Accompagnez l’aventure d'un projet cinématographique international en trois épisodes: France-Mexique-Japon. Episode deux : Mexico

Large_copertina_piume_bd_baglio

Présentation détaillée du projet

english click here

italiano cliccare qui

español aqui

 

 

 

A Peripheral Urban Global World est un projet cinématographique international de fiction qui s’inscrit dans un parcours artistique à dimensions multiples. 

 

L’enjeu est de réaliser, à travers un film de trois épisodes (PARIS - MEXICO - TOKYO), un panorama contemporain d’une géographie urbaine en devenir qui se métamorphose au gré des constructions en béton, d’un urbanisme qui redessine constamment les frontières de la ville et des populations.

 

Le premier épisode, Paris, finalisé en 2013 est déjà disponible en Blu-ray ou DCP dur pour les projections. Il a été sélectionné au festival Anthropologies Numériques et a été présenté en différents festivals et institutions publiques et privées.

 

La préparation du deuxième épisode, Mexico, pour lequel se sollicite la présente collecte, débutera en aout 2014. 

 

Le tournage du troisième épisode, Tokyo, est prévu pour 2016.

 

 

Tramonto

 

Pasquale Calone adopte un processus de création singulier à travers un parcours artistique associant les habitants de ces lieux menacés par la globalisation urbaine. Ceux-ci, au coeur des étapes du projet, incarnent les interprètes de leur propre histoire.

 

À une échelle mondiale, A Peripheral Urban Global World décrit un monde fait de lieux et personnes qui ont une histoire propre, riche en traditions, mais qui basculent vers une périphérie globale, homologuée, où s’effacent les particularismes en laissant place à des lieux standardisés, produits secondaires des grandes villes, où les particularismes des petites communautés représentent un danger et un frein pour le progrès.

 

Cependant, ça reste toujours un monde fait d'individus...

 

Racaille

 

En effet, ce monde qui s’urbanise et se standardise rapidement demeure cependant peuplé d’individus ancrés dans leur passé et attachés à leurs identités diverses. 

 

Trittico

 

Pollo2

 

Cette évolution à deux vitesses génère une géographie humaine en mouvement constant, caractérisé par les déplacements de ses populations qui migrent de lieux en lieux tantôt accueillies tantôt chassées.

 

Une lutte inégale qui les force à quitter ces territoires, parfois séculaires, familiaux, parfois sacrés, et remet en cause leurs identités laissant place à des communautés fragiles, en perpétuelle évolution.

 

Une évolution qui mène à l’instauration d’une périphérie globale composée d’individus dont la culture et la personnalité se dissoud et s’évanoui silencieusement, presque invisiblement dans une nouvelle communauté mondiale.

 

Maschera3

 

L'EPISODE MEXICAIN

Inspiré par des réalisateurs comme Pasolini et De Sica, je défends un cinéma qui par le biais de la fiction essaye d’expliquer la réalité en utilisant les éléments et les problématiques qui la constitue. Mes scenarios, pour n’étant pas des documentaires, se construisent comme un documentaire à travers des expériences directes de travail sur le terrain qui ont comme objectif la participation des personnes dont on compte l’histoire.

 

Cappello

 

Dans le cas de l’épisode mexicain, l’enjeu est d’explorer les univers indigènes ancestraux de ce territoire qui sous l’influence du développement industriel et capitaliste du pays sont en train de disparaître. Ces populations avec les populations rurales sont menacées surtout par les développements urbains comme celle de la Ville de Mexico qui avec ses 20 millions d’habitants constitue un des centres urbains plus grands et peuplé au monde.

 

A partir de ces investigations s’écrira ensuite un scenario de fiction pour tourner un film qui sera représentatif de ces situations.

 

Cozboy

 

Fumo

 

Paesaggio_cholula

 

LA METHODE

L’artiste s’attache ainsi à remettre en jeu le sens de la communauté et du partage de l’espace publique. Cette démarche nécessite un travail collectif sur la mémoire commune, les traditions et les croyances populaires avec comme résultat le rapprochement des individus, personnalités et institutions d’un même quartier, territoire.

 

Par le biais des moyens de la création artistique s’établissent des liens grâce auxquels la collectivité réacquière un rôle fondamental et devient une référence clé à valoriser et défendre. Dans la rencontre et la création commune chacun dévoile de manière instinctive ses propres capacités, ses savoirs, ses faiblesses et les partage en s’appuyant sur les autres.

 

Le processus de création du film devient ainsi un véritable laboratoire de création sur la mémoire urbaine et ses évolutions par le biais de la communauté des individus qui l’habite.

 

Signorapomodori

 

LA FICTION

Jouer sa propre histoire se révèle être un acte artistique, une catharsis en quelque sorte qui permet de prendre conscience des évènements en cours de façon ironique et avec un recul critique.

 

Face a cette épreuve qui représente une menace pour le devenir de la communauté, les protagonistes se réapproprient autrement le sens de ce qu’ils sont en train de vivre pour laisser une trace et une mémoire future. 

 

L’objectif pour Pasquale Calone est de détourner ces évènements de l’oeil du cyclone médiatique qui, en général, attire l’attention de façon spectaculaire mais éphémère autour de ce type de situations. Pour l’artiste, a contrario, il s’agit de créer, une mémoire stable et durable à travers un prisme intérieur, un point de vue issue de la vie quotidienne, de la vie vraie, là où les évènements se succèdent habituellement à l’abri des regards.

 

Le dessein de ce projet, comme déjà montré avec l’épisode parisien, est de réaliser une véritable fiction cinématographique de qualité professionnelle. Ainsi, sous l’impulsion de l’artiste les habitants de ces zones suivent pendant environ une année des ateliers de jeu de rôle. Quant au tournage, il est effectué par une équipe de professionnels du cinéma locale.

 

Bambini

 

LES RESULTATS MULTIPLES

Pendant le parcours vers l’écriture du scénario et les préparatifs du tournage, l’artiste avec les habitants impliqués, réalisent des photos, des installations, des performances, des vidéos constituant des oeuvres à part entière. Celles-ci composent avec le film une narration qui se fait par couches et qui se développe à travers des médias différents.

 

Les œuvres produites pendant le premier épisode à Paris, ont déjà été exposées dans différents lieux institutionnels d’art contemporain.

Se compose ainsi un archive de mémoires collectives comme les 350 papiers peints récupérés dans le quartier Balzac pendant le tournage de l’épisode parisien sur la destruction du quartier.

 

Papiers

 

L’ EPISODE FRANÇAIS: 

CITÉ BALZAC - PARIS

HD Video on Blu Ray 47min

 

SYNOPSIS

2012: Une famille de la cité Balzac (banlieue parisienne) doit quitter son logement avant la démolition imminente de la tour qu’ils habitent. Leurs âges, leur personnalités et leurs histoires différentes ne le mettent pas d’accord vis à vis de cet’ évènement.

Entre joie, nostalgie, enthousiasme et indifférence le déménagement se fait et leur quartier disparaitra quelques jours après.

 

 

 

Ines_nuvole

 

L’EPISODE MEXICAIN (En cours de préparation)

 

CHE CHEN CHA KA - MEXICO

 

SYNOPSIS

Joshua est un timide enfant de 8 ans fils d’une riche famille catholique mexicaine. Très souvent il se retrouve rêvassé et il rêve avec les yeux ouverts s’évadent du monde superficiel des personnes qui l’entourent. Mais un jour Joshua trouve le courage de passer à l’action dans le monde réel et s’embarque dans une odyssée incroyable qui le fera traverser le Mexique et rencontrer des personnes qui changeront sa vie pour toujours.

 

L’épisode mexicain Che Chen Cha Ka, se développera autour de la création de la structure d’une histoire qui puisse permettre, à partir de l’odyssée d’un jeune homme nommé Joshua et de son évolution personnelle, voyager à travers les différents groupes sociaux et ethniques du Mexique, avec ses différences et ses problématiques.

 Fumo_guerriero

 Famiglia

 

LA FORME

La série complète compte trois épisodes : Paris – Mexico – Tokyo. 

Chaque épisode est indépendant des autres et peut être présenté séparément. Cependant, combiné ensemble ces trois épisodes constituent un long métrage cohérent d’environ 120 minutes.

 

Pickup

 

Panzarotto

 

LE PARCOURS GENERALE

A travers trois grandes capitales mondiales, de l’Amérique à l’Asie en passant par l’Europe, Pasquale Calone implique, dans le processus créatif de la fiction, les occupants de certains lieux qui subissent les changements de la globalisation urbaine. Changements et évolutions rapides, agressifs dont le mode opératoire est souvent celui d’agir sans laisser des traces.

 

 

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

LA COLLECTE SERVIRA

 

LE 70% POUR LA LOCATION DU MATERIEL POUR LA PRISE DE VUE DES CASTINGS POPULAIRES ET LES TOURNAGES DOCUMENTAIRES (CAMERA VIDEO, MICROPHONES, LUMIERES ETC.)

 

LE 25% POUR LES FRAIS DE VOYAGE ENTRE UNE COMMUNAUTE INDIGENE ET UNE AUTRE (LOCATION FOURGONNETTE POUR LE TRANSPORT DE PERSONNES ET DU MATERIEL DE TOURNAGE + ESSENCE)

 

LE 5% POUR LES FRAIS DE COMMUNICATION (IMPRESSIONS DES AFFICHES ET DES FLYERS POUR LE CASTING POPULAIRE)

 

AU CAS OU SE REUSSIRA A SURPASSER LA COLLECTE, ÇA RENDRA POSSIBLE L'EXPLORATION DE TERRITOIRS PLUS LOINTAINS ET DE FAIRE PARTICIPER AU PROJET DES COMMUNAUTÉES PLUS REMOTES POUR GARDER UNE TRACE DE LEUR EXISTENCE.

 

Thumb_io
Pasquale Calone

Pasquale Calone vit et travaille à Paris. A présent il réside au Mexique pour développer la deuxième partie du projet international A PERIPHERAL URBAN GLOBAL WORLD. Il a reçu une formation en Photographie et en Philosophie Esthétique, complété par un doctorat en Philosophie de l’Image à la Sorbonne de Paris avec une thèse intitulée « l’Invisible et... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bon travail cher Pasquale!
Thumb_default
Forza Pasquale! Ed in bocca al lupo
Thumb_default
beau travail go on !