AIDEZ Nicolas et Alice de Ferran à réaliser leur premier film ! Un court-métrage de fiction tourné à Fronton près de Toulouse.

Large_alice_titre

Présentation détaillée du projet

SYNOPSIS

 

Un couple de trentenaire, Agnès et Pierre, se rend dans le village d’enfance de la jeune femme, Fronton, pour l’enterrement d’un vieux cousin éloigné. Bien que rien n’oblige le couple à se rendre au funeste évènement, cette petite expédition dans les décors de l’enfance d’Agnès, semble lui tenir particulièrement à cœur. Mais le couple très complice semble en réalité avoir en tête un objectif bien précis.

 

LE PROJET

 

"À fond sur Raymond" est un projet de court métrage de fiction de 12-14 minutes: 6 comédiens professionnels toulousains, 20 figurants dont 6 portraits de personnalités frontonnaises jouant leur propre rôle. L'équipe à la technique est composée uniquement de professionnels: un cadreur rigoureux, un preneur de son très sensible, assisté d'un perchman obéissant et précis, une maquilleuse-coiffeuse efficace et de talent.

 

LeTiroirJaune produit ce film et Alice de Ferran (Master2 Cinéma Paris 7, Master2 production ESRA) assure la direction de la production.

Auteur du scénario, Nicolas réalisera le film avec Alice en 1er assistant. 

Diane (ArtDéco Strasbourg) apporte son aide avec un story-board et l'affiche du film, le talentueux Nico (Berklee College of Music, Boston) fera la musique originale.

 

Ce projet est soutenu avec enthousiasme par la municipalité de Fronton et se fera avec la possible Aide à la Production de la Région Midi-Pyrénées. Ainsi produit, et soutenu par le plus grand nombre, "À fond sur Raymond" participera aux festivals nationaux accessibles pour sa catégorie.

 

P_20131111_100231487

Shooting de Nicolas de Ferran à Fronton pour un magazine national - hiver 2013 - avec Lucienne, Patrick Baylac, Eric Frade, Jack Klüber. Photo: Mélanie Pérodeaud.

 

Quelques mots sur LE FILM

 

D'après une idée originale de Nicolas, le film trace le portrait d'un jeune couple en quête de sens et d'appartenance. Une histoire courte, simple, contemporaine, touchante et positive, avec pour décor un pays de vignes.

 

Agnès, future maman, découvre le plaisir du retour aux origines et la sensation d’appartenance à un groupe. Elle éprouve bien sûr un attachement au lieu de son enfance et aux souvenirs du passé, et veut retrouver les décors qu’elle connaissait étant petite fille. Mais il est surtout important pour elle de se replonger dans des valeurs affectives et dans la famille pour l'enfant qu'elle porte. Le couple réalise que cet événement doit s’inscrire dans une relation intime avec son histoire, sa famille, ses racines.

 

La grossesse d’Agnès, qui ne constitue pas une énigme du film, est annoncée par allusions dès la première partie du film. L’enjeu principal du film est inconnu pour le spectateur jusqu’à la dernière partie. Le film montre le moyen utilisé par le couple pour parvenir à son objectif, par cette rencontre opportune avec la famille, en brossant une série de liens familiaux et amicaux.

 

Beaucoup de frontalité et de voix off sont prévues, avec notamment la présentation de personnages immobiles, face caméra, telle une galerie de portraits filmés.

 

Des insertions très courtes présentent les portraits des gens du village. Avec rythme et humour, ce traitement constitue un passage particulier du film, différent de la narration récurrente.

 

Fronton_eglise

vue du clocher de Fronton

 

 

L'AVANCEMENT de la préparation du film

 

Alice et Nicolas travaillent à la production du film depuis mai 2014. Les dossiers de demande de subvention sont prêts, les démarches sont en cours. Ils ont commencé le casting début juillet pour rencontrer les comédiens toulousains et les techniciens nécessaires au tournage.

 

 

À quoi servira la collecte ?

Nous avons besoin de votre contribution pour financer la production de ce projet.

 

La somme recueillie sera un complément indispensable pour atteindre notre budget estimatif global de 24.000€, et sera utilisée notament pour la rémunération des comédiens et des techniciens, ainsi que pour régler une partie des charges sociales correspondantes.

La production LeTiroirJaune financera, avec l'aide de la Région Midi-Pyrénées notamment, les dépenses de location de matériel professionnel, et les multiples frais de tournage et de post-production. 

Pour cela LeTiroirJaune a déposé une demande d'aide à la production auprès de la commission régionale de Midi-Pyrénées, au CNC, au syndicat des vins de Fronton, à la mairie de Fronton et autres partenaires locaux.

 

Pourquoi avoir choisi ce type de financement participatif ?

 

"À fond sur Raymond" parle de l'importance des liens familiaux et amicaux, du regard sur nos origines, sur nos ainés et les communautés dont nous faisons partie.

Le mode de financement participatif s'inscrit parfaitement dans le contexte du film et il étend notre projet à tous ceux qui voudront bien y prendre part. Nous vous proposons par votre soutien de contribuer à sa faisabilité et de participer avec nous à sa création.

 

Il nous tient à coeur de réaliser ce projet et nous serions heureux de vous compter parmi nous.

 

Alors À fond sur RAYMOND !

 

MERCI A TOUS POUR VOTRE SOUTIEN ET A BIENTOT...

 

Voiture_recadr_e

shooting LeTiroirJaune à Fronton - été 2013 - avec Hélène Hiquily et Nicolas Julian - photo Mélanie

Thumb_capture_d__cran_2014-06-29___18.39.09
LeTiroirJaune

La magnifique association d'Alice et Nicolas, fille et père, allie la créativité, la maîtrise technique, la rigueur et l'enthousiasme au service d'un projet ambitieux, positif et touchant, sur le terrain de leur enfance: À FOND SUR RAYMOND !

Derniers commentaires

Thumb_capture_d__cran_2014-06-29___18.39.09
dernier sprint des amis de Raymond
Thumb_capture_d__cran_2014-06-29___18.39.09
Collecte d'un groupe d'amis qui soutien RAYMOND par ce don global. Bravo pour le court métrage à FRONTON.
Thumb_default
Voulen canta....poulit Frountoun