Le pianiste Cyril Guillotin a choisi de réaliser son premier cd sur le e-label Les Belles Ecouteuses

Large_promo_financement_carr_2

Présentation détaillée du projet

Sur son premier album, Cyril Guillontin, pianiste joue:

 

Piotr I. Tchaikovski:

Casse Noisette, suite du ballet transcrite pour piano par M. Pletnev

 

Modest Moussorgski : Tableaux d’une exposition

 

Laurent Lefrançois:

Les Visages, création

 

Biographie de Cyril Guillotin :

«Il fait partie de ces interprètes, trop rares, qui, tout en respectant parfaitement l’esprit des partitions, savent imprimer à leur jeu une coloration très personnelle. Sans jamais céder à la tentation si répandue de briller par la technique et les effets spectaculaires.» (L’Echo Républicain-Eure et Loir)

« un impressionnant talent…le public, conquis, ne s’est pas trompé en faisant sept rappels au jeune pianiste… » (Le Midi Libre)

 

« un artiste doté d’une grande sensibilité, …, envoûtant » (Le Républicain de l’Essonne)

C’est en 2002, formé par Brigitte Engerer, que Cyril Guillotin sort du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris avec un premier Prix de Piano mention Très Bien, avec les chaleureuses félicitations d’Yvonne LORIOD-MESSIAEN, et gratifié de récompenses (Musique de chambre, Direction d’orchestre).

 

La même année, il remporte le Concours international d’Arcachon avec le 1er Grand Prix de Virtuosité.

 

Les concerts s’enchaînent alors en France :Salle Cortot, Cité Internationale, Ecole Polytechnique de Palaiseau, Ecole des Mines de Paris, Archives Nationales, Atrium Magne, Palais des Congrès d’Arcachon, Abbaye de Royaumont… Il est invité à de prestigieux festivals Festival Européen Jeunes Talents à Paris, Festival Chopin à Bagatelle, Festival Radio France de Montpellier-série « Jeunes Solistes », Journées Lyriques de Chartres…), et à l’étranger (Allemagne, Autriche, Japon).

Il enregistre pour TF1, France-Musique, qui diffusent ses concerts, et collabore avec l’Orchestre National d’Ile de France, l’UNESCO ou l’Orchestre de Picardie et le chef Pascal VEROT. Cyril Guillotin se produit alors déjà en concerts depuis de nombreuses années, remportant au passage de nombreux concours de jeunes talents sous les conseils avisés de la pianiste hongroise Gabriella TORMA. Il donne son premier récital à Pragues en 1991, alors qu’il n’a que 11 ans, invité du Festival Européen Mozart organisé pour le bicentenaire de la mort du génie autrichien. Sa sensibilité, son sens de la respiration et de la couleur lui valent, tout en continuant son apprentissage auConservatoire Supérieur de Paris-CNR auprès d’Olivier GARDON, Emmanuel MERCIER et Billy EIDIpuis au CNSM de Paris, de se produire Salle Pleyel, Maison de Radio-France, Théâtre de la Ville (Paris).

 

Son intérêt pour la musique de son temps, l’amène à collaborer avec de jeunes compositeurs telLaurent Lefrançois, dont il crée en 2007 le triptyque pour piano Les Visages, qui lui est dédié, lors du Festival Radio France de Montpellier-Languedoc Roussillon.

 

Sa compagnie en Musique de chambre est recherchée et appréciée par de grands artistes commeViorica CORTEZ et Shigeko HATA (Soprano) ou Pierre VAELLO (Ténor), Jean FERRANDIS (Flute), Fabrice MORETTI (Saxophone), Nicolas STAVY-Nima SARKECHIK-Romain DESCHARMES (Piano) ou le Quatuor de Chartres.

 

Sorti du CNSM de Paris, Cyril Guillotin se perfectionne auprès de grands maîtres comme Pierre-Laurent Aimard, Pascal Devoyon, Michael Voskressensky (Moscou-Paris), Dimitri Bashkirov (Salzbourg-Paris), John O’Conor ou Dominique Merlet avec qui il étudie près de 4 ans. Mais c’est en 2006, qu’il fait la rencontre déterminante d’Aldo CICCOLINI, dont il devient alors l’élève. Au milieu de l’été 2007, victime d’une très violente agression, Cyril Guillotin n’est plus en mesure de jouer pendant près de 8 mois, stoppant les concerts pendant 2 ans. Il met à profit cette interruption forcée pour obtenir brillamment ses concours et diplômes de pédagogie, obtenant la même année le Certificat d’Aptitude de Piano (après le Diplôme d’Etat en 2004) et le Concours de Professeur d’Enseignement Artistique, répondant ainsi à sa vocation de transmettre son art aux autres.

Après avoir un temps occupé des fonctions de direction au sein d’un conservatoire et des affaires culturelles d’une ville de l’Essonne, Cyril GUILLOTIN intègre en Janvier 2013 l’équipe pédagogique du Conservatoire du Grand Narbonne où il prend la charge d’une classe de Piano et de Musique de chambre. Soucieux de défendre et de mieux faire connaître la musique classique et ses artistes-interprètes, Cyril Guillotin crée, fin 2008, l’association Les Amis des Classiques Buissonnières dont il assure la direction artistique, soutenu en cela par le Conseil Général d’Eure et Loir.

 

Se diversifiant dernièrement à travers l’écriture et à la mise en scène, il crée avec toute une équipe en Mai 2012 un conte musical et philosophique : « L’Autre Reflet »

À quoi servira la collecte ?

La collecte servira à financer l'édition et la parution de cet album dans un livre-cd (14x21cm) de 8 oagesn couverture cartonnée 300g, couleurs.

 

Ce livre-disque sera commercialisé 15€ dans le commerce. Nous permettons via cette collecte de proposer aux financeurs de nous aider à réaliser l'édition et la parution en contrepartie d'un prix de souscription (voir ci-contre les contreparties proposées)

 

La réalisation graphique du livre-cd

Les éléments de communication.

L'édition de 500 exemplaires

Le pressage du disque audio.  

 

Plus d'informations sur le site des Belles Ecouteuses: www.bellesecouteuses.com  

Thumb_lbelogo
LBE

Les Belles Ecouteuses est un e-label créé en 2009 et spécialisé dans la musique classique, le label diffuse au départ en streaming puis en téléchargement légal (cd et hd) ainsi qu'en livres-cd. La volonté des Belles Ecouteuses est d'aidé les musiciens en leur apportant des solutions et une équipe de professionnels afin de pouvoir réaliser leurs... Voir la suite