En plein débat sur les salles de "shoot", il serait temps de savoir de quoi on parle pour se faire une opinion ! Notre webdoc va à la rencontre des "drogués" et explore toutes les facettes de la réduction des risques. Aidez-nous à faire connaître ce sujet complexe !

Large_rdr2

Présentation détaillée du projet

Parce qu'une société sans drogue n'existe pas,

parce qu'on pense toujours que ça n'arrive qu'aux autres,

parce que l'alcool et les médocs sont aussi des drogues,

parce qu'à l'ombre des débats, des solutions pragmatiques existent,

 

En bref, pour en finir avec une vision simpliste des "drogués",

nous réalisons un webdocumentaire sur les addictions

et le principe de réduction des risques.

 

"A consommer avec modération ?" 

Vous connaissez forcément ce slogan qui nous suit partout lorsqu'on touche un verre d'alcool.

Cette recommandation résume bien ce qu'est la réduction des risques. 

C'est une démarche qui veut limiter les dommages que l'on fait à soi-même et autour de soi en prenant des drogues.

Elle est portée par des associations, des politiques publiques, des soignants et des drogués eux même. 

Elle se fonde sur la responsabilisation du consommateur, sans le contraindre: c'est souffler dans un éthylotest, mettre à disposition des seringues neuves, par exemple.

 

Notre objectif est de faire connaître la réduction des risques et de convaincre le grand public que cette approche est non seulement efficace mais nécessaire. Nous nous basons sur des faits, des chiffres, des résultats positifs.

Alcool, tabac, cannabis, cocaïne, médicaments... Les consommations légales comme illégales, récréatives comme " à problèmes "... Le webdoc abordera tout sans langue de bois, sans tabous, sans paternalisme ou autre culpabilisation; et parfois même (pourquoi pas) avec humour ! 

 

Nous irons donc sur le terrain voir les actions concrètes et recueillir la parole de ceux qui vivent et ceux qui font la réduction des risques, en France et à l'étranger.

A savoir :

• le modérateur d'un forum destiné aux drogués,

• des addicts qui parviennent à maîtriser leur consommation,

• un médecin généraliste,

• un ado suivi au sein d'une consultation cannabis,

• des associatifs qui interviennent en teuf,

• le proche, le voisin, l'ami d'une personne qui connaît des difficultés liées à l'addiction,

• un addictologue,

• une structure qui accompagne les drogués les plus marginalisés,

• et même une salle de consommation à moindre risque... Tant qu'on y est ! 

Ces témoignages, ces tranches de vies seront liés les uns aux autres pour former un portrait plus global : celui de la réduction des risques.

 

Nous réaliserons le webdoc pendant l'automne et visons une mise en ligne début 2013.

Si vous avez des suggestions ou des témoignages à apporter, contactez-nous (contact@sobam.fr) !

 

 

 

Car c'est un format qui donne une grande liberté au spectateur pour naviguer selon son temps, ses envies. C'est aussi une forme narrative qui utilise différents supports : audio, vidéo, infographies... et qui permet d'utiliser le média le plus adéquat pour chaque contenu.

Et nous, nous aimons plus que tout l'idée de picorer de l'information, des témoignages, des médias hybrides et différents !

 

Bizarrement ça part de Vancouver. Le meilleur ami de Joss y habite, et il lui parle de Pierre, provoque la rencontre. Pendant ce temps-là Nelly, qui a fait un an de radio à Vancouver, rentre à Paris, rencontre Marc qui lui propose de rejoindre l'équipe de So Bam. Reste à boire plein de cafés et beaucoup discuter : le projet est sur les rails.

 

Pierre c'est le président du Réseau Français de Réduction des Risques. Marc & Joss sont à la tête de So Bam, et réalisent des contenus audiovisuels et multimédias variés. Nelly est journaliste multi-supports : écrit, radio, vidéo...

 

So Bam sur Facebook ••• Le réseau sur Facebook

À quoi servira la collecte ?

Nous avons besoin de votre aide pour compléter le financement du webdocumentaire.

Avec une dizaine de portraits, des reportages à Paris, en région et en Suisse, des infographies, une plateforme web... notre projet est ambitieux et le budget total s'élève à 50 000 euros.

 

Le détail de notre budget :

 

Dépenses:

16 000€.... Equipe de tournage

16 000€.... Equipe de post-production

  8 000€.....Equipe web

  4 000€.....Droits musiques, photos

  4 000€.....Matériel

  2 000€.....Déplacements

50 000€.... TOTAL

 

Recettes:

23 000€.... Subvention Conseil régional (Ile de France)

  7 000€.... Subventions Communes (Marseille, Paris)

15 000€.....Mécènes et partenaires

  5 000€.....Collecte KissKissBankBank

50 000€.... TOTAL

 

 • Les demandes de subventions sont en cours mais la moitié du budget est déjà rassemblée

 • Les participations sont ouvertes aux particuliers, associations, sociétés (anonymement si vous voulez)

 • Que fait-on si on dépasse l'objectif ? Toutes les subventions ne sont pas acquises donc votre participation est importante et l'argent récolté en plus nous aidera à faire connaître notre webdoc (actions vers la presse, promotion web, etc.).

 

Thumb_avatar2
So Bam + Réseau RDR

So Bam rassemble autour de Marc Chiapello & Josselin de Richoufftz, réalisateurs, et de Nelly Jones, journaliste, toute une bande de graphistes, musiciens, photographes, etc. ••• Coordonné par le psycho-actif Pierre Chappard, Le Réseau Français de Réduction des Risques regroupe une centaine d'associations, de structures, de citoyens concernés par la...

FAQ Questions les plus fréquentes concernant le projet

+ A quoi ressemblent le badge et le Tshirt des contreparties ?

Vous le saurez bientôt, dès que les visuels sont prêts, on les met en ligne...

Derniers commentaires

Thumb_avatar2
Bonjour ! Oui le projet suit bien son chemin, on est en plein montage. C'est touffu la réduction des risques, et tout le challenge est d'être très clair dans le webdoc ! Encore un peu de patience...
Thumb_default
Où en est le projet ? J'espère qu'il suit son chemin malgré les derniers revirements politiques parce qu'en matière de santé publique le chemin reste le même...
Thumb_default
Bravo ! Hate de voir le resultat final. Bon travail So Bam.