Un tour du monde, un blog, des alternatives, des savoir-faire, des portraits, des récits, des recettes, et plus encore! Soutenez ce projet !

Large_miniaturre_personnalise_e-1452624599-1452624612

Présentation détaillée du projet

Message de Romain et Louise le 20 janvier : 

 

"La collecte avance vite, très vite, on ne s'attendait pas à ce que ce soit aussi rapide ! Nous avons presque atteint notre objectif et il reste encore plus d'un mois de campagne ! Merci infiniment à toutes celles et ceux qui nous soutiennent et qui croient en notre projet.

 

Si jamais nous dépassions notre objectif de 2300 euros, ce qui n'est pas impossible, en plus de mettre du beurre dans nos épinards, nous serions en mesure de nous offrir une assurance digne de ce nom (minimum 1000€/pers. pour deux ans - rapatriement/hospitalisation/etc.) et ainsi augmenter vos chances de nous voir rentrer en un seul morceau ;)"

 

 

INTRODUCTION

 

 

Un couple, un road trip, un blog, des alternatives, l'envie de rendre ce monde meilleur... « Ouai, ok, pas très original » nous direz-vous. « Vous n'êtes pas les premiers que l'on voit passer qui tentent de changer la société en voyageant autour de la planète, ça sent le réchauffé votre truc ! ». Et vous avez entièrement raison ! Mais c'est tant mieux, non ?! Plus nombreux nous serons à nous mobiliser pour que le monde bouge, à tenter d'éveiller les consciences, chacun à son échelle, selon ses moyens, et plus nous aurons de chance qu'un avenir meilleur se profile. C'est ce que l'on appelle l'effet boule de neige nous semble-t-il... L'important c'est d'y croire, alors tchao les cyniques, ceux qui par contre veulent faire avancer les choses, c'est par là qu'ça s'passe !!

 

''Amao'' c'est avant tout un voyage, un long voyage, deux ans quoi, plus ou moins, à l'échelle du globe. Mais c'est aussi des rencontres. Qui sont ces gens qui proposent, inventent ou réinventent un mode de vie ''alternatif'', plus juste, plus solidaire et plus respectueux de l'environnement ? Quelles sont ces alternatives ? Qui est cet Autre là-bas, derrière l'horizon, qui semble différent mais qui, pourtant, me ressemble tellement ? Que fait-il ? Quel message m'adresse-t-il ?

 

Bref, Amao c'est l'envie de témoigner de cette aventure fabuleuse que l'on s'apprête à vivre pendant deux ans. Une expérience aussi riche... On ne peut pas la garder que pour nous, il faut qu'on la partage ! Partager toutes ces alternatives, tous ces savoir-faire que l'on croisera, toutes ces merveilles que nous aurons la chance de contempler, ces personnes rencontrées aux quatre coins du monde et leur histoire, … Tout cela à travers un blog et ses nombreuses rubriques.

 

 

« Be the change that you want to see in the world. » Mahatma Gandhi

(Sois le changement que tu veux voir dans le monde)

 

 

       Bandeau-1452612894

 

 

 

D'OÙ NOUS SORTEZ-VOUS UN PROJET PAREIL ?

 

Nous assistons depuis quelques années à une importante crise planétaire : crise écologique, économique, ou encore sociale. Nul besoin de citer des exemples, l'actualité en est truffée ! À l'heure où la fracture entre l'humain et l'environnement n'a jamais été aussi marquée, où l'individualisme, le communautarisme et la peur de l'Autre étranglent les populations, à l'heure de la production de masse, de la surconsommation et de l'accumulation du capital comme moteur de la croissance, il est important de réinterroger le modèle de développement qui régit nos sociétés, de redonner du sens à ce que l'on fait, ce que l'on est. C'est ce que sont censés faire les puissants de ce monde, réunis à l'occasion de la Cop 21... Et bien nous leurs laissons les grands discours ! Loin des projecteurs sous lesquels nous retrouvons toujours les mêmes personnalités, c'est à la rencontre des petites mains actrices du changement que nous partons. À la rencontre de cette forêt qui, sous le grondement de la machine, continue de pousser silencieusement. Tous ceux et celles qui, à plus ou moins grande échelle, et parfois même sans s'en douter, initient une éthique de vie plus respectueuse de l'humain et de la terre, et sont les détenteurs de savoirs précieux permettant de pouvoir s'affranchir de ce système.

 

Notre fil directeur au cours de ce voyage sera donc le suivant : parcourir le monde, à la découverte des modes de vies alternatifs et des savoirs vernaculaires (propre à un pays, à ses habitants, au local).

 

« Quand une multitude de petites gens, dans une multitude de petits lieux, changent une multitude de petites choses, ils peuvent changer la face du monde. » Friedrich Nietzche

 

       Zeofih-1452616976

       Sensibilisation à l'agro-écologie (Équateur)

 

 

MAIS POURQUOI FAITES-VOUS ÇA ?

 

À travers ce projet, nous n'avons pas, bien-sûr, la prétention de révolutionner le monde, et si nous faisons ce voyage c'est aussi et surtout parce-que nous adorons voyager, on ne va pas s'en cacher. Mais si par ce biais-là nous pouvons participer, ne serait-ce qu'un tout petit peu, à une meilleure compréhension entre les peuples et leurs différentes cultures, à la déconstruction de certains préjugés, et à la reconnexion de l'humain à son environnement, alors bingo, ce sera pour nous une belle victoire ! C'est un peu notre façon à nous d'incarner le changement que l'on souhaite voir dans ce monde, c'est la pierre que l'on apporte à l'édifice.

 

Rendre visible toutes ces alternatives qui tentent d'apporter une réponse soutenable et concrète à la crise que nous traversons, dans des domaines aussi variés que l'habitat, l'agriculture, l'environnement, en passant par l'éducation ou encore la politique ou la justice sociale ; et mettre au devant de la scène ceux à qui l'on oublie trop souvent de donner la parole et dont le message mérite pourtant d'être entendu, que ce soit des petits paysans, des collectifs, des associations, des mouvements sociaux, bref, tous ces résistants, ces insoumis, tous ceux et celles qui, à leur façon, oeuvrent pour une évolution positive de nos sociétés... Voilà, en gros c'est ça notre crédo ! Les solutions existent, elles sont partout, réapproprions-nous les !

 

Mais Amao c'est aussi le moyen pour nous de faire le plein de bonnes idées tout au long de notre périple, afin de les transposer, plus tard, sur notre lieu de vie. En effet, nous rêvons d'un petit lopin de terre sur lequel installer notre ferme et cultiver notre potager, un éco-lieu autosuffisant, accueillant, où le partage et la convivialité seront de mise. Et pour réaliser cela, quoi de plus formateur que d'aller voir ailleurs ce que d'autres ont déjà mis en place ? Profiter de leur expérience, partager des connaissances, découvrir des modes de fonctionnement collectifs, apprendre des techniques, les appliquer, échanger des points de vue... Ce voyage va nous donner des clefs de compréhension du monde qui nous entoure, à la fois théoriques et pratiques, et alimenter notre réflexion sur la construction de notre projet de vie. Et bien-sûr, tout ce précieux bagage dont on aura hérité au fil du chemin sera mis à votre disposition à travers notre blog, nous en parlons plus bas.

 

« On ne [renverse] pas le système en voulant le détruire, on [renverse] le système en construisant sans lui. » Keny Arkana

 

 

      Bandeau_rond-1452614766

 

 

BON OK, MAIS CONCRETEMENT, COMMENT COMPTEZ-VOUS VOUS Y PRENDRE ?

 

Sur le terrain, nous voyagerons avec nos sac-à-dos en stop, bus, train, cheval, pirogue, autruche, deltaplane… What else ? Non, plus sérieusement, nous souhaitons limiter au maximum notre empreinte écologique, mais nous ne sommes pas non plus des staliniens de l'éco-mobilité et, plus encore que le ''0 émission carbone'', ce sont les rencontres et le partage que nous rechercherons en priorité. Ainsi, tous les transports favorisant cette approche seront les bienvenus, ça se fera au jour le jour en n'excluant aucune piste. Pour se loger ce sera la même chose, l'interculturalité sera notre guide CouchsurfingHospitality Club, auberge de jeunesse ou rencontre d'un jour nous permettrons de partager un moment convivial avec nos hôtes. Hors de question de se faire entretenir, nous mettrons bien évidemment la main à la pâte avec plaisir.

 

Ce projet se veut participatif, nous comptons sur les personnes que nous croiserons, et sur vous également, pour nous aider à avancer, à construire notre raisonnement, à trouver des initiatives. Comme l'a si bien dit Ivan Illich : « l'homme retrouvera la joie de la sobriété en réapprenant à dépendre de l'autre ». Peut-être avez-vous des pistes vers lesquelles nous pouvons nous tourner ? Nous sommes tout ouïs ! Et puisque nous ne voulons pas rester de simples spectateurs de cette révolution silencieuse qui est en marche, nous aussi nous retrousserons nos manches pour nous mettre au boulot et plonger au cœur de ces alternatives. Pour ce faire, le wwoofingHelp xWorkaway, ou encore le bénévolat dans certains organismes, seront de bons moyens pour apprendre de nouvelles façon de faire, d'agir, de concevoir, au contact de véritables acteurs du changement, et tout cela basé sur l'entraide... Que rêver de mieux ?

 

 

LE BLOG (ah, enfin!)

 

Il sera notre outil pour témoigner de nos expériences vécues et une passerelle tendue entre les différentes cultures. Ce sera également une invitation au voyage, dans lequel nous exprimerons et partagerons nos pensées tout au long de la route. De nombreuses rubriques le composeront :

 

Pratiques et savoirs du monde : nous retranscrirons dans cette rubrique tous les savoirs-faire et savoirs-être que l'on nous aura enseigné durant ce voyage, permettant de tendre vers l'auto-suffisance, de s'affranchir de ces soi-disant impératifs que nous dicte la société de consommation, tous ces petits trucs et astuces qui facilitent la vie en autonomie. Vous pourrez y découvrir des recettes de cuisine venant des quatre coins de la planète ; des pratiques concrètes relatives à l'agriculture, l'habitat, etc. détaillées sous forme de fiches techniques ; des savoirs précieux, notamment en terme d'herboristerie... Nous ne pouvons bien évidemment pas connaître à l'avance tous les domaines qui seront abordés ici, puisqu'ils apparaîtront au fur et à mesure de notre périple, lorsque nous y seront confrontés.

 

                                                              Pola_1_copie-1452615193

 

 

Portraits et récits de vie : nous vous parlions plus haut des petites mains du changement, ceux qui mettent en place des solutions concrètes et indiquent la marche à suivre. Qui sont-ils ? Que font-ils pour faire bouger les choses ? Quelle est leur histoire ? Quel message ont-ils à délivrer au reste du monde ? Nous tenterons de répondre à ces questions sous formes d'interviews, de photo-portraits, de récits de vie.

 

                                                             Pola_2-1452615510

 

 

Carnet de voyage : cette rubrique ce sera un peu nos yeux, nos oreilles et nos pensées. Vous aurez droit à nos plus belles photos, quelques vidéos, mais des ambiances sonores aussi. Vous souhaitez voyager sans bouger de votre chaise ? Facile, vous n'aurez qu'à fermer les yeux et vous laisser porter par vos sens, enfin surtout l'ouïe en l'occurrence, le reniflophone n'existe malheureusement pas encore. Et puisque nous aimons bien écrire, nous laisserons courir notre plume pour vous conter quelques-unes de nos aventures ou autres pensées vagabondes.

 

                                                            Pola3-1452615647

 

 

Ces lieux où ça bouge... : ce sera le coin des bonnes adresses ! Tous les lieux que nous croiserons, dans lesquels des gens s'activent pour dessiner un nouvel horizon vers lequel se tourner, auront leur contact inscrit dans cette rubrique, assorti d'une petite description des actions qu'ils mènent.

 

                                                           Pola4-1452615758

 

 

Conseils et astuces de voyageurs : parce que nous avons passé des heures à éplucher des guides de voyage, à parcourir un nombre incalculable de blogs et sites internet, à discuter avec des professionnels en la matière afin de préparer au mieux notre tour du monde, nous vous livrerons ici les petites perles que nous avons déniché pour faciliter la vie du baroudeur. Ce sera loin d'être exhaustif car d'autres blogs faciles à trouver le font déjà très bien, mais bon, c'est notre moyen à nous de rendre la pareille.

 

                                                          Pola5-1452615841

 

 

 

ET EN TERME D'ITINÉRAIRE, VOUS AVEZ PRÉVU QUOI ?

 

Un seul mot d'ordre : sou-plessssse ! Pas de programme stricte, d'itinéraire figé ou de temps imparti. Comme dit l'adage ''rien ne sert de courir, il faut partir à point''. Nous ne souhaitons pas nous enfermer dans un cadre trop restrictif qui risquerait de nous faire passer à côté de rencontres ou d'expériences enrichissantes qui n'étaient pas prévues initialement. Si un lieu mérite que l'on s'y attarde plus longtemps que prévu parce qu'il est particulièrement intéressant, ou si l'on doit aller visiter la petite nièce du grand-père du voisin, qui se trouve à l'autre bout du pays, parce qu'elle a réussi à mettre en place une communauté qui tourne bien, dans laquelle le système monétaire a été aboli, où la parole de chacun se vaut et où, soyons fous, les femmes sont égales aux hommes en dignité et en droits ! Pas de soucis, au diable l'agenda !

 

Nous avons tout de même tracé un semblant d'itinéraire afin de partir avec un cap, mais celui-ci ne demande qu'à évoluer. Ce qui est sûr, c'est que nous souhaitons voyager sur les cinq continents afin d'explorer un large éventail d'alternatives, adaptées à des environnements et des cultures diversifiés. La route empruntée dépendra également du climat géopolitique et des conflits qui secouent la planète actuellement, sans non plus vouloir sombrer dans une paranoïa hyper-sécuritaire.

 

« En route, le mieux c'est de se perdre. Lorsqu'on s'égare, les projets font place aux surprises et c'est alors, mais alors seulement, que le voyage commence. » Nicolas Bouvier

 

      Carte_monde_fondu-1452614139

À quoi servira la collecte ?

 

OK, IMAGINONS QUE ÇA PRENNE, ET LA COLLECTE, A QUOI VA-T-ELLE VOUS SERVIR ?

 

C'est dur à dire mais un projet comme le nôtre c'est aussi de l'argent, et nous avons travaillé toute cette année (si si c'est vrai !) pour mettre dans la caisse les 20 000 € qui nous semblent nécessaires à la bonne réalisation de cette aventure. Mais comme le dit si bien l'adage : ''les bons outils font les bons ouvriers'' et nous possédons déjà la plupart du matériel requis. Il nous manque tout de même quelques trucs, des trucs importants, mais des trucs chers, hélas... C'est pourquoi nous faisons appel à vous pour nous aider à financer une partie de ces fameux ''trucs''. En fait, c'est surtout le matériel informatique qui nous permettra de pouvoir remplir comme il se doit toutes les rubriques du blog dont il est question plus haut.

 

                                                                                                                                                                                    Camember_amao-1452614046

 

 

 

 

MAIS AU FAIT, VOUS ÊTES QUI ?

 

 

Louise (vue par Romain) :                                                                                                                                           Profil_lou_copie-1452618040

 

 

Louise c'est avant tout une sacrée force de caractère. Quand elle se lance dans une cause qu'elle croit juste, c'est avec tout son être, et mieux vaut l'avoir dans son équipe ! Baroudeuse accomplie, elle a déjà parcouru pas mal de chemin : 5 mois dans une ONG à Madagascar, 6 mois d'Erasmus en Roumanie, 6 autres mois dans un centre de recherche pour le développement au Burkina Faso, et j'en passe. Dans ses bagages : un DEUST en médiation et citoyenneté, une licence en gestion de projet de solidarité internationale, un master de sociologie en Etudes sur le Genre, un poste dans un centre socio-culturel, un autre chez SOS femmes... Bref, vous l'aurez compris, les discriminations, les injustices, elle n'aime pas ça ! Et je peux vous promettre qu'elle les combat farouchement. Mais Louise c'est aussi un p'tit bout d'artiste : photo, peinture, couture... sa créativité ne demande qu'à s'exprimer ! Enfin voilà quoi, Louise c'est tout ça et plein d'autre choses encore, un véritable ouragan qui vous fait aller de l'avant. Elle aime la vie, elle aime les gens et ça se voit ! En fait je crois que j'ai trouvé la femme parfaite, et quand je dis ça, c'est en toute objectivité bien-sûr ;D. Bon, je m'arrête là sinon j'en connais une qui va me taper sur les doigts... (elle n'aime pas qu'on parle d'elle). Au fait, je vous ai dit qu'elle a fait de la natation à haut niveau ? Bon ok, je me tais !

 

 

Romain (vu par Louise) :    Profil_rom_copie-1452618218

 

 

Romain c'est un phénomène et avec lui, je vous assure qu'on ne s'ennuie jamais ! Avant tout, et depuis sa plus tendre enfance, Romain, c'est dans la nature qu'il évolue. Ce ne sont pas des rues et des avenues mais bien des chemins et des sentiers, parfois escarpés, qu'il préfère emprunter. Enfant de la terre et du soleil, il est toujours prêt à décoller vers de nouveaux sommets et de nouveaux horizons. Aventurier dans l'âme, il a arpenté tous les types de terrain, que ce soit à pied, à cheval et à vélo, sous un parachute, au bout d'une corde, en crampons et piolet, en palmes et bouteille, bref, tout ça quoi ! Il n'est pas facile à suivre, mais son amour du grand air est si contagieux que même les plus irréductibles d'entre nous se retrouvent à cheminer avec lui sur les pistes vertigineuses de France et de Navarre. Mais attention, Romain, c'est pas que d'la gonflette, ah ça non ! Romain c'est aussi, et surtout, un penseur. Au fur et à mesure des kilomètres parcourus, il a su se nourrir de savoirs et d'expériences en tout genre au travers de ses études, notamment en gestion et protection de la nature, en coordination de projet de solidarité internationale, en agronomie et en sociologie rurale ; Mais aussi par le biais des voyages qu'il a entrepris à l'étranger, au sein d'associations béninoises, marocaines, ou encore équatoriennes ou australiennes. Fidèle à ses principes mais toujours ouvert à l'Autre, il est de ceux qui s'interrogent sur le monde et ses mécanismes, de ceux qui combattent la haine et ses rouages, de ceux qui prônent le partage, la solidarité et la convivialité.... Un sage comme j'aime à l'appeler.

 

 

 

Thumb_rose_des_vents_rouge-02-1452620638
Louise et Romain

AMAO, tour du monde de deux ans, à travers les 5 continents, à la découverte d'alternatives concrètes pour dessiner un avenir plus soutenable.

FAQ Questions les plus fréquentes concernant le projet

+ Que signifie AMAO ?

Le nom de notre projet fait référence à une nouvelle écrite par Tahar Ben Jelloun en 1976, dans son livre intitulé ''Les amandiers sont morts de leurs blessures''. Voici la nouvelle en question :

Un homme venu d'une autre durée

« Il a la peau brune, des cheveux crépus, de grandes mains calleuses noircies par le travail. Son visage sourit et son front dessine des rides serrées. Il a quarante ans, peut-être moins.
Cet homme, habillé de gris, a pris le métro à la station Denfert-Rochereau, direction Porte-de-la-Chapelle.
D'où vient-il ? Peu importe ! Son visage, ses gestes, son sourire disent assez qu'il n'est pas d'ici. Ce n'est pas un touriste non plus. Il est venu d'ailleurs, de l'autre côté des montagnes, de l'autre côté des mers. Il est venu d'une autre durée, la différence entre les dents. Il est venu seul. Une parenthèse dans sa vie. Une parenthèse qui dure depuis bientôt sept ans. Il habite dans une petite chambre, dans le dix-huitième. Il n'est pas triste. Il sourit et cherche parmi les voyageurs un regard, un signe.

Je suis petit dans ma solitude. Mais je ris. Tiens, je ne me suis pas rasé ce matin. Ce n'est pas grave. Personne ne me regarde. Ils lisent. Dans les couloirs, ils courent. Dans le métro, ils lisent. Ils ne perdent pas de temps. Moi, je m'arrête dans les couloirs. J'écoute les jeunes qui chantent. Je ris. Je plaisante. Je vais parler à quelqu'un, n'importe qui. Non. Il va me prendre pour un mendiant. Qu'est-ce qu'un mendiant dans ce pays ? Je n'en ai jamais vu. Des gens descendent, se bousculent. D'autres montent. J'ai l'impression qu'ils se ressemblent. Je vais parler à ce couple. Je vais m'asseoir en face de lui, puisque la place est libre, et je vais lui dire quelque chose de gentil : Aaaaa... Maaaaa... Ooooo...
Ils ont peur. Je ne voulais pas les effrayer. La femme serre le bras de son homme. Elle compte les stations sur le tableau. Je leur fais un grand sourire et reprends : Aaaaa... Maaaaa... Ooooo... Ils se lèvent et vont s'installer à l'autre bout du wagon. Je ne voulais pas les embêter. Les autres voyageurs commencent à me regarder. Ils se disent : quel homme étrange ! D'où vient-il ? Je me tourne vers un groupe de voyageurs. Rien sur le visage. La fatigue. Je gesticule. Je souris et leur dis : Aaaaa... Maaaaa... Ooooo... Il est fou. Il est saoul. Il est bizarre. Il peut être dangereux. Inquiétant. Quelle langue est-ce? Il n'est pas rasé. J'ai peur. Il n'est pas de chez nous, il a les cheveux crépus. Il faut l'enfermer.
Qu'est-ce qu'il veut dire ? Il ne se sent pas bien. Qu'est-ce qu'il veut ?
Rien. Je ne voulais rien dire. Je voulais parler. Parler avec quelqu'un. Parler du temps qu'il fait. Parler de mon pays ; c'est le printemps chez moi ; le parfum des fleurs ; la couleur de l'herbe ; les yeux des enfants ; le soleil ; la violence du besoin ; le chômage ; la misère que j'ai fuie. On irait prendre un café, échanger nos adresses...
Tiens, c'est le contrôleur. Je sors mon ticket, ma carte de séjour, ma carte de travail, mon passeport. C'est machinal. Je sors aussi la photo de mes enfants. Ils sont trois, beaux comme des soleils. Ma fille est une petite gazelle ; elle a des diamants dans les yeux. Mon aîné va à l'école et joue avec les nuages. L'autre s'occupe des brebis.
Je montre tout. Il fait un trou dans le ticket et ne me regarde même pas. Je vais lui parler. Il faut qu'il me regarde. Je mets ma main sur son épaule. Je lui souris et lui dis : Aaaaa... Maaaaa... Ooooo... Il met son doigt sur la tempe et le tourne. Je relève le col de mon pardessus et me regarde dans la vitre :
Tu es fou. Bizarre. Dangereux ? Non. Tu es seul. Invisible. Transparent. C'est pour cela qu'on te marche dessus.
Je n'ai plus l'imagination. L'usine ne s'arrêtera pas. Il y aura toujours des nuages sur la ville. Dans le métro, ce sera l'indifférence du métal. C'est triste. Le rêve, ce sera pour une autre fois. A la fin du mois, j'irai à la poste envoyer un mandat à ma femme. A la fin du mois, je n'irai pas à la poste. Je retourne chez moi.

Il descend au terminus, met les mains dans les poches et se dirige, sans se presser, vers la sortie. »

À l'image de cet ''homme venu d'une autre durée'' qui tente de communiquer avec les personnes qu'il croise, des personnes qu'il ne connaît pas, issues d'une culture différente de la sienne, des personnes avec lesquelles il tente de partager son histoire, son parcours, ses origines, nous ferons de même pendant notre voyage : tenter de partager ce que nous sommes avec toutes ces personnes que nous croiserons sur notre route et apprendre en retour à les connaître. En somme nous comptons vivre l'alchimie interculturelle ! Et en écho aux mots qu'il prononce pour chercher à nouer le dialogue avec les voyageurs qui l'entourent, notre projet a pour ambition de tisser des liens entre les différentes cultures auxquelles nous seront confrontées, pour une meilleure compréhension entre les peuples... d'où notre choix de l'appeler Amao.

« L'ignorance mène à la peur, la peur mène à la haine, la haine conduit à la violence. » Michael Moore

Alors je vous l'accorde, ce texte n'est, au final, pas très joyeux. Drôle d'idée que d'avoir choisi celui-ci pour l'intitulé de notre projet censé, au contraire, apporter un peu d'espoir dans ce monde qui ne tourne pas rond, certes. Mais justement, à nous de réinventer la fin de l'histoire ! Ensemble, agitons les consciences et participons à un meilleur vivre ensemble !

Pour ce qui est de notre slogan ''Un retour à l'Alter'', c'est un petit jeu de mot entre l'expression ''retour à la terre'', utilisée aujourd'hui pour évoquer le phénomène néo-rural, c'est-à-dire l'engouement croissant que les citadins ont pour les campagnes, avec cette idée de retour aux sources, d'authenticité, de mieux-vivre, de vérité, de renaissance qui serait liée à la terre ; et retour à l' ''Alter'', c'est-à-dire retour à l' ''Autre''. Bref, sans vouloir vous embarquer dans un délire d'écolo-intello-humaniste, ce slogan traduit notre désir, à travers ce tour du monde, de vouloir reconnecter l'humain à son environnement et les humains entre eux.

« Quoique nos valeurs culturelles soient très différentes, il n'en est pas moins une réalité biologique qui nous concerne tous, nous sommes des êtres humains. Nous ne pouvons effacer cette réalité qui nous lie les uns aux autres. Que la géographie, l'histoire et l'environnement fassent évoluer les cultures différemment ne change pas le principal, nous sommes tous de la même espèce. » Élodie Gérôme

+ A quand le Grand départ ?

Nous quitterons la France début Mars 2016 en stop, en direction de l'Europe de l'Est.

Derniers commentaires

Thumb_default
Quel beau projet! Que du bon, et plein vos yeux! En cas de gros manque, je m'engage à vous envoyer une tarte flambée en colissimo dans le pays de votre choix...(n'importe quoi!). Prenez soin de vous, des bisous.
Thumb_img_20140920_013608_2-1456219655
BONNE AVENTURE ET SURTOUT BEAU DÉFI À VENIR DANS LE PROCHAIN ÉPISODE.... <3 TEPROU
Thumb_default
Malameow skaya !!