Ensemble, échafaudons et produisons le 2e album de Zval, onirique et puissant, appuyé par la section cuivres des Symphonistes Européens

Large_cirque_montage_final-1436821975-1436821994

Présentation détaillée du projet

Zval tourne autour de compositions rock puissantes appuyées par la boite à musique.

 

Zval, c'est une famille qui se forme fin 2010. C’est un projet un peu hors du commun, qui erre sur les chemins de traverses, qui a commencé à 1, qui continue à 8 et qui s'espère à 25.

 

Il y a d’abord un manège dans la tête de Valentin, qui construit ses rouages petit à petit, pour arriver à un album personnel, entouré de multiples musiciens. Lui qui est bercé par le monde du théâtre et de la danse, fait apparaitre des musiques féériques et pleines d’images. Au final, c’est une formule pour donner les chocottes...

 

 

Il vient alors une envie de scène, qui se concrétise dans la foulée, avec ses frères des 4 coins de France. Car ce sont eux, les chevaux de bois qui sortent des gonds, se percutent, s’élancent dans une danse. Ils forment ensemble un sextuor rock/boite à musique.

 

Le live se veut comme un bordel organisé, un carrousel amplifié par un vieil ampli à lampe cassé. C’est alors la troupe entière qui se surnomme Zval : Un chanteur, 2 guitaristes, un bassiste, un pianiste et un batteur forment la machine.

 

Une résidence à l’Antipode de Rennes et au Chateau Rouge d’Annemasse permettra de compléter la mécanique par un ingénieur son et un ingénieur lumière et vidéo.

 

Et c’est poussé par le Studio des Variétés (Paris) et l’aide à l’émergence de la région Rhône-Alpes que les dates s’enchainent: Musiques en Stock (Cluses), Chateau Rouge (Annemasse), Le Brise-Glace (Annecy), le Jack-Jack (Bron), La Péniche (Lille), l’Antipode (Rennes), les Abattoirs (Bourgoin-Jallieu), le Fil (St Etienne), le Festival du Roi Arthur (Bréal sous Montfort)...

 

 

En parallèle, l’univers sonore se complète d’une création graphique, suite logique aux images créées dans les morceaux. Elle s'appuie sur 3 clips et divers visuels, dont celui de ce projet (prémisse de travail sur la jaquette), en collaboration avec Thomas Colin, dessinateur.

 

 

Puis de nouveaux morceaux sont apparus petit à petit, une ligne musicale prête à être produite et arrangée parlant de beauté, d'amour ou de barbarie, des choses primaires et primales, en anglais et français.

 

Une 2e épopée sonore en studio se profile.

 

Début janvier, nous avons passé 1 semaine isolés pour créer des pré-productions de ces morceaux, réfléchir à leur cohérence, créer la ligne directrice, puis fait écouter à des amis pour voir la réaction.

 

Au fur et à mesure des rencontres, et dans cette dynamique de recherche de textures sonores puissantes, la logique de faire intervenir un orchestre est venue. Ce sont les cuivres qui sont apparus comme étant dans la lignée de l'univers que nous voulons proposer.

 

Avec Pierre-Yves Gronier, chef d'orchestre des Symphonistes Européens, nous avons ouvert l’horizon. Eux qui travaillent avec des groupes venus des mondes du rock et du rap (Marcel & son Orchestre, MAP, Ez3kiel...), c’est leur envie de l’inconnu qui nous a parlé.

 

Dixit Pierre-Yves :

 

" Pourquoi les Symphonistes Européens sur un Cd de Zval ? Pour cultiver le : tellement différent.....? si loin de....? Pour amplifier la transversalité artistique..... oui, bien sûr un peu !

 

Mais surtout, c'est faire entrer des cuivres classiques dans le monde décalé de Zval ! Quelle aventure !  humaine certainement; artistique assurément!

 

Un savoureux mélange rock / cuivres / créations.

 

Soyons curieux, avec votre aide le prochain Zval vivra !

 

Ne dit on pas que les extrêmes s'attirent?

 

Py G "

 

Ensemble nous avons imaginé ce que pouvaient transcender les cuivres, et travaillé sur la forme: 16 musiciens; 4 trompettes, 4 trombones, 4 cors et 4 tubas.

 

Les pré-productions enregistrées, les partitions en cours d'écriture... Le texte est écrit, ne manquent que les comédiens. Et il y a un rôle pour vous!

À quoi servira la collecte ?

La collecte servira à la réalisation concrète de l'album, soit :

- Le travail des 16 cuivres des Symphonistes Européens : 3000 euros

- La prise de son de l'orchestre au Studio Ka de Faches Thumesnil : 400 euros

- Le mixage et la production avec Clément Champigny (Studio Machin) : 950 euros

- Fabrication de 2000 exemplaires de l'album, et droits légaux liés au pressage : 2000 euros

- Frais de KKBB et bancaires : 650 euros

 

Nous prenons sur nous l'enregistrement de la batterie, des guitares, des claviers, de la basse et des voix.

 

Si la collecte est dépassée, la somme sera consacrée à Thomas Colin, chef d'orchestre de l'univers graphique, pour nous réaliser un chef d'oeuvre illustrant et complétant l'univers (sur la jaquette, ou sous forme de livre).

Thumb_test1-1435909020
Zval&LesSymphonistes

Zval, c'est une famille qui se forme fin 2010. Les membres sont avant tout des frères qui se rencontrent lors de leurs études de technicien son à Rennes. Rentrés dans leurs régions respectives, ils se retrouvent pour la musique avec leur 1er groupe. Puis c'est une 2e projet qui apparait, sorti de l'imaginaire de Valentin, lui qui vient du monde du... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Hier, en contrepartie (ou plutôt récompense) de notre participation, nous étions, ma tendre épouse et moi, dans le Ch'Nord, invités à l'enregistrement des Symphonistes Européens sur les musiques de Zval... Nom de D..., Biloute ! 16 pros des cuivres menés par un chef aux petits oignons ! Quelle classe ! Ces gros animaux de l'orchestre qui te sortent des "Pouêt", des "Ouaouhaouh" et des gros "Poâââh" qui te prennent aux tripes ! Sur les musiques de Zval ! J'en ai encore les genoux qui tremblent. J'attends avec impatience la suite, ça promet. Merci Zval, Alex, Zerem, Zerom, Clem, Lorenzo... et tous ceux que j'oublie. C'était une journée formidable. Amitiés a tous. Pépérouillé
Thumb_default
Hey les gars la collecte est finit depuis 3 semaines, ca serait cool de faire un petit communiqué non ? :)
Thumb_test1-1435909020
Spéciale dédicace à Zerwanix ! Merci copain !