Aidez-nous a finaliser "ANNA", un portrait documentaire émouvant.

Large_collecte_ok_-_copie-1492865834-1492865846

Présentation détaillée du projet

 

          

Synopsis_-_copie-1488910900

 

Ce documentaire c'est le portrait d’Anna, dans toute sa singularité, sa complexité et surtout, en évitant tout cliché réducteur. Elle a aujourd'hui 25 ans et après une adolescence marginale marquée par son addiction à l’héroïne, Anna veut s’en sortir. Cure de désintoxication, reprise des études, suivi psychiatrique régulier, projet de roman et d’un recueil de ses nouvelles, Anna fait ce qu’elle peut.

J’ai filmé Anna durant plusieurs années dans sa quête identitaire, un voyage de l’intime vers le monde extérieur. Après s'être exclue de notre société pendant des années, va-t-elle y trouver sa place ?   

 

 

Bandeau_image_4-1488980270

 

Pourquoi_ce_film_-_copie-1488911073

 

Parce que c’est l’aboutissement d’un projet qui a commencé il y a des années

 

Je rencontre Anna en 2008. Elle avait 16 ans, moi 15. Trois ans plus tard, je réalise un premier court-métrage sur Anna qui commence déjà à aborder des sujets faisant sans cesse échos à l’actualité : les théories du genre, l’ouverture de « salles de shoot » en France, le chômage grandissant chez les jeunes, et la volonté tenace de certains, de vouloir toujours exclure des minorités marginales. Lors de ces débats publics, j’ai été profondément attristée d’entendre tant de clichés et autres absurdités sur ma génération. Il m’est alors apparu nécessaire de faire un premier film qui confronterait des préoccupations communes très actuelles à une réalité, celle de la vie d’une jeune femme. Naît alors le projet du film "Anna".

 

Je porte depuis trois ans maintenant ce projet, qui a eu la chance d'être développé dans le cadre de mon master à l’université Paris 8, bénéficiant du regard de Simone Bitton, Céline Gailleurd, et Nicolas Philibert qui a soutenu le projet auprès de Périphérie pour une résidence « coup de pouce ». Le montage se fera en juillet dans les locaux de Péripérie avec la monteuse Eulalie Korenfeld. Entre temps, je rencontre Fanny Chrétien, sensible à la représentation des femmes dans le cinéma, dont elle fait partie, rejoint cette aventure et y apporte une nouvelle dimension.

 

 

 

Parce qu’il offre un regard ouvert sur une génération

 

Il se dégage du parcours d’Anna une forme de beauté tragique et singulière que je veux mettre en lumière dans ce documentaire. C’est merveilleux tout ce que sa vie raconte sur le parcours d’une femme, d’une fille, d’une parisienne, d’une écrivaine, d’une toxicomane, d’une personne instable psychologiquement, d’une femme-objet, d’une femme amoureuse ... Anna, déjà si abîmée par la vie, offre à elle seule un millier de facettes. Sa quête identitaire nous plonge dans nos propres interrogations.

 

 

Parce qu’il offre un guide plein d’espoir

 

Se concentrer sur une reconstruction personnelle permet d’inscrire le film dans un regard positif et encourageant, d’écarter toute fatalité. Le film commence avec un vœu presque magique, comme ceux des héros littéraires à leur promise avant de partir dans une quête initiatique. En suivant Anna dans ses démarches, je veux montrer toute l’énergie qu’il faut pour s’en sortir.

 

Bandeau_image_1_-_copie-1488979897

 

 

De_quoi_sera_fait_-_copie-1488911192

 

Il se dégage dans la vie actuelle d’Anna plusieurs aspects que je veux traiter en particulier : son parcours médical, l’écriture, ses démarches administratives et son couple avec Julien dont la douceur s’oppose à un combat mené face au monde.

 

De l’extérieur à l’intime avec les entretiens

Le film se compose essentiellement d’entretiens, chez elle. Dérusher toutes ces images sur des années est un travail titanesque, il nous faut du temps, des locaux, du matériel avec la monteuse pour pouvoir ensemble choisir les bonnes séquences.

 

Bandeau_image_2_-_copie-1488980043

 

Et de l’intime à l’extérieur

Ses rencontres avec l’extérieur sont parfois un choc. Les rues parisiennes bondées aussi bruyantes que le sont les institutions débordées s’opposent au confort et à l’esthétique singulière de sa chambre. Plans fixes sur l’université Paris Descartes et le centre de désintoxication à l’hôpital Marmottan, comme des tableaux qui n’attendent qu’elle, à l’épaule marchant dans la rue, en travelling sur un scooter ou dans un bus pour filmer la ville comme une ballade, jusqu’au gros plans abstrait à la Défense, l’image change en fonction des différents environnements extérieur.

 

Anna_fume_-_copie-1488979207

À quoi servira la collecte ?

Pourquoi_soutenir_-_copie-1488910951

 

A ce jour le film, n'a aucun financement public, aucune chaîne de télévision.

Un premier film c'est souvent une auto-production, une aventure, des aléas.  

 

La Boîte à Songes & Comic Strip Production soutiennent le projet depuis la fin de mon parcours universitaire en investissant une partie du budget sur leurs fonds propres. Mais, la post-production est onéreuse et nous avons besoin de VOUS

 

 

Notre premier objectif 3 000 euros :

 

- financer une partie montage image !

- design de l'affiche 

- assurer le financement des contreparties 

- commission kisskissbankbank et frais bancaires de 8%

 

 

Camembert_-_copie-1488912047

 

Pouvons-nous dépasser la somme demandée?

 

OUI !!!

 

Notre deuxième objectif 5 000 euros : 

 

- financer entièrement le montage image

- financer le mixage et le montage son

- création d'une musique originale 

 

Notre troisième objectif 10 000 euros : 

- traduction / sous-titrage en anglais

- frais festivals

 

Bandeau_image_5-1488980219

 

 

C’est donc maintenant, en choisissant une contrepartie, que vous pouvez participer à l’aventure de ce film et vous procurer le DVD et des goodies que vous ne trouverez que sur KissKissBankBank !

 

Les fonds de cette collecte seront reversés à la boîte de production La Boîte à Songes.

 

Capture_d__cran_2017-03-23___11.05.38-1490263561

 

Index-1461765599-1490263436L'équipe de Arteesan se chargera de la réalisation des Totes Bags, dans leur atelier Parisien !

 

 

 

Thumb_logo_fb-1488926028
Fanny & Garance

Fanny Chrétien est productrice à La Boîte à Songes, une jeune société de production de films, implantée en région Centre et axée principalement sur le documentaire de création. La Boîte à Songes s’inscrit dans une volonté de produire des films d’auteur, portés par des regards affirmés, à vocation du plus grand nombre et de l’international. Garance... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Allez on vise les festivals !
Thumb_default
Bon courage pour la fin de la campagne, il faut que ce film puisse voir le jour (ou plutôt nos salles obscures) !
Thumb_default
Bonjour Garance, votre projet est magnifique, ,je vous souhaite une belle reussite Brigitte , une amie de Zab et de Antoine

Vous aimerez aussi

Widget_jacques_observe_-_copie-1506449060-1506449073
ZAMO présente