Le mythe d'ANTIGONE de Cocteau version rétro-futur, pour parler et laisser parler toutes les Antigone du monde , du présent et de l'avenir !

Large_antigone

The project

Antigone

 

 

Depuis 10 ans je travaille sur les mythes avec des auteurs tel que Tchekhov, Homère, Marivaux… Pour ces 10 ans je devais revenir à un texte fondateur. Une Tragédie. Celle d’Antigone.

 

C’est un projet qui me tient particulièrement à cœur parce qu’il marque la fin d’un temps et le début d’un nouveau, comme un passage, un intermédiaire, un relais entre deux mondes, une passerelle entre deux cycles.

 

Ce projet associera le mythe antique et la violence contemporaine d’un futur proche. J’ai pour cela la volonté d’unir des personnalités importantes du paysage culturel orléanais pour mettre en avant les forces de chacun dans un intérêt commun afin de bâtir une œuvre collégiale, le temps d’un instant, le temps d’un temps, le temps d’un possible.

 

Après les recherches sur Marivaux et nos multiples inversions (maîtres-valets, endroit-envers, homme-femme, passé-futur), je suis tombé sur une des phrases de Cocteau :

                        « la mort, c’est une naissance à l’envers »

 

Petite phrase qui résonnait furieusement avec l’actualité lybienne, syrienne, grecque…ces enfants chassant les dictateurs, ces militaires pissant sur des cadavres…

 

Cocteau disait aussi :      « la Grèce? Un pays mangé par les mythes ! »  

 

J’avais déjà découvert Jean Cocteau en 1992 quand j’ai monté à Paris Les mariés de la Tour Eiffel. J’ai toujours gardé cette émotion. Celle du bonhomme, fasciné par ce qui est à la fois intemporel et moderne, reprenant sous un éclairage neuf, les mythes créés par les grands tragiques grecs.

Pour cette version d’un Antigone, Cocteau reprend le sujet de Sophocle en contractant l’œuvre pour en tirer un paysage vu à vol d’oiseau : donner ainsi le rythme de son époque, et universaliser le drame par le recours délibéré à l’insolite et à l’anachronisme. L’abréger pour que le fil du drame ne se détende pas une seconde et « ne laisse respirer le spectateur que lorsque le rideau est tombé, comme un couperet de guillotine. »

 

Pour cette nouvelle aventure, nous travaillerons sur les peurs et les folies, la résistance et le pouvoir, la rébellion de la jeunesse et la sagesse de la vieillesse, le refus et la compromission.

Je proposerai une mise en scène rapide, directe, impatiente, brutale, concentrée.

Les décors rappelleront une cité antique « vernienne » .

Les costumes seront inspirés par le courant littéraire Steampunk (rétro-futur/ /futur à vapeur/science fiction ucronique - Jules Verne, HG Wells, Mary Shelley, Alan Moore et la Ligue des Gentlemen extraordinaires, par exemple…) - comme une allégorie d’une fiction d’anticipation dans un passé virtuel.

 

A sa création en 1922, son équipe était composée de DULLIN, d’ARTAUD, de PICASSO, de RADIGUET, de COCO CHANEL…

 

 

 

Derniers arguments,

En 2013, c’est l’anniversaire de la mort de Cocteau : 50 ans

C’est aussi l’anniversaire de la compagnie KRIZO : 10 ans

 

 

 

Petit rappel de circonstance : Krizo veut dire OR en Grec ancien et CRISE          en Espéranto.

 

 

 

 

 

 

Why fund it?

 

La collecte servira à financer l'affiche du spectacle , puis le décors, puis les lumières, puis les costumes, puis le, la, les....bref, ON A BESOIN DE VOUS  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!

 

 

 

 

ET SI VOUS METTEZ CHACUN 2 PETITS EUROS, nous serons HEUREUX !!!

 

VOUS ALLEZ FAIRE PETER LA BANK ET ON VA VOUS FAIRE DES KISS (tout cela en double...)

 

 

Thumb_tof1
KRIZO

Christophe Thébault Il se forme aux arts du spectacle dès 1987 et devient comédien professionnel et metteur en scène en 1995. Formation au jeu masqué par Renaud Robert, Luis-Jaime Cortez, Serge Poncelet, Ariane Mnouchkine, I Made Djimat, Jörg U. Lensing, Khagan, Philippe Pastot, Sarah Harper, Philippe Genty, Joseph Nadj, Claire Heggen, Eric de... See more

FAQ Questions about the project

+ TROUVEZ la double contrepèterie : "LA GRECE HISTORIQUE EN QUÊTE DES DIEUX"

à vous de jouer :

Newest comments

Thumb_tof1
restons debout !!!