Au bout d'un quai il y a 4 pieds, au bout des 4 pieds il y a un conte, et en fin de conte... Une rencontre peut tout changer.

Large_pieds_-___107_2-1429371810-1429371827

Présentation détaillée du projet

LE SYNOPSIS

 

Un quai de gare désert, un vieux monsieur au regard triste qui se balance sur ses pieds, à l’extrême bord du quai.  Une jeune femme nerveuse vient se placer à côté de lui. Elle a le sentiment que le vieux monsieur se prépare à commettre "l’irréparable". Seulement voilà, la jeune femme a un entretien d'embauche qu'elle ne peut pas rater. Par tous les moyens, elle va tenter de retenir le vieux monsieur car le train est bientôt « à l’approche »…

 

LA GENÈSE DU PROJET

 

Voici comment est né A l'approche:

 

J'étais très en retard (pour un événement mineur je dois le dire), je cours dans la rue, j'arrive devant la bouche de métro...quand je vois un flot de gens en sortir. J'entends fuser des "et merde!", "fais chier!" ou encore "ils peuvent pas faire ça chez eux?!". Un peu sonnée, j'arrête une jeune femme qui me dit "Ils ont fermé la station, quelqu'un vient de se jeter sous les rails".

 

A travers cette anecdote cruellement ironique, j’ai trouvé  le prétexte idéal à raconter ce que j’aime le mieux dans les histoires : le moment d’une rencontre. Une rencontre incongrue entre deux personnes diamétralement opposées, dans une situation qui ne s’y prête pas du tout.

 

NOTE D'INTENTION 

 

Il y a quelque chose de magique dans une rencontre, surtout quand elle est improbable: elle peut changer le cours d’une vie en un temps record.

 

J’ai donc pensé ce film comme un conte burlesque.

 

La poésie de A l’approche réside dans ce décalage entre une situation dramatiquement réelle traitée avec une distance proche de l'absurde, et des personnages complètement décalés, ultra-sincères, qui semblent surgir d’un rêve.

 

C’est un film de personnages « hyper-sensibles », qui fait l’éloge de la fragilité et du doute.

 

Regardez ici  "Des pieds à la tête",  un petit film en stop motion qui vous donnera un aperçu de l'univers loufoque de A l'approche.

 

https://vimeo.com/125136042

 

LE VISUEL

 

Le film prendra la forme d’un conte  graphique pop et mélancolique, avec un aspect "tournage en studio", des plans fixes,  aux couleurs saturées et un jeu  corporel très marqué, proche de Jacques Tati...

 

Un hommage au cinéma barré de Fiona Gordon et Dominique Abel.

 

 

Rumba-1428757520

Rumba (D. Abel, F. Gordon & B. Romy)

 

Des plans en très courte focale, avec des surcadrages qui évoquent la mélancolie poétique de Wes Anderson.

 

63e07659-39bc-4697-a880-cb175c481b65-1428757973  The Darjeeling Limited (W. Anderson)

 

 

Un soupçon de W. ANDERSON

+ Un zeste de D. ABEL & F. GORDON

= A L’APPROCHE

 

 

 

Pof_pof_pof_bof__5_-1428764036Claire Boyé et Serge Ridoux

 

 

 

 

LES ACTEURS ET LEURS PERSONNAGES

 

Le vieux monsieur est interprété par Serge Ridoux.

 

Il évoque d’emblée les grands acteurs du muet : le regard perdu de Buster Keaton, la maladresse de Jacques Tati et le caractère d’enfant ahuri de Charlot.

 

 

Pieds_-___197_-1428766852

                           Serge Ridoux

 

Le vieux monsieur est à la retraite. Il a travaillé toute sa vie dans une compagnie d'assurance où il s'ennuyait ferme. Il voulait être clarinettiste mais ses parents s'y sont opposés. Il appris à se taire, s'est marié par convention. Aujourd'hui il vit seul, sa femme est décédée, ses enfants vivent loin de lui. La solitude lui pèse, ainsi que les regrets.

Au moment où se déroule notre histoire, le vieux monsieur vient de faire piquer son chien, une épagneule du nom de Tania, avec laquelle il aimait faire de longues balades sur la plage. Il se sent inconsolable et plus seul que jamais alors qu'il s'apprête à prendre le train pour récupérer la dépouille de Tania.

 

 

 

La jeune femme est interprétée par Claire Boyé.

 

Elle est  très proche du personnage de Clémentine dans Eternal Sunshine of the spotless mind (Michel Gondry), vive, spontanée, ultra-sincère, à fleur de peau. 

 

Piedsok__18_-1428767048

                                Claire Boyé

 

Elle a toujours eu peur de la solitude, elle est angoissée par la mort mais a de grandes attentes de la vie, qu’elle n’arrive pas à satisfaire. Elle peut passer d’un état d’euphorie à une tristesse infinie en un temps record. Pour combler le vide qui l’effraie, elle besoin de parler, tout le temps. Elle a beaucoup d’humour et une grande inventivité, ce qui lui permet de masquer sa sensibilité profonde. Tout la touche, c’est une éponge, ultra-réceptive à ce qui l’entoure. Au moment où se déroule notre histoire, son copain l’a quittée, elle a perdu son emploi. Elle se réveille ce jour-là, complètement à bout de forces. Elle voit alors dans le regard de ce vieux monsieur la même fragilité que la sienne, la même humanité, qui soudain vont la bouleverser.

 

 

L'EQUIPE

 

Passage à l'acte

(producteurs)

 

Philippe_s2-1428767561

Renaud Haquette et Philippe Sinnesael sur le tournage de SOS médecin (réalisé par Renaud Haquette)

 

Renaud Haquette, co-fondateur de l'association Passage à l'acte, a produit mon 1er court métrage, "Les figurants". Lui même scénariste et réalisateur, il a été un conseiller et un soutien formidable tout au long de l'élaboration de ce 1er film. Il m'a accordée toute sa confiance depuis le scénario jusqu'au "final cut". L'histoire des "figurants" nous a amené de belles surprises notamment à l'UGC ciné cité du 19ème à Paris où le film a remporté le Prix du jury des mains de Yves Elalouf, vice président de Warner Bros France. Renaud et moi partageons la même vision du cinéma, et il était logique que l'aventure entre nous se poursuive avec ce deuxième film.

 

Philippe Sinnesael est Président de l'association Passage à l'acte fondée en 2013 avec Renaud Haquette et Simon Boulier. Philippe accompagne A l'approche comme si c'était son bébé. Une grande complicité est née entre nous alors que Philippe se partage entre la vie de l'association et ses responsabilités dans une société de production lilloise. Efficace, pragmatique et toujours positif, Philippe défend le projet avec ardeur. Philippe, Renaud et moi, formons un vrai "trouple" de cinéma!

 

Julien Grisol

(Chef opérateur)

 

Julien_grisol-1428768027

 

Julien Grisol est 1er assistant caméra, chef opérateur, cadreur, sur de nombreux films, publicités, ou clips vidéos, en France et aux Etats Unis.

Nous étions faits pour nous entendre: comme moi, Julien a développé une passion pour le jeu de comédien, qu'il conjugue avec ses projets de cinéma. Il a tout de suite adhéré à mon univers et compris mes attentes. Julien est un allié formidable et un grand professionnel: attentif, enthousiaste, jamais à court d'initiatives ou d'idées neuves. Nous avons la même sensibilité et travaillons main dans la main à rendre ce film graphique et sensible. 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Nous sollicitions votre générosité pour les dépenses suivantes:

 

-1500  euros pour la location du matériel (notamment la caméra RED Scarlet qui nous fournira l'image optimale dont nous avons besoin pour le tournage et l'étalonnage)

 

-1300 euros pour la post-production (montage, mixage, étalonnage, création d'un DCP afin de projeter le film en festivals)

 

-700 euros pour la régie et le transport de l'équipe et du matériel puisque nous devrons tourner en dehors de Paris

 

 

Thumb_shoot_laurine02352_1-1428771484
Laurine Bauby

Je suis née en 1987 et j'ai orienté toutes mes études en fonction de ma passion première, le cinéma. Après un diplôme de réalisation documentaire à l'ESEC (Ecole Supérieure d'Enseignement Cinématographique, Paris 12ème) j'ai voulu comprendre la direction d'acteurs. J'ai suivi trois ans de formation de comédienne chez Eva Saint Paul à Paris. Au cours... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Trop hâte de voir ton deuxième chef d'oeuvre ma Lolo…
Thumb_default
<3
Thumb_default
Petite contribution et tout mon soutien pour le projet ;)