Merci de soutenir "Arachnées", pièce de danse-théâtre créée par la Cie Ahtenysti, qui se jouera au Festival OFF d'Avignon, cet été.

Large_photo.kiss

Présentation détaillée du projet

A​rachnées

Une pièce de danse-théâtre pour deux interprètes.

 

Conception, chorégraphie et interprétation : Maria Yannaros

Collaboration et interprétation : Mairi Pardalaki

 

Costumes : Katia Theurin

Musique : M.Marais, D.Scarlatti, J.F Telemann, T.Merula, C.Francesco, G.F Haendel

 

Durée : 1h

 

site web : www.ahtenysti.com

 

 

Après avoir été présentée à Paris et à Athènes, en 2013-2014, "Arachnées" se jouera, cet été, au Festival OFF d'Avignon, du 15 au 27 juillet, à 20H30, à la Chapelle de l'Oratoire (32, rue Joseph Vernet).

 

   

 

Argument de la pièce 

 

Deux créatures indéterminées, mi-femmes mi-araignées, sont enfermées dans un lieu étroit, clos à la lumière et à la vie, et condamnées à filer pour l'éternité. Lasses et exténuées, elles tentent péniblement de se remettre à l'ouvrage, encore une fois, mais une fenêtre - une échappatoire - espérée, mais à la fois redoutée, s'impose progressivement à leur regard et grandit dans leur âme...

 

 

 

 Photo2

 Crédit photo : www.ordinairextra.com

 

 

A propos d' « Arachnées »

 

 

 "Arachnées" résulte, avant tout, du désir de transposer les thèmes et l'atmosphère présents dans le théâtre symboliste de Maurice Maeterlinck (poète-dramaturge belge), dans une forme plus accessible qui emprunterait à la danse-théâtre. Sur fond d'un mythe revisité - celui d'Arachné, la Femme-Araignée tisserande -, se dévide une histoire où ressortent quelques uns des thèmes qui ont été chers à Maeterlinck ; parmi eux, la clôture, l'attente, le seuil terrifiant et infranchissable ou encore, la fatalité du destin et l'angoisse indéfinie qui pèsent sur les personnages. "Arachnées" invite le spectateur du XXIème siècle à plonger dans un univers étrange, d'une époque incertaine, et à observer, comme à travers le trou d'une serrure, et sans pouvoir les atteindre, des créatures secrètes et isolées, presque irréelles ; impuissantes et tragiques, maladroites et parfois drôles, à la limite de l'humain et de l'insecte.

 

    

Photo_3

 

 

 

À quoi servira la collecte ?

Cette collecte servira à financer notre participation au Festival d'Avignon 2014

 

Voici comment sera dépensée la somme collectée :

 

-1000 euros, pour la location de la chapelle.

-800 euros, pour l'hébergement des deux danseuses et un technicien

-400 euros, pour l'ensemble des supports de communication (affiches, flyers, programme)

- 300 euros pour le transport de 3 personnes (Paris-Avignon)

 

Si, le montant collecté, à la fin, dépasse notre objectif, nous utiliserons le supplément pour nous procurer du matériel (comme un tapis de danse, la sono, des lumières supplémentaires ...) et tout ce qu'il faut pour embellir le spectacle.

Thumb_doudelet
Ahtenysti

La Compagnie Ahtenysti est née de la rencontre de deux danseuses grecques, Mairi Pardalaki et Maria Yannaros, à Paris. Elles ont déjà collaboré à l'occasion de « Formes en vie » de Margarita Amarantidi mais surtout, à l'occasion de « Kyma », une création de Nina Dipla qui a été présentée dans diverses structures... Voir la suite