4h du mat, entre les palettes qui volent et les klaxons des fenwick, des musiques chantent dans ma tête! Aujourd’hui j’ai besoin de vous pour concrétiser toutes ces notes, tous ces mots…. et enregistrer un album, notre album, 100% indépendant qui verra le jour en 2011! Je compte sur toi, je compte sur vous !

Large_marc

Présentation détaillée du projet

La nuit, Rungis, j'exporte, je trade, j'achete...
Le jour, je compose, j'ecris , l'unique solution à mon "mâle être",
Je rencontre mon premier public ...virtuel ...sur internet...
J'ai envie de connaitre leurs regards, leurs voix, l'adrénaline provoquée par une rencontre.
Je me lance  sur scène, la peur au ventre, au Sentier des Halles, à la Scène Bastille ou encore au Sunset - Sunside. Des souvenirs plein la tête...
Novembre 2009, j'enregistre « Blackberry Déprime », et  tourne un clip, entre amis, qui atteint vite les 100 000 vues...

 

Les encouragements se multiplient, les radios, les fans m'appellent "A quand l'album? "
Au hasard des rencontres, mes chansons sont interprétées par d'autres artistes , et je signe la bande originale d'un premier court metrage selectionné à Cannes.
Grâce au clip et à votre soutien je pars sur les routes, invité en Belgique par des radios pour un concert, à Paris, à Marseille, au Mans.
En Aout 2010, Radio J entre mon single « Blackberry déprime » et « Piano voix » en playlist.



Alors je me prends à réver à un album, avec vous c'est possible ! Grace à vos dons je pourrai financer le studio, les musiciens.
En échange je vous offre ce que je sais faire, mes chansons. Loin des maisons de disques, du marketing,  cet album sera celui du coeur, le mien et le votre.

Qui suis-je ?

Marc Fichel est né, un jour de septembre, à Colombes, d’un papa d'ascendance Lithuanienne et d’une maman de lignage Roumain, tous les deux, dentistes de leur état.

 

Entre une anesthésie locale et une partie de bridge, jeu dans lequel, chacun le sait, les dentistes excellent, papa Fichel tape avec un talent certain sur les dents blanches et noires de son piano. Le mélange Blues, Rock et lait maternel donne quelquefois des résultats explosifs.

 

Travelling avant.

 

Marc à la vingtaine. Il s’est initié au commerce de haute volée dans une école faite pour ça et, en même temps, a appris la musique en autodidacte. La musique il en rêve depuis tout petit, mais pour faire rentrer l’oseille, rien ne vaut la patate !

 

Alors chaque jour il se lève à trois heures du matin pour aller, souriant et pimpant, à Rungis vendre en trois ou quatre langues et à la tonne, les beaux produits de Dame Nature estampillés Parmentier. Et ça pendant douze heures de rang ! Le genre d’exercice qui ôte à quiconque toutes velléités de faire autre chose, boulot fini, que rentrer à la maison et s’écrouler.

 

Que nenni ! Lui, la musique c’est sa vie. Il rentre chez lui et se met au piano, écrit ses musiques inlassablement, jusqu’à ce qu’il en soit satisfait. Ainsi naissent ses premières chansons.

 

Des fois ça fait rire. Des fois ça émeut aux larmes.

 

Mais une chanson qui n’est pas chantée, ça reste un phantasme dans un dossier d’ordinateur. Alors Marc Fichel  s’y colle encore une fois et, ses couplets, il les plie à sa voix.

 

Il confie ses compositions à Twitter, Facebook et autres My Space et  voilà que tout d’un coup le fameux buzz que tout le monde flagorne se met en marche.  Cent cinquante mille écoutes du « blackberry déprime » !  Non ? Ah, mais oui ! Certifié ! Et ce ne sont que des maquettes qui ne sont pas encore passées entre les mains des professionnels du son !

 

Et ça s’enchaîne. Musiques pour le cinéma, le court-métrage, et les documentaires télés. Un clip de « Blackberry déprime » fait  à la maison, mais remarqué par M6 Music. Play-list de Radio J. Coup de cœur de Canal 2 TV. Web télé de LCI. Flash mob dans le magasin champs - élyséens d’une célèbre marque de prêt à porter dont le patron et les vendeuses deviennent Morgan de lui. Passages à la Scène Bastille, au Sentier des Halles et au Sunset qui affichent complet dès qu’ils sont annoncés.

 

Entre Rungis et la scène, les patates et la musique, Marc Fichel oscille depuis deux ans. Il s’entoure de musiciens, d’un éditeur et se lance dans la composition de son album.

 

Aujourd’hui, il veut faire son premier disque ! Un beau CD bien brillant enregistré dans un vrai studio avec des musiciens, et emballé dans une belle pochette.

 

Ça coûte des sous tout ça ! Et comme tous les jeunes artistes, il lui manque encore 99 cents pour faire un dollar…

 

Réfléchissez-y… Et n’oubliez pas : il vaut mieux être à plusieurs sur une bonne affaire que seul sur une mauvaise.

Derniers commentaires

Thumb_default
Hello everybody, pas de réactions dès suite de mon commentaire du mois dernier... Quelqu'un peut-il me tenir informé du devenir de notre protégé ? Malgré ma contribution de 100€, je n'ai pas le sésame ! Le fameux album de M. Fichel... Merci pour votre retour, Olivier Laurent olivier.laurent2609@gmail.com
Thumb_default
Bonjour à toutes et à tous, Je ressurgis sur le site KissKissBankBank après plus d'1 an d'absence ! J'espère que vous allez bien. Pour ma part, tout baigne. Dites-moi, j'ai probablement un train de retard en ce qui concerne le devenir de notre protégé Marc Fichel, qu'en est-il à ce jour ? Un album a t-il vu le jour ? Car, pour ma part, dès suite de la somme investi, je n'ai guère reçu d'album... D'avance merci pour votre retour, Aspirant vivement à ce que Marc Fichel ait pu réaliser son album, car il bénéficie d'un véritable talent qui m'avait interpellé à l'époque, Bien cordialement, Olivier LAURENT
Thumb_default
Je tiens a féliciter Marc Fichel de sa propre réussite, un album va naître du a son talent et ses fans qui le suivent de très près. Dans la vie faut toujours croire à ses rêves pour aller DROIT AU BUT. Je tire mon chapeau. Cette réussite est un beau cadeau de noël.