Soutenez une expo de photos dans un parc parisien pour dire non à l'exclusion des jeunes homos et trans, non à l'homo- et la trans -phobie.

Large_visuel_kisskiss_via_photofiltre-1440058595-1440058636

Présentation détaillée du projet

[Contribuez encore pour profiter des contreparties et aider l'association Le Refuge. Plus d'infos dans la partie 'A quoi servira la collecte?']

 

 

Ces jeunes adultes n’ont pas de prénom, ils/elles n’ont pas tous un visage, car se montrer peut encore leur porter préjudice dans la vie courante, vis-à-vis de leur famille surtout. Leur orientation sexuelle ou genre n’est pas conforme à ce que leur famille attendait d’eux. Un jour, ils ont frappé à la porte de l’association Le Refuge, qui les a hébergés et soutenus plusieurs mois, le temps de reprendre pied. Et, parfois, de renouer avec leur famille.

 

Depuis 2013, je travaille en lien avec l'association nationale Le Refuge. Désormais, tout est quasiment prêt pour exposer une sélection de clichés. Il manque "simplement" un coup de pouce financier pour pouvoir exposer ces portraits en grand format (60x90).

 

L'exposition est programmée du 16 octobre au 14 novembre au Parc de Bercy.

 

Pourquoi dans un lieu public? Parce que j'aimerais que des personnes pas forcément sensibilisées au sujet s'y intéressent et se questionnent. Aller dans une galerie, ce n'est pas la même démarche. Et puis à l'heure où les photos viennent à nous en nombre (sur les réseaux sociaux, etc), il y a aussi un besoin que la photo rencontre le public dans la rue.

 

Alors, prêts à faire éclore ce projet ? C'est à vous... Un grand merci d'avance. Si vous avez des questions, écrivez-moi dans la partie 'commentaires'.

 

 

9_expo_fpommier-1440194015

À quoi servira la collecte ?

Logo_mairie_paris_12-1440499682

 

La mairie de Paris (12e arrondissement) soutient mon initiative à hauteur de 700 €. Ma grand-mère paternelle à hauteur de 300 € (merci mamie !). Mais le budget total s'élève entre 3 700 € et 4 000 €.

 

Cela comprend, pour les trois quarts environ, la production des tirages (impression et contrecollage de grande qualité, résistance aux intempéries), la fixation de solides dispositifs d'accrochage (voir ci-dessous) ainsi que l'installation.

Le quart restant correspond, pêle mêle, à des menues dépenses de communication (quelques cartons d'invitation au vernissage, achats pour le verre offert au vernissage) et des dépenses inattendues (par exemple, "la redevance d'occupation du domaine public", si si ! ;).

 

Ce projet n'a aucun but lucratif, je ne me rémunère pas et je pioche dans mes économies.

 

Si d'aventure vos dons étaient supérieurs à mes attentes, je reverserais de l'argent au Refuge. La visibilité à travers une exposition, c'est une chose, mais le plus important est de pouvoir aider l'association à héberger des jeunes exclus et à les soutenir dans plusieurs aspects de leur vie.

 

[Derrière la photo, il faut fixer une armature solide puis prévoir un anneau qui viendra entourer la grille du jardin]

Visuel_kisskiss_3e-1440172029

 

 

 

En partenariat avec l'émission de radio Homomicro, sur Fréquence Paris Plurielle et sur le web. Homomicro-mistylake2-1441635326

Thumb_img_8993-1439901911
Florent Pommier

Né à la St Amour, j'aime les gens. Les aborder, échanger avec eux, apprendre d'eux en ce qu'ils éclairent notre propre chemin de vie, nos propres forces et faiblesses. Plus ils sont différents, mieux c'est, ça me bouscule. Moi seul sur une île, ça va deux jours, après il me faut rencontrer des êtres de chair ! Pourtant, je suis un amoureux de la... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Florent, Bravo pour ce projet, fait de beauté et de générosité! Si l'amour sort du cadre, c'est le cœur qui y gagnera de l'espace, alors tant mieux. Et quel beau lieu que le Parc de Bercy. Bonne chance!
Thumb_default
un beau projet qui raisonne avec l'actualité, bravo
Thumb_default
Beau projet !!!!