Apiculteur fraichement reconverti, cherche petit coup de pouce pour démarrer son activité de sélection de l'abeille noire endémique du Nord.

Large_apis_urbana_pr_sentation-1427989197

Présentation détaillée du projet

Qui suis je?

Apiculteurs-1427731975

Freelance et ancien employé de SSII, ne trouvant plus ma place dans mon métier, n'ayant plus les convictions et l'envie de continuer dans cette direction, j'ai décidé il y a 19 mois de faire le pas et de transformer mon hobby en une activité professionnelle. J'ai donc créer APIS-URBANA. Cependant, être apiculteur sans utiliser et favoriser l'abeille locale ne correspond pas à l'image durable de mon métier. Il me faut donc orienter une grande partie de mon activité vers la sélection de l'abeille noire locale (l'abeille endémique du nord).

 

Pourquoi lancer une campagne de Crowdfunding?

 

Lancer un nouveau projet, c'est toujours un grand événement, mobilisant toutes les ressources disponibles (humaines comme financières). Grâce au crowdfunding (financement participatif) c'est l'occasion de faire participer des personnes extérieures, des ambassadeurs engagés, s'investissant pour que le projet deviennent un succès. Cette nouvelle approche permettrait d'élargir mon réseau et donc de booster le développement de l'activité.

 

Présentation détaillée du projet.

 

J'ai la chance d'habiter un territoire où, qualité et quantité des espèces florales permettent de fournir une alimentation diversifiée à nos abeilles pendant la belle saison et donc d'éviter les carences alimentaires limitant la casse comparativement à certaines zones agricoles où monoculture, pesticides, produits phytosanitaires et déserts apicoles sont rois.

Swarm-1427732079

Année après année nous constatons que malheureusement la population de notre abeille endémique décline. La mortalité excessive de l'abeille toutes races confondues et l'attractivité des races non-endémiques ont entrainé l'importation d'abeilles étrangères à notre région. Les conséquences de ces importations et utilisations d'abeilles étrangères et d'autres races ne sont pas anodines. Elles provoquent:

           

- la dégénérescence de l'abeille locale (perte du patrimoine génétique par croisement),

- L'agressivité des abeilles due aux croisements incompatibles avec certaine races,

- la disparition du patrimoine génétique local,

- une modification de la biodiversité du fait d'abeilles non adaptées à notre environnement,

- le risque de disparition de l'abeille noire d'écotype locale de notre territoire,

- les risques d'importation de maladies et de parasites n'existant pas sur notre territoire (exemple Aethina tumida en Italie depuis septembre 2014),

- etc.

 

Apiculteur concerné, j'ai donc décidé de me concentrer sur cette problématique car la conservation de notre abeille noire à une importance capitale pour de multiples raisons :

 

- Son patrimoine génétique régional est issu de milliers d’années d’évolution.

- Ses caractéristiques sont adaptées à son territoire et à ses conditions climatiques.

- Maintenir une biodiversité liée à cette race (pollinisation de centaines plantes par l'abeille endémique et non par d'autres insectes pollinisateurs).

- Maintenir une apiculture durable en respect avec son propre environnement.

 

Cependant L'abeille noire locale ne pouvant presque plus vivre actuellement sans l'intervention des apiculteurs, que puis-je faire de mon côté pour essayer au mieux de conserver ce patrimoine?

Insem-1427732155

Il n'y a pas 36 méthodes il faudra passer par l'insémination artificielle,  car:

 

Une reine vierge, lors de son/ses vol(s) nuptial(aux) s'accouple avec 10 à 20 mâles dans un point congrégation de mâles situé entre 4 et 6 km de sa ruche. Les mâles eux parcourent jusqu'à 3 km pour rejoindre leur point de congrégation. Donc, dans un environnement où seule une faible quantité de colonies sont constituées d’abeilles noires locales, il est presque impossible d'être sûr que les reines produites soient fécondées naturellement par des mâles de mêmes races.

À quoi servira la collecte ?

Ponte-1427733099

Dans un premier temps, grâce à la biométrie, il faudra faire un travail de recensement, dans un périmètre de 20 à 30 km, des colonies d'abeilles noires "souches" les plus intéressantes. Une fois les colonies souches repérées, l'étape d'élevage des reines provenant des souches sélectionnées débutera. Enfin, les reines arrivant à maturité seront inséminées artificiellement grâce à un appareillage spécifique évitant tout croisement avec des mâles ne provenant pas d'une des colonies sélectionnées. Une fois en ponte, il faudra ré-effectuer une biométrie pour confirmer la fécondation avec les bonnes races, car les mâles récupérés dans les ruches ne sont pas forcement les mâles de la colonie peuplant la ruche.

La collecte servira donc à acheter du matériel d'insémination, et si possible de biométrie et d'élevage.

 

Si l'objectif de 4790€ de la collecte abouti,

 

Vous permettez l'achat d'une partie du matériel minimum au démarrage du projet soit:

            - un poste d'insémination artificielle de base (binoculaire, statif, narcose, etc.) (4400€)

            - plus les 8%  de frais de dossier kisskissbankbank

 

Si l'objectif de 4790€ de la collecte  est dépassé,

C'est encore mieux! En effet, suivant les résultats de la collecte, du matériel plus performant pourra être acheté, plus de matériel notamment plus de ruchettes, permettant une production de reine et de colonies plus importante.

            - 30 ruchettes d'émergence (ne servant que pour l'émergence des jeunes reines) (780€)

            - 30 ruchettes à essaim artificiel  (1281€)

 

Queen-bee_graph_kiss_kiss_fin_-1427734253

 

Et après, que se passera-t-il ?

 

Chaque année, le Doublement minimum des équipements (ruches éleveuses, ruchettes d'émergence, ruche de réception des reines fécondées) excepté de l'appareil d'insémination artificiel puisque déjà acquis la première année.

Cette action se perpétuera tous les ans afin, à terme, d’être capable d'offrir au plus grand nombre possible d'apiculteurs amateurs et/ou professionnels, des reines de race locale et de qualité afin de repeupler la zone et d'éviter au maximum les risques sanitaires dûs à l'importation.

Thumb_ombre_apic_diapo_169x200-1427737812
Apis Urbana

Freelance et ancien employé de SSII, ne trouvant plus ma place dans mon métier, n'ayant plus les convictions et l'envie de continuer dans cette direction, j'ai décidé il y a 19 mois de faire le pas et de transformer mon hobby en une activité professionnelle. Cependant, être apiculteur sans utiliser et favoriser l'abeille locale ne correspond pas à... Voir la suite