Parce que l'on a tous eu un jour l'envie de tout plaquer en France pour essayer de (se) reconstruire ailleurs, j'ai décidé de partir à la rencontre de ces Français qui ont osé. Si, vous aussi, l'idée vous a un jour traversée l'esprit et que vous êtes sensible à ce sujet ô combien d'actualité qu'est l'expatriation, n'hésitez pas à apporter votre petite contribution. C'est avec VOTRE aide et LEURS témoignages que ce projet verra le jour ! Merci !

Large_kisskiss_tout_plaquer

Présentation détaillée du projet

 

"J'ai envie de me barrer", "Viens, on plaque tout !",  "Non mais j'en ai trop marre de la France". Voici les mots, les phrases, les propos que l'on entend de la machine à café du bureau, aux couloirs du métro, en passant par les terrasses de café d'un peu partout en France. Partir simplement en week-end est désormais démodé. Aujourd'hui, ce qui est tendance, c'est de tout quitter et de changer radicalement de vie.  

 

Moi la première, j'ai eu envie de le faire. Puis je me suis demandé pourquoi. La réponse, je ne l'ai pas (encore) trouvée. Alors plutôt que de partir en sachant ce que je laisse ici mais sans savoir ce que je trouverai "là-bas", j'ai préféré partir à la rencontre de ceux qui l'ont fait. Pour qu'eux m'expliquent leur "pour quoi".  

 

Ils sont 2 millions, ces Français éparpillés à travers le globe. On le sait, on a tous un cousin, la soeur d’une voisine ou un copain devenu Londonien ou Berlinois, parce que Londres c’est chouette, parce que Berlin c’est hype. Ces exils prennent une dimension toute autre lorsqu’ils dépassent nos frontières européennes. L’expatriation asiatique a augmenté de 11% l’an dernier ; les Français ne sont pas moins de 110 000 à s’être installés entre l’Asie et l’Océanie. Si les jeunes actifs sont particulièrement concernés, les retraités le sont également de plus en plus, définitivement en quête d’une meilleure qualité de vie, et ce, à moindre coût.

 

Moi, ce sont tous ceux-là qui m’intéressent, du jeune cadre dynamique à Hong-Kong, à la mère de famille tombée amoureuse de la Bolivie, en passant par ces bénévoles, désireux de donner leur temps à une association à l’autre bout du monde, le temps de quelques mois. Ou années.

 

Durant 10 mois, je vais traverser 13 pays d’Amérique, d’Océanie et d’Asie. A travers ces rencontres et portraits en vidéo, je découvrirai leurs motivations et leurs nouvelles vies, ils me raconteront ce qu’ils étaient, et surtout ce qu’ils sont devenus.

 

 

 

Les raisons qui me poussent à entreprendre ce projet autour du monde sont développées ici.

 

 

Les vidéos

Les vidéos se voudront rythmées et dynamiques, mélangeant interviews, images des pays et musique.

Elles seront mises en ligne régulièrement, tout au long du séjour, sur mon blog www.allervoirailleurssijysuis.fr et relayées sur la page Facebook du projet, ainsi que sur Twitter.

 

La toute première vidéo a été tournée ici, à Paris. Pour débuter le projet, j'ai souhaité aller à la rencontre de ces Français en France, afin qu'ils apportent leur avis aussi spontané qu'éclairé sur l'étranger, et la possibilité d'une vie, leur vie, ailleurs.

 

 

 

Capture_d__cran_2013-01-19___14.21.37

À quoi servira la collecte ?

Tout d'abord, il est à noter que le voyage en lui-même est auto-financé à 100%.

Equipement, vaccins & pharmacie, billets d'avion, assurances, visas et dépenses sur place, sont des pôles de dépenses que j'ai pu longuement économiser, tout en réfléchissant à la mise en place de ce projet journalistique.

 

Le coup de pouce financier concerne tout ce qui touche à ce projet journalistique et notamment le financement de : 

- Panasonic Lumix GH2 : 969€

- 2 cartes SD 16 Go : 80€

- Intervallomètre pour Time-lapse : 46€

- Micro Zoom H1 : 92€

- Batterie supplémentaire : 60€

- Caméra Go Pro pour images sous-marines et en action : 329€

 

 

Et si on dépasse la collecte ?

Si on dépasse la collecte, pas de panique, je n'irai pas m'offrir une nuit en 5* à Las Vegas !

L'argent récolté me permettra de partir en Belgique avant le grand départ, afin de réaliser une vidéo sur les Français expatriés au pays du chocolat !

Plusieurs Français accueillis à bras ouverts par la Belgique m'ont écrit, suite au lancement du blog et de la première vidéo. Alors pourquoi ne pas aller à leur rencontre ?

Et puis, quoi de plus actuel pour commencer ce projet du bon pied ? :)

 

Thumb_logo_facebook
Aller Voir Ailleurs Si J'y Suis

Je m'appelle Anne, j'ai aujourd'hui 29 ans. J'ai découvert Kiss Kiss Bank Bank lorsque j'ai demandé de l'aide pour mon projet "Aller Voir Ailleurs Si J'y Suis", à la rencontre des Français expatriés, réalisé en 2013. Aujourd'hui installée au Québec, c'est à mon tour d'essayer de donner au suivant.

Derniers commentaires

Thumb_default
Ce n'est pas le nombre de Tour du monde en ce moment qui manque mais... Tout simplement un véritable énorme coup de foudre pour ton projet. Après 6 mois passés en échange à Taiwan, je me pose moi même toutes ces questions... Repartir ? Quitter ce "CDI" tant convoité pour vivre plusieurs mois ailleurs et m'inspirer de tous ces gens merveilleux que je vais rencontrer ? L'Asie me manque, Taiwan particulièrement. Je serai ravie de te suivre dans toutes tes aventures et particulièrement sur ce continent. Hâte de découvrir toutes tes rencontres. Bon courage !
Thumb_default
Bonnes découvertes.
Thumb_default
Profites-en :)