Aidez à créer ce livre-photo issu d'un projet artistique dont le dialogue entre photographies et textes révèle un affleurement de soi.

Large_g-picarel-affleurement-1-1452971337-1452971344

Présentation détaillée du projet

Chers donateurs, chers amis, chers lecteurs,

 

 

Présentation

 

Après un premier livre, Les frontières de l'extériorité, qui interrogeait la relation entre photographie et altérité, ce dernier opus est un retour sur soi.

Depuis le début de cette aventure, en février 2015, j'ai décidé de montrer un travail artistique en cours de construction et de faire ce chemin avec vous .

 

 

Gilles-picarel-affleurement-10-1453543573

 

 

Un autoportrait réalisé à Valparaiso en 2015 est à la source de ce projet. Il en constitue le point fixe à partir duquel je suis revenu sur des photographies en partie déjà réalisées. Ce processus de création a permis l'émergence d'un nouveau réseau de sens entre ces différentes photographies. Mais, en faisant corps avec ces images éloignées et étrangères, une nouvelle extériorité s'est créée : une forme est advenue, toujours fuyante, étrangère, et en attente de sens.

 

Ce livre questionne la notion de passage, de bifurcation, et envisage la photographie comme un processus d’affleurement et d’actualisation entre le familier et l’étranger, le visible et l’invisible, la surface et la profondeur.

 

 

Quelques images du prototype du livre

 

 

_1050249-1453934595

 

_1050245-1453934622

 

_1050246-1453934641

 

_1050247-modifier-1453934657

 

 

 

La collection RETINA.CREATION

 

 

"Affleurement" sera édité chez l’éditeur L’Harmattan, à Paris, et sera le sixième opus de la collection RETINA.CRÉATION créée et dirigée par François Soulages.

 

Cette collection s’interroge sur les rapports image/écrit.

Sur la centaine de pages de ces livres, souvent les trois-quarts sont habités par des images – images numériques, images de films ou de vidéos, photos, graffitis, dessins, peintures, gravures, etc… En couleur ou/et en noir et blanc. Comme le créateur le décide.

Et l’écrit - philosophique, scientifique, théo-rique, poétique, etc... - joue toujours avec ces images, de même que les images travaillent toujours avec ces écrits. Comme le créateur le désire.

Car ces livres sont des créations, et leurs auteurs des créateurs. Ce ne sont donc jamais des recueils d’images ou d’écrits, encore moins des agrégats d’images et d’écrits, mais des œuvres faites avec des images et des mots. Et ce, dans la logique de RETINA.International - Recherches Esthétiques & Théorétiques sur les Images Nouvelles & Anciennes.

 

 

L'auteur

 

 

Gilles-picarel-autoportrait-1-1453934927

 

 

Artiste, je suis membre de l'agence révélateur.

Mon travail questionne à la fois la société et le médium photographique. Je m'intéresse principalement à la relation entre photographie et extériorité. J'interviens dans des situations qui sont autant de moments de passage et de bifurcation pour les individus avec qui je travaille. Ces moments de forte potentialité permettent d'interroger la photographie à travers les rapports entre fixité et mouvement, origine et destination, local et global, enfin, entre visible et invisible. Je m'intéresse donc à ce qui pourrait être créé entre les personnes photographiées et le photographe et tente de mettre en œuvre une forme photographique qui puisse se charger de cette relation.

 

Chercheur, j'interviens au sein du Labo AIAC, Art des Images & Art contemporain à l'Université Paris 8.

 

Enseignant, j'accompagne des artistes, professionnels et passionnés de la photographie dans les domaines suivants : formations à la technique photographique, suivi de projet artistique et lecture de portfolio.

À quoi servira la collecte ?

Afin de réaliser ce projet, je demande un total de 1 000 euros qui sera réparti de la manière suivante :

 

Frais de KissKissBankBank (environ 100 €) Prise en charge d’une partie des frais d’impressions : 800 € Achats de 10 exemplaires pour organiser des débats conférences autour du projet : 100 €

 

Dans l’hypothèse où le montant de la collecte serait dépassé, les fonds seraient employés à :

 

Les fonds seront employés à acheter un nombre plus important d'exemplaires à l'éditeur afin d'organiser des rencontres/débats.

Je serai par exemple présent lors du festival photo les Boutographies à Montpellier au mois de mai 2016 afin de présenter Affleurement.

 

 

Si l’objectif de la collecte n’est pas atteint dans les délais impartis, vos fonds vous seront automatiquement et intégralement remboursés.

 

Un grand merci par avance pour votre soutien à la réalisation de ce projet.

 

N’hésitez pas à en parler autour de vous !

Thumb_gilles-picarel-autoportrait-1-1453066514
Gilles Picarel

Mon travail questionne à la fois la société et le médium photographique. Je m'intéresse principalement à la relation entre photographie et extériorité. J'interviens dans des situations qui sont autant de moments de passage et de bifurcation pour les individus avec qui je travaille. Ces moments de forte potentialité permettent d'interroger la photographie... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Un thème de réflexion passionnant et prometteur...