Aidez un joueur de Roller Derby à participer à la coupe du monde de Roller Derby avec la Team France les 14/15/16 Mars 2014 à Birmingham.

Large_kisskissboumillus

Présentation détaillée du projet

Aider un joueur de Roller Derby à participer à la coupe du monde de Roller Derby avec la Sélection Française Masculine. Car aujourd'hui ne pas participer a une compétition sportive a cause de l'argent cela revient a avoir une selection non sur le niveau mais sur le compte en banque et qu'il n'y a rien de plus frustrant. Cela se déroule les 14/15/16 Mars 2014 à Birmingham en Angleterre.

 

1399678_196823290503302_1719505585_o

 

Sélectionné en octobre 2013 pour participer à la coupe du monde 2014, Bravehurt, doit réunir les fonds nécessaires à sa pleine participation. Sport encore nouveau et non structuré en France depuis sont arrivé en 2010 le Roller Derby à quand même réussir à se construire une sélection pour participer à des compétitions internationale.

 

402158_358255010916517_2053140736_n

 

Le roller derby, mais qu’est-ce que c’est ?  En une phrase…

 

C’est une course poursuite en patins à roulettes autour d’une petite piste ovale, agrémentée de contacts entre les joueuses.

 

Un peu d’histoire

Le roller derby est un sport venu des Etats-Unis se pratiquant en quads (patins à roues non alignées). Il est né au milieu de la Grande Dépression, 1929, à Chicago, lorsque son inventeur, le promoteur Léo Seltzer, eut l’idée de simuler un marathon Los Angeles / New York sous l’œil des caméras sur une piste circulaire et couverte. Les équipes composées d’un homme et d’une femme devaient parcourir pas moins de 57000 tours.

 

Les participantes avaient tellement la niaque qu’elles finissaient par se bousculer les unes les autres afin de gagner la course, qui durait des heures. Léo Seltzer vit tout de suite que l’intérêt de la course résidait dans les parties de castagne qu’elle engendrait. Ce fut un succès immédiat avec près de 20 000 spectateurs dès la première semaine. C’est alors que le roller derby devint un objet de culture populaire américaine et des clubs fleurirent partout en Amérique du Nord.

Après une période très faste, venant même jusque dans l’hexagone sous le nom de roller catch, le roller derby perdit de sa notoriété dans les années 70 et 80, notamment à cause de la de suspicion de triche et du côté trop spectacle et catch qu’avait la pratique.

 

2013_07_26

 

Relancé en 2000 au Texas, le roller derby contemporain est désormais un sport international à prédominance féminine comptant des ligues partout dans le monde, en Australie, en Belgique, au Canada, en Allemagne, en Irlande, aux Pays-Bas, en Nouvelle-Zélande, en Suisse, en Suède, au Royaume-Uni et bien-sûr en France. Il existe aussi des équipes masculines en Australie, Angleterre, USA, et maintenant en France. La plupart des ligues de roller derby suivent les règles officielles établies par la WFTDA (Women’s Flat Track Derby Association) et reprise par son petit frere la MRDA (Men's Roller Derby Association) qui fait la même chose mais a destination du public masculin !

 

Les règles

 

Un match de roller derby en quelques chiffres

 

Le jeu se déroule sur une piste ovale de 30 m sur 16 m. Un match se compose de deux mi-temps de 30 minutes. Une mi-temps est découpée en sous-périodes, appelées jams, d’une durée maximale de 2 min ; entre deux jams, s’écoule une période de 30s pendant laquelle les équipes sont autorisées à changer les joueuses envoyées sur le terrain. Au total, une équipe peut compter jusqu’à 14 joueuses sur une feuille de match.

 

Piste

 

Le jeu

Sur le terrain, 10 joueuses s’affrontent, chaque équipe étant constituée - d’une jammeuse, - de quatre bloqueuses (dont une «pivot»)

 

Le principe est simple : les bloqueuses des deux équipes doivent rester groupées en un «pack», roulant à allure modeste autour de la piste. Les jammeuses vont devoir doubler un maximum de fois le pack en effectuant des tours de piste. A chaque fois qu’une jammeuse double une adversaire (en lui prenant un tour) sans faire de fautes, elle fait gagner un point à son équipe. L’équipe avec le plus grand nombre de points au terme des deux mi-temps gagne le match.

Le rôle des bloqueuses est donc d’empêcher la jammeuse adverse de les doubler tout en facilitant le passage à travers le pack de leur propre jammeuse. Pour cela, les contacts, appelés blocages, sont autorisés mais réglementés : - Il est autorisé d’attaquer un adversaire avec toute partie du corps située entre les épaules et les mi-cuisses, à l’exception des coudes, des avant-bras et des mains. - Il est interdit de frapper une adversaire en dessous des mi-cuisses, au dessus des épaules et dans le dos.

 

Passage initial

À chaque jam, lors de leur premier passage dans le pack, les jammeuses ne marquent pas de point. La première à traverser le pack dans les règles obtient le statut de «lead jammeuse». Elle peut alors appeler la fin du jam lorsqu’elle le souhaite avant la fin des deux minutes, en tapant de façon répétée sur ses hanches avec ses mains. Le statut de lead jammeuse est extrêment important puisqu’il permet à la jammeuse l’ayant obtenu, en mettant fin au jam au moment opportun, d’empêcher tout gain de points par l’équipe adverse.

 

Pénalités

Le jeu en lui-même est très réglementé ; les actions suivantes sont interdites et donc pénalisées :

- Bloquer de façon illégale (voir plus haut) - Bloquer hors des limites de la piste, - Doubler par l’extérieur de la piste, - Bloquer dans le sens inverse du jeu, - Se lier à d’autres joueuses pour empêcher le passage d’une adversaire, - Etc Selon la gravité de la faute, la joueuse sera sanctionnée par un passage d’une minute en prison. Une faute grave ou un trop grand nombre de passages en prison peuvent conduire à l’exclusion d’une joueuse.

 

Arbitrage

La teneur des règles et la vitesse du jeu font du roller derby un sport complexe à arbitrer. L’équipe d’officiels encadrant un match est à la hauteur de l’enjeu : sont nécessaires pas moins de 7 arbitres et 15 NSO («Non Skating Officials» – officiels sans patins) ! Les premiers ont pour rôle de surveiller le bon déroulement du match, c’est-à-dire d’en assurer la sécurité, de siffler les pénalités commises par les joueurs, et de compter les points marqués par les jammeuses. Les indispensables NSO assurent quant à eux «l’intendance» du match en s’occupant du chonomètre, en gérant la prison, en gardant une trace des pénalités et des scores, etc.

 

Bravehurt est aussi arbitre et change donc souvent de tenue :-) Pour preuve ça swing

 

À quoi servira la collecte ?

L'argent récolté servira à financer la participation à la World Cup 2014 à Birmingham en Angleterre et même mieux s’équiper.

 

La collecte sert à financer

- Le billet d’avion Toulouse <-> Birmingham (197€)

- L’hébergement sur place (4 nuit d’hôtel à 30€) (120€) car dormir sur des bancs pour une passion 'est déjà fait, et physiquement c'est assez difficile :-(

- Nourriture (8 repas à 15€) (120€) oui je mange beaucoup ;-)

 

2011_04_12

 

 

Dans l’optique ou je peux percevoir plus de la part des gens qui croient en moi :

- Changement des chaussons sur la platine (350€)

- Changement du casque (70€)

- Achat des maillots de la tenue de l’équipe (100€)

- Achat de roues (70€)

 

Thumb_copie_de_1399678_196823290503302_1719505585_o
Bravehurt

Since 2010 : Président de l'association Roller Derby Toulouse 2012 : "Roller Derby Toulouse - Quad Guards" were Runners-up European Champions in the First MERDC 2012 : Tournamnet MVP, MERDC 2013 : European Championship with "Roller Derby Toulouse - Quad guards

Derniers commentaires

Thumb_default
Allez Coach met nous en plein les yeux !!!
Thumb_default
good luck ... leave your dream full speed
Thumb_default
Une petite contribution pour j'espère de belles victoires !!