Aidez-nous à sauver notre exploitation, suite à un empoisonnement accidentel de 63 chèvres laitières.

Large_caroline-1429953032-1429953040

Présentation détaillée du projet

En 2004 avec mon épouse, Nadine  nous avons crée une exploitation agricole tournée vers l'élevage de chèvres ainsi qu'une petite auberge dans un vieux village Savoyard.

 

Le Thyl à 1350 mètres d'altitude, nombre d'habitant permanent , sept, nombre d’habitant en période estivale, une cinquantaine venant de tout les coins de France.

 

 

Printemps 2005, i

Fondations du bâtiment terminées.

 

Mars_2005_040-1430292242

 

élévation des murs par une entreprise de maçonnerie terminée au début juillet 

 

Photobat9-1430292399

 

Élévation des murs, fabrication et pose des poutres béton par mes soins

 

 

Elevation_des_murs-1430299271

 

Poses des hourdis bétons

 

 

Neige_en_mai_007-1430292708

 

 

Coulage de la dalle béton pour la chèvrerie, les chèvres sont à l'abri cet hiver 2005.

 

Batiment_dale_coull_e_octobre_2006-1430300229

 

 

Installation provisoire pendant la construction de la chèvrerie en dure.

 

Thyl_iii_2006_003-1430239374

 

Le premier troupeau

 

Thyl_iii_2006_025-1430239662

 

Première sortie d'une partie du troupeau.

 

Thyl_iii_2006_010-1430239779

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Printemps 2005,

 

Nous avons reçu, un troupeau de 25 chevrettes chamoisées, que nous avons amené à maturité en 2010 pour obtenir un troupeau d'environ 70 chèvres dont 60 laitières. Nous fabriquions des fromages que nous vendions en direct  à notre auberge.

 

Mais voilà, alors que tout se passait bien, le 29 octobre 2010 au matin, nous retrouvions tous les petits chevreaux de l'année morts et une vingtaine de chèvres laitières adultes aussi, avec malheureusement le reste du troupeau agonisant.

 

La suite fut très difficile, car nous avions du faire intervenir le vétérinaire, afin de limiter les souffrances de certaines de nos chèvres. Nous venions donc de perdre 95 % du troupeau que nous avions mis prés de 5 ans à élever. Durant l'hiver 2010 et l'année 2011, nous nous sommes attachés à soigner les chèvres restantes,mais sans succès, seule une petite dizaine de chèvre ont réussie à s'en tirer, mais avec des séquelles, notamment une très petite quantité de lait en production, et souvent de mauvaise qualité, ne nous permettant pas de faire une production sérieuse. Nous n'avons pu continuer de fournir nos clients.

 

Cette tragique situation est due au fait que nos chèvres se sont sauvées de la chèvrerie et ont ingéré 70 kg de ciment colle entreposé dans une annexe du bâtiment en cour de finition pour la réalisation des cloisons de la fromagerie. 

 

Actuellement, nous nous servons de la cuisine de l'auberge pour faire nos fromages.

 

Nous avons pu acheter quelques chèvres laitières pour essayer de compenser, mais nous devons nous séparer de plusieurs chèvres malades et non productives, conséquence de cet empoisonnement. 

 

 

Voici quelques photos de notre fabrication, de l’étiquette, de nos chèvres en alpage, du village, d'un article de presse.

 

 

 

 

Fromages-1429339916

 

notre étiquette de fromage

 

Etiquette_fromage-001-1430562556

 

 

Recette parue dans la presse régionale en 2013.

 

 

 

Image_article_presse20130002-1430551603

 

 

La cuisine

 

Auberge_01_iii_2012-1429343003

 

 

Le cuisinier est aussi à la plonge comme il se doit, et soutenu moralement par les amis....

 

Thyl_iii_2006_013-1430239233

 

La salle de l'auberge

 

Auberge_07_07_2012_002-1429340024

 

 

Mon épouse Nadine à la préparation de la salle pour une réunion familiale

 

 

 

16_04_2012_016-1429340136

 

 

 

Ce jour là, médaillon de lotte à la sauge du Thyl 

 

Assiettes_004-1429340228

 

Vous prendrez bien quelques Morilles fraîches

 

Plateau_de_morilles_fraiches-1429372633

 

Voici, l'entrée de l'auberge par sa terrasse

 

 

 

Photo_a_trier_septembre_2006_087-1430240572

 

La terrasse avec en fond les aiguilles d'Arves

 

 

Pelerin_004-1429340504

 

 

La tétée meilleur moment de la journée pour une petite chevrette!

 

Img_2580_la_t_t_e_3-1429351966

 

Un de nos bouc avec son troupeau

 

Dick_4_a_selectionner-1429372431

 

chèvres en alpages

 

Chevres_en_alpage-1429372852

 

 

Avril 2015

 

Voici les premiers fromages:

 

Une faisselle de 4 fromages frais

 

 

Fromage4-1430238330

 

 

 

Toussaint_photo_from_7__2013_007-1430564322

 

 

 

 

 

 

Toussaint_photo_from_9_2013_009-1430564229

 

 

le gîte 

 

Vue_g_te_du_thyl_06_12_2012_004-1429373690

 

le thyl sous la neige

 

Vue_du_thyl_sous_la_neige-1429373743

 

Vue_23_12_2012_sous_la_neige_2-1429373826

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

La collecte servira en priorité en remettre de la trésorerie dans l'exploitation.

 

A ce jour, celle-ci est négative, la perte de nos chèvres nous entraîne dans une difficulté financière extrêmement importante du fait de ne pas pouvoir fabriquer de façon continu et vendre nos fromages.

 

L'activité de l'auberge ne permet pas d'assurer l’équilibre financier, malgré une bonne réputation et fréquentation.  

 

Il faut savoir qu'une petite exploitation comme la notre ne bénéficie pas d'assurance perte animal du fait du caractère non industriel de celle-ci.

 

Cette collecte servira:

 

Commander environ 10  à 15 petites chevrettes chamoisée sélectionnées pour le renouvellement

environ 1000.00 €.

 

Août 2015

stocker du foin de crau (10 tonnes) pour l'année en cours 2500.00€

foin de luzerne 6 tonnes  1500.00 €

maïs en grain 1 tonne  environ 300.00 €

orge en grain 1 tonne environ 250.00€

​luzerne déshydraté environ 1 tonne 358.00 €

 

Réparer le Terratrac, matériel de haute montagne (turbo cassé) 470.00 € + Main Oeuvre 800.00 € 

 

Envisager la réalisation de notre site Internet 1000.00 €.

 

Le solde servira à consolider la trésorerie de l'exploitation .

 

Une idée, si la collecte dépasse nos attentes, grâce à votre générosité, elle sera utilisée pour continuer l'isolation en bois dans la chèvrerie pour que l'hiver soit moins rude pour nos chèvres.

Thumb_photo_a_trier_septembre_2006_015-1429196770
pollo

C'est à l'occasion d'un besoin de changement dans notre vie de citadin en Bourgogne que nous avons décidé avec mon épouse de changer de vie et de lieu. En 2004, après deux années de formation agricole notamment en élevage de chèvres, et aussi quelques heures de formation en cuisine, nous nous installions au Thyl en Savoie ou tout était à créer. Nous... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
et encore de nombreuses traites à venir!
Thumb_default
En espérant voir l'exploitation caprine solidement sur son chemin dans ce pays aux mille sentiers, continuer à déguster vos bons fromages et profiter de votre table conviviale dans cet endroit magnifique.
Thumb_yom2-1432732196
Coucou, c'est moi le petit dernier de l'année, je verse mon petit pécule de cabri pour contribuer et encourager mes maîtres qui sont vraiment sympas et nous bichonnent. Comme ça on aura du bon foin de Crau et une chèvrerie prête pour un hiver bien au chaud ! Et un plus de sérénité dans ce lieu idyllique. Et si vous êtes nombreux, comme les petits ruisseaux font les grands abreuvoirs d'eau fraîche et les alpages en fleurs, on aura même de nouvelles copines au printemps prochain pour aller gambader dans les prés et faire du bon fromage ! Allez, je vais me dégourdir les pattes au soleil là-haut. N'oubliez pas de nous rendre visite et goûter les frais, secs et mi-secs quand vous passez dans les parages, voire profiter d'un bon repas avec une vue panoramique!