Cet été, je vais jouer pour la première fois au Festival d'Avignon mon one-woman show "Anaïs Petit croque les Grands". Ce Festival nécessite un investissement financier qu'il est difficile d'assumer seule. Je me suis lancée dans l'aventure et j'ai besoin de votre aide!

Large_anais

Présentation détaillée du projet

Pétillante et impertinente, la profession et le public s’accordent à dire qu’Anaïs Petit a déjà « tout d’une grande ».

 

Lauréate à seulement 26 ans de nombreux prix obtenus lors de festivals nationaux comme internationaux, elle a été révélée cette année sur Europe 1 grâce à son émission « La folle semaine d’Europe 1 » animée avec Marc-Antoine Le Bret, qui rassemble 1 million d’auditeurs chaque samedi.

 

Elle nous offre aujourd’hui un one-woman show unique dans lequel s’enchaînent sketches satiriques, parodies musicales et caricatures corrosives.

 

Toujours espiègle et souvent féroce, elle nous emmène sur les traces des grands, n’hésitant pas à établir des passerelles inattendues entre les générations.

 

Ainsi, durant une heure, des égéries de Gainsbourg aux chanteurs à succès des années 80, des figures emblématiques du cinéma à celles du monde politique d’aujourd’hui, c’est autant de Carla Bruni, Vincent Delerm, Florence Foresti, Anne Roumanoff, Audrey Tautou, Véronique Sanson, Les Rita Mitsouko, Catherine Frot et bien d’autres qu’Anaïs Petit transporte sur scène.

 

Virtuose et décapant, ce spectacle surprend aussi par sa grande qualité d’écriture.

 

Spectacle écrit par Anaïs Petit, James No et Guillaume Meurice. Mise en scène: Vincent Auvet

 

Prochaines dates sur Paris: le mercredi 18 avril à 21h et le mardi 19 juin à 21h au Théâtre Darius Milhaud (Paris 19e).

 

 

Pour découvrir des extraits de mon premier spectacle, c'est par ici:

 

 

 

Qui suis-je ?

Anaïs Petit

 

J'ai fait mes premiers pas en tant qu'humoriste sur la scène du FIEALD en 2007. J'ai ensuite enchaîné d'autres scènes ouvertes et cabarets parisiens, ce qui m'a menée à la création de mon premier spectacle, en 2009. Cette année-là, j'ai remporté lors du Festival Juste pour Rire de Nantes mon premier prix, celui de l'OFQJ (Office Franco Québecois pour la Jeunesse), qui m'a permis de me produire au Festival Juste pour Rire de Montréal l'année suivante!

 

Depuis j'ai participé à de nombreux Festivals d'humour, joué mon spectacle dans plusieurs salles à Paris, comme le Théâtre de Dix Heures, le Théâtre Popul'air du Reinitas ou encore le Pranzo, et aussi en province. Le Festival d'Avignon sera donc l'occasion pour moi d'apporter à ce spectacle une certaine visibilité, car Avignon attire environ 600 000 spectateurs chaque année!

 

La presse en parle:

« Dans l’art toujours difficile de l’imitation où il faut allier justesse vocale, mimiques, attitude et qualité d’écriture, la jeune femme s’en sort avec brio. Mais ne vous fiez pas à son regard d’ange, la jeune et douce Anaïs flingue à tout va et sans complexes ! » Le Dauphiné Libéré

 

« La relève est là » Le Figaro

 

Internet aussi:

« Originaire d’Arras, cette jeune humoriste talentueuse de 24 ans n’a pas fini de faire parler d’elle. Plus que l’imitation, le jury salue l’interprétation des personnalités qu’elle s’est choisie parmi une palette de chanteurs, d’acteurs, d’humoristes… haute en couleur.

 

Tour à tour, drôle (Audrey Tautou, Vanessa Paradis, Anne Roumanoff), authentique (Carla Bruni, Fanny Ardant), satirique à la Bedos (Brigitte Bardot), bouleversante (Annie Girardot), sensationnelle (Florence Foresti), Anaïs Petit ne laisse pas indifférent. Emporté par le tourbillon de ses personnages, on en arrive à perdre la notion du temps et, à la fin du spectacle, on en sort tout ragaillardi. » Ofqj.org

 

 

Pour écouter l'émission "La folle semaine d'Europe 1": http://www.europe1.fr/MediaCenter/Emissions/La-folle-semaine-d-Europe-1/

Pour écouter l'émission "Le tweet répondeur": http://www.europe1.fr/MediaCenter/Emissions/Tweet-repondeur/

 

Et pour plus d'infos, actu, photos, vidéos, etc.: www.anaispetit.com

 

 

À quoi servira la collecte ?

Avec 1250 euros je pourrai payer le prix de la location de la salle qui accueillera mon spectacle: le Théâtre du Verbe fou, où je jouerai les 8, 10, 12, 14, 16, 18, 20, 22, 24, 26, 27 et 28 juillet 2012 à 16h45.

 

Mon spectacle sera joué en alternance avec un autre, ce qui me permettra, les jours où je ne monterai pas sur scène, de distribuer des flyers toute la journée avec les copains humoristes (chouette!), mais aussi de pouvoir participer à ce Festival pour un coût un peu moins élevé. Je dis "un peu" car il faut savoir qu'à la location de la salle s'ajoutent d'autres dépenses, comme celle la location d'un studio (et pendant cette période, les prix sont très élevés), l'impressions des différents supports de communication (affiches, flyers), et la rémunération du personnel technique (régisseur, metteur en scène, etc.).