Théâtre, musique, danse, vidéo évoquent un récit passionnel, tragédie des temps modernes. Accompagné de créations avec aidants et soignants.

Large_alzeimer1

Présentation détaillée du projet

Alzheimer mon Amour c'est d'abord un livre de Cécile Huguenin

 

Grâce à vous ce sera

Un spectacle

et

Des temps de créations partagées avec des aidants et des soignants et/ou des résidents de maisons de retraite (EHPAD et autres lieux)

 

Les deux nous tiennent tout autant à cœur, les deux forment un tout.

 

La Pluie d'Oiseaux est une association d’intérêt général. Cela vous permettra de défiscaliser 66% du montant de votre contribution à notre action de vos impôts.

 

 

1) Alzheimer mon Amour : le livre

 

Alzheimer_couverture_du_livre

 

Comment faire le deuil d'un couple alors que l'être aimé vit toujours ? D'abord, il y a  eu les mots qui s'emmêlent, les souvenirs qui s'étiolent. Puis le diagnostic. Mais pour Cécile et Daniel, unis par plus de 30 ans de bonheur, l'amour est plus fort que la peur. Magnifique hommage d'une épouse attentive et inquiète pour son mari, ce récit donne la voix aux patients, mais également aux soignants et aux proches. Car cette maladie affecte l'entourage : face à la détresse, à la solitude, à la crainte de la perte, les accompagnants doivent aussi être soulagés.

Alzheimer mon amour, chante la vie et nous bouleverse. 

Alzheimer mon amour est un étonnant témoignage  poignant mais apaisé. Il fait progresser le regard de chacun.

 

Regarder une présentation du livre par universcience

Écouter une interview de Cécile Huguenin

 

Lire le livre de Cécile Huguenin : Alzheimer mon amour

(le livre existe également en format de poche)

 

Télécharger le dossier complet : Alzheimer, mon amour (dossier au format pdf)

 

 

2) Alzheimer mon Amour : le spectacle

 

L'histoire

Alzheimer, mon amour ou comment un grand amour se transforme en passion, l'histoire vraie d'un couple séparé par la maladie.

 

Cécile et Daniel mènent une très belle vie. 

Brillants intellectuels, ils sont épanouis dans leur vie privée, grâce à l'amour qu'ils ont chacun à l'égard de l'autre. Ils rayonnent dans leur vie professionnelle, elle est psychologue et coach, il est écrivain.

Tout est parfait...jusqu'à ce que Daniel montre les premiers signes d’une maladie insidieuse, incurable : Alzheimer.

Peu à peu il s'enfouit dans le néant, il sombre dans l'oubli, s'efface, son passé disparaît au fil des jours. Cécile s’engage dans une lutte pour ralentir les effets du temps.

 

Comment aimer lorsqu'il n'y a plus de futur commun ? Cécile choisit de placer son amour dans cette lente déchirure et s'oppose à cette fatalité : elle va construire pour deux.  Elle veut comprendre pour préserver et  poursuivre l'amour, malgré la déroute, le temps distordu.

 

La maladie gagne du terrain. Daniel se libère dans l'oubli. Cécile doit faire face à des brouillards de plus en plus épais. Le voile se lève le jour où elle accepte de passer le relais. Abominable et pourtant inévitable, cette décision est autant une capitulation qu'un apaisement.

 

Sans passé le présent n'a pas d'avenir.........et le présent ne se suffit pas à lui même.

 

Note d’intention

La beauté poignante de ce récit nous a profondément touchés, et une adaptation s'est imposée. Nous avons eu envie de prendre le relais, de témoigner à notre tour, de permettre d'échanger autour de cette terrible et si dévastatrice maladie.

 

Dans un monde de plus en plus communiquant nous avons besoin de solidarité. 

Alzheimer, mon amour, véritable tragédie contemporaine s'inscrit dans cette démarche. Cette histoire donne à voir, à entendre l'amour et l’humanité. Il apporte aux malades et à leur entourage (proches, aidants, accompagnants) une place dans la vie courante.

 

Au-delà de l’histoire personnelle, ce récit met la société devant ses responsabilités et pose des questions d’éthiques.

Comment accueillir la maladie ?

Comment soutenir ceux qu’on appelle les aidants ?

Comment intégrer les différences ?

Peut on envisager un changement de société, de culture, pour répondre à ces questions.  

 

Théâtre, danse, vidéo, musique

Dans notre adaptation, le théâtre, la danse, la vidéo, la musique et les sons se combinent pour offrir des moments d'émotion et de poésie.

Sur scène deux comédiens pour interpréter les deux personnages principaux. D'autres personnages (corps médical, autres patients, amis...) seront interprétés par des projections d'images vidéo et graphiques sur des éléments de décor, des accessoires ou des costumes, ou par des voix off. Une façon de traduire comment l'univers encore commun du malade et de l'aidant s'est écarté du monde extérieur.

 

Le langage des corps

La répétition/dégradation des gestes, un corps qui chute encore et encore : avec la maladie, le corps se dégrade, les gestes du quotidiens se répètent, mais se font moins précis, moins assurés. A l'opposé, le corps de celui qui accompagne, celui qui avance. Sorte de dysrythmie des corps, des gestes. La lente déchirure : les amants dansent enlacés, puis Cécile continue la danse mais dans son étreinte le corps de Daniel s'est effacé.  

 

Les lumières

Le passage de l'ombre à la lumière plongera le spectateur dans des affres intimes ou dans une clinique aseptisée, mais aussi dans la douceur d'un foyer, ou dans la violence d'une passion. Des images d'instants quotidiens ; des phrases des poèmes de Daniel Huguenin ; des paysages seront projetés sur le décor et sur les corps, ...  

 

L'habillage sonore

Le silence de la solitude, le silence après la tempête... Le poids du silence, symbole de ce qui n'est plus... de la disparition. Des sons : des voix, des bruits du monde extérieur, du monde qui avance, qui bouge en opposition avec l'arrêt d'une vie, d'un nous.    

 

Dsc04411-variation-e-petit

 

 

3) Alzheimer mon Amour : des temps de créations partagées avec des aidants et des soignants

 

La Pluie d'Oiseaux propose, en parallèle aux répétitions et représentations du spectacle, des actions de créations partagées avec soit des groupes associant aidants et soignants, soit des groupes d'usagers de Maisons de Retraite (EHPAD, ...)

 

Des contacts ont été pris avec plusieurs lieux. Des projets sont d'ors et déjà en cours d'étude dans le Nord-Pas de Calais. Nous vous tiendrons informés.

 

La maladie d'Alzheimer bouleverse les vies des malades.

Mais elle concerne aussi au quotidien les vies des aidants, ces personnes, souvent de la famille, qui accompagnent leur parent ou ami atteint du syndrome.

 

Mais elle concerne aussi les soignants, infirmières, aides-soignants, …

 

Mais elle concerne aussi les pensionnaires des Maisons de Retraite, qui voient leurs amis partir petit à petit dans un autre univers temporel, qui craignent aussi d'un jour les y rejoindre.

 

Toutes ces personnes, comme Cécile Huguenin dans son récit, sont emportée par la lente descente dans l'oubli des malades d'Alzheimer. Toutes en sont les témoins, chacune à sa façon, chacune avec son ressentit.

 

Ateliers d'écriture et d'arts plastiques ou danse ou musique

La Pluie d'Oiseaux propose de recueillir ces sensations, ces émotions, ces moments d'humeurs, d'humour, de tendresse, de craintes, d'amour, de désespoir, de poésie, ... de vie, avec ceux qui accompagnent les malades, ceux qui les aident, ceux qui les soignent, ceux qui les aiment.

 

Un écrivain partira à leur rencontre via des ateliers d'écriture. Dans le même temps un plasticien ou un danseur, ou un chanteur, ou un musicien, ou un photographe, c'est selon, fera la même démarche, en peinture, danse, chanson, musique ou photo.

 

Il s'agit de permettre à ses personnes d'exprimer leur désarrois, mais aussi leur tendresse, humour, amour, émotion, de partager ce que les malades leur ont transmis au long de leur chemin vers l'effacement. Des moments de plus en plus infimes, mais qui existent.

 

Ces ateliers, menés par des artistes, sont accessibles à tous, que l'on soit ou non à l'aise avec l'écrit, le dessin ou toute autre forme d'art.

 

Interviews

Toutefois certains préféreront se confier lors de rencontres, de discussions, en tête à tête avec l'écrivain.  Ces paroles seront adaptés par l'écrivain sous forme de textes courts.

 

Une exposition, des lectures spectacles, un livre

Une sélection des témoignages écrits et oraux issus des ateliers et des interviews seront mis en voix, mis en scène, lors d'ateliers de lecture mené par un metteur en scène avec les aidants, les proches et les soignants afin de réaliser, avec la participation d'un musicien, des lectures-spectacles accompagnées d'une exposition d’œuvres réalisées lors des ateliers d'écriture.

 

Un livre pourra également être conçu et distribué aux participants et à leur entourage. Une version pour tablettes ou liseuse pourra également être mise en ligne.

 

 

4) Alzheimer mon Amour : conférences, débats

 

En accompagnement de la diffusion des spectacles ou des actions de créations partagées, l'auteure du livre "Alzheimer, mon Amour", Cécile Huguenin, pourra rencontrer le public pour partager son expérience.

Des rencontres avec des chercheurs peuvent également être envisagées.

 

 

5) Alzheimer mon Amour : l'équipe

 

Texte original : Cécile Huguenin

Adaptation : Véronika Boutinova

Mise en scène : Bertrand Foly

Interprétation : Hélène Van Geenberghe et Pascal Duclermortier

Chorégraphie : Cyril Viallon

Musique : Philippe Eidel

Création lumières et vidéo : Valentin Caillieret

Créations graphiques : Edith Henry

Suivi de production : Lola Levanti

 

 

Qu'est ce que La Pluie d'Oiseaux ?

C'est une association culturelle de création et d'éducation populaire.

C'est la rencontre entre les cultures, entre les disciplines artistiques, et entre les personnes.

 

L’association crée des spectacles, des expositions, des livres.

Elle rassemble des plasticiens, des comédiens, des écrivains, des metteurs en scène, des musiciens, des danseurs, des calligraphes, des maquettistes, des relieurs, ...

Elle monte également des actions multidisciplinaires d'éducation populaire qui mettent en rencontre des artistes et des habitants en vue de créations littéraires, plastiques, scéniques.

Ces projets permettent aux participants de prendre part au processus de création et de participer à la restitution du temps de création partagé.

 

Découvrir le site de La Pluie d'Oiseaux et sa page facebook

 

Lire / télécharger :

Une présentation de l'association

Une présentation de nos actions "artistes et habitants"

 

 

Des livres ou livrets issus d'autres actions artistes/habitants :

PalissadeS,  des créations autour de la construction de la Médiathèque "La Gare" (Méricourt)

La Princesse de Vicoigne, géants (vies), (Raismes)  

Un doux Chinois, géants (vies), (Douchy-les-Mines)  

Dames d'âmes, géants (vies), (Wallers-Arenberg)  

Les grosses têtes du Terrilstan, géants (vies), (Haveluy)  

Le wagon qui voyage la nuit, un roman photo écrit par des adultes et interprété par des enfants (Maubeuge, quartier des Provinces Françaises)

De brique, de terre et d'eau 1 et 2, Les habitants du village et les anciens ouvriers d'une briqueterie en démolition racontent (Beugin) 

D'Ailleurs, Lorsque quatre enfants kurdes irakiens rendent visite à une classe d'école primaire, qu'est-ce qui se raconte ? (Roubaix)

 

découvrir nos autres spectacles

Doubadou,

Conturlures,

Bientôt j'entendrais la musique,

Contes en corps,

Une soupe d'ortie dans un jardin de curé

 

nos expositions

Correspondance Muette,

Vies de Femmes, vues d'Artistes,

De sable et de couleurs,

Colour&Word,

Les Chinois...

 

 

Télécharger le dossier complet : Alzheimer, mon amour (dossier au format pdf)

 

 

Les bios de l'équipe

 

Cécile Huguenin (auteure du livre)

Cecil250

 

Etudes littéraires, psychologie et psychopathologie (Université de Strasbourg)

A dédié sa vie de psychologue à la détection et au développement du potentiel des personnes dans leur vie professionnelle (bilans, orientation et coaching).

Présidente-fondatricce, pendant 6 ans, d’une association humanitaire « Femic- les Femmes et le micro-crédit » ayant pour vocation de mettre en place et soutenir des micro-projets économiques proposés par des femmes indiennes et africaines.

Accompagne pendant 7 ans son mari atteint de la maladie d’Alzheimer et en porte témoignage dans le livre « ALZHEIMER, MON AMOUR » publié en juin 2011 aux Editions Héloïse d’Ormesson, traduit à ce jour dans plusieurs pays d’Europe et à Taïwan.

Se consacre aujourd’hui au soutien des recherches et réflexions sur la maladie d’Alzheimer (conférences, débats, articles) et à l’écriture (un roman à paraître chez le même éditeur).

 

Veronika Boutinova (auteure de l'adaptation théâtrale)

Vero

Naît dans le Nord de la France en 1969. (auteure et metteur en scène) Après un doctorat sur la littérature tchécoslovaque dissidente sous le régime communiste, elle continue ses recherches sur le Théâtre, Dans ta gueule et les dramaturgies contemporaines d’Europe centrale et orientale (surtout roumaines et moldaves, notamment les pièces de Nicoleta Esinencu). Elle publie a ce sujet Seide-Dukovsky : de Brooklyn aux Balkans in revue Au Sud de l’Est, janvier 2009 ; De la persistance de l’absurde dans la dramaturgie tchèque post-1989 in Revue des Études Slaves, Sorbonne, janvier 2012 ; Le théâtre provocateur de Nicoleta Esinencu, dramaturge Dans ta gueule, Aix-en-Provence 2013 ; Le sexe est dans le titre, ou comment bien baiser l’Europe, Dijon 2013  Metteur en scène et créatrice de la Compagnie Le Diable a un sabot (titre d’une chanson tchèque) devenue en 2013 la Compagnie Dans ta face, compagnie européenne et citoyenne, dévouée a la contemporanéité. Elle a fait entendre plusieurs auteurs du répertoire est-européen dont Őrkeny, Boytchev, Stefanovski et Esinencu. Elle a mis en scène la pièce de la dramaturge moldave FUCK YOU, Eu.ro.Pa ! avec Charlotte Talpaert et Charlotte Mucklisch. Elle travaille sur sa prochaine création, le texte d’Esinencu Mères sans chatte. Elle est avant toute chose auteur. Vivant a Calais, militant pour un accueil plus humain des migrants, elle a écrit plusieurs pièces sur le sujet : Djangal ;N.I.M.B.Y., Monologues de migrateurs, Dialogues avec un calendrier bulgare, O.Q.T.F., Passion uchronique, THAT ‘S MY SOFA ! J’ai tous les symptômes de l’artiste est en création. L’auteur écrit aussi beaucoup pour les enfants :Anatoli (le petit divorce). Elle aimerait créer prochainement son texte Otilie (marie ses deux mamans) pour célébrer le mariage pour tous.  

 

Pascal Duclermortier (comédien)

Pascal

Naît en 1969 (Conteur, auteur et comédien) Il a suivi un parcours éclectique. Après un doctorat ès Sciences, il se tourne vers le théâtre. Il multiplie ainsi ateliers et stages, pour suivre ensuite une formation d'art dramatique au Conservatoire de Lille. Ces activités sont très diverses, conte, théâtre, chanson… Il fonde la Compagnie des Baladins en 2004 afin de pouvoir créer ses propres spectacles. Il est membre de la Ligue d’Improvisation de Marcq en Baroeul.  Après s'être essaye aux contes traditionnels, il compose son propre répertoire, revisitant notamment le passé minier du Nord-Pas de Calais. A partir de récits et d'anecdotes, il mélange le réel et l'imaginaire, le quotidien et le fantastique afin de transformer les souvenirs en contes et légendes, dans le spectacle Contes a mille gueules en 2007. A partir d’une collecte effectuée auprès des habitants immigrés de Leforest (62), il écrit en 2011, le spectacle D’ici ou d’ailleurs, conte sur les origines et l’immigration. Il écrit de nombreux scénarios à la demande pour des interventions événementielles (nuits des musées, journées du patrimoine…), pour des entreprises…. En 2013, il crée avec Ludivine Dambach et Freddy Holleville une comédie musicale jeune public, Même pas peurS. Il a en préparation un solo théâtral humoristique, critique acerbe et décalé de la société moderne et de ses absurdités, Lascaux Blues.  

 

Bertrand Foly (metteur en scène)

Bertrand

Naît à la maison le 2 juin 1959 a Saint Léger dans le Pas de Calais, (metteur en scène, auteur et comédien). Depuis un nombre d’années totalement indéfini il écrit des nouvelles (publiées par la revue Proxima, La Pluie d'Oiseaux, L'âne qui butine, Passerelles...), des spectacles (Le Passe-Muraille, La Pluie d'Oiseaux, La Manivelle Theatre...), des chansons (Maz'elle Jeanne, Stephane Butrille...) et d'autres curiosités. Il participe a des collectes de mémoire ou d’histoires et anime des ateliers d'écriture. Apres être monté par hasard sur le plateau d'un spectacle du théâtre du Prato en 1984 et avoir ensuite suivis de nombreux ateliers et stages de clown, théâtre, commedia dell’arte, voix, danse, escrime, conte, doublage, cinéma, il est comédien et conteur notamment avec La Pluie d'Oiseaux, Le Passe- Muraille, La Cie de Lyse, Le Théâtre du Prato, Le Mentir-Vrai, Le Faux Magnifico, Le Collectif Organum, La Comédie de Béthune, Le Théâtre de l'Autobus, Les Arthurus, Le Verre Luisant. Il met en scène des spectacles avec La Compagnie de Lyse (Tempête dans un verre d'eau – Batofar - L'histoire du Roi et de son petit royaume tout gris - La fée et le Gnome – La terrible Baba Yaga, sorciere de son etat – Raymond, pecheur d'amour et de sardines); avec La Pluie d'Oiseaux (Deux vols de Lenclume, Une soupe d'ortie dans un jardin de curé et de nombreuses lectures-spectacles), avec le soutien du Prato (Fugue sans motivation majeure) Il a participe en tant que photographe ou auteur a des expositions a l'ARIAP (Lille), La plus petite galerie du monde (ou presque) (Roubaix), Le rhinocéros (Strasbourg)... Il a parcouru avec ces divers projets les régions Nord-Pas de Calais et Picardie, mais est également intervenu au Kurdistan d'Irak, en Chine, en Côte d'Ivoire, en Italie, en Pologne, en Angleterre, en Écosse, en Israël, aux Pays-Bas et en Belgique  

 

Hélène Van Geenberghe (comédienne)

Helene

Naît dans le nord de la France en 1975 (auteure, metteure en scène et comédienne). Après une maîtrise de sciences et technologie en sciences sociales, elle travaille quelques années dans le secteur du documentaire et de l'audiovisuel (montage de projets, apprentissage des techniques de réalisation qu'elle transmet à travers des ateliers auprès de centres sociaux, maisons de quartier..., les techniques du son : prise et montage, techniques de l'image : prise et montage).  En 2001, les attentats du 11 septembre l'oblige à abandonner la réalisation d'un documentaire et elle décide  de passer le concours de professeur des écoles, au cours de cette période "école" elle monte des pièces avec les enfants. Elle démissionne en 2009 de l'éducation nationale, après avoir écrit  2 comédies de théâtre avec son ami Jef Kino (Les psy-choses de la vie, Du rififi chez les poulets). Elle interprète le personnage féminin de chacune de ses pièces  Au théâtre, elle se forme auprès de Robin RENUCCI, avec qui elle travaille sur « L’art de dire un texte », Gérard CHABANNIER pour la comédie, Philippe DESPATURE, en improvisation, mais aussi d'autres metteurs en scène comme Stéphane CHEYNIS, Christophe LABAS LAFITE, Serge LEIPNIZ, Gilles DEFACQUE, Jacques MOTTE. Elle travaille en ce moment sur un spectacle jeune public avec Sophie Bourdon a la mise en scène et la comédienne Floriane Potiez. Elle écrit aussi pour des événements ponctuels a la demande, saynètes et impostures. En 2011 elle rencontre Pascal Duclermortier, ils travaillent régulièrement ensemble depuis. En juillet 2012 elle participe a l'atelier théâtre du mouvement sur le thème des migrants proposé par le mexicain Jorge Arturo Vargas Cortés et y fait la rencontre de Veronika Boutinova avec qui elle travaille depuis. En chemin, elle rencontre Bertrand Foly, et c'est la force des discussions qui les amènent à avoir envie de travailler autour de ce projet.  

 

 

Edith Henry (plasticienne)

Img_8628-recut_-nb

Peintre, graphiste, illustratrice, bricoleuse, assembleuse, déménageuse… en un pas beau mot : « plasticienne » ! Edith Henry est une artiste-voyageuse qui de l’Europe à la Chine en passant par le Kurdistan d’Irak aime raconter des histoires en images – normal, elle est née à Epinal (en 1957, puis elle grandit à Valenciennes et vit maintenant à Lille). Elle suit des études à l'Ecole Régionale Supérieure d’Expressions Plastiques de Lille, en communication visuelle (79 - 84). Mais si ses dessins deviennent des affiches, ce sont celles de spectacles ou de festivals où se mêlent les expressions artistiques. Elle travaille à la fois seule et avec d’autres : peintres, conteurs, musiciens, comédiens… Sa table et son chevalet s’agrandissent alors aux dimensions d’une scène, d’un chapiteau, d’une ancienne fabrique, d’une usine, d’une maison, d’une place publique ou d’un village tout entier ! En 1993, avec les peintres Karina Waschko, polonaise et Rebwar Saeed, kurde, elle crée le collectif Edwarina qui sera à l'origine de La Pluie d'oiseaux, association multiforme et prolixe où elle s’investie pleinement. Grâce à cette association, elle devient une conteuse qui utilise les couleurs et les formes mêlées à la voix de Bertrand Foly pour raconter ensemble des histoires (Conturlures, Inanna ou la descente de l’amour en enfer, Bientôt j’entendrai la musique, Contes en Corps...) Elle expose depuis 1981, seule ou avec 1, 2 ou beaucoup d’autres artistes. Dans de très petits villages ou de grandes villes, en France, Belgique, Pologne, Irak, Chine, Italie, Espagne, Angleterre... dans des lieux atypiques (une église, des rues, un parc, une usine) ou plus conventionnels (galeries, salons, centres culturels, musées).

 

Valentin Caillieret (réalisateur et créateur lumières)

Val250

Naît en 1983 à Roubaix. Son père comédien l’entraîne tôt dans les salles de théâtre, mais il trouve plus d’intérêt dans la musique et le trombone à coulisse. Il suit le conservatoire de Wasquehal pendant 6 ans. C'est dans l'ombre de la régie qu'il commence après 3 ans de formation de technicien son à l'ISTS Rennes. Il fait alors ses armes dans le théâtre. Il trouve une sincérité culturelle dans les compagnies où il commence à travailler (Tous Azimuts, En Aparté, Labyrinthe Théâtre, TEC CRIAC, le Non-Lieu....). Il compose les bandes son et la lumière sur plusieurs créations, crée des documentaires sonores, tisse des liens avec l'audiovisuel, compose pour la danse et développe un travail musical en tant que producteur et ingénieur du son (Nicolas Daquin, Claire Danjou, Maymun, Konstantine...). Fin 2010, il sort un album inspiré de ses rencontres et expériences sous un pseudo, Zval, entouré de musiciens intervenants. Projet initialement personnel, le groupe « live » existe maintenant sous le nom Zval&TheSavate. Il devient en 2012 professeur de Technique Son et Design Sonore à l'école 3 Axes Institut de Tourcoing. La vidéo vient s'ajouter à son univers, avec la réalisation d'un documentaire pour La Pluie d'Oiseaux, et avec la réalisation d'un clip pour le groupe, puis d'un second, et de divers teasers.  

 

Cyril Viallon (chorégraphe)

Cyr250

Danseur diplômé d’Etat, il travaille a Londres et a New-York puis crée il y a 17 ans a Lille sa compagnie : Les Cariatides  Artiste associe au Grand Bleu pendant 10 ans, enseignant a l’EPSAD de Lille et au CCN de Roubaix, Cyril Viallon travaille beaucoup en direction du jeune public et des non danseurs, en menant un travail de recherche et de réflexion, en lien étroit avec l’image et la musique.  

 

Philippe Eidel (compositeur)

Phil250

Né à Madagascar, d’un père marseillais et d’une mère créole. Ce métissage a influencé sa musique et sa vie. Il découvre la musique en autodidacte, apprend la guitare puis s’initie aux synthétiseurs, influencé par des groupes tels que Kraftwerk, Tangerine Dream, Klaus Schulze... Il réalise les arrangements synthés et les programmations pour le premier disque de Taxi Girl. Il collabore ensuite avec Indochine pendant une dizaine d’année (de « l’aventurier » au « Baiser »). Il crée l’accompagnement musical du logo de Canal +, puis l’habillage sonore de la chaine. S’ensuivent les habillages sonores de la 7 et de M6. Il se met à composer pour le cinéma avec « Bunker Palace Hotel » d’Enki Bilal, puis pour « Mahabharata » de Peter Brook. Il commence alors à intégrer traditions et instruments d’ailleurs dans ses compositions. Autant pour ses projets personnels (“Mammas”), que pour ses rencontres avec d’autres artistes ( tel Khaled). Il continue sa collaboration avec le cinéma (Klapish, Harel, Salvadori, Rohmer). Il pratique aujourd’hui avec plaisir le mélange des genres, qui le rend assez labyrinthique aux yeux de certains, mais dont il sait ne pouvoir se défaire

Le site de Philippe Eidel

 

Télécharger le dossier complet : Alzheimer, mon amour (dossier au format pdf)

 

 

À quoi servira la collecte ?

Le budget global de la création s'élève à 45 000 euros.

dont

essentiellement les salaires des artistes (comédiens, metteur en scène, chorégraphe, vidéaste, graphiste, musicien, écrivain (adaptation)) et de l'administratrice

mais aussi l'achat de matériel (vidéo-projecteurs, logiciels, lumières, scénographie (décors), costumes..)

 

une action auprès d'aidants et de soignants coûte de 6000 à 12000 euros (selon qu'il y ait ou non un livre, selon qu'il y ait ou non des arts plastiques associés)

 

La Maison Folie Beaulieu (Lomme) et le Théâtre Massenet (Lille) sont coproducteurs du projet

Nous avons d'autres pistes de résidences avec coproduction en cours de négociation.

Des dossiers de demandes de subventions ont également été déposés.

La Pluie d'Oiseaux a le soutien de la Région Nord-Pas-de-Calais pour l'ensemble de ses actions.

 

Ces aides, coproductions, subventions, ne seront pas suffisantes pour mener à bien ces créations et surtout pour les débuter rapidement.

 

Sans votre contribution, nous ne pourrons donner vie à "Alzheimer, mon amour" et aux actions de création collectives qui l'accompagneront.

Avec votre contribution, nous sommes sûr de pouvoir le faire.

 

La Pluie d'Oiseaux est une association d’intérêt général. Cela vous permettra de défiscaliser 66% du montant de votre contribution à notre action de vos impôts.

 

 

Nous remercions l'institut Pasteur de Lille pour son accompagnement

Thumb_logo_lpo
La Pluie d'Oiseaux

La Pluie d'Oiseaux est une association culturelle de création et d'éducation populaire. Elle fonde ses activités sur la rencontre entre les cultures, entre les disciplines artistiques, et entre les personnes. L’association crée des spectacles, des expositions, des livres. Elle est en relation étroite avec des artistes d'autres pays, principalement le... Voir la suite

FAQ Questions les plus fréquentes concernant le projet

+ A qui s'adresse le spectacle ?

Alzheimer, mon amour s'adresse à tout le monde : à vous .
(à partir de 10 ans)

+ Quand aura lieu la création du spectacle ?

Alzheimer, mon amour sera créé au théâtre Massenet (Lille) en mars 2015 (eh oui, il faut du temps).
La date exacte n'est pas encore déterminée. Nous vous en informerons ici.
Vous pouvez aussi vous abonner à nos infos en allant vous inscrire sur notre site http://ww.lapluiedoiseaux.asso.fr
ou "liker" notre page facebook : https://www.facebook.com/alzheimermonamour

+ Comment puis-je savoir si le spectacle sera programmé près de chez moi ?

Vous pouvez vous inscrire à notre lettre d'informations :http://www.lapluiedoiseaux.asso.fr
ou
"liker" notre page facebook : https://www.facebook.com/alzheimermonamour

+ A qui s'adresse les temps de créations partagées ?

Aux proches, aidants, accompagnants ou soignants de personnes atteintes de la maladie d'Alzheimer ou aux résidents de maisons de retraite.
Si cela vous intéresse, contactez Lola Levanti : lpo@lapluiedoiseaux.asso.fr ou 03.20.24.42.53

+ Des ateliers d'écriture et d'arts plastiques, c'est pour ceux qui savent écrire et peindre, non ??

Non, ces ateliers sont ouverts à tous. On a tous quelque chose à exprimer. Les artistes sont là pour aider les participants le formuler, le dessiner.

+ Puis-je déduire une partie de mon don des mes impôts ?

Oui. Nous vous enverrons un reçu et.vous pouvez déclarer votre don.
Si vous êtes un particulier, cela vous donne droit à une déduction de 66% de vos impôts.
Si vous êtes une association ou une entreprise, ce vous donne droit à une déduction de 60%.

+ Qu'est-ce que La Pluie d'Oiseaux ?

La Pluie d’Oiseaux
Association artistique au rayonnement régional et international,

L’association La Pluie d’Oiseaux est née en 1994 de la rencontre de trois peintres de culture et de pays différents. Leur exposition La pluie d’oiseaux, créée en réaction aux bombardements chimiques sur le Kurdistan d’Irak, a donné son nom à l’association. Très vite, d’autres artistes (comédiens, musiciens, conteurs, écrivains, metteurs en scène…) les rejoignent.

La Pluie d’Oiseaux organise ses actions selon 4 axes qui interagissent et se déclinent dans l’interdisciplinarité :

La Passerelle des Arts, Action internationale de La Pluie d’Oiseaux :
en région Nord-Pas de Calais, au Kurdistan d’Irak, en Chine (région Pékin), Afrique de l’Ouest (Côte d’Ivoire, Mali, Burkina) – voire ailleurs, dans d’autres régions et d’autres pays.

La création et la diffusion
La Pluie d’Oiseaux produit, coproduit ou accompagne la création d’expositions et spectacles et les diffuse notamment sur les lieux non dédiés.

L’éducation populaire par la pratique et la création artistiques – Les Projets artistes-habitants
Engagée dans l’Education Populaire, La Pluie d’Oiseaux vient rencontrer les habitants pour une création commune au travers d’une pratique artistique multidisciplinaire.

La Pluie d’Oiseaux ne possède pas de lieu de diffusion. Elle se déplace et monte ses actions en collaboration avec des communes, des communautés d’agglomérations, des centres culturels, des centres sociaux, des médiathèques, des écoles, des associations…

+ Puis-je adhérer à l'association La Pluie d'Oiseaux ?

Oui, bien sûr.
L'association est ouverte à tout le monde.
http://lapluiedoiseaux.asso.fr/adherer/

+ Quels sont les organismes qui soutiennent Alzheimer mon Amour ?

Alzheimer mon Amour est soutenu par :

France Alzheimer, l'Institut Pasteur de Lille,
la Maison Folie Beaulieu (Lomme), le Théâtre Massenet (Lille)
Le conseil régional Nord-Pas-de-Calais, le conseil général du Nord

et surtout
par vous...

+ Qu'est-ce qu'une action de création partagée ?

C'est la rencontre entre un groupe de personnes - dans Alzheimer mon Amour, ce sera des aidants et des soignants ou encore des résidents de maisons de retraite, et des artistes, lors d'ateliers, de balades, de discussions, qui débouche sur une création artistique : lecture-spectacle, exposition, livre, dvd.... c'est selon. Car ces action se construisent ensemble.
http://lapluiedoiseaux.asso.fr/projets-artistes-habitants-education-populaire-creation-spectacles-expositions-ateliers-livres-video-dans-quartier-village-ville/

+ Alzheimer, qu'est-ce que c'est ?

C’est une maladie neuro-dégénérative qui se caractérise par des lésions au niveau du cerveau. Les conséquences sont l’altération de la mémoire, du langage, de la reconnaissance des objets et personnes, la perte des notions de temps et d’espace…

En évoluant la maladie entraine la perte d’autonomie progressive de la personne.

Elle apparait le plus souvent chez les personnes âgées.

Elle concerne 850 000 malades en France, avec 225 000 nouveaux cas par an.

Une personne sur deux est diagnostiquée.

Par son impact sur son entourage, l’espérance de vie des aidants est réduite de 30%.

Il n’y a actuellement pas de traitement pour guérir de la maladie. Des traitements médicamenteux et non médicamenteux permettent pour l’instant de ralentir l’évolution des troubles.

Plus d’info sur : http://www.francealzheimer.org/

+ Est-ce que je dois apporter mon mouchoir quand je viendrai voir le spectacle ?

‘Alzheimer mon amour’ n’est pas un spectacle ‘triste’ ou créé pour faire pleurer ! Il est touchant, émouvant, poétique voire amusant parfois. C’est un hymne à la vie, à l’amour.

+ Doit on être concerné directement par la maladie d'Alzheimer pour apprécier le spectacle ?

Non. Ce spectacle s’adresse à tous, amateur de théâtre, de spectacle, curieux, ignorant tout de d’Alzheimer ou famille concernée, proche, aidant, soignant...

+ Est-ce un spectacle didactique ? une leçon ?

Non. C’est avant tout un spectacle vivant. Une œuvre au départ littéraire devenue théâtrale. C’est aussi un acte de sensibilisation et de témoignage.

+ Puis-je venir avec mes enfants ?

Oui à partir de 12 ans.

Derniers commentaires

Thumb_feings_mars_2014__5_
Bravo les biloutes !
Thumb_manga_20131109134711
Youpi !!!!!!!
Thumb_default
Un créateur doit soutenir les créateurs.