Aidez-nous à mettre en images la pédagogie de l'éco-école de l'arganier d'Aknibich.

Large_kkbb_bandeautitre_reduite-1488034223-1488034244

Présentation détaillée du projet

                                           GENESE DU PROJET

 

 

LA RENCONTRE :

 

 

Le projet de cour d’école est né d’un heureux concours de circonstances.

Après une première rencontre en 2014 au cours d’un atelier participatif dans un orphelinat de la banlieue de Casablanca, Raphaël (ingénieur paysagiste) séjourne une semaine à Aknibich en 2016, en réponse à l’invitation de ses amis Ennaji, Mohamed & Ali.

 

Mohammed_lahcen-1488038540

 

                            Mohamed et Ennaji dans le groupe scolaire

 

Village Amazigh de la province d’Agadir dans la région du Souss-Massa, il fait partie de la Réserve de Biosphère de l’Arganeraie définie par l’UNESCO en raison de l’importance patrimoniale, environnementale et socio-économique de cette forêt endémique, aujourd’hui menacée.

 

 

Localisation__1_-1488043393

 

            Le village dans la Région du Souss-Massa, Province d'Agadir

 

 

 

L'ECOLE D'AKNIBICH :

 

 

Kkbb_enfants-1488971950

 

                            Les enfants de l'école primaire avec leurs professeurs

 

 

L’école d’Aknibich est un établissement satellite de l'école centrale El Hidaya de Tamayt, située sur la commune rurale de Drarga. Dotée à l’origine de quatre classes, l’enseignement dispensé (niveau primaire) est destiné aux enfants de 6 à 12 ans, garçons et filles. Jusqu’à 70 enfants du voisinage fréquentent l’établissement.

 

 

 

Cour2-1488038376

 

Cour-1488038352

 

Panorama_ecole_cour-1485975826

 

                                             Ecole en l'état actuel

 

 

La réalisation récente d’une aile préscolaire grâce à l’intervention de la fondation Goodplanet, permet aujourd’hui l’accueil d’enfants de 4 à 5 ans.

 

 

Prescolaire-1488040215

 

                                         Aile récemment construite

 

 

Bien que le confort d’enseignement ce soit ainsi amélioré, il manque néanmoins une cour d’école définie en raison de la configuration difficile du terrain.

 

Naît ainsi l’idée de repenser cet espace indispensable aux enfants.

Cette cour, à la demande des villageois, pourra en outre servir aux festivités locales.

 

 

                             LE PROJET DE COUR D' ECOLE

 

OBJECTIFS :

 

Autant destinée à des usages récréatifs que pédagogiques, la cour est en outre souhaitée exemplaire dans sa capacité à tirer parti de manière durable des ressources disponibles dans son environnement en proie aux difficultés climatiques.

 

En réponse aux pressions auxquelles est soumise la forêt d’arganiers, la conception du projet s’articule donc sur trois grands thèmes, soit trois supports pédagogiques interdépendants : la gestion durable des ressources en eau, la conservation de la nature et des milieux, l’agriculture durable.

 

Ils se matérialisent à la fois dans l’aménagement de la cour, et dans l’accompagnement collaboratif de sa réalisation puis de son appropriation par le village.

 

Logo-ecoecole-1485972250

 

A la suite de ces interventions, l’établissement a pour ambition de se porter candidat au convoité label international d’éducation au développement durable éco-école, comme concrétisation d’une volonté commune d’agir de manière responsable face aux enjeux environnementaux.

 

 

 

CALENDRIER DE CHANTIER :

 

Le chantier aura lieu entre le 4 mars et le 27 mai.

 

 

 

PROGRAMME :

Programme-1488041463

 

Accessibilité : une configuration du nivellement favorable aux personnes à mobilité réduite et à l’organisation d'événements à l’initiative du village ;

 

Gestion alternative des eaux de ruissèlement : stocker, ralentir et guider l’eau dans sa course en encourageant sa réutilisation et/ou son infiltration dans le paysage ;

 

Conservation : réintroduire la flore locale accompagnatrice de l’arganier et en rappeler les intérêts ;

 

Agriculture : expérimenter les cycles de production biologique simples, susceptibles d’êtres reproduits à l’échelle d’une famille ;

 

Pédagogie & transmission de savoirs faire : initier la population locale et les participants du chantier aux techniques d’aménagement durable à leur portée ; proposer des supports méthodologiques traduis pour accompagner l’usage de la cour dans le cursus pédagogique de l’établissement ; ouvrir la cour aux interventions associatives locales.

 

 

 

 

Avant-apres-1488038296

 

                 Axonométrie AVANT / APRES du projet de cour d' école

 

 

 

 

Coupe_-1488037542

                                 Coupe de principe de la cour d' école 

 

 

Vue-1488044369

                                Vue de principe du potager-pépinière

 

 

 

 

 

  REFERENCES D'OUVRAGES REALISES AU MAROC :

 

Sans_titre-1-1488041071

 

                        Exemple de drains, citernes et murets

 

 

 

                                         LES PARTENAIRES

 

 

Goodplanet-1485974233

 

Financé à hauteur de 15 000 € par la fondation Good Planet, il comprend l’ensemble des travaux préparatoires de conception et d’organisation du chantier, l’accompagnement de sa réalisation, l’achat de matériaux, la rémunération des artisans et ouvriers.

 

 

 Logo-kokopelli-def-jpg_ok-1488043043

 

Colis_graines-1488043626

 

L'association kokopelli nous soutient quant à elle dans le cadre de son programme "semences sans frontières".  Nous avons reçu un dont conséquent de semences écologiques qui permettront de mener à bien le projet de pépinière et les ateliers que nous ferons avec les élèves de l'école.

 

 

                                                  

 

                                                         EQUIPE

 

 

Id-1485975095   

                                               Raphaël Hannequin

  

Diplômé de l’École Nationale Supérieure de la Nature et du Paysage de Blois en 2012, Raphaël s’exerce aux fondamentaux du travail d’agence et de réponse aux marchés publics de paysage au sein d’une petite équipe à Lille. Renouvelée au Maroc, cette expérience de chargé de projet le mène à traiter des sujets qui l'invitent à s'engager professionnellement, notamment en faveur d’une agriculture régénératrice et émancipatrice. Raphaël est ingénieur paysagiste indépendant depuis 2017.

 

13754377_1366700536679790_3869586475054083984_n-1485977070    

                                              Théo Gouguenheim

 

Ingénieur paysagiste diplômé en 2015 par l’école nationale supérieure de la nature et du paysage de Blois. Il a préalablement suivi un cursus de jardinier et de chef de chantier via un CAP Travaux Paysagers et un BTS Aménagements Paysagers. Il a travaillé sur des projets d’aménagement et de planification urbaine au sein d'agences d' urbanisme. Il s'est depuis engagé dans le milieu associatif et nourrit désormais ses propres projets à différentes échelles. Il a ainsi collaboré à des projets allant de la production de graines au cœur de la forêt primaire d’Equateur jusqu’à l’étude et au diagnostic du parc de Masoala (à Madagascar). Parallèlement, il a participé à la création de l'entreprise : "Les jardiniers à vélo" à Paris.    

 

123-1485977087

     

                                                    Amaury Brun

 

Après des études artistiques, Amaury étudie le cinéma d'animation à Marseille où il est diplômé d'un DMA en 2014. Il travaille ensuite en Belgique sur divers films avant de réaliser en 2015 un court animé destiné aux enfants pour la 4ème saison d'en sortant de l'école. ( https://vimeo.com/199202772

http://www.maisondelapoesieparis.com/events/en-sortant-de-lecole-4-paul-eluard/ )

    

                               

 

À quoi servira la collecte ?

 

                               LA DEMANDE DE FINANCEMENT

 

Elle permettra la venue de Théo et Amaury du mois d'avril au mois de mai, avec le matériel nécessaire pour réaliser un film et des planches pédagogiques. 

 

Développés en intéraction avec le chantier, ces travaux auront comme objet de soutenir, compléter et vulgariser, les enseignements techniques et environnementaux portés par le projet de cour d'école, et inspirés par le paysage d'arganiers.

 

Ils sont à la fois destinés à faciliter l’appropriation des équipements de la cour, mais aussi à repositionner l’étude dans le contexte plus large de l’écosystème agro-silvo-pastoral de l’arganeraie dont le village est tributaire.

 

Ces deux outils de communication et de compréhension traduis permettront d'exposer l’engagement d’un modeste aménagement d’école rurale en faveur du développement durable.

 

Le contenu du film

 

Le documentaire fiction restituera le projet au travers du regard d'un enfant. Il permettra de sensibiliser les élèves des écoles sur les enjeux environnementaux auxquel la région fait face, et aux réponses proposés.

 

Le déroulement de la production s'articulera autour de l'établissement scolaire d'Aknibich en proposant des ateliers de création ludique avec les enfants, tout en suivant directement les étapes de la construction de la cours et de ses équipements.

 

Le contenu des planches pédagogiques

 

Ces planches traduites seront utilisées sur place sous forme de signalétique, mais seront aussi diffusées plus largement dans la région. Elles constitueront une mémoire du projet et permettront aux enfants qui se succéderont dans l'école de s'approprier leur cour. 

 

Exemples :

Explication ludique du projet d’aménagement et de ses équipements

Programme de multiplication de l’arganier

Conservation / multiplication des graines potagères

Bases du recyclage

Processus de compostage des déchets

Fonctionnement et structure des citernes de récupération d'eau qui seront construites

 

Fiche-1488044689

 

                        Exemple de planche pédagogique

 

 

 

Utilisation de l'argent collecté :

 

 

Matériel et fournitures : 2100 euros

 

Matériel audio-visuel (prise de son et caméra) : 500 euros ;

Tablette graphique : 500 euros ;

Scanner A3 pour la réalisation du film d'animation :  200 euros ;

Fournitures papier, crayons, carnets, etc, pour l'organisation des ateliers : 300 euros ;

Frais de reproduction, de traduction et d'édition : 600 euros.

 

Logistique : 1300 Euros

 

Frais de transport aller-retour et déplacements locaux de Théo et Amaury : 600 euros ;

Les repas chez l'habitant 60 jours à 2 personnes : 300 euros ;

Le logement pour environ 60 jours à 2 personnes : 400 euros.

 

 

 

Utilisation de l'éventuel sur-plus de collecte :

 

+ Décorer la cour : peinture et pinceaux pour réaliser une fresque avec la participation des enfants ;

+ Fournitures scolaires supplémentaires ;

+ Outils de jardinage pour les enfants.

 

N'hésitez pas, toutes les aides seront les bienvenues !! 

 

 

 

Organisme collecteur :

 

L'association HOP, le Collectif de paysagistes, aura pour rôle de collecter les fonds et de s'assurer de leur bon usage. L'association avancera les frais liés au projet (logistique, achat de matériel et fournitures) et/ou remboursera les dépenses des bénévoles contre facture (comme les billets d'avions). 

Thumb_hop-logo-1488036038
HOP. le collectif

LE COLLECTIF HOP le collectif est une association (loi 1901), qui regroupe des créatifs et des artisans autour de jeunes paysagistes concepteurs et jardiniers. Il a pour but de proposer des projets paysage en s’appuyant sur les particularités locales, afin de répondre à des problématiques territoriales, environnementales et sociales. Il propose une... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Très belle initiative. Bravo et bon courage
Thumb_default
Raphayeeeeeeel !
Thumb_default
Bravo pour ce joli projet ! Bon courage à tous !