Animés par l’envie de donner un visage et une voix aux électeurs appelés à s’exprimer anonymement dans les isoloirs en mai prochain, 21 photojournalistes se sont réunis dans un projet transmédia. "21 voix pour 2012", c'est donc 21 portraits de personnes vivant aujourd’hui dans l’Hexagone et de leurs attentes vis-à-vis du prochain président.

Large_logo_hd_fondblanc

The project

21 voix pour 2012, c'est l'histoire de 21 français.

 

Ces 21 ne sont pas le portrait de la France. Mais, par leur diversité d’âge, d’origine, de profession et de niveau de vie, ils incarnent différentes thématiques porteuses dans la campagne électorale : hausse du chômage, baisse des remboursements des soins, patriotisme économique, réforme de la retraite, coupes budgétaires dans la recherche, immigration, Europe, entre autres.

 

Parmi eux :

 

Jara, artisan de 28 ans et Jérémie, maraîcher bio de 32 ans

 

JaraJérémie

 

Pierre, comédien et retraité actif de 67 ans et Delphine, jeune diplômée de 25 ans actuellement au chômage

 

PierreDelphine

 

Véronique, 51 ans et conseillère régionale et Thalia, 26 ans, doctorante et militante féministe

 

VéroniqueThalia

 

Lionel, 48 ans, agent communal et Gérard, 53 ans, responsable du service cardiologie à l'hôpital Bichat

 

LionelGérard

 

Abdu, responsable de Ressources Humaines de 38 ans au chômage et Vincent, 32 ans, doctorant

 

AbduLiege

 

Aurélie, chef d'entreprise de 36 ans et Zekrulla, récemment naturalisé français, 39 ans

 

AurélieZekrulla

 

Eric, chef de mission pour des ONG de 37 ans et Clémence, étudiante de 18 ans

 

EricClémence

 

Jean-François, 38 ans, pasteur et Fabienne, 40 ans, professeur de stylisme

 

Jean-FrançoisBenjamin 

 

Thao, juriste de 37 ans et Laurent, 52 ans, formateur au sein d'un réseau d'accompagnement d'entrepreneurs

 

Thaoxx

 

Lucie, 32 ans et entrepreneuse et Joël, 50 ans et médecin chercheur

 

LouiseVincent Poillet

 

Henri, retraité de 69 ans

 

Delphine Bedel

 

Parce que ces 21 histoires interpellent, il fallait des objets originaux pour vous les raconter.

 

Nous avons choisi un enchaînement logique de formats, sur différents supports.

 

La plateforme interactive 21voixpour2012.fr réunit les 21 portraits sous la forme de Petites Œuvres Multimédia (POM), de vidéographies et de séries photographiques, mises en perspective par l’analyse d’experts et de bloggers sous forme d’entretiens vidéos. Le site sera lancé autour du 20 avril 2012.

 

Entre les deux tours de la présidentielle 2012, nous interpellerons les personnalités politiques et le public par un happening autour d’un affichage urbain.

 

Enfin, une revue photographique réunira l’ensemble des travaux.

 


Retrouvez-nous sur Facebook et Twitter.

Qui suis-je ?

21 voix pour 2012 est le projet d'un collectif composé de 21 photojournalistes en formation à l'EMI-CFD :

 

Louise Allavoine, Cyril Badet, Valérie Baeriswyl, Delphine Bedel, Sophie Bellavoine, Alice Beuvelet, Karin Crona, Constance Decorde, Morgan Fache, Claire Guiraud, Julien Jaulin, Jacob Khrist, Benjamin Leterrier, Benjamin Mathia, Etienne Maury, Toufik Oulmi, Alexandre Peraud, Céline Piques, Vincent Poillet, Hugo Ribes, Milan Szypura.

 

21 voix pour 2012 - le collectif

 

 

Une dizaine de vidéastes s'associeront au projet en avril sous la direction de Laurent Catherine, documentariste et responsable de la filière vidéo de l'EMI-CFD.

 

La direction éditoriale et artistiquedu projet est assurée par Wilfrid Estève, Mat Jacob, photographe du collectif Tendance Floue et Virginie Terrasse du studio Hans Lucas.

 

Un accompagnement éditorial est assuré par Gilles Collignon, Marc Mentré et Lorenzo Virgili.

 

OWNI, le studio Hans Lucas, YouphilFreelens et l'Esprit du monde sont mentors du projet.

Silicon Maniacs est partenaire du projet.

 

 

        logo emi       Youphil.com         Freelens

         OWNIHans Lucas Silicon Maniacs

         L'esprit du monde                           

Why fund it?

La collecte nous servira à :

 

- à prendre en charge les frais de production : déplacements (1 800 €), développement et tirages des photos argentiques (300 €),

 

- à assurer une diffusion médiatique du projet : affichages et tirages (1 000 €), production d'une revue (1 000 €), soirée de présentation du projet autour d'une conférence/débat (700 €).

 

Nous prenons en charge la production et la post-production des images, du son et des vidéos (estimé à hauteur de 3 000 €)