Dans ce premier album en hommage à la Terre, j'ai puisé à la diversité des influences musicales qui ont nourri mon ADN artistique

Large_adamah-visu

The project

 

Dans cet album acoustique se côtoient  et s'harmonisent des musiques du Nord du Brésil, du jazz et du classique. Produit de façon indépendante, il est à présent enregistré mais nous avons besoin de vous pour le mixage, la fabrication et l'organisation d'un concert de sortie d'album pour fêter cette aventure ensemble. 

 

Concert_bois_d_arcy

 

 

Après avoir enregistré un cinq titres et réalisé un DVD autoproduit d’un concert à l’Européen aux côtés d’un quatuor à cordes de l’Opéra de Paris, je souhaite vous faire découvrir mes nouvelles chansons en hommage à la Terre et à l’humanité. C’est sous le titre « ADAMAH », qui signifie « Terre rouge » en hébreu, que j’ai réuni 12 chansons co-écrites en brésilien et en anglais.

 

Pourquoi « ADAMAH » ?

 

Parce que je regarde la Terre comme un être humain.

N’a-t-elle point un noyau brulant, comme ce cœur moteur qui nous fait vivre, des strates de terre comme nos muscles et des rivières, des océans, des mers comme nos veines et nos artères…

 

 

 

369845-google-earth-fractals

 

 

 

La Terre, j’ai voulu la chanter, l’honorer, réunir des musiciens qui ont en commun avec moi d’être très mobilisés quant à son devenir.  Etre artiste ne m’aurait pas suffit ; et si j’ai voulu écrire et chanter l’eau, les arbres, les océans, les êtres inouïs que j’ai eu la chance de rencontrer, c’est aussi parce-que je ne peux imaginer la musique éloignée du mouvement de la vie.

 

 

Hopetoun_falls

 

 

            

 

 

 

 

2010_do_montebello_5

 

 

 

 

Do_et_quatuor___l_europ_en

 

 

 

 

 

 

 

2010_do_montebello_l_europeen_affiches

 

 

_mg_5577

 

© Yvon Meyer

 

 

 

A ce jour, j’ai enregistré en sextet piano courant 2013 au studio Sextan la Fonderie à Malakoff, durant cinq jours, en engageant tous les moyens dont je disposais ; ce qui a permis de prendre en charge la location du studio d’enregistrement, le salaire des musiciens et de l’ingénieur de son, l’accord piano quotidien.

 

Pour que l’univers musical que je défends puisse se faire connaître et tisse un lien entre vous et moi, il reste à encore beaucoup à faire : le mixage, le mastering, ainsi que l’indispensable communication liée au lancement du disque prévu au printemps 2014 avec un concert de sortie d’album. Pour tout cela, j’ai besoin de votre soutien.

 

 

Do_en_studio

 

© Marcello Luniere

 

 

 

 

 

 

Il me tenait à cœur, dans ce projet, de rendre un hommage appuyé aux petits artisans croisés sur mon chemin, aux métiers oubliés et qui se tiennent en si grande proximité et en respect de l’environnement. Dans cette composition du très regretté Tico da Costa, où l’arrangement de Sergio Farias donne à entendre l’océan qui roule, il est question de ces calfateurs du bord de l’océan atlantique au Nordeste du Brésil qui réparent de petites embarcations de fortune pour que les pêcheurs qui habitent ces villages puissent continuer à prendre la mer… Il ne reste quasiment plus de calfateurs; nobles artisans qui jadis réparaient les embarcations avec du feutre ou du chanvre, le calfat !

 

 

Roberto_guglielmo

Photo : Roberto Guglielmo

 

 

 

Vous dire aussi que ce projet « Adamah » va au delà du seul projet artistique puisqu’un montant forfaitaire sera prélevé sur chaque disque et reversé à l’association Mécénat Chirurgie Cardiaque pour permettre à des enfants malades du cœur et venant du monde entier d’être opérés en France.

 

 

http://www.mecenat-cardiaque.org/blog/do-montebello-la-voix-au-grand-coeur

 

 

 

 

 

Image001

 

 

Domi_no_trem_by_ivan_silva

© Ivan Silva

 

 

 

        

 

 

 

HILDA FRANCISCO ACENA

(Do Monrebello/ Sergio Farias)

 

Sur la table, une fleur d'Hibiscus

Dans un bidonville de Sandy-Ground

Au bord de la mer des caraïbes

Le bleu n'avait plus d'importance

Car l'argent manquait sans cesse

Dans cette vie en mille débris

 

Combien d'années travaillas-tu

Dans cette boutique de la Marina

Où tu lavais nu-pied

Un marbre d'Italie

 

Ton sol, c'est la Terre

Ton chant si léger

Où vis-tu aujourd'hui

Hilda Francisco Acena

 

 

L'équipe :  

J’ai confié une grande partie de mes textes à Sergio Farias, guitariste brésilien, avec qui je collabore depuis dix ans. Il a composé une musique très en lien avec les mots et a  également fait les arrangements des titres. Deux morceaux ont été co-créés avec Patrick Favre, compositeur-pianiste de jazz  qui m’accompagne également depuis près de dix ans. Se sont greffés à l’album trois titres signés par deux auteurs compositeurs du Nordeste du Brésil Luiz Gonzaga et l’incroyable Tico da Costa, artiste totalement inédit en France  et qui a collaboré avec Philip Glass…

 

Pour en savoir plus  à propos de ce projet vous pouvez découvrir les interviews réalisées par le magazine  « longueur d’ondes » en cliquant sur les liens :

 

http://www.longueurdondes.com/2012/10/04/do-montebello-2/

 

 

http://www.longueurdondes.com/2010/07/12/do-montebello/

 

 

 

Photo_sergio_farias

 

© Sam Alquier

 

 

Sergio Farias  - Arrangements - Guitare

Compositeur, arrangeur, guitariste, Sergio Farias est diplômé de Musique de Film auprès de l’Ecole Normale de Musique de Paris / Alfred Cortot. Après avoir réalisé trois albums dont « Palmyra » présenté par Edu Lobo, il collabore avec plusieurs artistes tant sur scène qu’en studio comme Márcio Faraco, Dominique Fillon, San Severino, Mariana de Moraes. C’est avec lui que j’ai co-écrit les chansons de l’album ADAMAH ; album dont il signe également les arrangements.

 

 

 

Photo_patrick_favre

 

© Sam Alquier

 

 

Patrick Favre - Piano

C'est un pianiste de jazz au touché unique, il compte plusieurs albums à son acquis  dont "Humanidade" et "Origines" enregistrés aux côtés de Gildas Boclé, Karl Jannuska et Pierre Perchaud pour le dernier opus. Depuis 2006, nous collaborons ensemble et il a co-écrit deux thèmes qui figurent à l’album "Adamah".

 

 

F_f_

© Yvon Meyer

 

 

Ricardo Feijão – Basse et Baixolão

Ce musicien a enregistré et joué aux côtés d’artistes brésiliens de grands renoms tels Roberto Guima, Nara Leão, Luis Melodia, Jorge Mautner, Zizi Possi, Paulo Maura, Marisa Monte... Doté d’une remarquable musicalité, il impulse tant à la musique brésilienne qu’au jazz, une originalité surprenante. On a pu le voir aux côtés de Mayra Andrade, Seu Jorge, Maria de Medeiros...

 

Photo_christophe_de_oliveira

 

 

Christophe de Oliveira - Batterie

Enfant de la balle, il est le fils du batteur de Baden Powell et a été bercé de jazz et de musique brésilienne dès son plus jeune âge. L’élégance de son jeu et sa précision technique en font un musicien complet et très sollicité autant sur scène qu’en studio. On le retrouve aux côtés de nombreux artistes dont le Trio Esperança, R. de Souza, M. Faraco...

 

 

Photo_julio_gon_alves

© Samuel Alquier

 

 

Julio Gonçalves - Percussioniste

Percussionniste coloriste au jeu subtil, il s’inspire des rythmes afro-brésiliens, des musiques du monde et d’influences plus modernes pour nous offrir un mélange de sonorités surprenantes, dynamiques et élégantes. Il collabore aux côtés de Marcio Faraco, Lokua Kanza, Monica Passos, Tania Maria, Michel Legrand.

 

Jean_ferry

 

© Yvon Meyer

 

Jean Ferry - Violoncelle

Violoncelliste solo à l’Opéra de Paris,  ce musicien doté d’un son ample et généreux est venu rejoindre l’équipe pendant les sessions d’enregistrement, pour une participation sur le thème « Estrelas » (Etoiles) écrit par Tico da Costa.    

 

 

 

 

 

 

Alban_sautour

Au côté de cette équipe d’amis musiciens, un autre musicien d'exception, magicien du son en la personne d’Alban Sautour a qui j’ai confié l’enregistrement de l’album. 

 

 

Qui suis-je ?

 

 

Do_montebello_1_couv

© Yvon Meyer

 

 

 

«  Albi, Alger, désert de l'Algérie jusqu'à l'adolescence puis navigation pendant douze ans entre la France, les Caraïbes, les Etats-Unis, le Brésil. Cette auteure-interprète a beaucoup voyagé. C'est sans doute pour cela que sa musique acoustique empreinte de jazz, de musique du nord du Brésil - qu'elle triture à sa manière - nous fait naviguer d'une langue à l'autre grattant au phosphore du cœur sa lumière interne… et la nôtre par ricochet !

 

Beaucoup de travail, de rigueur, de recherche pour trouver le mot, la note, l’arrangement idoine. Une inspiration nourrie de l’attention portée aux autres et la scène pour partager tout cela avec le public. Un spectacle de Do est toujours un moment de grâce. Une coupure spatio-temporelle qui vous embarque dans une galaxie à explorer.

 

Côté références, elle se produit aux « Festival des Elles », « Festival de Jazz de Saint-Germain des Prés », à l’Européen où elle était accompagné d’un quatuor à cordes de l’Opéra de Paris, au « Festival des Enchanteuses » au Triton (Les Lilas)……

 

Côté engagement, elle défend la cause des enfants malades en soutenant l’association "Mécénat Chirurgie Cardiaque" qui opère des enfants malades du cœur, venus du monde entier…

 

La chanteuse capverdienne Mayra Andrade dit d'elle : "Do Montebello chante avec beauté et sincérité le secret des mots, les nuances du cœur et des mélodies. Elle nous ouvre les portes d'un univers où l'on se sent en paix avec la vie. Son chant est un souffle d'humanité." Que rajouter de plus ?

Tout est dit ».

 

Serge Beyer,  Rédacteur en chef du magazine « Longueur d’Ondes »

 

                                                                                         ******

 

 

"From, Albi to Algiers and to the desert of Algeria until her adolescence then living between France, the Caribbean, the U.S.A. and Brasil for twelve years, this author-performer has travelled a lot. It is without a doubt the reason why her acoustic music is marked by jazz and bossa nova, which she is kneading in her own way, navigating us from one language to another, igniting the  inner light of her heart and as a result our own as well.

 

A lot of work, rigour, and research to find the right word, the right note, the appropriate arrangement. Her inspiration nourished by giving her attention to others and her performance on stage to share all of it with the public. A show with Do is always a graceful moment. A time-space break which takes you on board to explore a galaxy.

 

Regarding her references she appears at the « Festival des Elles », the « Festival de Jazz de Saint Germain des Prés », at the « Européen » theater where she was accompanied by a string quartet from Paris Opera and at  the « Festival des Enchanteuses » in the Triton theater near Paris. She’ll be doing a residence at the Triton by automn 2012.

 

Regarding her personal commitments: she is defending the cause of sick children by sustaining the non profit organization « Mécénat Chirurgie cardiaque » which operates on children with heart disease from all over the world

 

Mayra Andrade the singer from CapeVerde islands, said about her : « Do Montebello sings with beauty and sincerity the secret of words, the nuances of heart and melodies. She opens up to us the doors of a universe where we feel at one with life. Her song is a breath of humanity. »

What else  is there to say? It can’t be said any better."

 

Serge Beyer - Editor in chief of the magazine "Longueurs d'Ondes" 

 

 

 

"Albi, Argel, deserto da Argélia até a adolescência e, mais tarde, navegações, durante doze anos, entre a França, o Caribe, os Estados Unidos e o Brasil. Esta letrista-intérprete viajou muito. É certamente por isso que sua música acústica, marcada pelo jazz e pela bossa nova – que ela tritura à sua maneira – nos faz navegar de uma língua a outra, enquanto extrai do fósforo do coração sua luz interna – e a nossa, num ricochete!

 

Trabalho intenso, um imenso rigor, uma enorme pesquisa para encontrar a palavra, a nota, o arranjo apropriado. Uma inspiração que se nutre da atenção dedicada aos outros, e o palco para compartilhar tudo isso com o público. Um espetáculo de Do é sempre um momento de graça. Um corte espaciotemporal que nos leva a uma galáxia a ser explorada.

 

Referências: ela se apresentou no “Festival des Elles”, no “Festival de Jazz de Saint-Germain-des-Prés”, no Européen, onde foi acompanhada por um quarteto de cordas da Ópera de Paris, no “Festival des Enchanteresses” do Triton (Les Lilas)...

 

Compromisso: defende a causa das crianças doentes, apoiando a associação “Mécénat Chirurgie Cardiaque”, que opera crianças doentes do coração vindas do mundo inteiro...

 

Disse sobre ela a cantora cabo-verdiana Mayra Andrade: “Do Montebello canta com beleza e sinceridade o segredo das palavras, os matizes do coração e das melodias. Ela abre para nós as portas de um universo onde a gente se sente em paz com a vida. Seu canto é um sopro de humanidade.” Que mais se pode dizer quando tudo foi dito?".

 

Serge Beyer -  Redator chefe da revista “Longueur d’Ondes

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Do_sourire_by_sophie_khiar

© Sophie Khiar

 

 

 

 

ADAMAH

De l'HUMUS à L'HUMAIN

 

ADAMAH, c’est un cri d’amour à la Terre à travers douze chansons qui célèbrent un unique éco système trop longtemps perçu comme une réserve dans laquelle puiser et seulement puiser serait possible à jamais…

 

Les chansons de cet album écrit en brésilien et en anglais sont chacune un hymne rendu à cette Mère nourricière en empruntant un autre point de vue… Tiens donc….  Et de quelle vision s’agit-il ?

 

La question sous tendue dans cet album part d’un postulat simple : les humains ne sont pas le centre de la vie pas plus qu’aucune autre espèce. Nous avons soutiré  irrespectueusement souvent sans nous soucier en conscience de l’état de santé de cet « être vivant », formidable matrice qui nous héberge.

Nous sommes là aux côtés de la faune, de la flore, tous liés les uns aux autres par une étroite relation interdépendante.

 

Accepter d’entendre ce que nous raconte la Terre, redevenir sensible, prendre soin… cet art de la bienveillance parce que nous dépendons d’elle pour vivre… Et si ces implications signaient une nouvelle donne, un face à face amoureux et sacrément musical…

 

 

 

 

 

 

 

 

Image1

 

 

Why fund it?

 

A quoi servira la collecte :

 

Mixage de l’album 

(Comprend la location du studio et le salaire de l’ingénieur de son pendant 7 jours) – 3600€

 

Mastering de l’album 600€

 

Photos et Graphisme de la rondelle et du livret d’accompagnement – 2100€

 

Fabrication du disque pour 1000 exemplaires destinés à la vente et 500 destinés à la promotion  – 1850€

 

Règlement des droits de reproduction mécanique SDRM - 950€

 

Attaché(e) de Presse (4 mois) – 3200€

 

Edition de Flyers, affiches, dossier de presse -  400€

 

Location d’une salle parisienne (équipements/ mise à disposition de l’équipe technique) pour la sortie de l’album  - 1600€

 

Vidéo du Making-off des séances en studio et réalisation d’un clip à partir du thème : « MAR HUMANO – MER HUMAINE », en hommage à la Terre  - 1000€

 

 

Thumb_img_8319
Do MONTEBELLO

Do Montebello, Auteur interprète originaire d’Albi est une bourlingueuse et dans sa musique se retrouvent des couleurs très éclectiques en lien étroit avec son parcours. De son enfance vécue en Algérie et notamment dans le sud où elle séjourne régulièrement, c’est aux sons du « bendir » (tambour), de la « guesba » (flûte), des luths et des « rebabs... See more

Newest comments

Thumb_xz-par-bb-20120620-bb-181759nbct-1417097265
Très belle histoire que celle de cet enfant avec la pirogue de son papa nommée ADAMAH... Tous mes voeux de succès !
Thumb_default
Bon anniversaire, Do! Saluti Bob SaintClair
Thumb_default
Bravo Do, je vous souhaite beaucoup de bonheur dans cette réalisation et surtout un très bel anniversaire . Amicalement . Agnès BASTIEN