Améliorons les conditions de vie des migrants européens en précarité, et de leurs enfants, vivant dans les bidonvilles toulousains !

Large_capture_d_e_cran_2017-03-24_a__17.38.16-1490373597-1490373611

Présentation détaillée du projet

Nous sommes quatre étudiants de la Toulouse Business School, nous réalisons un projet en partenariat avec Médecins du Monde dans le cadre de la mission "Migrants européens en précarité". 

 

Fond_blanc.svg-1489780012

 

Le but de cette mission est de participer à l'amélioration des conditions de vie et à l'intégration de la communauté Rom de Toulouse. Les bénévoles engagés auprès de Médecins du Monde réalisent un suivi médical et se battent chaque jour pour assurer les droits fondamentaux de cette population : accès à l'ea​u, à l'électricité, à l'éducation et à la santé

 

Un exemple de bidonville Toulousain :

 

Il regroupe une quarantaine de personnes originaires de villages périphériques de la ville de Blaj en Roumanie, dont 18 mineurs, 5 étant âgés de moins de 6 ans. Installées depuis plus de 5 ans, elles vivent dans une très grande précarité et dans un environnement complètement insalubre. Aucune perspective de relogement n’est proposée. Des bénévoles passent régulièrement sur ces terrains pour les aider dans leurs demandes d'accès aux droits, en particulier le droit à la santé.

 

1_couverture_160125pap0728-1489777060

 

L'accès à l'eau y est très restreint : les familles, particulièrement les femmes, vont chercher l’eau au robinet à côté de la déchetterie, qui se trouve à environ 200 mètres du terrain et implique plusieurs problématiques : approvisionnement en dehors des heures d’ouverture du site, stockage de l’eau dans des bidons pendant plusieurs jours, toxicité, etc. Des toilettes sèches ont été construites par les habitants.

 

Bandeau-final-liseretdroit-1489778895

 

Il n’y a aucun accès à l’électricité ni au ramassage des ordures. Comme sur la plupart des terrains insalubres, la présence de nuisibles est permanente : punaises, cafards, rongeurs qui s’introduisent dans les cabanes la nuit.

 

En ce qui concerne le chauffage, les familles se chauffent à l’aide d’installations artisanales qui utilisent des combustibles qui peuvent s’avérer nocifs pour leur santé.

 

France-bidonville-marseille-olivier-papegnies_0-1489777192

 

Ces conditions inadmissibles et indignes, nous avons pu les constater en nous rendant sur place, au contact de ces familles, qui nous ont accueilli chaleureusement. 

 

Dans le prolongement du combat de Médecins du Monde, nous apportons la dimension technique et commerciale. 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Dans le cadre de notre mission, nous aidons Médecins du Monde à trouver de nouveaux partenaires, prêts à mettre en place et financer des projets plus concrets, au-delà du suivi médical seulement. 

 

France-bidonville-marseille-olivier-papegnies3-1489777119

 

Ainsi, les fonds récoltés serviront à financer nos idées suivantes :

- l'amélioration de l'accès à l'eau par l'achat de bidons de 30 litres qui évitent aux habitants de nombreux aller-retours à l'unique point d'eau disponible (env. 15€/pièce).

l'amélioration des conditions sanitaires en permettant aux Rom d'éliminer leurs déchets par l'achat de sacs poubelles (100 litres) et de produits d'entretien (env. 10€/pièce).

- l'amélioration de l'accès au terrain dont l'insalubrité empêche parfois les enfants d'arriver dans un état correct à l'école, par l'achat de gravier (env. 300€/tonne).

l'amélioration de l'isolation des habitations, par l'achat de bâches (20 mètres carrés, env. 20€/pièce).

l'amélioration de leur système de chauffage, par l'achat de combustibles qui remplacerait les actuels matériaux nocifs qu'utilisent les familles (coût encore à déterminer).

 

Bien sûr, nous agirons en collaboration avec les familles, et leurs référents auprès de Médecins du Monde, d'après les divers témoignages récoltés sur le terrain. 

 

Et si la collecte dépasse la somme demandée, l'idée est d'organiser un évènement, une rencontre entre les représentants de la Mairie et les bénévoles de Médecins du Monde, mais aussi le public, afin que les mentalités évoluent. 

 

Capture_d_e_cran_2017-03-17_a__20.00.52-1489777583

 

Enfin, pour faciliter l'ensemble de ces diverses dépenses, c'est l'un d'entre nous, Théo Dickel, qui recevra les fonds de la collecte. Élève de la Toulouse Business School et participant au projet "Migrants européens en précarité" auprès de Médecins du Monde, il est en charge du projet de crowdfunding de Kiss Kiss Bank Bank.

Thumb_capture_d_e_cran_2017-02-03_a__18.00.16-1486142557
mdm2017

Tous sommes quatre étudiants de la Toulouse Business School. Notre travail s'inscrit dans un programme de gestion de projet intitulé "Atelier Think and Create". Nous réalisons un projet en partenariat avec Médecins du Monde dans le cadre de leur mission "Migrants européens en précarité", une mission qui vient en aide à la population Rom de Toulouse.

Derniers commentaires

Thumb_default
Merci de m'ouvrir les yeux sur ces personnes qui tentent de gagner quelques monnaies aux carrefours. Désormais je serai plus attentive et plus compréhensive. Du respect et de l'espoir, pour eux et nous. J'attends mon dessin avec impatience, il sera collé à côté de celui de mon petit-fils; Beaucoup d'amour, Dominique