De la cour des miracles aux coulisses du pouvoir, un polar historique au siècle de Louis XIV...

Large_pascal_3-1463940022

Présentation détaillée du projet

L'Auteur

Comédien au théâtre et sur grand et petit écrans pendant quelques décennies, metteur en scène et auteur (ou co-auteur) de quelques pièces qui ont connu une belle carrière sur les planches (cf.bio), un choix de vie m'a amener à cesser ces activités professionnelles.

 

Passionné d'histoire, grand dévoreur de romans policiers depuis ma plus tendre enfance, ce temps libre tout neuf qui m'était accordé a réveillé une vieille envie : écrire un polar historique !..

Dont acte !

 

Moliere-1463993056

 

Le Roman

L'époque ? Le XVIIème siècle, bien sur, où j'allais retrouver un vieux compagnon de jeu, un certain Jean-Baptiste Poquelin mieux connu sous le nom de Molière que j'ai eu le plaisir de servir pas mal de fois.

L'année ? Ou plutôt LES années...

 

1667, pour les prémices de l'affaire, année qui voit, outre l'interdiction du "Tartuffe", la création de la Lieutenance Générale de Police.

 

1668, pour l'enquête proprement dite (cf. ci-après)

 

Elegances-sous-louisxiv-1464270780

 

L'Histoire

En mai 1667, Louis de Villard quitte son Angoumois natal muni de deux lettres de recommandation, l'une de son père à l'attention du Lieutenant Général de Police, l'autre de sa sœur adressée à Armande Béjart épouse de Molière.

 

Cette dernière missive va l'introduire dans le cercle des intimes du sieur Poquelin tandis que la première va lui permettre d'intégrer la Lieutenance Générale de Police

Il se fait rapidement remarquer dans ses nouvelles fonctions en imaginant le stratagème qui va permettre de disperser la célèbre « Cour des Miracles » et en menant à bien les enquêtes qui lui sont confiées.

 

En novembre 1668, la mort suspecte de Thérèse de Gorle dite « La Duparc » ou « Marquise », qui venait de quitter la troupe de Molière pour triompher dans « Andromaque » à l'Hôtel de Bourgogne va être pour lui l'occasion de conjuguer ses talents d'enquêteur et sa bonne connaissance du milieu théâtral.

 

Texture-1362879_960_720-1464271388

 

L'enquête va mener le jeune inspecteur de la Lieutenance Générale de Police des coulisses du pouvoir aux bas-fonds de Paris. Il côtoiera grands de ce monde et empoisonneuses célèbres, découvrira le cercle des messes noires, gagnera l'amitié sincère d'une princesse royale et une tout aussi féroce inimitié de quelques hauts personnages, obtiendra la reconnaissance du Roi et de son ministre Colbert… Pour enfin apprendre ce qu'est la raison d’État.

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

 Editer, le parcours du combattant !

 

- Une première tentative, le "Prix du Quai des Orfèvres" se solde par un courrier fort sympathique :

"Beaucoup de charme dans le style comme dans le fond. L'enquête est menée avec brio..." mais "...Hors cadre des procédures" condition sine qua non pour être éligible donc refus !

 

- Deuxième tentative, les "majors companies" de l'édition, refus secs ou accompagnés de louanges mais refus tout de même.

 

Petit coup d'arrêt... (J'en profite pour m'attaquer au tome 2)

 

- Troisième tentative... qui se solde par un contact avec les Editions Amalthée (Nantes).

La maison est sérieuse, le polar a réellement été lu et apprécié, donc contrat signé !

 

Un apport financier de l'auteur est sollicité ET je n'ai pas le moindre fifrelin (une retraite de comédien, ce n'est pas Byzance !). 

Une possibilité, la souscription, il faut réunir 154 personnes, la famille se mobilise mais on est loin du compte.

 

DEPENSES :

- Edition / Promotion (part de l'auteur) 3 546 €       soit   23 € x 154 souscripteurs

- Frais Postaux                                            462 €       soit      3 € x 154

 

TOTAL                                                        4 008 €

 

RECETTES

- Apport déjà réalisé                                1 408 €       (mobilisation familiale)

- Reste à trouver                                       2 600 €       soit 100 souscripteurs à 26 €

 

 TOTAL                                                        4 008 €

 

Tout généreux souscripteur déboursant la modique somme de 26 euros (23€ le roman+3€ de frais de port) aura donc tout loisir de parcourir les 350 pages des aventures de Louis de Villard.

 

Sachant que 154 n'est pas un nombre limitatif et que c'est avec immense plaisir que je verrai ce chiffre largement dépassé et que l'éditeur serait tout aussi ravi de devoir faire fonctionner ses presses pour satisfaire tout un chacun.

 

CALENDRIER

 

1 /  Au jour d'aujourd'hui, Le texte est finalisé, corrigé, saisi et se trouve en possession des éditions Amalthée.

 

2 / Le coup d'envoi de l'impression est déterminé par le règlement du montant de la souscription soit dans un délai de 30 jours à partir du lancement de ce projet.

 

3 / L'éditeur s'engage contractuellement à envoyer le "bon à tirer" sous cinq semaines .

 

4 / Après retour de ce "B.A.T.", il faut compter trois semaines (corrections éventuelles & couverture) avant impression.

 

5 / Si tout roule comme prévu, "1668 La Mort d'Andromaque" sera disponible début septembre.

Thumb_jackiebosveuil_19-1463560642
J.BOSS

PARCOURS Comédien Professionnel à partir de 1972, je suis,en 1975, l’un des cofondateurs du Théâtre de l'Éphémère.Indépendant à partir de 1980, je travaille en France, en Allemagne et au Canada. Je crée en 1984 le Théâtre des 2 Mondes puis met en place différentes structures : le Théâtre en Esquisses (théâtre école professionnel) et la Ligue... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
De la part d'Etienne et Martine...
Thumb_priscille_aout_2009-1464796717
comme ça ... mes deux exemplaires seront dédicacés ... ;-) Au plaisir de te lire ... Priscille
Thumb_default
On est tous avec toi TONTON