8 photographes amateurs exposent, chacun ayant sa technique, son regard et son thème propre. Découvrez le monde à travers leur objectif!

Large_couverture_kkbb

Présentation détaillée du projet

L’événement que nous organisons : « 8e art - Nouveaux regards » regroupe huit adeptes de la photographie. À travers leurs œuvres, nous avons droit à un aperçu de leur travail et nous pouvons entrer dans un univers propre à chacun. Dès le départ, nous étions d’accord de mettre en place un événement en rapport avec l’art. Nous avons choisi la photographie plutôt que la sculpture ou la peinture, car la photographie est la forme d’art qui nous parle et nous touche le plus.

Nous avons eu l’idée de mettre sur pied une exposition photo qui permettrait à de jeunes talents de promouvoir leur travail auprès d’un large public et de nouer des contacts avec des professionnels de la photographie. Cependant, nous arrivons systématiquement à la même conclusion : ces photographes en herbe ont un talent, mais manquent de visibilité. Grâce à cette exposition, nous espérons leur donner ce petit coup de pouce dont ils ont besoin.  

 

L’exposition aura lieu dans les locaux de « L’USINE », situés au 40 rue du Doyenné à Uccle, durant 3 jours consécutifs. Le vendredi 28 mars 2014 de 18 heures à 22 heures, le samedi 29 mars et le dimanche 30 mars de 13 heures à 18 heures.

Lors du vernissage, le vendredi à partir de 18 heures, un apéritif sera proposé aux visiteurs. 

 

Lorsque l'usine était en service, avant la 2e guerre mondiale, elle produisait diverses fournitures de bureau. Après la guerre, l’usine se reconverti dans la fabrication d'accessoires à base de plastique. Cette production fut arrêtée à la fin des années 70 et ce n’est que depuis les années 80 que l’usine accueille différentes expositions, de fin d’année d’écoles d’art telles que « l’école d’art d’Uccle » et d'artistes indépendants.

En 1999 « l’Usine Galerie » est fondée (partie à l’avant du bâtiment, aménagé en galerie). Dans un premier temps, « l’Usine Galerie » expose uniquement de la photo et ce n’est que depuis 2004 que des expositions de peinture et vidéo y ont lieu. Les grandes salles de « l’Usine » sont sporadiquement annexées à l’espace de  « l’Usine Galerie » lors d’expositions d’envergure. Les grands espaces de « l’Usine » ont également permis à certaines troupes du Théâtre National de répéter pour leurs spectacles.

 

Img_2647

Img_2652

 

 

Les photographes:

 

Mai Djamila : La ville, ma ville

« Ce que j’aime dans la photographie c’est de capter des objets, des bâtiments, les petites choses drôles que l’on croise dans la rue ou juste une feuille d’arbre tombée par terre qui me fait signe. J’ai passé une partie de mes études secondaires dans l’option « arts-plastiques » ce qui a aidé mon regard à voir les choses, d’une part, telles qu’elles sont et, d’autre part, comme je les imagine. »

 

2

 

Grégory Steenbeek : Contrasts of Brussels

« J'ai commencé la photo en 2005, j'analysais en permanence le type de lumière en me demandant ce qui pourrait en ressortir et comment prendre la meilleure photo. Je crois en la capacité de communication des images. Des photos simples en apparence peuvent revêtir un caractère plus complexe, transmettre un message qui aurait parfois été difficile à dispenser autrement. »

 

 

8_gregory_steenbeek__copier_

 

Sarah Cloquette (23 ans) : Animals return

« Je me suis toujours destinée à l’art, J’ai appris à créer mon univers photographique. J’utilise pour ce travail un sténopé, sorte de camera obscura avec un film négatif. J’ai décidé de photographier des animaux car ce sont eux qui sont arrivés les premiers. J’ai donc décidé de retourner aux sources, aussi bien au niveau de la technique photographique que du sujet. »

Expo_biche

 

Thomas Dechentinnes : Dans les yeux de l’Afrique de l’Est

« Mon métier me donne l'opportunité de me rendre dans des lieux reculés et difficiles d'accès: en République Démocratique du Congo, en Ethiopie et au nord-est du Kenya. Depuis 2009, je me suis pris de passion pour la photographie des personnes (le plus souvent des enfants) vivant dans de tels endroits. Je vois dans leurs yeux, de la curiosité, de l'espoir mais aussi de la détresse. »

Dsc_0014__2_

 

Albert V. Konde : La nature

« Étant plus jeune, je n'aspirais pas à devenir photographe. Ce n'est que lors de mon précédent emploi, lorsque j'ai été choisi pour une vidéo interne que j'ai réalisé que je n'aimais pas me faire prendre en photos ni en vidéo. Mon ancien collègue qui s'est occupé du tournage était, lui par contre, très détendu. Tellement détendu que cela m'a marqué et c'est ce qui a fait le déclic dans ma tête : Et si maintenant j'essayais la photographie ?  Je me suis lancé en avril 2012 et ma nouvelle passion était née! »

All_you_need_is_the_plan__the_road___map__and_the_courage_to_press_on_to_your_destination.

 

Alice Kohl : Ukiyo-e

« Ces Ukiyo-e (nom emprunté à ce que l’on appelle « estampes » au Japon et qui signifie « images du monde flottant») sont un hymne à la solitude, une manière de se retrouver dans le beau et l’harmonieux malgré les apparentes difficultés à le trouver. Cette série de photographies parle de moments, où l’on se retrouve seul avec soi-même, flottant dans une intimité qui nous est propre et impénétrable. »

Alicekhol-1

 

Antoine de Winter : Au fil de mes voyages

« Depuis longtemps intéressé par l'image, d’abord au niveau du cinéma, les choses se sont finalement dirigées vers la photo. Mon travail s'étalonne entre mes voyages, et les rencontres effectuées au cours de ma vie. La nécessité d'une image qui soit personnelle, épurée et forte est le chemin que j'ai choisi pour cible de mon travail. »

_mg_1748

 

Helena Toscano: Beauty of Decay

 

« Intéressée par la plupart des disciplines artistiques, c'est à travers la photographie qu'elle va vraiment trouvé sa voie. Son style artistique et le choix de ses sujets sont essentiellement guidés par sa sensibilité. Elle aime l'exploration urbaine et les portraits. »Helena

 

À quoi servira la collecte ?

L'argent récolté servira à couvrir les frais de l'exposition tels que l'apéritif, les assurances, la location de la salle et la location de matériel.

Aucun frais supplémentaire n'est inclus : ni les photographes ni les organisatrices ne sont rémunérés.

Ce qui nous tient à cœur est la réussite et le succès de l'événement.

Thumb_titre_1
8e art - Nouveaux regards

En mars 2014, nous organisions « 8e Art – Nouveaux Regards », cette année nous avons décidé d'organiser une nouvelle édition avec le même objectif : Donner de la visibilité à des photographes amateurs à semi-pro.

Derniers commentaires

Thumb_default
bonne chance...
Thumb_default
Das Ziel ist gleich erreicht. Prima, alles ist gelungen. Viel Glück weiterhin.
Thumb_default
super, tres beau projet°