"Après l'Enfer" est un court métrage de fiction mélangeant témoignages et inventions. Ishmael, enfant soldat congolais de 16 ans, débarque clandestinement dans le port de Saint-Nazaire. Le jeune garçon va tout faire pour survivre et se reconstruire dans une ville qui elle aussi est une victime de guerre.

Large_capture_d__cran_2012-05-15___13.06.13

The project

 

Note d’intention Avant d’être un scénario, « Après l’enfer » a été un ensemble d’impressions nées de ma rencontre avec un ancien enfant soldat Sierra-Léonais au cours d’un voyage en Australie. Ce que ce jeune réfugié politique a pu me raconter de son passé d’enfant soldat m’a énormément touché et il m’est apparu indispensable de faire partager ce témoignage au plus grand nombre de personnes possible, de façon à rappeler qu’il existe toujours une quantité importante d’enfants soldats en activité aujourd’hui et ce dans le monde entier. Ce scénario s’inspire de parties de l’histoire de cet ancien enfant soldat mélangées à mon propre imaginaire, tout cela rationalisé par un travail de recherche approfondi, mais également grâce à des rencontres avec des professionnels tels qu’un psychothérapeute spécialiste de l’enfant ou encore l’organisation Amnesty International. Il me paraît essentiel dans ce film de faire ressentir au spectateur l’horreur qu’a pu vivre Ishmael pendant son expérience d’enfant soldat. L’insertion de flashbacks composés d’images fortes aide à visualiser cette horreur mais également à comprendre le passé du personnage et à mieux l’identifier. Le choix de confronter Ishmael à la ville de Saint-Nazaire m’a tout de suite paru intéressant. D'une part, car c’est une ville qui elle aussi est une victime de guerre. Elle porte encore des cicatrices de la seconde Guerre Mondiale comme par exemple cet immense blockhaus ayant servi de base de réparation des sous-marins allemands. D’autre part car la ville de Saint-Nazaire s’oppose en tout point au pays natal d’Ishmael, la République Démocratique du Congo. La première est froide et déserte à certains endroits, la deuxième grouille d’habitants et avoisine souvent les 30°c. Saint-Nazaire fait également partie de ces cités portuaires qui disposent d’un fort potentiel visuel et esthétique par son architecture post-industrielle ; matières métalliques et formes géométriques ne font que renforcer l’identité de la ville. Enfin, le message plus général que je fais passer dans ce scénario est que tout être humain, d’où qu’il vienne et quelque soit son expérience passée, exprime à un certain moment de sa vie le désir de quitter l’endroit qu’il a toujours connu pour aller découvrir un ailleurs, persuadé que celui-ci sera forcément meilleur, plus beau. Hélas, beaucoup se rendent compte qu’ils sont bien loin de leurs espérances. François Pragnère DÉCORS DU FILM  

 

 

 

 

 

 

 

COMÉDIENS  

IDRISSA DIABATE (La Cité Rose)

 

 

CLOVIS FOUIN (Nannerl, la soeur de Mozart)

 

 

ALBERT DELPY (Le Skylab - Mammuth)

 

 

ISABELLE CÔTE WILLEMS (Une Aventure - Childrens)

 

 

BANDE ORIGINALE

 

La bande Originale du film sera composée par Pegase, ancien leader du groupe Minitel Rose.

 

 

 

 

 

 PRÉCÉDENTS FILMS  

 

 

Qui suis-je ?

 

J'ai d'abord été inspiré par les travaux du réalisateur américain Jim Jarmusch (Dead man, Ghost Dog). Après m'être installé à Paris à l'âge de 20 ans, je réalise mon premier court métrage, The Day I lost Control. En avril 2010, je m'envole pour l'Australie où je réalise Troubled Waters, mon deuxième film. Je suis de retour à Paris en avril 2011 ou je participe à la 4ème saison de la série Canal+, Mafiosa.  Je travaille aujourd’hui avec la société LIVE Productions à la réalisation d’un nouveau court métrage intitulé Après l’Enfer et qui sera tourné prochainement à Saint-Nazaire. 

 

 

François Pragnère

 

 

 

 

Why fund it?

Les fonds collectés serviront : - À pouvoir rémunérer tous les techniciens participant au film (1500 euros) - À pouvoir créer une composition musicale originale (700 euros) - À assurer la promotion du film (550 euros) - À permettre au film de vivre dans des festivals Français et Internationaux (250 euros)

 

 

Thumb_capture_d__cran_2013-06-02___11.26.17
François Pragnère

François Pragnère was first inspired by the work of American directors Jim Jarmusch (Dead Man, Ghost Dog) and Gus Van Sant (Elephant, Paranoid Park). After moving to Paris at 20, he worked as set boy for different film productions. In April 2010, he flew to Australia where he directed Troubled Waters, his first short film, shot on the Pacific... See more

Newest comments

Thumb_capture_d__cran_2013-06-02___11.26.17
Un immense merci à titoo44
Thumb_capture_d__cran_2013-06-02___11.26.17
UN GRAND MERCI À PPRAGNERE!
Thumb_capture_d__cran_2013-06-02___11.26.17
Thanks a lot to czuczuruczu! Franek