Aimez-vous les gros?J'en sculpte depuis 1977 Pour les réaliser en bronze j'ai besoin de 7000€ Salon d'Automne de Paris du 29 oct au 4 nov 13

Large_montage_images2

The project

B1_test

Quoi de plus naturel pour un sculpteur que d'aimer le volume.

Eléphants, hippopotames, rhinocéros,autruches, gros animaux qui se déplacent rapidement et aussi bien sûr  les sumos, dont le jeu consiste à concentrer leur force pour déplacer à toute vitesse leur adversaire  malgré  leur  200 kilos, sont mes modèles privilégiés.

 

Depuis 25 ans j'expose au Salon d'Automne de Paris. Celui là même où l'on a pu découvrir, en d'autres temps Camille Claudel, Maillol, Lalique, Braque, Picasso....

Ayant été  nommé  vice-présidente cette année, je souhaite fêter cet événement  en y réalisant une exposition privée pour présenter quelques unes de mes œuvres réalisées durant ces trois dernières années, tout particulièrement mes " baigneuses".

 

Clem_terre

 

Le stand que j'envisage devrait permettre d'exposer 20 sculptures de grande taille, 20 sculptures de taille plus modeste et une quinzaine de dessins.

Pour réaliser ce projet j'ai besoin de 7000€.

 

Chaque bronze peut ensuite être reproduit sept fois et numéroté de 1 à 8.C'est ce que je ferai si ma cagnotte dépasse les 7000€ nécessaire à ce projet d'exposition.

Plus d'informations sur:

http://www.francoise-frugier.com

 

Le Salon d'Automne de Paris se déroule du 29 octobre au 4 novembre 2013

Plus d'informations sur:

http://www.salon-automne.com/

 

Cherubini_test

 

 

Ils parlent de Françoise Frugier :

 

 

Noël Coret - Ecrivain d’Art

Président du Salon d'Automne - Paris

 

"On a beaucoup écrit, déjà, au sujet de ce sculpteur et de son expression si personnelle. Chacun s’est plu à constater sa grande maîtrise des procédés techniques spécifiques de la sculpture. Pour autant, cela ne suffit pas pour qu’un artiste, si virtuose soit-il, fasse entendre sa propre voix. Ce n’est cette exposition qui démentira les caractéristiques stylistiques de l’art de Françoise Frugier : plénitude des volumes, équilibre des masses, courbe des rondeurs, expression, narration, mouvement, sensualité…

Solfège et style étaient nécessaires pour révéler le véritable sens d’une œuvre conçue au plus profond de l’intimité. Car ces « Corps à corps » sont à l’image exacte de la personnalité de l’artiste, toute de lucidité, de tendresse et générosité… Qu’il s’agisse d’éléphants, de rhinocéros ou d’êtres humains, le sculpteur opère toujours une transposition lyrique et profondément affective de la réalité.

Enfin, comment ne pas souligner aussi l’excellente « animalière » qu’est Françoise Frugier ! Après Pompon, Paul Simon, Mateo Hernandez et bien d’autres, le Salon d'Automne s’honore de la compter au nombre des imagiers sachant mettre en scène nos derniers grands mammifères en liberté ! Et ce n’est pas sa moindre qualité que d’avoir organisé, notamment par le biais des Sumos, la réconciliation entre l’homme et la bête... Elle seule aura su confondre le règne animal et le règne humain dans un tel élan de tendresse bouleversante ! Dès lors, les « Corps à corps » témoignent de bien autre chose que des corps enlacées. Le sculpteur pétrit sa matière à même la chair de l’humanité. Et si les œuvres provoquent ainsi l’émotion du spectateur, c’est qu’elles répondent pour l’artiste à une nécessité aussi impérieuse que contagieuse…

De fait, notre connaissance du sculpteur nous autorise cette affirmation : ces « Corps à corps », c’est en s’y engageant « corps et âme » que Françoise Frugier les a conçus !"

 

Konoshiki_test

Brigitte Camus :

 

"Puissance, sensibilité, sensualité, combativité,  les sculptures de françoise Frugier donnent tout leur sens au mot sculpter ; cette artiste sculpte en effet, non seulement la terre mais surtout l'espace, le volume, le mouvement et l'émotion (elle-même mouvement invisible d'un état d'être). Cette femme met en scène ces quatre éléments avec force en leur donnant une dimension tellurique. Elle laisse son empreinte dans la terre cuite avec une fouge maîtrisée et développe sa recherche plastique avec constance et cohérence.

 

Elle commence par s'intéresser aux grosses personnes. Les grands peintres savent tous que les formes généreuses accrochent mieux la lumière, il en va de même pour les sculpteurs. Les gros occupent l'espace d'une façon plus intéressante que les maigres. Parole de sculpteur. Le volume toujours. S'ensuivent des postures que n'aurait pas reniées Camille Claudel. Et lors de sa première vente publique, Françoise Frugier figurait sur le catalogue de vente à côté de Camille Claudel.

Derrière la masse et le poids des corps qui font bloc avec le bronze, on devine la fêlure, la césure, le cri prêt à jaillir.

Certaines oeuvres semblent surgir de tableaux de Breughel, d'autres de fabliaux du Moyen-Âge qui trouveraient écho dans une Comédie humaine actualisée, un peu comme si  Françoise Frugier déroulait une galerie de portraits balzaciens terriblement réalistes tout en étant hors du temps et de toute époque.

 Du volume statique, l'artiste est passée naturellement au volume en mouvement, les Sumos se sont imposés dans un ballet  vertigineux qui la conduit vers le monumental avec un Sumo de 3m20 d'envergure sorti  « armé et casqué » de ses mains.

 

Puis sont venues les accumulations de corps, empilements humaines ou joutes animales grotesques. Françoise Frugier s'attaque maintenant à une Arche de Noé. Le combat ne cesse jamais. Avec ses patines peaufinées et  hors du commun L'artiste, en guerrière conquérante, a conquis de haute lutte la matière à sa manière."

Why fund it?

5000€ seront utilisés pour  4 bronzes réalisés à partir de 4 de mes sculptures actuellement en terre cuite, 1800€ pour la location du stand et 200€ pour la communication.

 

Thumb_avatar
FF

1977 - Obtention du DSAP section Sculpture Certificat de peinture et deux UV de gravure 1989 - Stage d’animation en 3D au « Faust » de Toulouse (réalisation d’un film d’animation sur les Sumos) Stage de Fonderie Expositions personnelles 1976 Crédit Lyonnais, Paris 2ème 84/86/88/89 1977 Galerie Pierre Robin, Paris 6ème ... See more

Newest comments

Thumb_default
C'est un beau projet Françoise et j'espère que tu pourras le concrétiser. Amitiés Christine