1 à 10 millions d’espèces d’insectes inconnues du globe sont en train de s’éteindre sans même avoir été décrites! les systématiciens aussi !

Large_page_de_garde_72_dpi_copie-1423132162

Présentation détaillée du projet

/// Date limite pour soutenir mon projet : 06 avril 2015 ///

 

Vous pouvez trouver une petite présentation à la télé :

à trouver ici

 

Et un article dans Paris Normandie :

ICI

 

Continuons à partager et soutenez le projet svp !

 

En 2015, les mantes sont à l’honneur !

Entre voyage au Mont Oku au Cameroun, encadrement à l’école de terrain tropicale (ECOTROP) au Parc National de la Lopé au Gabon et travail de laboratoire près de Rouen, nous allons mettre un coup d’accélérateur dans l’étude de ces insectes emblématiques. Actuellement, des espèces nouvelles pour la science sont en cours de description par mes soins… Et d’autres sont à venir. Des études écologiques dans certains pays africains sont aussi mises en place. Dans ce projet, nous souhaitons développer la formation du public à l’entomologie, à la systématique et à l’écologie des mantes. En plus de soutenir notre projet, vous pourrez y participer (plus d’informations ci-dessous). Alors, tous à vos claviers !

 

Gabon_lope_for_t_marais_citron-1423130838Sous-bois forestier au Parc National de la Lopé au Gabon.

 

Recherches inédites sur les mantes. En France, les mantes ont toujours été étudiées par une seule personne au Muséum National d’Histoire Naturelle de Paris… à la retraite maintenant mais toujours active ! Il est nécessaire de nous aider afin que la diversité de ces insectes prédateurs soit connue. De nombreuses facettes sont à explorer : biologie, systématique, comportement, génétique, écologie.

Biologie : la reproduction des mantes n’est plus à décrire ! Les femelles ont la « mauvaise » habitude de consommer leur partenaire sexuel avant, pendant ou après l’accouplement. Mais ce n’est pas une généralité pour toutes les espèces.

 

Pseudocreobotra_ocellata_f-1423131029Femelle adulte de Pseudocreobotra ocellata, Parc National de la Lopé, Mont Brazza.

 

Systématique : Près de 2500 espèces valides de mantes ont été décrites à ce jour mais il en reste tellement à découvrir. La biodiversité des mantes est étendue. Décrire une espèce est un travail de longue haleine, qui demande méticulosité, précision.

Comportement : outre le fait que ce soient des prédateurs hors pair, les mantes pratiquent avec habileté le mimétisme, le camouflage dans la végétation ; cela leur permet de n’être pas remarquées par leurs proies mais aussi par leurs prédateurs (oiseaux, reptiles, autres insectes…).

Génétique : Aujourd’hui, les analyses ADN (très chères !!!) sont de plus en plus utilisées pour aider à l’étude de la systématique et de l’écologie de ces insectes. Elle permet de compléter l’information taxonomique et de développer des analyses à partir de juvéniles non identifiables à l’espèce. Leur utilité est indéniable !

Ecologie : les mantes sont des insectes mimétiques inféodés à différents habitats terrestres. Leurs milieux de vie, leurs proies ont façonné au cours du temps leur morphologie. Elles se sont spécialisées suivant leur habitat (milieux herbacés, arbustifs, arborés…).

 

 

 

Techniques d’inventaire des mantes. Nous vous montrerons comment ces insectes sont observés, collectés, conservés… du sol à la canopée des grands arbres des forêts tropicales humides, en passant par les savanes et les zones anthropisées.

http://www.nmentomo.fr/recherches/letude-des-mantes/

 

Remote_canopy_trap-1423131105Remote Canopy Trap, piège spécialisé dans la collecte des insectes de canopée. UV (autonome).

 

Toutes les informations concernant ce projet seront visibles sur mon site Internet http://www.nmentomo.fr – calendrier, nouvelles, progression des travaux de systématique et d’analyse ADN, reportage photos des missions de terrain – cela le plus fréquemment possible, afin que vous puissiez vivre au jour le jour l’avancée de notre projet.

Ainsi que sur la page Facebook : https://www.facebook.com/nmentomo

 

Nm-1423131412

Parc National de la Lopé, Gabon

 

Notre calendrier :

 

En avril 2015, la mission pilote au Mont Oku au Cameroun permettra de mettre en place une nouvelle école de terrain sous les tropiques pour des étudiants africains et européens. A cette occasion, l’entomologie sera étudiée : les mantes en particulier. Des observations dans leur milieu seront réalisées, ainsi que de nombreuses photographies. Des spécimens seront collectés pour études scientifiques.

 

De mai à septembre 2015, des journées de formation seront organisées dans mon entreprise près de Rouen, afin d’être sensibilisé à l’entomologie, à étudier les échantillons provenant du Mont Oku du Cameroun : prélèvements pour analyse ADN, montages pour mise en collection, identifications…

 

En novembre 2015, participation à la cinquième année de l’école de terrain sous les tropiques (ECOTROP) au Parc National de la Lopé au Gabon. Depuis 2011, elle a toujours eu lieu au printemps (février-avril). A la demande générale, la période de l’année de la mission a changé afin d’étudier les insectes et autres animaux ayant d’autres saisons biologiques (phénologie).

 

Gabon_lope-1423131296

Parc National de la Lopé, Gabon, Portes de l'Okanda, depuis le sommet du Mt Brazza.

 

De novembre 2015 à janvier 2016, des journées de formation seront organisées dans mon entreprise comme pour le Mont Oku au Cameroun afin d’étudier et analyser les échantillons récoltés. Des comparaisons entre les deux stations de collectes pourront être effectuées. Identification, prélèvement ADN, montage en collection seront de nouveau à l’honneur.

 

 

D’avance MERCI pour votre soutien financier, moral, médiatique… quel qu’il soit !

 

Nicolas Moulin, entomologiste

 

Pour en savoir plus :

http://www.nmentomo.fr/recherches/mantodea-generalites/

 

Qui suis-je ?

 

Fort d’expériences en milieu tropical au Vanuatu dans le Pacifique Sud, à Madagascar, en Afrique, du sol à la canopée, j’étudie les mantes et les insectes en général depuis toujours :

 

Nm_2-1423131337

Moi ! fatigué, au retour de l'expédition SANGHA2012 (en 2010), sur le fleuve Sangha, RCA.

 

Nicolas Moulin, 33 ans, consultant en entomologie, à son compte, spécialiste des mantes.

 

« Ma motivation est sans égale… Elle m’a amené à créer mon entreprise ! Ainsi, je veux travailler avec vous pour le développement de la recherche de ces insectes si impressionnants, fascinants, passionnants. Le métier d’entomologiste disparaît ?… Pas grâce à vous ! »

 

 

Contact : nmentomo@gmail.com

À quoi servira la collecte ?

Durant l’année 2015, je souhaite travailler de manière plus poussée sur ces insectes emblématiques que sont les mantes. La recherche autour de ces insectes est réalisée bénévolement dans le cadre de mon entreprise.

 

Je dois donc trouver des financements pour participer aux missions de terrain et aux écoles d’écologie sous les tropiques ; ainsi que pour réaliser des analyses ADN d’échantillons. Les fonds collectés serviront donc aux tâches suivantes :

 

- Participation à la mission pilote d’école de terrain au Mont Oku au Cameroun en avril 2015 : 1500 euros

- Participation à l’école de terrain sous les tropiques au Parc National de la Lopé au Gabon en novembre 2015 : 1500 euros

- Analyse ADN de 95 prélèvements de spécimens de mantes collectées en 2015 : 900 euros

- Rédaction d’articles scientifiques suite aux analyses des résultats obtenus : 2000 euros

TOTAL : 5900 euros

 

Macrodanuria_elongata_m-1423131971

Mâle adulte de Macrodanuria elongata, Parc National Dzanga-Ndoki, RCA, Expedition SANGHA2012.

 

Je suis conscient qu’il s’agit de sommes importantes. Malheureusement, le financement de la recherche sur la biodiversité n’est encore pas assez à la une. Mon entreprise ne peut assumer ces travaux importants qui doivent être réalisés. Je serais en partenariat avec des institutions publiques qui reçoivent, elles, des financements. En tant que privé, ce n’est pas mon cas. Merci par avance de toute l’aide que vous pourrez apporter à mon projet !

 

Mim_tisme-1423131910Jeune Tarachodidae, camp de base, Parc National Dzanga-Ndoki, RCA, Expedition SANGHA2012.

Thumb_avatar-1423132853
NMENTOMO

Très tôt déjà, les insectes et la nature m’ont attiré. Les randonnées pédestres en montagne, les voyages à l’étranger et les vacances à la campagne ont favorisé et amplifié cet intérêt. Soutenu par mon entourage, les premiers élevages se sont mis en route afin de compléter les observations entomologiques réalisées auparavant dans la nature. Les phasmes... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Actions Biodiversité supporte ce super projet ! Encore un petit effort et le budget sera bouclé ! On a jusqu'à lundi.....
Thumb_default
C'est plus pour toi que pour les mantes...lol
Thumb_default
Une petite contribution, bon courage. Jp Francoise