La Compagnie Les Entichés s'agrandit ! 3 projets pour lesquels nous avons besoin de vous ! Aidez-nous à les concrétiser!

Large_visuel_kkbb-1462195039-1462195059

Présentation détaillée du projet

La Compagnie Les Entichés est née en 2013, de la rencontre entre Mélanie Charvy et Paul-Antoine Veillon sur les planches du Studio de Formation Théâtrale de Vitry-sur-Seine (dirigé par Florian Sitbon). Plus qu'une amitié, c'est un désir commun qui les unit : s'engager pour donner voix à toutes et tous.

 

Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu. Brecht

 

Leurs envies se concrétisent lorsque Mélanie découvre le texte "J'appelle mes frères" de Jonas Hassen Khemiri. Très vite, elle rassemble une équipe pour faire vivre cette pièce. La Compagnie Les Entichés sera la première à donner corps et voix à cette oeuvre. Pour ce faire, Mélanie s'entoure de quatre jeunes comédiens : Aurélien Pawloff, Paul-Antoine Veillon, Yasmine Boujjat et Millie Duyé. Ensemble, et avec la complicité de Clémentine Lamothe, Aurore Bourgois Demachy et Tanguy Gauchet, ils partent en résidence de création chez leurs amis du Théâtre du Réflexe à Canohès (66). Puis, vient l'heure de la tournée. En 2015, la Compagnie Les Entichés fait le pari de poursuivre cette aventure au 50ème Festival Off d'Avignon. Challenge réussi ! La presse et les spectateurs sont unanimes : il faut voir ce spectacle !

 

12289521_443830689145676_7858035210544270135_n-1461621450

 

« J’appelle mes frères et je dis:

Il vient de se passer un truc complètement fou. Vous avez entendu? Un homme. Une voiture. Deux explosions. En plein centre.

J’appelle mes frères et je dis:

Non personne n’a été arrêté. Personne n’est suspecté. Pas encore.

J’appelle mes frères et je dis:

Ça va commencer. Préparez-vous. »

Ainsi résonnent les premiers mots d’Amor, fils de l’immigration, plongé en plein coeur de Stockholm, dans une ville paniquée par un attentat terroriste. Tour à tour, ses proches viennent lui donner des conseils contradictoires. Doit-il faire profil bas et se fondre dans la masse ? Ou au contraire se montrer au grand jour ? Quelle identité adopter quand tout le monde vous regarde d’un oeil suspicieux du seul fait de vos origines ?

 

Suite aux récents événements, nous avons décidé de continuer l'exploitation de cette pièce. Une manière d'ouvrir le débat sur ces sujets si importants aujourd'hui, et d'amener la réflexion autrement.

 

Depuis le début, nous prenons à coeur de défendre nos idées et de poursuivre nos combats. Ainsi, Mélanie Charvy a lancé en 2016 son nouveau projet : "Provisoire(s)", une plongée au coeur de l'administration française submergée par un fonctionnement obsolète et paradoxal. Avec cette nouvelle création, les spectateurs suivront les destins croisés de nombreux personnages. Ici, rien n'est tout blanc ou tout noir : les âmes se confrontent dans un système complexe. Ici, Mathias Bentahar, Yasmine Boujjat, Aurore Bourgois Demachy, Tristan Bruemmer, Virginie Ruth Joseph, Clémentine Lamothe et Aurélien Pawloff endossent tour à tour des rôles, certains hauts en couleur, d'autres affaiblis par une situation impossible.

 

 

Provisoire_s__-_affiche_-_avignon_compress_-1463043678

 

«  Y'a des gens qui sont dans la merde et je ne peux rien faire! 

Ok ? 

Je ne peux rien faire pour eux ! 

La seule chose que je peux leur répondre c'est : « Revenez plus tard, il n'y a pas de place ! ». 

Mon travail c'est de leur dire qu'ils sont dans la merde et qu'ils vont y rester ! 

Tous les jours je dois leur répondre ça ! 

Tu crois que ça, ça ne me donnerait pas des raisons de péter les plombs ? 

Pourtant, je tiens. »

Mathias Clément, France Terre d’Asile

 

Amir et Leïla, deux jeunes marocains, arrivent en France et se retrouvent plongés dans les méandres du système administratif des demandeurs d'asile. Ministère, préfecture, intervenants sociaux, tous tentent de ne pas sombrer dans cette machine infernale et cauchemardesque.

Création de plateau, tirée de rencontres d'intervenants de France Terre d’Asile,  RESF, l'ASSFAM, Provisoire(s) touche de plein fouet notre actualité et amène un autre regard sur la migration.

 

 

 

 

Puis, c'est au tour de Millie Duyé de lancer une nouvelle aventure : "Le Renard envieux qui me ronge le ventre". Elle porte sur scène des questionnements primordiaux qui ont défrayé les chroniques ces dernières années : être une femme, être un homme, être homosexuel, etc. Elle s'entoure de Thomas Bouyou, Mélanie Charvy, Emilie Crubezy, Charles Dunnet et Loris Reynaert pour tenter d'explorer les différents discours relatifs à ces sujets.

 

Image-1463351389

 

LA MERE – Mais quand même.

 

LE PERE – Quoi, quand même ?

 

LA MERE – Quand même c'est étrange.

 

LE PERE – Mais tu viens de dire que c'était normal !

 

LA MERE – Mais oui. C'est normal. C'est normal. Mais bon, c'est quand même...

 

LE PERE – Etrange.

 

LA MERE – Oui. Etrange.

 

Alexandre a un désir fou, là, en vitrine, chaque fois qu'il passe devant, ce quelque chose l'arrête. Il passe son chemin, car au regard des autres, il ne faut pas s'aventurer hors des sentiers battus. Sarah, Sam, Guillaume et Jeanne, chacun d'eux affrontent, comme lui, une violente crise identitaire déchirés entre leurs désirs inavoués et les idéaux qu’ils s’imposent. 

 

Cinq personnages en cinq tableaux, récits de leurs mémoires et de leurs fantasmes, qui se recoupent pour faire l'écho de notre conditionnement collectif et nous  interroger sur la permanence des rôles de genre dans les consciences.

 

 

 

Calendrier__1_-1462197696

 

J'appelle mes frères de Jonas Hassen Khemiri dans une mise en scène de Mélanie Charvy :

- du 07 au 30 juillet 2016 au Théâtre du Grand Pavois dans le cadre du 51ème Festival OFF d'Avignon

 

Provisoire(s) de et par Mélanie Charvy

- 14 mai 2016 à la Bibliothèque de Saint-Eloy-de-Gy (18)

- 11 juin 2016 au Théâtre El Duende à Ivry-sur-Seine (94)

- du 07 au 30 juillet 2016 au Théâtre du Grand Pavois dans le cadre du 51ème Festival OFF d'Avignon (83)

 

Le Renard envieux qui me ronge le ventre de et par Millie Duyé

- 10 juin 2016 au Théâtre El Duende à Ivry-sur-Seine (94)

- dates à venir

 

Nos partenaires :

 

- AAFA

- Théâtre El Duende

- Théâtre du Réflexe

- Quinze Production

- Compagnie Tisseurs de Songes

- Compagnie Totem Recidive 

- Centre d'animation Marc Sangnier

- Centre d'animation Point du jour

- Shakirail

- La villa Mais d'Ici

 

Ils nous soutiennent :

 

- BNP Paribas

- éditions Théâtrales

 

À quoi servira la collecte ?

Votre soutien nous servira à :

 

- prendre en charge une partie des frais de vie lors du 51ème Festival Off d'Avignon : nourriture, essence (2100,00 €);

 

- Coût d'une chargée de diffusion à partir de mai 2016 et avec nous sur toute la durée du festival d'Avignon: 1000,00€)

 

- prendre en charge une partie des frais liés à la réservation de salles de répétition tout au long de la saison: centre d'animation Point du Jour, Shakirail, Villa Mais d'ici, location Théâtre du Grand Pavois (900,00 €)

 

 

Et, si nous dépassons notre objectif ? 

 

- nous pourrons payer l'intégralité des locations de salles (ex: Avignon 7000,00 €)

 

- nous pourrons envisagez de nouvelles perpectives pour la saison à venir (2016-2017),

 

- vous proposez de nouvelles pistes de réflexion et d'évasion par des créations faites dans de meilleures conditions !

Thumb_12729273_465899566938788_424294349025275355_n-1461620906
Cie Les Entichés

La Compagnie Les Entichés est née en juin 2013 d'une rencontre artistique au sein du Studio de formation théâtrale de Vitry-sur-Seine (dirigé par Florian Sitbon) entre Mélanie Charvy, qui en assure la direction artistique, et Paul-Antoine Veillon. Aujourd'hui, nous avons à coeur de nous entourer de nombreux artistes d'horizons divers et variés. Créer... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bonjour, J'espère que ce projet va aboutir et que l'on pourra vous voir au festival ou en représentation dans le cher. On croise les doigts pour vous.... Cordialement Antonio & Dominique
Thumb_default
Ouaiiis les gars, ouais !
Thumb_default
J'étais triste de ne pas avoir pu assister à la 1ère qui apparemment fût un grand succès! bravo à vous...je viendrai voir la suivante avec plaisir...la maman de Loris