Participez à notre aventure insensée ! Un road-movie décalé qui sera tourné en 31 jours sans sortir de l'autoroute qui relie Marseille à Paris.

Large_a-contretemps-1461854030-1461854038

Présentation détaillée du projet

Nous sommes Diego Ortiz et Javiera Tejerina, deux artistes basés à Marseille.

Notre objectif ? Faire une expédition sur les 63 aires d'autoroute qui relient Marseille à Paris pour faire un film documentaire et une expérience web interactive. Un portrait décalé de la société.

Comment ? En parcourant pendant un mois l’autoroute entre Marseille et Paris, et ce sans jamais en sortir.

Pourquoi ce projet ? L’idée nous est venue en lisant, Les autonautes de la cosmoroute de Julio Cortazar et de Carol Dunlop. Le récit de l'aventure originale dont nous nous sommes librement inspirés.

 

 

Bandeau-teaser-1461839681

 

Les images ont été tournées lors d'un premier repérage pour se donner une idée concrète du projet.

 

 

 

Bandeau-synopsis-1461836635   

 

Tel un road-movie, À CONTRETEMPS, brosse le portrait  scientifique, poétique et décalé de la France d’aujourd’hui à travers les 63 aires d’autoroutes qui relient Marseille à Paris par l’autoroute du soleil. Voyageurs, familles, commerciaux, camionneurs, travailleurs, touristes étrangers, usagers réguliers, motards, hippies de temps modernes, amants ou errants … viendront composer ce portrait.

 

À CONTRETEMPS est une expérience à part entière: esthétique, sociologique, physique et digitale. Ensemble, à armes égales, nous allons emprunter ce grand parcours pour y laisser notre empreinte numérique sous la forme d’une expérience web interactive et d’un film documentaire.

 

Nous avons déjà fait de belles rencontres lors des repérages : 

 

Montage-humains-1462270614

 

Bandeau-resultat-1461850483

 

Film d’ambiance, de rencontres, de contemplations architecturales de ces “non-lieux” que sont les aires d’autoroutes, À CONTRETEMPS rend compte d’une expérience de voyage insolite, décalée et introspective. Tout à la fois auteurs, réalisateurs et personnages de leur propre expérience, Diego et Javiera se plient aux règles de voyage édictées par deux aires d’autoroute par jour, ne pas sortir de l’axe autoroutier, consigner et filmer comme des explorateurs des temps modernes pour enfin réaliser un film documentaire. 

 

L'expérience interactive se matérialisera par un site internet où vous pourrez retrouver différentes données et images qui seront classées par aires et recréer notre aventure comme vous le souhaitez. Le site comportera également une partie miroir pour les utilisateurs, c'est vous qui pourrez vous exprimer et nous conter vos aventures sur l'autoroute du soleil. 

 

 

Bandeau-realisateurs-1461839128

 

 

Javi_diego_camisa_azul-1461767596

 

Nous sommes deux réalisateurs mais nous serons aussi les protagonistes, les interviewers, les conducteurs, les passagers, les cuisiniers... nous serons en autonomie, libres de nos mouvements.

 

JAVIERA :   

Javiera ne sait pas conduire, enfin si, mais elle préfère qu’on la conduise. Elle adore être dans le siège du copilote, ouvrir la fenêtre et mettre sa main au vent. Elle aime bien chanter et mettre la musique à fond. Mais quand ça part fort dans les eighties, et souvent ça va chercher dans les eighties, ça peut être du Guns and Roses ou du Madonna. Petit moment de headbanging, air guitar, like a virgin…

Comme son prénom l’indique, Javiera est chilienne. C’est une artiste qui adore travailler avec les vagues. C’est la seule personne dans le milieu de l’art qui dans son entourage connait autant de surfeurs que des chercheurs au CNRS. Drôle de mélange n’est ce pas?  

Javiera n’est pas du matin. Même si parfois elle s’inscrit dans des stages de yoga matinal avec ses copines marseillaises… Pour commencer la journée, elle aime bien boire un jus d’orange pressé, un café, des oeufs au plat, des petits pains au chocolat et ….de l’avocat. De l’avocat sur l’A7. Cherchez l’intrus.

 

DIEGO :

Diego est calme. Il aime organiser et maîtriser les situations. C’est dû sûrement à l’époque certes révolue où il défendait fièrement en slip de bain et bonnet rouge les couleurs de son équipe de water polo « Boyas » en Colombie. Diego aime autant lire que regarder le sport sur internet. Il est fan de sport! Fan de lutte ou plus précisément des combats où tous les coups sont permis, l’Utimate Fighting et surtout fan de football. Il suit tous les matchs, tous les championnats et connaît tous les transferts. Le dimanche matin, si la veille il n’a pas trop fait la fête, il regarde même Téléfoot sur TF1 ! Puis, il lit ses textes théoriques sur l’interaction sur le web ou le cinéma à l’ère du post internet.

Diego a une coiffure d’enfer qui retient l’attention de tous surtout de ceux qui perdent leurs cheveux. Marseillais d’adoption, il a très vite trouvé ses marques dans la cité phocéenne et les insultes au volant sortent souvent avec l’accent marseillais.

 

Bandeau-protocole-1461836743     

 

Aujourd’hui, nous avons décidé de baser notre expédition selon les règles du jeu suivantes :  

 

1\ Faire le voyage de Marseille à Paris sans quitter l’autoroute une seule fois.

 

2\ Prendre connaissance de chaque aire, à raison de deux aires par jour, en passant toujours la nuit dans la deuxième quelle qu’elle soit.

 

3\ Faire des relevés scientifiques de chaque aire, et prendre note de toute autre observation pertinente avec nos propres moyens d’expression : des dessins, photos, vidéo.

 

4\ S’inspirant des récits de voyages des grands explorateurs du passé et des Autonautes de la cosmoroute, réaliser une œuvre transmédia.

 

Il existe actuellement 63 aires d’autoroutes dans le sens Marseille-Paris. Ce protocole de travail est la pierre angulaire de notre expédition et constitue la trame narrative de notre expérience interactive.    

 

 

 

 

 

Bandeau-chiffres-1462184623

 

775  kilomètres

31    jours

63    aires d'autoroutes

2      aires par jour

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Bandeau-budget-1462184893

 

Le coût total de la traversée nous revient à 6000 €

 

La collecte nous servira à financer :

 

- la location d'un camion pour la traversée d'un mois 

 

- la location du matériel de tournage

 

- une batterie solaire pour alimenter nos ordinateurs et le matériel de tournage

 

- l'essence, les péages et le ravitaillement

 

Et si on collecte plus c'est génial ! On pourra investir dans le développement du site pour le rendre plus ergonomique et dans du matériel de tournage plus perfectionné.

 

 

Nous espérons que la collecte servira également à avoir une vraie communauté d'autonautes, que vous nous suivrez au quotidien et jusqu'à la production du film et du site. On espère qu'on pourra échanger avec vous, qu'on vous transmettra de vrais moments de vie et qu'on aura des messages qui nous réchaufferont le coeur pendant nos fraîches nuits sur l'autoroute ! :) 

 

Thumb_pp-fb-final-1462806013
Diego & Javiera

Javiera Tejerina-Risso est une artiste et chercheur franco-chilienne. Elle questionne la notion de flux et du mouvement à travers des films, des photographies et des installations. Sa démarche vise à mettre en exergue l’impermanence de la nature et les possibles traces qu’on peut y saisir. Ses travaux ont été exposés en France, Allemagne, Turquie et en... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Cool ! Content pour vous que la ligne d'arrivée ait été franchie :) Une belle aventure à venir !! Jean-Christophe
Thumb_default
Beaucoup de courage! On éspère deux invitations à l'avant première, yo veré! Nana
Thumb_default
Je partage le projet sur la page de la galerie ;) bon courage!!! des bises Pauline