Exposition "prises de parole" d’artistes pour montrer que la création, l’audace sont nos meilleures armes en France pour sortir de la crise

Large_ahahah_-_expo

The project

 

A l’occasion de « Cinema Paradiso », le plus grand Drive-In jamais réalisé dans une capitale, événement produit par MK2, le Grand Palais accueille dans ses coursives L’Echappée Belle.

 

L'Echappée Belle, c'est un parcours sous la nef du Grand Palais.

 

L’Échappée Belle, c'est une exposition de prises de parole. Celles des créateurs. Des artistes. Des penseurs. Des inventeurs. 

 

 

Image_7

Crédits : Claire Trotignon, Photo.

 

S’éloigner de la grisaille, s’évader au-delà des limites du quotidien, s’envoler vers des horizons lointains en imaginant un monde meilleur, créer et inventer perpétuellement des moments de rêves, d’émerveillements et de liberté, tels sont les engagements des artistes. Ils viennent témoigner, avec leurs mots, leurs dessins, leurs photos, leurs objets, et surtout la force de leurs univers artistiques, que la puissance créatrice et l'audace sont les armes dont nous avons besoin pour sortir de la crise. Pour inventer le monde de demain. Pour entrer avec force et confiance dans cette phase de mutation.

 

 

Image_14

Crédits : Rero, Error System, Installation.

 

 

Ainsi, Anne-Valérie Hash présente les robes des "Belles Echappées", Jean-François Piège divulgue la recette de la bouchée du bonheur, Blanca Li installe des poupées qui dansent sans jamais s'arrêter, L'Atlas réalise un labyrinthe dans lequel les visiteurs peuvent se perdre ou se retrouver, depuis la sortie du métro Franklin Roosvelt jusqu'à l'intérieur du Grand Palais, Marc Turlan propose un collage sonore avec une voix qui scande ‘’Je n’ai pas peur’’ au-dessus du son des journaux télévisés du monde entier, Jeff Cohen crée la bande son originale de l'Echappée Belle, Fabrice Hyber fabrique une piste d'atterrissage pour les OVNI du monde d'après, Liu Biolin se fond dans le décors de ses photographies et interroge les notions de joie et de liberté, Lucie & Simon présentent des villes vidées de toute présence humaine ... à réinventer, Rero raye sur les murs du Grand Palais tous les mots à éradiquer de la surface de la terre,  Atsunobu Kohira fait une sculpture sur un savon où il plante des corps nus et des palmiers, Camille Henrot prête le Prix du Danger son aile d'avion totem arrachée, Zevs prépare une installation d'objets suspects, etc.

 

 

Image_9

Atsunobu Kohira, SoapLand, Sculpture.

 

L’Echappée Belle, c’est une expostion-parcours en 3 temps.

 

1/ Le point de départ : la crise. Des œuvres qui campent les dérèglements d’un système que nous souhaitons changer, dont nous aimerions nous échapper.

 

2/ Les clés de l’échappée proposeront des créations, déploieront les outils, les moyens, l’état d’esprit pour réussir son échappée.  

 

3/ C’est la promesse de mondes nouveaux : des propositions, des évasions vers des mondes imaginaires, positifs, ludiques, humoristiques, légers, virtuels, sensoriels.

 

Why fund it?

La collecte servira

 

 

 

À produire l'exposition 

- acheter le matériel qui permettra de scénariser l'exposition et de réaliser un parcours qui valorise le travail des artistes. Lampes, accroches, moniteurs, cloisons, tissus, cartons plumes, tirages photo sur dos bleu, système de son, échaffaudage, etc.

 

Si on atteint l'objectif de 5000 euros, les dons supplémentaire serviront à éditer un catalogue 

- impression d'un catalogue de 50 pages 

 

 

Thumb_image_18
AhAhAh!

L’Echappée Belle est une expérience proposée par AhAhAh!, un mouvement qui encourage, en faisant un pied de nez au système de notation des Etats « AAA », la création sous toutes ses formes et promeut l’innovation, l’optimisme et l’audace. Composé de penseurs, créateurs, artistes, entrepreneurs, danseurs, réalisateurs, designers réunis... See more

Newest comments

Thumb_default
"Keep it real", 2002, Ali G
Thumb_default
Merci aux artistes de nous faire rêver ! Bravo aux organisateurs et à l'équipe de la Société Anonyme !
Thumb_default
Bonne continuation