Portrait triptyque où guidés par les enfants nous découvrons le quotidien de 3 villages, entre Provence Française, Danemark et Inde du sud!

Large_img_0053_2

Présentation détaillée du projet

Dsc01102

 

Img_4015_1__copie

 

Img_0113_2

 

 

 

Synopsis.

 

3 villages, 3 écoles, 3 pays et des milliers de vies que nous allons découvrir dans ces villages du Danemark, de France et d'Inde. Un triptyque qui va nous entrainer à la découverte de ses habitants, de leur culture, de leurs coutumes et de leur quotidien.

Dans chaque village, un enfant sera le fil de notre parcours et nous entrainera à la rencontre de l'épicier, de la vendeuse de poisson ou du fromager etc....

 

L'épicerie, Inde.

Dsc00812

 

Img_2861

France.

Img_4008_1_

 

Img_4025_1__copie

 

Danemark.

Img_0127_2

 

 

Note d'intention.    

 

Par ce film nous entendons créer des ponts entre des endroits du monde pourtant si éloignés, et proposer un nouveau regard aux habitants sur leur propre communauté, mais ouvrir aussi nos propres regards à d'autres manières de vivre. Le marché provençal fera par exemple écho au købmand Danois et aux vieilles dames qui vendent du poisson frais pêché sur une des place du village en Inde. Le laitier sur sa moto qui passe traire les vaches en Inde répondra au camion qui apporte la cargaison de lait de la semaine au Danemark, et les verts pâturages Danois, les paysages Provençaux et les rizières Tamil rythmeront les scènes de vie. Trois lieux mais donc un même récit, des modes de vie différents, mais des gestes quotidiens qui se répondent. Ce film n'aura de valeur que de ses habitants qui viendront nous faire partager un petit morceau de leur vie, un film tout en dentelle qui nous permettra d’ôter le voile sur nos préjugés.

Enfin, un projet humaniste mais aussi à vocation humanitaire : être une ressource pour ce village en Inde et cette communauté et non pas seulement des « chasseurs d'images ». Cela passera par une participation financière à la maintenance du village, par exemple les citernes d'eaux trop souvent cassées, cela reste à élaborer avec le chef du village.

 

 

 

Les villages.

 

 

En Inde:

 

Villupalayam. Petit village situé à 10km de Pondichery, dans l'état du Tamil Nadu, sud de l'inde. Entouré de rizières et de champs, le village est proche de la mer, dans la baie du bengale. Nombre des hommes du villages ont une activité de pêche, tandis que les femmes travaillent dans les champs et restent au village: piler le blé, aller chercher l'eau, le troupeau de vache, réparer la maison, s'occuper des enfants... Dans les maisons on vit en famille, enfants, parents, grand-parents, mais aussi souvent frères, soeurs, oncles et tantes. Au coin des rues on croisera souvent une grand-mère qui vend quelques fruits, du poisson, des crustacés, on croisera aussi un troupeau de vaches, de chèvres, ou encore des enfants en tenue d'écoliers qui rentrent de l'école les filles avec leurs noeuds colorés dans les cheveux, et leurs gros sacs sur le dos, et d'autres qui courent pieds nus dans les ruelles, jouent, où aident avec le travail de la maison.

 

Dans les rues du village.

Img_3530

 

Dsc01035

 

Img_3802

 

Pêche dans petit "étang" à l'entrée du village.

Dsc01090

 

L'école et la citerne, sur la place principale du village.

Dsc00799

 

 

Pour plus d'images, album de voyage et de tournage...

 

 

Au Danemark:

 

Alken. Petit village situé au coeur du Jytland, sur la commune de Skanderborg, aux abords du lac Mossø. il y a environ 300 habitants à Alken, et une vie de village très dynamique, cours de salsa, club de foot, fêtes de village, sans oublier le projet de købmand (épicerie) à laquelle les habitants travaillent, ensemble, entre brique et ciment, chacun met la main à la patte pour que ce projet communautaire voit le jour. Il n'y a pas d'école au village, les enfants vont dans les villages/villes alentours, on y trouve cependant une "gare", ce qui attire toujours de nouveaux habitants au village!

 

Img_4239

 

Img_4219

 

Img_4221

 

Img_4230

 

 

 

En France:

 

Limans. Limans est un joli village de 342h dans le parc régional du Lubéron. A Limans, il y a la place du village et le bistrot de pays qui invite a lézarder en terrasse, en descendant une ruelle l'épicier et sa caverne "d'ali baba", on y trouve aussi bien du pain, du fromage qu'une casquette pour se protéger du soleil. L'école accueille les enfants du village et alentours; Limans est aussi le bon endroit pour découvrir des artisans, des artistes et savourer les produits locaux (fromage, miel, plantes aromatiques....) .L'été le village se rempli de nombreux touristes qui viennent déguster la douceur Provençale.

 

L'épicerie!

Img_4024_1__copie

 

Dans le café.

Img_4033_1_

 

Img_4028_1__copie_2

 

L'école.

Img_4011_1__2

 

À quoi servira la collecte ?

 

1/ A parcourir les kilomètres!  2800 euros.

 

                                        Img_0077_copie

 

Soyons réalistes, France - Danemark - Inde, cela fait des kilomètres à parcourir à notre petite équipe avant que le film ne puisse voir le jour! Allouons donc 2500 euros aux frais de transport de l'équipe et du matériel. Détail:

-deux aller-retour entre France et Danemark  2 x 250 euros

-trois aller-retour Europe/Inde 3 x 600 euros

-Frais de transport locaux supplémentaires, nous arrivons rapidement à 500 euros supplémentaires.

 

 

2/ A remercier nos amis indiens. 500 euros.

 

Dsc01141  Dsc01040

 

Loin du comfort de nos villages Francais et Danois, le quotidien de Peryukatiparai c'est 9heures de coupures d'électricité par jour et pour beaucoup encore pas d'eau courante.

Avec notre venue nous aimerions apporter aux habitants du village une aide matérielle, en participant par exemple à la réparation de la citerne! A décider avec le chef du village en fonction du besoin.

 

 

3/ Frais de matériel et post-production. 1200 euros restants.

 

                                                               Img_0082_2

 

Faire un film rime avec caméra, cables, micro, perche, ordinateur, etc... Nous avons la possibilité d'utiliser notre propre matériel, ce qui réduit grandement nos besoins financiers, mais cela ne va pas sans frais et sans surprises! Ex. Cartes mémoire, disque dur externe etc...

 

Matériel utilisé:

Deux caméras semi-pro (Camescope SONY NEX-VG20EH Camescope Full HD)

Micro externe sur perche

Ordinateur Macintosh avec Final cut + Banc de montage alloué au projet par la maison de la culture du monde de quartier, Norrebro Copenhagen.

 

Par ailleurs cela permettra de couvrir les frais d'impression photos, en format carte postale et en A3, et de création des DVD.

 

Si surplus est, nous pourrons également organiser dans chaque village un petit évènement en guise de remerciement!

 

 

 

 

 

 

Thumb_headline_fiverr_1-1434355856
C'est comme ça!

Née et grandit à Montpellier, habite aujourd'hui Copenhague. Intéressée depuis petite par le spectacle et l'image, j'achète ma première caméra à 13 ans et commence à tourner des courts-métrages. Après des études de Cinéma, je termine en 2012 mon Master, sur l'art de "filmer l'autre" dans le cinéma du réel, incluant une réflexion sur l'éthique et l'acte... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bonne étoile pour la réalisation du documentaire. Je suis contente d'apporter ma contribution. Annick
Thumb_imgp4077
Je le sens très bien parti ce joli projet. Vous n'êtes pas loin du but !!
Thumb_default
bravo les filles!!!