Qui a dit que moto ne rimait pas avec féminité ...? Aidez-nous à montrer que les femmes ont leur place dans l'univers de la moto !

Large_untitled-poster_block_1-1460471211-1460471225

Présentation détaillée du projet

MERCI à TOUS pour votre participation. La collecte reste ouverte jusqu'au 13 mai. Nous avons encore besoin de VOUS pour mener à bien notre projet. Un week-end motard à Anglet (près de Bayonne) plus onéreux que prévu et essentiel à notre documentaire, s'ajoute à notre voyage !

 

 

                                      1er  OBJECTIF : 500 euros 

                                      2nd OBJECTIF : 700 euros 

                                      3e   OBJECTIF: 900 euros 

 

                                      DERNIER OBJECTIF : 1200 euros

 

QUI SOMMES-NOUS ?

 

Swapna SATTENTAU et Camille FERRANDON, 23 ans.

 

Nous sommes étudiantes en 3e et dernière année de journalisme audiovisuel à 3iS (Institut International de l'Image et du Son). Amies et collègues depuis 3 ans, nous partageons de nombreux points communs dont l'esthétique de l'image, le rock, les sports à sensations ou encore les apéros au soleil ! 

 

Nous serons seuls maîtres à bord lors de la réalisation de ce projet, puisqu'il s'agit d'un documentaire de fin d'études en binôme. Formées au cadre, à la prise de son et au montage, ce projet sera réalisé en duo !

 

Les fonds seront recueillis par Camille.

 

11264972_10206918999434416_2330054202558513958_n-1460532264

 

 

 

NOTE D’INTENTION

 

" Elles sont là, partout. Grondant dans nos rues, pétaradant sur les avenues parisiennes, ronflant leur moteur à faire sursauter les passants trop fragiles. Une mécanique complexe, une allure délicate et un bruit à vous en hérisser le poil. Motocyclette, bécane, moto… Appelez-les comme vous voudrez.

Machines réputées pour les dangers, les motos sont pour certains un moyen de transport comme un autre, pour d’autres, c'est un loisir. Et puis, il y a une troisième catégorie de motards, les passionnés. 

 

Vue comme une activité à haut risque, la moto a toujours été associée aux hommes. Forme de virilité, le commun des mortels ne conçoit pas qu’une femme puisse conduire une machine de 300kg. Et pourtant…

 

Des femmes vivent depuis des années avec cette passion dans leur vie. Adepte des rencontres entre motards, ces femmes ont réussi à se trouver une place dans un milieu à 90% masculin. Qui sont ces femmes qui défient l’adrénaline ? Comment ont-elles réussi à s’intégrer à ce milieu connu pour sa réputation machiste ?

 

Pour mieux comprendre leurs envies et leur passion, nous allons suivre ces femmes au caractère bien trempé pendant plusieurs semaines et nous immiscer dans la vie d’une motarde, en réalisant un documentaire entre carnet de voyage et de quête initiatique.

 

10290615_510990699026739_4923136174182798811_n-1460532489

 

 

Nous voulons prouver par ce documentaire que les motardes sont loin des clichés que le commun des mortels peut se faire. Mère de famille, chef d’entreprise, boulangère, institutrice, toutes sont passionnées par un sport d’homme, mais sont, avant tout, des femmes. Des femmes féminines.

 

Toutes deux passionnées par les sports extrêmes et à sensations, nous sommes personnellement touchées par certains élans machistes.

 

« J’ai souvent roulé avec une amie, Anaïs, qui elle roule en sportive. Les réflexions et regards des hommes sont généralement dégradants et à caractères sexuels. Alors que les motards eux-mêmes sont, en général, très respectueux, voire même impressionnés de voir des motardes. Etre en immersion dans un groupe de femmes sera pour moi une fierté et une sorte de voyage initiatique dans lequel je compte bien prouver aux gens, motards ou pas, que Oui, une femme peut être féminine et motarde. Oui, elle peut trouver sa liberté en roulant sur une moto comme elle l’entend. Oui, elle peut trouver sa passion dans n’importe quel univers, aussi masculin soit-il. Les gens sont rempli de clichés, notre but est aussi de briser la glace et ces clichés infondés !! ». Camille.

 

« Souvent quand les beaux jours arrivent, j’aime prendre mon café sur une terrasse ensoleillée. Regarder les gens qui passent, les analyser. Me demander d’où ils viennent ? Où vont-ils ? Qui sont-ils ? C’est alors que les moqueries de mes voisins se font entendre. « Toutes les mêmes, elles en veulent entre les jambes, des frustrées, toutes des gouines » En les regardant, je peux voir des hommes, jaloux, moqueurs, frustrés. Se permettant de juger sans savoir, sans honte. Ils se font remarquer par leur attitude vulgaire et provocante. La femme ne veut pas être l’égale de l’homme. Juste être elle-même, libre ! » Swapna. "

 

 

 

D’OU NOUS VIENT CETTE IDEE ?

 

C’est au concert d’un grand groupe de rock, AC/DC, que nous avons rencontré Hervé. Biker dans un groupe contre les violences faites aux enfants, Hervé nous a tout de suite touché. Son style, son humour et sa bonne humeur ont été une véritable source d’inspiration. Il nous a prises sous son aile pendant les deux heures de show, il nous a convaincues que l’esprit motard n’était pas mort, et surtout que les femmes motardes étaient pour lui des femmes courageuses et respectables. Agréablement surprises de son point de vue, nous nous sommes alors demandé si tous les hommes pensaient comme lui.

 

C’est de là qu’est née notre idée de documentaire sur la place des femmes dans l’univers de la moto.

 

      Img_2937-1460462168

 

 

 

COMMENT ALLONS-NOUS NOUS Y PRENDRE ?

 

Nous allons mettre en scène notre propre quête initiatique et nos propres réactions devant un nouvel univers. Pour ce faire, nous allons suivre ces femmes tout au long de leur quotidien, des balades,  mais aussi les accompagner lors de rassemblements moto dans plusieurs régions de la France et dans des moment plus intimes. Nous les suivrons à moto ou en voiture, en immersion totale.

Nous parlerons de notre périple à la 1ère personne du pluriel, à l'image d'un carnet de voyage.

 

Nous filmerons à l'aide d'une goPro, d'une caméra Canon C100 et d'un matériel de prise de son adapté.

 

C100-complete-1460558138

 

 

 

OÙ IRONS-NOUS? QUAND ?

 

 

Capture_d_e_cran_2016-04-15_a__14.12.39-1460722403

 

Nous irons d'abord à Bordeaux pour suivre notre première motarde, Cécile H, puis nous suivrons Sophie G du groupe Puzzle lors d'un rassemblement à Anglet (à proximité de Bayonne) puis remonterons à Gérardmer pour participer aux Motordays et suivre notre troisième motarde, Sandrine H.

 

Sans compter les ballades que nous allons réaliser avec nos drôles de dames, nous comptons déjà une moyenne de 2 075 Kms.

 

UPDATE: Après un nouveau calcule et de nouvelles intervenante, nous avoisinerons les 2300 kilomètres.

 

Notre périple de 23 jours débutera aux alentours du 9 mai et se terminera début juin. Le montage du projet se fera durant tout le mois de juin.

 

 

NOS REFERENCES

 

Quoi de plus simple que de vous donner une idée des plans que nous souhaitons faire et de l'esthétique que nous souhaiterions donner à notre documentaire. Voici un petit Mashup de nos références :

 

 

 

 

Pour l'esthétisme et les paysages :

 

The Revenant - Alejandro González Iñárritu

 

Lr-the-revenant006-1460559039

 

Into the Wild - Sean Penn 

 

Into_the_wild-1460559137

 

 

Pour les plans à moto :

 

Sons of anarchy - Kurt Sutter

 

Sons_of_anarchy1-1460559172

 

Beyond the law - Larry Ferguson

 

Beyond-law-harley-davidson_hd-1460559270

 

 

Pour les femmes de caractère :

 

Death Proof - Quentin Tarantino

 

Rtuk_feature_bell_02-1460559316

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

 

Budget_block_1-1461059888

 

Thumb_img_5138-1460468516
CamilleFerrandon

Etudiante en 3e et dernière année de journalisme audiovisuel à l'institut international de l'image et du son (3IS).

Derniers commentaires

Thumb_default
Bravo pour le projet, Bonne route, take care
Thumb_default
bonne route et bon reportage ramenez nous de belles images
Thumb_default
Ancien de 3IS et également motard, j'espère que vous avez le permis :p Soyez prudentes et amusez vous ! Chouette projet!