Soyez plus que des spectateurs, devenez des acteurs de la vie culturelle. Faites avec nous un petit écrin dédié à la création contemporaine.

Large_animation_kkbb

Présentation détaillée du projet

 

Après les bancs du Jardin des Plantes, après les statues du Château de Versailles, après les tuiles de l'opéra de Sydney... Voici les fauteuils du théâtre des Déchargeurs qui prétendent à l'adoption. 

 

Niché en plein coeur de Paris dans une rue qui porte son nom, le théâtre Les Déchargeurs habite l'âme d'un hôtel particulier du XVIIe siècle. 

 

Vicky Messica fonde le lieu pour la poésie, pour l'écriture contemporaine. Il désire un théâtre à hauteur d'Homme et place l'accueil, l'échange et la transmission au centre de son projet. Vicky Messica était "un passeur", il rêvait d'un lieu où résonnait la beauté des mots. Les Déchargeurs est devenu ce théâtre et plus encore un espace dédié aux aventures artistiques, où l'économie d'un projet se dessine ensemble, où les secteurs public et privé se rencontrent, où l'Europe culturelle trouve un espace d'expression. 

 

Dechargeurs-by-night

(Facade du théâtre classée aux monuments de France)

 

"Depuis, Lee Fou Messica et Ludovic Michel, quarantenaires éclairés, en ont fait un théâtre ni privé ni public. Indépendant. Il en faut de la témérité pour tirer un lieu pareil vers sa destinée et lui trouver une économie de circonstance (production de tournées, gestion de billetterie, agence de relations publiques organisées sous forme de pôles) pour compenser l'absence de subventions.

(...)

Qui peut croire pour autant qu’un petit théâtre qui joue sans filet avec le risque artistique puisse s’en sortir ? Personne.

En revanche il est impossible de nier la réalité de cette fragile « exception culturelle »-là. 

Celle qui, par hasard ou provocation, a élu domicile au 3, rue des Déchargeurs, c’est à dire à mi-chemin entre le Théâtre de la Ville et la Comédie-Française. Tout un symbole."

 

Jean Michel Djian dans L’avant-scène théâtre n° 1301-  avril 2011             

Journaliste, universitaire, rédacteur en chef de France Culture Papiers, auteur de Politique culturelle, la fin d’un mythe (Gallimard) et Aux Arts citoyens ! De l’éducation artistique en particulier (Homnisphères)

 

 

Voici la vidéo d'une interview menée par Jacques Nerson, journaliste pour Le Nouvel Observateur et Valeurs actuelles et critique pour Le Masque et la Plume (France Inter).

 

 

 

 

Le 30 Janvier dernier une soirée d'enchère, orchestrée par Philippe Geluck, célèbre dessinateur du "Chat" , a eu lieu et a apportée la moitié des fonds dont nous avons besoin pour rénover la salle. Cet évènement a été très soutenu par la presse.

 

 

 

La presse en parle...

Extraits_presse

 

Émission "C à vous" du 29 Janvier 2014 : 

http://www.france5.fr/emissions/c-a-vous/diffusions/29-01-2014_167418

 

C-a-vous

Llds_dechargeurs

Fauteuil_express

Fauteuil_la_croix

Adoptez_afp2014Sceneweb

Fauteuil_newstank_culture

 

À quoi servira la collecte ?

 

En effet, aujourd'hui après plus de 30 ans de fidélité, les banquettes du théâtre faiblissent et nous avons besoin de vous pour les changer et continuer à vous accueillir au mieux.

 

Devenez donateur et offrez-vous un fauteuil et permettons- nous ensemble d’offrir un écrin dédié à la création contemporaine, aux artistes, aux productions et au public sans qui rien ne serait possible.

 

Le projet est de rénover la salle de 80 places, la salle "Vicky Messica" (du nom de son fondateur)

◆ remplacer les banquettes par des fauteuils numérotés et nominatif... (pourquoi pas à votre nom !?!)

◆ refaire le gradinage,

◆ abaisser la scène de 30 cm,

◆ refaire l'accoustique,

◆ refaire l'éclairage de la salle et des services,

◆ rafraichir la peinture

◆ refaire les loges

 

Le coût total pour ces travaux est de 80 000€

 

Salle "Vicky Messica" 

Photo_svm_005reduit

 

 

 

Thumb_logo_dechargeurs_hd_rvb200px
Les Déchargeurs

Fondateur Viclky Messica et depuis 1999 Lee Fou Messica & Ludovic Michel Lee Fou Messica - Directrice artistique Depuis 2013 - Chargée de cours « Esthétique Théâtrale » Université Paris VIII 2006 – Conception et réalisation de l’identité visuelle et de la charte graphique Web et Print pour La Comédie – Française (graphiste) Depuis 1998 -... Voir la suite

FAQ Questions les plus fréquentes concernant le projet

+ 01- Quelle est l'histoire de ce lieu ?

Ce lieu existe depuis maintenant plus de 30 ans ; il est le fruit d'un rêve commun :

1979 - Une bande de copains rêvait d'avoir un théâtre, son théâtre pour y partager la poésie et tenter de changer le monde... Parmi eux, un architecte, un maçon, un metteur en scène, un poète...
1982 - Les Déchargeurs ouvre ses portes avec une salle de théâtre de 80 places et un hall d'accueil pour y accueillir le public (et des expositions) pour prolonger la réflexion autour d'un verre...
2012 - Contre vents et marées,

+ 02 - Pourquoi participer et adoptez un fauteuil, s'offrir une salle de spectacle ?

Poursuivant son désir et sa volonté d'offrir au spectacle vivant, le théâtre Les Déchargeurs souhaite mettre à la disposition des compagnies, des productions un outil toujours plus performant et accueillir son public dans les meilleurs conditions, et nous souhaitons l'accompagner dans sa démarche d'entreprendre des travaux de rénovations cet été afin d'ouvrir sa prochaine saison dans un nouvel écrin dédié à la création contemporaine et à la découverte de nouveaux artistes.

+ 03 - Que devient votre don ?


​Nous nous engageons à ce qu'il participe à la restauration et l'entretien du théâtre.

+ 04 - Invitation dans le cadre de votre statut de membre

Les réservations sont indispensables 48h à l'avance, sous réserve de splaces disponibles et dans la limite des places par représentation correspondant à votre statut