Création d'une AMAP en utilisant les principes de la Permaculture et de l'Agroécologie. Aidez moi à nourrir le monde sans polluer !

Large_logo-amap-permaculture

The project

 

Face à l'inflation galopante des prix des produits alimentaires, des monocultures qui appauvrissent le sol, des déforestations, des produits chimiques qui polluent le sol, les nappes phréatiques, les cours d'eaux et les humains qui les consommes, je souhaite, tel un colibri, faire ma part, pour apporter une solution locale à ce problème si mondialisé.

 

 

 

 

7880639694_1416e58ef0_c

                              "D'abord, ne pas nuire" Hippocrate

 

 

 

 

Pour cela, j'utiliserai une technique issue de l'agroécologie (chère à Pierre Rabhi) que l'on appelle la Permaculture. La permaculture (ou culture permanente) permet au sol, à l'humus, à la faune du sol, à l'environnement de se régénérer, de s'aggrader (l'inverse de dégrader) tout en nourrissant les plantes, fruits et légumes et, au final, les humains qui les mangeront.

 

 

 

La permaculture n'autorise aucun intrant, pas même ceux qui sont autorisés par le label AB (Agriculture Biologique). La permaculture est donc encore plus stricte et respectueuse de son environnement que le "bio" que l'on trouve dans les magasins.

 

 

 

 

7880660362_af2824ced3_c

                              « Si nous voulons nourrir 9 milliards

                              de personnes en 2050, il est urgent

                              d’adopter les techniques agricoles

                              les plus efficaces ».

                              « Et les preuves scientifiques actuelles

                              démontrent que les méthodes

                              agroécologiques sont plus efficaces

                              que le recours aux engrais chimiques

                              pour stimuler la production alimentaire

                              dans les régions difficiles où se

                              concentre la faim. » Olivier De Schutter

 

 

 

 

 

Voici une définition de la permaculture qui correspond à mon projet et à mon éthique personnelle : www.lapermaculture.info/permaculture-definitions/definition-de-la-permaculture

 

 

 

Ce type de culture met du temps à se mettre en place et à générer ses premiers revenus. La 1ere année sert à l'observation, la 2eme année au façonnage du terrain et des plantations d'arbres fruitiers, la 3eme année au démarrage de l'activité avec les réglages nécessaires.

 

La distribution des contreparties pourra se faire (au plus tôt) à partir de la 4eme année et se fera en fonction de la production.

 

Si par hasard la production n'était pas suffisante pour assurer les contreparties, celles-ci seraient reportées à une date où la production permettra sa distribution. Rien n'est perdu !

 

En cas de surplus de production, le projet prévoit qu'ils seront reversés aux Restaurants du Coeur et/ou à la Banque Alimentaire de façon à en faire profiter les plus démunis d'entre nous.

 

 

 

 

Une fois arrivée à la vitesse de croisière, voici ce que ça peut donner :

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce projet, je le muris depuis plus d'1 an, à lire, étudier des vidéos, assister à des conférences et démonstrations sur le sujet... J'ai, je pense, toute la théorie nécessaire, mis en pratique à titre expérimental sur un tout petit bout de terre (10m²). Reste à mettre en pratique sur une surface suffisante grâce à ce projet.

 

 

 

Merci pour votre soutien !

 

 

 

 

Logo-amap-permaculture

 

 

 

 

Why fund it?

 

 

La collecte servira à acheter :

- un terrain d'env. 2 hectares (env. 1 ha de bois ou foret pour une source de matière organique nécessaire, et env. 1 ha de terre dont 0,3 ha soit 3000m² à cultiver à court terme, le reste en fonction des résultats et de la demande réelle) dans le département 34 (env. 17'000€ tous frais inclus)

 

 

Total du besoin de collecte :

10'000€ (+7'000€ à trouver par ailleurs)

 

 

 

 

Si le montant récolté par ce projet est supérieure à 10'000€, cela viendra completer les autres besoins :

- achat des arbres fruitiers (environ 300 pieds de plus de 50 espèces différentes) (env. 5'000€)

- achat des graines (environ 150 variétés de plus d'une cinquantaine d'espèces différentes) (env. 500€)

- achat du matériel (tronçonneuse, broyeuse, pelles, grelinette, outillages divers...)  (env. 1'000€)

- achat d'une camionnette pour livrer les paniers (env. 5'000€ d'occasion)

- location du gros matériels pour la conception et l'installation des marres, des buttes, etc. (env. 500€)

 

 

 

 

 

 

Reste à ma charge de quoi subvenir à mes besoins les premières années, le temps que les premières ventes arrivent. (besoins d'env. 500€/mois sur 3 à 4 ans, soit env. 20'000€)

 

 

Possibilité également d'organiser des stages de formation (en permaculture, pour présenter mon expérience en la matière), bien que cette possibilité ne soit pas encore completement étudiée mais fort possible à terme.

 

 

 

Afin de démarrer cette aventure passionnante, votre aide est

primordiale ! Merci de votre générosité !

 

 

 

 

Thumb_pic-2.-fleur-permaculturelle1
Sti1

Sébastien, 36 ans, longtemps citadin à la fibre écologique, prépare depuis plus d'un an un projet fantastique qui alliera nature et alimentation saine.

FAQ Questions about the project

+ Quand pourrais-je bénéficier des compensations auquels j'ai droit pour avoir contribuer à votre projet ?

La mise en place du projet nécessite plusieurs années :
La 1ere année, c'est l'observation du milieu. C'est la phase la plus importante en permaculture. D'elle dépend la réussite ou l'échec du projet.
La 2eme année, c'est le "façonnage" du terrain (baissières, marres, buttes, etc...) en fonction de l'observation de la 1ere année. C'est aussi là que l'on plante les premiers arbres fruitiers.
La 3eme année, c'est le démarrage de l'activité pour ce qui est des légumes. On effectue également cette année là les réglages nécessaires à la poursuite du projet.
La 4eme année, c'est le départ de la commercialisation et donc le début des livraisons des paniers prévus par les compensations.

C'est pourquoi, le début des livraisons des paniers prévus par les compensations, auront lieux au plus tôt au printemps 2017 pour des légumes essentiellement, ultérieurement pour les fruits, une fois que les arbres arriveront à maturité.

Je vous informerai au fur et à mesure des avancées du projet.

+ Où se situent les lieux de livraisons ?

L'AMAP étant situé dans le Sud de la France, dans le département de l'Hérault (34), les livraisons seront réalisés dans ce département et à la limite du département.

Les lieux précis de livraisons seront définis un peu avant la commercialisation au printemps 2017.

+ Je n'habites pas dans le département 34, ni dans le Sud de la France. Comment faire pour bénéficier des contreparties ?

Si vous n'habitez pas près des points de livraisons, vous avez plusieurs solutions :

>>> attendre que vous passiez par là lors de vos vacances. Vous aurez ainsi de bons fruits et légumes bio à proximité de vos lieux de villégiatures.

>>> les offrir aux personnes que vous connaissez et qui habitent dans le département 34. Vous leur ferez ainsi un joli cadeau pour l’évènement de votre choix (anniversaire, Noël, etc...). Je vous rappelle que l'AMAP ne commencera à livrer ses 1ers colis que lors de la 4eme année (au plus tôt 2017, je vous tiendrai informé de l'avancé du projet au fur et à mesure) ça laisse le temps de choisir la couleur du papier cadeau ! ;o)

>>> les offrir à l'association "Régénère" (Loi 1901) qui aide à l'alimentation saine et à la santé naturelle au travers leur site internet (www.vivrecru.org) et lors de stages qu'ils organisent. Les paniers pourront être utilisés lors de ces stages qui accueillent des dizaines de personnes ou offertes aux personnes qui habitent le département 34 et qui auraient des difficultés particulières. Pour cela, envoyez moi un message qui stipule que vous leur offrez votre compensation, et je me chargerai personnellement de leurs livrer les paniers que vous leurs offrez dès que l'AMAP commencera ses livraisons.

>>> les offrir aux Restaurants du Cœur ou à la Banque Alimentaire du département 34. Pour cela, dite-le moi par le biais d'un message et je me chargerai de livrer moi-même les paniers à l'association de votre choix (Restau du Cœur ou Banque Alimentaire) proche des lieux de livraisons dès que ceux-ci débuteront.