Soutenez notre film ! Inspiré du mystère d'Andreas Grassl, dit le "Piano Man", retrouvé amnésique sur une plage du Royaume-Uni en 2005.

Large_piano-titre620px3n

Présentation détaillée du projet

 

Towerbridge-mini

 

Au départ, ce sont quelques amis qui collaborent régulièrement sur des projets variés. Ce projet est né de l'envie de créer quelque chose de personnel, ensemble, libérés de toutes contraintes extérieures.

Ce film réunit autour de lui une petite troupe de professionnels de l’image, du son et du spectacle. C’est avant tout une aventure de passionnés, qui ont le désir de réunir leurs savoir-faire autour d'un projet commun.

 

 

 

 

                                                           PITCH

 

Un homme regarde par la fenêtre de sa chambre, dans un hôpital psychatrique.  Il est amnésique. Un évènement inattendu le plongera dans son passé, et l'aidera à résoudre ce mystère : "Comment me suis-je retrouvé ici?"

 

Début du film :

[

Voix radio anglaise – sous-titrée : "A Londres, un homme a été retrouvé au petit matin, en sous-vêtements sur le Tower Bridge. Il ne parle pas, on ne sait rien de lui. Aucun avis de disparition ne lui correspond. L'enquête est au point mort, jusqu'au jour où l'homme dessine un piano sur une feuille blanche. On l'installe devant un clavier et dès lors, il se met à jouer comme un virtuose des airs qui semblent de sa composition. Les grands orchestres sont informés, mais rien n'y fait : toujours aucun indice..."

 

Il éteint la radio.

 

VOIX OFF : "Le type dont ils parlent sans arrêt, c'est moi. Effectivement, je sais plus mon nom, j'ai pas envie de parler. Tout c’que j'sais c’est que j'aime le piano."

]

 

Asile-mini

 

                                                 NOTE DU REALISATEUR :

 

"Amnésique" est un mélange de genre, c'est plus un "drame comique", qu'une comédie dramatique.

 

Avec ce film, nous souhaitons exploiter les procédés de narration moderne, en les appliquant à un sujet sérieux. L'amnésie est ici abordée avec légèreté et poésie. Par la mise en scène, il y a également un désir brouiller le spectateur, dans son interprétation de la réalité, et de l'imagination.

 

L'image : Ce film se découpe en deux parties, qui seront bien distinctes l'une de l'autre. La première se déroulant dans l'hôpital psychiatrique et la 2ème étant le flashback du protagoniste. Ce film étant intégralement en voix off, la mise en scène est ici capitale. Je vais pouvoir porter une attention particulière à chaque plan, dans la mesure du possible. Dans mon idée, chacun sera travaillé à la manière d'un visuel fixe, avec le plus d'attention et détails possible.

 

Le son :  A l'image des deux partie du film, la bande son sera composée sur-mesure pour coller aux deux ambiances. Ces compositions suivront le rythme du récit. Encore une fois, le piano reste la base de la l'ambiance musicale.

 

Le ton : Le film "NARCO" à ce côté comique/dramatique/mélancolique, qui résume un peu le ton que nous souhaitons insuffler au film.

 

Un enregistrement témoin de la voix off sera effectué avant le tournage afin de pré-calibrer le rythme et la longueur moyenne de chaque plan, puis, pendant le montage, nous réajusterons le découpage des voix afin d'obtenir le rythme souhaité.

 

 

Écrit & interprété par Pierre Serra

 

Pierre-small

                                            

Réalisation : Romain Giquel

1ère assistante réal. : Chloé Luizard

Dir. prod : Jean-David Beroard

Directeur de la photographie : David Tabourier

1ère assistant DOP : Maeva Drouin

Steadycamer : Ugo Tsvetoukhine

Opérateur son & mixage : Quentin Desclaux

Maquillage : Odile Jimenez & Julie Hervieux

Chef monteur & vfx : Renaud Trigodet

Bande originale : Martin Goodwin

Script doctor : Julien Blanche

Doublure pianiste : Jo Zeugma

Costumes : Adélie Métayer

 

Nous sommes aussi soutenus, conseillés de près ou de loin par un bon nombre de professionnels (pour trouver  les décors, les accessoires & décoration, le stylisme...), ils se reconnaitrons, nous les remercions par avance :) Sans eux, le film ne verrait pas le jour.

 

Le tournage a commencé ! Ci-dessous quelques photos, par Mégane Leroyer

 

0001-3

0001-6

0001-23b

0001-28

Photo_3

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Nous sommes soutenus par une jeune société de production qui nous apporte des moyens humains et matériels. Nous la remercions pour sa confiance et le challenge qu'elle nous permet de réaliser.

Elle nous permet entre autre, de pouvoir tourner en RED SCARLET pour un forfait réduit.

 

Toute l'équipe est bénévole sur ce projet, la collecte servira à couvrir un partie des fonds dépensés pour :

 

- La location du lieu de tournage de l'hôpital, qui servira de décor à la première partie. Il se situe en banlieue parisienne. (300euro)

- La location des décors & accessoires, principalement le mobilier de l'hôpital (plusieurs tables dans le réfectoire, fauteuil, chaises, literie, commode, étagère, piano) (env. 1000euro)

- La location de la caméra RED SCARLET pour 5 jours (env 1000euro)

- La location d'un camion utilitaire pour le transport du mobilier à l'hôpital (env. 250euro)

- L'aller-retour sur 2 jours Paris-Londres en voiture (5 personnes) (env. 1000euro)

- Les frais de régie (déplacements, transports de la figuration, repas..etc) (env. 500euro)

 

Le montant de la collecte couvre environ la moitié frais engagés pour le film. 

 

En atteignant l'objectif avec votre soutien, nous finaliserons le film avec le sentiment qu'un premier public l'attend, ça serait un réel plaisir !

S'il est dépassé, cela nous donnerait de la marge de manoeuvre pour investir professionnellement sur plusieurs étapes de la post-production comme une l'enregistrement de la voix off dans un véritable studio, un étalonnage professionnel... Donc même si l'objectif est atteint, n'hésitez pas, le film n'en sera que meilleur !!

 

Merci à vous ! 

 

Thumb_capture_d_e_cran_2014-05-16_a__05.13.37
Romain G.

Je suis un jeune vidéaste de 27 ans. Passionné, j'ai toujours gravité dans le monde de l'image et de la vidéo, mais c'est depuis 2012 que je travail réellement comme réalisateur, notamment dans la publicité et avec le programme-court "Dans la bouche" diffusé sur Canal+. Ce film est mon premier court-métrage. Curieux, hyperactif et passionné par... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Hop Hop Hop !
Thumb_default
Quel sujet intriguant.... Go ! Go ! Go !
Thumb_default
Bonne chance pour votre projet !