Parce que dans la violente austérité la meilleur manière de rétorquer c'est la création. Ripostez pacifiquement en soutenant "168 HEURES".

Large_affiche.168-1446558009-1446558060

Présentation détaillée du projet

Bonjour à tous, 

 

Tout d'abord, je reste à votre disposition si vous avez la moindre question concernant le film, si une question vous taraude et qu'elle créer un obstacle pour votre soutient n'hésitez pas à me contacter pour me poser vos questions : maurydenys@gmail.com

 

DESCRIPTION DU FILM "168 HEURES"

 

"168 HEURES" est une comédie dramatique de 20 minutes, qui exprime une névrose façonnée par les relations humaines dans la société occidentale qui sommeille en chacun de nous.

 

__-1446569840

Florent Martins rôle Ethan Dussault

 

 

Le concept de « 168 HEURES » se fonde sur 4 notions fondamentales :    

 

Ethan Dussault s'enferme pendant 7 jours (168 heures) dans son appartement car il à peur qu'une personne lui dérobe son coupon gagnant de 200 millions d'euros.

 

Une somme exorbitante qui réveille brutalement toutes ses somatisations, ses concessions et ses blessures qu'il a subi tout au long de son enfance. Choc émotionnel qu'il a du mal à maitriser.

Une lente et violente Paranoïa le ronge.

 

Pour traiter la paranoïa le concept de «168 HEURES» réside dans sa forme. «168 HEURES» est un Huit-clos. Toutes les séquences se déroulent dans le même appartement dans un délais précis : 168 heures (7 jours), délimitées par le même plan en ouverture et en fermeture du court-métrage : Un plan sur une horloge qui affiche Midi. Le Facteur « spatio-temporel» est un élément essentiel du court métrage. "168 HEURES" est rythmé par des panneaux indiquant le nombre d'heures restant à patienter pour la récupération des gains.

 

Le Huit-clos est choisi pour une raison très précise : Ethan est un garçon sans conviction, ni motivation car depuis son enfance il est sans cesse oppressé par la présence de son entourage qui cultive une mainmise sur le moindre de ses faits et gestes et enracine son caractère oisif.

 

Le huit-clos permet de faire transparaitre cette oppression, transposer l'envahissement de l'entourage car les visites de son entourages parasitent sa tranquillité et alimentent sa paranoïa.

 

Indispensable pour la progression de la paranoïa : le quiproquo. Les quiproquos, élément central de l'intrigue, s'élaborent par des visites de courtoisies perçu par Ethan comme une tentative de vole ou comme une oppression.

Ce qui paraît habituel et anodin pour les visiteurs est suspect pour Ethan qui croit profondément que chacun des visiteurs lui rend visite, uniquement, dans le but lui voler le coupon gagnant.

 

Toutes ces situations sont agencées afin de provoquer la montée en puissance de la paranoïa et ainsi lui faire perdre complètement sa lucidité (Dédoublement de la personnalité, hallucinations et meurtres compulsifs).

 

L'exagération est la troisième particularité du court métrage. La progression de la paranoïa d'Ethan est rythmée par l'exagération des visites fortuites et oppressantes de son entourage, la poussée exagérée de la barbe du protagoniste en 7 jours, le désordre démesuré qui s'accroit dans l'appartement.

 

Le surréalisme est la dernière touche qui ajoute un aspect étrange et qui plonge le spectateur dans l'irréalité afin qu'il doute de la vraisemblance de l'aventure d'Ethan. Ce procédé d'irréalité permet au second plan de transfigurer la démence et la force du choc mental éprouvé par Ethan. 

 

Img_1029-1448352872

Kahina Tagherset rôle de Sarah, copine de Ethan Dussault.

 

Par ailleurs, aujourd'hui, en tant qu'occidentaux, en tant qu'« adepte » de notre société (puisque nous participons à son développement, du moins à sa pérennisation), nous sommes tous confrontés à des codes déontologiques pour vivre en communauté, mais parfois ces codes du « savoir vivre » nous oblige, au détriment de notre personnalité ou de nos valeurs, à faire des concessions enfouies dans notre inconscient qui finissent par nous tourmenter tôt ou tard.

 

Le gain de l'argent, propose à tous une porte de sortie, la clef vers la liberté de pensée et d'agir, que grand nombre d'entre nous aimerions posséder.

 

C'est la raison pour laquelle les jeux de loteries séduisent autant car ils alimentent l'espoir de liberté chez les personnes malheureuses dans leur quotidien.

 

Mais qu'advient-il, si cette espoir se réalise un jour ? Si les valeurs que nous nous sommes forgés par soucis d'intégrations se brisent brutalement ?

 

C'est la problématique de «168 HEURES» qui propose un point de vue sur cet éventuel bouleversement brutal, si inattendu et inespéré qu'il ne peut que perturber notre équilibre mentale. 

 

 

RESUME DU FILM : 

 

Ethan est un « Adulescent » de 30 ans, brave garçon sans convictions, ni aspirations, ni motivations concrètes. Il se complait dans son quotidien monotone et répétitif dans l'immense appartement de sa mère.

Pourtant, tous les jours, Ethan Dussault, est oppressé et harcelé par son entourage : sa mère qui l'appelle toutes les 5 minutes pour qu'il trouve du travail, sa vieille voisine qui profite sans arrêt de sa gentillesse pour lui demander des services, sa copine Sarah qui tente désespérément de le transformer en mari parfait et ses amis cupides qui profitent de son grand appartement pour passer du bon temps.

 

Ethan refoule cette oppression depuis son enfance. Seulement, une brèche se dessine lorsqu'il gagne 200 millions d'euros à la loterie.  Malheureusement, il doit patienter 168 heures  avant de récupérer ses gains. 168 heures qui lui font prendre conscience qu'il s'est soumis par résignation à un microcosme construit de tout pièce par son entourage et dans lequel il n'a jamais trouvé sa place et dans lequel il s'est profondément oublié. Tous ses traumatismes, ses somatisations et ses maux refoulés remontent brutalement à la surface.

 

Tous ses proches deviennent suspect, même son plus intime compagnon : Reîko, son chien.  Une paranoïa hante son esprit, les visites de courtoisies habituelles se transforment en quiproquos surréalistes.

Mais jusqu'où cette Paranoïa l'emmènera t-il ?

 

 

Le CASTING :

 

Florent Martins : Rôle d'Ethan (Le dernier bal de la reine de France, rôle le roi Louis XVIII)

Louis Legoff : Rôle L'ami imaginaire (Le jour où les huissiers envahirent l'univers rôle du roi)

Julie Guïo : Rôle Mère de Ethan (The théorie of love)

Kahina Tagherset : Rôle Sarah, petite ami de Ethan (Rêveries d'une jeune fille amoureuse)

Shéraze Saïd : Rôle Samia Belchiche, Présentatrice télé (Superstichieuse).

Mustapha Taïbi : Rôle Louis, Facteur (spot publicitaire pour la CNIL RATP).

Emmanuel Vilsaint : Rôle Manuel, l'employer d'électricité (premier rôle : Port au prince, dimanche 4 janvier).

À quoi servira la collecte ?

La collecte permettra de payer une part de la réalisation du court métrage qui se déroulera début 2016

 

Budget détaillé :

Location de la caméra Red dragon 4K (1300€)

Location des éclairages (800€)

Location machinerie (Steadycam, travelling : 400€)

Location matériel sonore (400€)

Conception des costumes (400€)

Régie (500€)

Location du lieu de tournage (400€)

Achats des accessoires de jeu (300€)

Dresseuse d'animaux (300€)

Produit maquillage (300€)

 

Img_0879-1446569906

Julie Guïo rôle mère de Ethan Dussault

 

Si la collecte dépasse l'objectif :

 

Pour 4000-5000€

Le budget étant de 5300 € pour la réalisation du film, le surplus me permettra une aisance et des conditions optimales pour le tournage.

Mais aussi les moyens pour louer la salle pour l'avant première du film dans une salle de cinéma en ile-de-France et ainsi que la création et l'impression du dvd.

 

Pour 5000-6000€ : l'argent reçu en plus sera utilisé pour le développement de "168 HEURES" en pièce de théâtre. (Impression des affiches, construction du décor, location salle de répétition, budget maquillage, vidéo promotionnelle, promotion au près de la presse)

 

Pièce de théâtre dont plusieurs directeurs de Théâtre ont déja manifester leur envie d'auditionner avec bien sur les mêmes comédiens que dans le court métrage, me permettant par la même occasion de récompenser leur confiance et leur bienveillance, avec des cachets intermittents sur plusieurs représentations.

 

10 000€ et plus (Il faut bien rêver)

En plus des précédentes actions vous propulsez toute l'équipe de 168 Heures :

Optimisations des conditions de tournage.

Traduction du film et sous-titrage en version anglaise.

Facilité pour démarcher les festivals nationaux et internationaux.

Facilité pour la création de la pièce de théâtre et cachet intermittents pour les comédiens sur plusieurs mois de représentations.

Opportunité de présenter la pièce de théâtre au festival d'Avigon en 2017.

 

Img_1284-1448352992

Louis Legoff rôle El mago mato, l'ami imaginaire

 

> 5 RAISONS DE CONTRIBUER A NOTRE PROJET "168 HEURES"

 

1- pour assouvir votre curiosité, découvrir l'avenir de Ethan Dussault dans cette tourmente et cette dégénérescence mentale. 

 

2- Pour soutenir une équipe jeune, déterminé, créative et professionnel, soucieuse d'une belle création et de réaliser un film intelligent et fort en émotion. Ainsi que lui laisser l'opportunité de s'exprimer dans des conditions optimales.

 

3- Parce qu'en chacun de nous sommeille un Ethan Dussault. Le film à pour objectif un effet miroir sur vous, sur nous, sur la population occidentale.

 

4- Parce qu'entre vous et nous existe une co-dépendance. 

La culture et la créativité artistique vous permet l'évasion, de vivre une émotion et de vous divertir, que serait notre monde sans art. "168 HEURES" dans sa quête d'originalité vous divertira et vous émouvra.

 

Nous soutenir c'est faire parti de l'équipe. En finançant le projet vous grimpez à bord du navire  et rejoignez l'équipe de "168 HEURES". Une fois à bord, vous vivez de près l'émotion émanant de la réalisation et l'aboutissement du projet. Mais aussi investit dans la croisière, en cas de réussite, vous pourrez ressentir une grande fierté d'être un matelot qui a permis au navire "168 HEURES" d'arriver à bon port. 

 

Financer ce projet c'est comme une VOD, à la différence que vous n'avez pas juste demandé de regarder un film, mais commander le film avant sa création. 

 

5- Pour récompenser l'investissement et le courage de mon équipe technique et des comédiens qui prennent des risques en participant à un projet certes ambitieux et intéressant mais dont son aboutissement repose sur un fil que vous seul pourrez, en le finançant, assurer son équilibre et sa solidité.

 

 

Vous n'avez pas les moyens de soutenir financièrement ce projet, vous pouvez tout de même le soutenir de plusieurs manières.  rejoignez-nous sur notre page facebook : https://www.facebook.com/168-heures-546724955369626/?ref=hl,

suivez l'actualité du film, des photos des vidéos exposeront avec plus de précision l'ambiance, l'univers, et l'envers du décor du film.

Vous pouvez soutenir le projet en partageant les différents postes, les divers photos, et vidéo, afin d'étendre le réseau de "168 HEURES", et qui sait, peut être une personne de votre réseau soutiendra à son tour financièrement ou matériellement le projet.

Mais encore, des annonces de décors, d'accessoires, de costumes seront postées pendant la préparation et si vous possédez ce que nous recherchons vous pouvez nous soutenir en nous soumettant une réponse à nos recherches ou partager la recherche.

 

"168 HEURES" n'est qu'a 1200 HEURES d'exister.

Nous vous sommes sincèrement reconnaissant pour votre soutient. 

 

Thumb_denys_maury_planche_contact_00000-1446567560
Denys Maury

Denys Maury quitte sa région natale après son baccalauréat pour se donner la chance de réussir dans le dur métier de l'audiovisuel. Il se forme, pendant 4 années auprès d'un réalisateur, qu'il suit de la conception à la conformation du projet. Il fait ses premières expériences et apprend à écrire des scénarii, cadrer, diriger des comédiens, cadrer,... Voir la suite

FAQ Questions les plus fréquentes concernant le projet

+ Quelle caméra sera utiliser pour tourner le court métrage ?

La red dragon 4K

+ Le projet sera t-il présenter dans des festivals ?

"168 HEURES" ne pourra exister sans festival, un calendrier à été préparé par l'équipe pour s'inscrire à une trentaine de festival, notamment le film short recorner à canne, Deauville, le festival méditéranéen de montpellier, le festival tout court à Aix-en-provence, et bien d'autre, même à l'internationnal.

Derniers commentaires

Thumb_default
Vivement le tournage !
Thumb_20150813_204920-1451848743
Coucou Denys, super tu y es, je suis super contente pour toi ;) :)
Thumb_default
Hello Denys, well done - je t'avais dit que ca le ferait :) Amicalement, Olivier