Aidez nous à réaliser le clip du morceau "In my hands" issu de l'album "Cold Dreamer" par l'artiste Montpelliérain Franklin.

Large_benosit-husson---franklin-cold-dreamer-ep_oclip2

Présentation détaillée du projet

 

Franklin_cold_dreamer_clip

 

 

L’album "Cold Dreamer" est un voyage qui ne se résume pas aux nombreux aller- retours entre Montpellier et Paris qui ont marqué sa genèse. Jouant avec les codes de la pop, de l’électronique et du songwriting les morceaux de l'album reflètent l'évidence de cette rencontre. De la froideur glaciale de "If I Was A Wolf" à la moiteur Raveuse de "Give Me A Break" l'album fait la part belle aux textures digitales rêveuses et aériennes. Fondamentalement différent dans sa forme il n'aura jamais aussi bien exprimé la versatilité et les intentions qui animent Frank Rabeyrolles depuis toujours.

 

 

Le Clip ?

 

 

Suite à la récente sortie de l'album "Cold Dreamer" et aux nombreux retours positifs, l'artiste Franklin (qui est aussi mon ami), m'a fait part de son envie de "clip".

En tant que jeune réalisateur ayant soif de projets, je ne pouvais manquer une telle occasion.

"Cold Dreamer" est à mon sens un très bon album. Avoir l'opportunité de créer et réaliser une accroche visuelle pour un des morceaux ne se présente pas tous les jours...

150 écoutes et 15 cafés plus tard, le choix était fait : In my hands.

 

 

 

 

Mais pourquoi ?

 

 

"In my hands" est spécial. Comme une étincelle qui prend vie dans l'obscurité. La fin d'un cycle auquel il n'est jamais facile de renoncer.

Et lorsque soudain tout s'écroule, c'est notre paradis artificiel qui disparaît.

Si cela vous semble vague et même décousu, c'est normal. L'interprétation décrite ici est la mienne.

Les méandres de la création ne répondent malheureusement à aucune règle, il est bien difficile d'y lier des mots, mes mots.

Ce morceau converge à présent aux frontières de deux âmes.

 

Nous n'en dirons pas plus quant à la teneur du clip. Il est préférable de garder la surprise si le projet est mené à bien.

 

 

Inspirations ?

 

 

 

 

      

L'équipe ?

 

Clip_vlad_2

 

 

 

Je me présente, Vladimir Baranovsky, originaire du sud de la France et étudiant au sein de l'école EICAR Paris (Ecole Internationale de Création Audiovisuelle et de Réalisation).

J'ai compris à 25 ans que Gaston Bachelard disait vrai "Les grandes passions se préparent en de grandes rêveries". Après une école de commerce, j'ai donc pris la décision de tenter ma chance. J'ai depuis réalisé plusieurs clips et spots publicitaires.

Ce clip a une saveur toute particulière. J'y assume plusieurs rôles tels que : Réalisateur/Acteur.

Merci infiniment de votre soutien !

 

http://www.vladimirbaranovsky.com/index.html

 

 

 3l5a2778.jpg_effected-001_-_copie_2-1

 

 

Dans son désir de mutation permanente, Frank Rabeyrolles a décidé de faire de son Alias : Franklin un duo. La collaboration avec le jeune producteur Parisien Lockhart vient bousculer sa musique hybride et rêveuse. Depuis "Life Behind The Window" sorti sous le nom de Double u jusqu'à #8 sorti sous son propre nom, Frank Rabeyrolles s'éloigne des rives de la pop mélancolique pour une musique plus enjouée.

Merci de soutenir notre projet !

 

 

 

 

 

1513315_10152708785632814_900864097_n

 

 

Bonjour à tous, Bérangère Roget, étudiante en droit à Paris V et modèle. Je tiendrai le rôle principal du clip. Merci d'avance pour votre soutien.

 

 

 Benosit-husson---cover-franklin-2_o

À quoi servira la collecte ?

 

La réalisation d'un projet de cette envergure nécessite des fonds que je ne peux assumer seul.

De plus, je ne possède malheureusement pas la totalité du matériel nécessaire au clip.

Pour ce faire, nous désirons, si cela est possible :

 

 

- Louer une mallette d'optiques Zeiss CP2 (120€ /J HT)

 

- Louer un kit cross épaule comprenant : Une mattebox, un follow focus et une épaulière (30€ /J HT)

 

- Louer un pack tournage lumières (100€ /J HT)

 

- Louer une steadycam (60€ /J HT)

 

- Louer une camionnette pour le déplacement du matériel dans les différents lieux du tournage

 

- Maquilleuse

 

A cela viennent s'ajouter tous les frais de transports et du catering pour l'ensemble de l'équipe qui compte 6 personnes.

Thumb_1559384_10152488870918976_816660776_o
Vladimir Baranovsky

Vladimir Baranovsky, jeune réalisateur étudiant au sein de l'école EICAR Paris.