Aidez-nous à réaliser le rêve de 12 jeunes danseuses des quartiers nord de Marseille: partir à NEW YORK pour danser!

Large_12_danseuses_copie__2_

Présentation détaillée du projet

Qui sommes nous?

Une association, Iles du Sud Kaloum en partenariat avec le Festival de Danse de Marseille et le collège Jacques Prévert à Marseille.

 

Objectif :

A travers la danse, nous souhaitons changer le regard porté sur les jeunes issus de banlieues et montrer à tous que l’excellence habite nos cités.

Nous voulons permettre  à 12 très jeunes danseuses de douze à quinze ans issues d’une cité sensible des quartiers nord de Marseille, de partir à New-York pour danser avec des compagnies prestigieuses comme les compagnies Alvin Ailey II et Bill T Jones and Arnie Zane dance company et valoriser leur propre pratique artistique.

 

Photo_kisskiss

 

Origines du projet :

Construire des passerelles c’est le credo des porteuses de ce projet, Marie-Christine SABY, danseuse, chorégraphe et Véronique DEBAUCHE, professeur d’anglais. Elles créent en 2007 un atelier de danse africaine pour les jeunes du collège Jacques Prévert : l’atelier «Danse Africaine : Racines en Mouvement ».

 

Véronique DEBAUCHE, professeur d’anglais au collège Jacques Prévert à Marseille enseigne depuis 20 ans au cœur de la cité sensible de Frais Vallon. Forte de son expérience, elle est convaincue que l’art et la culture sont un pilier du développement personnel et un garant de l’égalité sociale.

 

Marie-Christine SABY, danseuse, chorégraphe et professeur de danse spécialisée en danses africaines, formée en Afrique et en France, cherche à faire connaitre les danses africaines et à les faire reconnaître comme une discipline noble du 4ème art.

 

 

Photo_mc_saby

 

Le projet

Danse Africaine : Racines en Mouvement :

 

- créer des passerelles artistiques notamment entre les danses traditionnelles, urbaines et contemporaines.

 

- créer des passerelles vers l’excellence : l’atelier impose une pratique de la danse exigeante, qui promeut le goût de l’effort et vise l’excellence.

Chaque année, une création est produite et donne lieu à des représentations à l’occasion d'évènements prestigieux, comme par exemple en 2013 pour l’ouverture du Festival de Marseille_ danse et arts multiples.

 

- Créer des passerelles vers les origines : les danses africaines traditionnelles et urbaines soulèvent la question de l’origine, de la transmission, et du devenir ici et maintenant. Cette pratique aide ces jeunes issues de l’immigration à se forger une identité et s’interroger sur ce qu’elles devront elles-mêmes transmettre un jour.

 

- Créer des passerelles vers d’autres horizons : Afin d’éviter l’enfermement, Véronique DEBAUCHE et Marie-Christine SABY œuvrent dans le sens de l’ouverture vers l'extérieur du quartier notamment grâce à des partenariats solides et pérennes avec l’Espace Culturel Busserine, le Ballet National de Marseille et surtout le Festival de Danse de Marseille.

 

Festival_pour_kisskiss

Le 19 juin 2013 pour le Festival de Danse de Marseille

 

Un partenariat solide et pérenne avec le Festival de Marseille 

Un séjour danse et culture à New-York

En 2011, les jeunes filles ont assisté à la répétition et au spectacle de la compagnie Alvin Ailey II, en 2013 elles ont appris un extrait d'une chorégraphie de Bill T. Jones et dansé pour l'ouverture du Festival de Marseille. En 2014, elles participent à un projet sur l'année mené par le Festival de Marseille en partenariat avec l’Education Nationale, le projet « dance is a weapon »

« Dance is a weapon » est le slogan du New dance Group, formé en 1931 aux Etats-Unis. Ces danseurs et chorégraphes ont montré que la danse n’est pas seulement un art du divertissement ou une esthétique, elle peut aussi être un vecteur idéologique, une forme de combat politique et social, un instrument de libération et de défense en faveur de toutes les minorités raciales, sexuelles ou religieuses.

Dans la continuité de ce travail autour d'artistes afro-américains engagés et l'exploration des racines africaines, c’est très naturellement que nous avons imaginé un séjour d’une semaine à New York au mois d’avril, orienté autour de la danse noire américaine comme un prolongement évident du travail entrepris ces dernières années.

 

Pour la plupart de ces jeunes filles, un voyage à New York constitue un rêve impossible. Rencontrer les grands noms de la danse américaine, c’est pour ces jeunes danseuses la reconnaissance par des professionnels de leur talent et de la qualité de leur travail de plusieurs années. C’est une expérience qui les marquera et les construira positivement.

 

Nous espérons que ce projet humaniste et artistique saura retenir votre attention, et que vous nous rejoindrez dans cet idéal ambitieux.

 

 

Programme du voyage

Pratique artistique

- Cours de danse à la Alvin Ailey Dance Theater, visite des studios et répétition des danseurs.

- Visite des studios de danse de Bill T Jones.

Rencontre avec des élèves d’un lycée américain option danse et présentation du spectacle des jeunes françaises.

Activités culturelles et pédagogiques

- Messe gospel à Harlem

- Visite du Museum of Modern Art (MOMA)

- Visite de la Statue de la Liberté et Ellis Island- musée de l'immigration

- Visites de quartiers emblématiques de la notion de multiculturalisme : Harlem, Chinatown, Little Italy, Central Park

 

Cimg2447

 

Venez-nous voir danser !

 

- En mai à l'Espace culturel Busserine

- En Juin, pendant le Festival de Marseille

 

REVUE DE PRESSE

La Provence le 20 Juin 2013

La Magazine AMINA juillet 2013

 

Une_provence_page_reduit

Article_provence__1_

Article_amina

À quoi servira la collecte ?

Soutenez-nous !

La participation des familles servira à payer les repas à New York.

Le Festival de Marseille prend en charge le volet danse et une partie des visites culturelles sur place.

Les jeunes filles feront pendant trois week-ends avant Noël des paquets cadeaux à la sortie du magasin Loisirs et Création au Centre Bourse (Marseille). Cela servira à l’hébergement.

 

Il manque encore 8000€ à minima 6000€. 

Sans cette somme, elles ne partiront pas.

 

A quoi servira la collecte?

La collecte servira à financer les billets d'avion des12 danseuses: 460€ x 12 = 5520€

à régler les frais de Kiss kiss Bank Bank soit 480€

TOTAL: 6000€

 

Thumb_logo_kaloum_carr_-1411042997
Iles du Sud: Racines en Mouvement

Marie Christine SABY Note d’intention Projet « Danses africaines : Racines en mouvement » Danseuse en danses africaines traditionnelles, j’ai toujours été attirée par les danses modernes africaines très peu accessibles aux non africains. Les groupes de ces danses sont rares, les ateliers et spectacles quasiment inexistants dans la région. Il... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_dsc03458
Bravo et profitez de tout à fond, je suis super contente pour vous ! la danse c'est la vie !
Thumb_baob
Pari réussi. Bravo à toutes et bon voyage!!!
Thumb_default
Objectif atteint ! Bon voyage et profitez bien du séjour !