABLE LE PROJET;

 

Enfin, à l'heure d'internet, des slogans et de l’immédiateté : si vous avez prit le temps de lire toutes ces lignes, c'est que vous êtes déjà quelqu'un d'exceptionnel.

 

Merci de votre attention,

 

Baptiste Legros 

Why fund it?

Dsc01877

=========================================================

Avec 5000 €, nous lancerons l’activité touristique qui assurera le financement de la gestion du site et la protection des gravures. C'est l'investissement minimum pour agir.

 

Détail des dépenses pour 5000 € de dons : 

 

Investissement relatif à la restauration de la piste:

 

         -   Une tonne de ciment pour restaurer la piste                                    : 180 €

         -   Compensation offerte au comité villageois qui mobilisera la

              population pour le chantier                                                                  : 300 € 

             (cette somme sera réinvestie pour l’intérêt général !)

         -   Logistique, carburant et repas pour les participants au chantier : 100 €

____________________________________________________________

sous total (1)                                                                                                    580 €

 

- Investissement relatif à l'aménagement du campement

 

          -  Construction d'une cuisine au campement                               : 1000 €

          -  Aménagement d'un puis traditionnel                                          : 800 € ___________________________________________________________

sous total (2)                                                                                                    1800 €

 

-  Investissement relatif à la sauvegarde des gravures : 

 

           -  Confection de panneaux d'information tout le long du site            : 800 €

           -  Achat de plants d'anacardes (noix de cajou) comme pare feu

              autour de la forêt                                                                                 :  80 €

           -  Réalisation d'empreintes géo-référencées pour un

              témoignage historique                                                                       : 500 €

           - Confection d'uniformes et achat de petit matériel pour

              les gardiens.                                                                                        : 150 €

____________________________________________________________

sous total (3)                                                                                                1550 €

 

-  Investissement relatif à la mise en tourisme :

 

             -  Achat de 4 ânes pour accompagner les randonneurs                :  370 €

             -  Petit matériel (glacières, nattes, assiettes, lampes solaires...) : 150 €

             -  Une charrette                                                                                     : 150 €

____________________________________________________________

sous total  (4)                                                                                                     670 €

____________________________________________________________

Frais bancaire + commission Kiss Kiss Bank Bank                             400 €

____________________________________________________________

 TOTAL (1,2,3,4)                                                                                        5000 €

 

!!! Avec 10 000 € supplémentaire  nous l'investirons dans un forage sur le lieu du campement. Avoir de l'eau claire et potable en abondance serait un formidable "booster" pour d’innombrables activités ! 

 

...!!! Si l'argent récolté dépasse 15000 €, il sera investi dans un fond de recherche pluridisciplinaire autour des gravures, en partenariat avec des scientifiques et archéologues compétents !!!...

Thumb_logo_kk
Kuru kofe

Baptiste LEGROS : - 13 années de bon voisinage avec les autres habitants de Borodougou; - Mis en oeuvre, suivie et gestion de nombreux projets solidaires; président de l'association "le dialogue des peuples", initiateur du programmes kuru Kofé, consultant en développement rural / Afrique de l'ouest. KURU KOFE : Il était une fois derrière les falaises,... See more

Last comments

Thumb_default
9 months
Félicitations et tous mes voeux de réussite, Béatrice.
Thumb_default
9 months
félicitations! je crois que c'est réussi!!!! bisous d'Ardèche, on pense fort à vous...
Thumb_default
9 months
Bravo et tous nos souhaits de réussite de Fred et Marie!