Le premier webzine francophone sur l’Islande. Aidez-nous à lancer cette nouvelle recette éditoriale au pays de la révolution des Casseroles.

Large_image_kisskiss

The project

Il y a deux mois environ, j’ai fait le pari de faire évoluer un blog familial en webzine. La réalisatrice Solveig Anspach, le traducteur d'Arnaldur Indridason Eric Boury, le politologue Michel Sallé... et quelques autres ont accepté de s'impliquer dans ce projet. A raison de 3 à 4 publications par semaine dans un premier temps, le nouveau site livrera son lot de chroniques décalées, de reportages et de documentaires originaux et de surprises exclusives.

 

 

P1070907bis

 

VIVRE EN ISLANDE 2.0 : «L’Islande, par ceux qui y vivent, pour ceux qui en rêvent».

 

Parmi les nombreux projets "vidéos" imaginés pour 2013 et 2014 :

 

- "FA, SOL, LA, SI LA MUSIQUE M'ÉTAIT CONTÉ" : nous suivrons la préparation du Festival musical Iceland Airwaves 2013 avec le regard de ceux qui y participent - une formation musicale, un responsable de l’organisation et un couple qui a réservé ses places - et nous ferons parallèlement le portrait filmé d’une jeune concertiste de 18 ans à peine qui joue à Harpa, la nouvelle salle de concert de Reykjavik;

 

- "FRANCE JE T'AIME ET JE TE QUITTE" : dans la continuité des documentaires «Reykjavik-Paris, aller simple», nous rencontrerons des françaises et des français qui souhaitent effectuer le parcours inverse, dans le cadre de web-documentaires qui retraceront le parcours initiatique de ces candidats au départ («l’envie», «la décision», «l’organisation», "l'installation"...) tout en permettant aux internautes d’accéder à des informations pratiques sur les modalités requises;

 

- "LA NUIT EN ROSE" : pour Rainbow Reykjavik, nous découvrirons en images les lieux «gays» de la capitale avec Gudrun et Pall, qui nous accompagneront à l’occasion d’un circuit nocturne et festif. Puis nous tenterons de comprendre si/comment l’homosexualité peut influencer une pratique artistique en rencontrant musiciens, peintres, sculpteurs, stylistes...

 

- "LA FRIPE, C'EST CHIC !" : Motivations, illusions, espoirs et déboires... S'ils sont un moteur, l'envie et le talent peuvent-ils suffire à combler de bonheur un(e) styliste Islandais(e) qui souhaite percer dans le monde de la mode ? Dans le cadre du Reykjavik Fashion Festival 2014, nous suivrons de très près les hauts et les bas de la ferveur créative.

 

- "LA VRAIE VIE DES IDÉES FAUSSES" : régulièrement, nous réaliserons des courts-métrages mettant en scène, sur le registre de l’humour ou de la dérision, les aventures rocambolesques de Nicolas, touriste naïf en prise avec les idées reçues largement véhiculées sur l’Islande et ses habitants;

 

...

 

 

 

Islande

 

Le 1er webzine francophone sur la destination

Vous montrer l’Islande dans sa diversité, souvent avec humour, parfois avec impertinence, voilà l’enjeu. Vous faire découvrir l'Islande autrement qu'à travers ses volcans assoupis, ses sources d'eau chaude décontractantes ou ses jolis paysages de granit. Vous révéler l'Islande et son peuple à travers les regards de femmes et d'hommes qui entretiennent une relation durable avec la jeune nation. Vérités plurielles, sincères, protéiformes et sans concessions. Qu'il s'agisse de décrypter l'actualité politique, économique, sociale, événementielle de l'île, de vous entretenir du quotidien de ses habitants, d'aborder la société Islandaise sous l'angle de ses traditions et de sa culture, ou encore de répondre aux questions que se posent ceux qui aimeraient franchir le pas de l'expatriation, les sujets choisis, tout comme la façon de les traiter seront comme autant d’instantanés susceptibles de vous offrir un aperçu original du pays.

 

Et puis nous voulons nous donner du temps. A contre-courant des prétendues nécessités d’immédiateté des portails d’informations, nous avons pris le parti d’une lenteur qui confinerait à l’oisiveté, si elle n'était aussi une promesse d’épaisseur, d'émotion, de créativité et de singularité.

Les sujets publiés auront vocation à vous raconter une histoire. Vivre en Islande, ce sera un peu cela : un conte réaliste qui se renouvelle chaque semaine. Un mélange d'intime et de fantaisie hebdomadaire qui s'imprègne du quotidien, de la culture et de la société Islandaise pour en extraire sa magie arctique.

 

 

 

LE BLOG D'ORIGINE : il était une fois une famille en Islande.

Certains aiment sculpter leur jardin, astiquer leurs automobiles de collection ou manier avec une infinie minutie leur pince de philatéliste. Mon hobby à moi ? Il a consisté à conter sur un blog le quotidien inhabituel d'un couple et de leurs 4 enfants partis vivre en Islande.

En l’espace de 5 ans, j’ai expliqué pourquoi il fut bon de partir, décrit le spectacle d’une nature espiègle et envoûtante, rendu compte des codes typographiques inconnus censés contenter nos appétits de saveurs inédites. Au rythme des performances acrobatiques de l’une, des matchs de football enneigés de l’autre, des progressions linguistiques de chacun, j'ai souhaité dire combien notre grande tribu s’était laissée aspirer avec bonheur par cette métamorphose nordique.

Croyez-moi : c’est le genre de truc qu’il faut vivre au moins une fois dans sa vie.

 

Islande

Islande3

Islande2

 

Avec la crise d’octobre 2008, les articles sur la situation locale sont venus compléter les billets intimistes et les manifestations d’émerveillement chromatique. L’élection d’un «rocker» à la tête de Reykjavik, les deux référendums Icesave, la nouvelle Constitution... ont fini par alimenter les rubriques du blog et celles de quelques rédactions francophones.

 

Jon_gnarr2

Presidente

 

Vinrent enfin les velléités animées : filmer, sélectionner ses séquences, choisir une bande son, enrichir d’une voix off, monter... c’est comme donner du sens à un rêve qui n’en a aucun. Les voeux de l’Islande, la correspondance colorée de Marie et Valérie, le déploiement local de Slow Food, le monde meilleur que plébiscitent les femmes Islandaises... Un événement, mais le plus souvent une idée matinale suffisaient à me convaincre de m’improviser réalisateur et de me lancer avec une certitude béate dans le développement de projets autant chronophages qu’enthousiasmants.

 

N’était l’arrivée d’un changement que je qualifierais de majeur bien que partiel et d'ailleurs réversible, j’eus cherché à émousser mon amateurisme par une pratique renforcée. Seulement voilà : à la fin de l'été dernier, je suis passé de l’île sulfatée à celle de la Cité. J’ai quitté le pays du mouton pour devenir un "parigo tête de veau".

Curieusement, tel un navire silencieux porté par son erre, j’ai continué à filmer pour alimenter mon blog. Cherchant désespérément quelques traces d’Islande en France, j’ai découvert l’existence de vikings motivés par une expatriation dans l’autre sens. La série «Reykjavik-Paris, aller simple» est née ainsi. D’autres viendront. Grâce à votre soutien !

 

Logo_vivre

Why fund it?

Nos besoins sont estimés à 5.300 euros.

 

Ils couvriront :

 

-l'achat du matériel (camescope Full HD, objectifs et accessoires : trépied, micro...) : 3.535 euros

-une provision pour frais divers liés à la réalisation des sujets sur place : 500 euros

-le remboursement des frais engagés pour la refonte du blog (création du logo, achats des noms de domaine, hébergement, template et plugins Word Press, abonnements plateformes telles que Vimeo...) et les prestations SEO/SMO pour accroître la visibilité du nouveau site en phase de lancement : 500 euros

-les frais relatifs aux contreparties que nous aurons le plaisir de vous offrir (500 euros provisionnés) et la commission prélevée par KissKissBankBank (5%, soit 265 euros sur la base de 5.300 euros récoltés)

 

En cas de dépassement, nous pourrions :

-financer d'autres projets (documentaires en particulier),

-commencer à rémunérer au moins en partie le travail des contributeurs,

-investir dans le développement de guides pratiques très originaux.

 

Thumb_contributeurs
Vivre en Islande

LES PREMIERS CONTRIBUTEURS : <> MICHEL SALLÉ - Marié à une Islandaise, Docteur en sciences politiques et auteur d’une thèse sur l’Islande contemporaine <> SOLVEIG ANSPACH - Cinéaste («Hauts les coeurs», «Stormy Weather», «Queen of Montreuil»...) <> ERIC BOURY - Traducteur : Arnaldur Indridason, Arni Thorarinsson, Sjón, Hallgrimur Helgason...
 <> ... See more

FAQ Questions about the project

+ Et si vous n'atteignez pas votre objectif budgétaire ?

Vous êtes alors remboursé automatiquement à 100% de votre contribution. Aucune démarche à effectuer de votre côté.

+ Comment ça fonctionne Kisskissbankbank

Les réponses à toutes vos questions ici :
http://www.kisskissbankbank.com/fr/pages/faq/basics

Last comments

Thumb_default
about one year
Je compte sur vous pour faire vivre et durer notre passion commune qu'est l'Islande !!!
Thumb_default
about one year
Good Luck!!!
Thumb_contributeurs
about one year
H-1 Seb :)