Une bande dessinée et un témoignage racontant l'histoire d’Ali Aarrass, belgo-marocain, injustement extradé, incarcéré et torturé au Maroc.

Large_aliaarrassintro-1459583633-1459583652

Présentation détaillée du projet

Qui est Ali Aarrass ?

Ali Aarrass, c’est l’histoire d’un citoyen belgo-marocain, emprisonné, injustement en Espagne car suspecté de trafic d’armes dans le cadre d’un réseau terroriste. Durant ses années de captivité en Espagne, Ali Aarrass n’a eu de cesse de clamer son innocence.

 

Alors que le célèbre juge anti-terroriste Baltazar Garzon prononçait un non-lieu en faveur d’Ali Aarrass, ce dernier fut extradé illégalement  vers le Maroc.

 

Dès son arrivée au Maroc, Ali Aarrass est torturé. Après 12 jours d’abjectes tortures, Ali Aarrass signe ses aveux en langue arabe, langue dont il ne maîtrise même pas la lecture…

 

 

« Ali Aarrass est une cause ! » Alexis Deswaef, président de la Ligue des Droits de l’Homme en Belgique

 

L’histoire d’Ali Aarrass est devenue une cause …

Une cause qui touche l’ensemble des citoyens belges possédant la double-nationalité et qui refusent d’être considérés comme non-belges lorsqu’ils se trouvent sur un sol étranger.

 

Une cause qui touche l’ensemble des citoyens belges issus de l’immigration et qui refusent le traitement différencié entre « belges de souche » et « belges issus de l’immigration ».

 

Une cause qui touche l’ensemble des citoyens belges sensibles aux droits humains et qui refusent que la torture soit cautionnée (in)directement par l’Etat Belge et qu’un citoyen belge puisse être jugé sur des aveux obtenus sous la torture et la contrainte.

 

Et aujourd’hui ?

Amnesty International a fait d’Ali Aarrass, son symbole, son porte-drapeau dans la lutte contre la torture et les procès en découlant.

 

En 2015, la Cours de Justice belge a condamné l’Etat belge pour non-assistance envers Ali Aarrass dans un procès historique.

 

L’ONU a reconnu par le travail de son rapporteur spécial Juan Mendez, la torture subie par Ali Aarrass et demande sa libération immédiate.

 

Cependant, Ali Aarrass croupit, encore et toujours, dans la prison de Salé II au Maroc. L’Etat belge refuse toujours d’intervenir pour son ressortissant.

 

Plus d'infos sur http://www.freeali.eu/

 

 

 

Le projet "Ali Aarrass: Au-delà des barreaux et des frontières"  QUE SA QUO? 

 

Le projet "Ali Aarrass: Au-delà des barreaux et des frontières"  regroupe la publication de deux ouvrages; celui d'une bande dessinée racontant  le parcours d'Ali Aarrass et celui du recueil des lettres d'Ali Aarrass agrémenté du journal tenu par sa sœur Farida lors de la 6ème grève de la faim entamée par Ali en août 2015.

Les bénéfices de vente de ses deux ouvrages seront ENTIÈREMENT reversés dans la campagne de soutien à Ali Aarrass.

 

- Bande dessinée  « Je m’appelle Ali Aarrass » par Manu Scordia

 

Il s’agit d’une bande dessinée en noir et blanc de style « roman graphique », réalisée par Manu Scordia et qui raconte le parcours d'Ali Aarrass: son enfance à Melilla, sa venue en Belgique, son mariage, ses différents boulots, son service militaire, sa librairie, son arrestation puis les mauvais traitements, l'extradition, la torture, le procès inique... tout cela en alternance avec le vécu de sa sœur Farida qui raconte son combat pour la libération de son frère.

 

 

Manu Scordia est auteur de bande dessinée et illustrateur. Il est l’auteur de deux BD et a collaboré à plusieurs fanzines et projets de BD collectives. Il est également dessinateur pour divers organes de presse. 

Ses thèmes principaux sont le racisme, la discrimination, les réfugiés, le colonialisme, la question palestinienne, l'exclusion sociale et l'exploitation de manière générale.

Son travail est visible sur son blog: manu-scordia.blogspot.be

Il travaille également comme animateur dans une asbl pour les enfants du quartier à Cuesmes dans le Borinage.

 

Photo7-1459384606

 

Alibd-1459384671

- Lettres de prison et journal d’une grève de la faim par Ali Aarrass et Farida Aarrass

 

Les lettres d’Ali sont un recueil bouleversant des témoignages d’Ali Aarrass. Si Ali y raconte son parcours douloureux depuis sa mise en détention arbitraire en 2006, ces lettres sont avant tout le récit d’une mémoire, celle de la lutte contre l’injustice.

 

 

Un travail acharné et un souci d’authenticité sont les maîtres d’œuvre de cet ouvrage. Les lettres que vous découvrirez, sont le fruit d’un travail de précision et d’une rigueur dans les faits relatés. Le témoignage rassemble les lettres manuscrites d’Ali et les rapports téléphoniques entre lui et sa sœur Farida.

 

En parallèle, Farida Aarrass y relate les événements d’août 2015 lors de la sixième grève de la faim d'Ali. Afin d’assurer la survie de son frère,  elle décida de prendre le relais de cette grève de la faim depuis la Belgique. Un élan citoyen solidaire se joignit à elle,  faisant le relais et campant jour et nuit près du ministère belge des affaires étrangères à Bruxelles.

 

Préfacé par le bureau d'avocats Juscogens et postfacé par Claude Debrulle, directeur général honoraire à SPF Justice et administrateur à la Ligue des Droits de l'Homme, vous découvrirez le scandale judiciaire et les contradictions du gouvernement belge qui sous-tendent cette affaire.

 

L’accès à ce témoignage au grand public est une première malgré les risques encourus par Ali qui est toujours en détention au Maroc. Cependant, l’objectif de la publication de ces témoignages, tenus secrets jusqu’à présent,  est de faire écho à un cri, celui d’un citoyen innocent emprisonné à tort, au travers de la sensibilisation et de la conscientisation de tout un chacun sur la question des droits et de l’égalité citoyenne.

À quoi servira la collecte ?

Cette collecte sur KissKissBankBank servira au financement des deux livres.

 

Le budget total escompté pour que ce témoignage soit diffusé est de 4000€.

 

Les principaux postes sont les suivants :

Ø    Frais de production : 60%

Ø    Frais de diffusion/promotion : 32%

Ø    Payer la commission de KissKissBankBank : 8%

 

Si la campagne dépasse le montant initial, l’argent récolté servira à relancer une nouvelle impression et la traduction de l’ouvrage dans d’autres langues.

 

Le tirage initial prévu est de 500 exemplaires pour chaque ouvrage.

 

Les livres seront distribués en Belgique et en France. A long terme, nous espérons les diffuser dans toute l’Europe.

 

Les bénéfices de vente de ses ouvrages serviront à soutenir la campagne Free Ali.

Thumb_logo-1452860828
EditionsAntidote

Manu Scordia est auteur de bande dessinée et illustrateur. Il est l’auteur de deux BD et a collaboré à plusieurs fanzines et projets de BD collectives. Il est également dessinateur pour divers organes de presses (« Imagine demain le monde » le magasine du CNCD, la revue « Z », « Ensemble » le trimestriel du Collectif Solidarité Contre l’Exclusion, le «... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bonne chance Manu! Hâte de voir le résultat...
Thumb_default
;-)
Thumb_moi-1459992282
<3