"Life Forms Found on a Life Boat" est le prochain EP d'Arch Woodmann dont la sortie est prévue pour mai 2012. A cette occasion, le groupe souhaite faire paraître un disque à la réalisation et au packaging soignés, en édition limitée à 300 exemplaires.

Large_visuelkkbb

The project

Arch Woodmann avait déjà fait appel à la confiance des internautes, amis, fans du groupe etc. pour financer le pressage de leur premier album "Draped Horse Blue, Licorne Argentée, Feather Blue" : le contact établi avec ces personnes qui avaient choisi de soutenir le groupe nous a beaucoup plu et nous nous rendons compte aujourd'hui de la place centrale des gens qui nous suivent. Nous avons confiance en notre projet et nous redoublons de motivation pour le défendre au quotidien !

Initialement prévu pour être un album, "Life Forms Found on a Life Boat" a été conçu entre Paris, Bordeaux et la Bretagne. A la fois enregistré dans différents appartements et maisons avec les moyens du bord, sans chercher à éluder bruits environnants, maladresses et dissonances ; et en studio (Audiotape, Paris), cet EP renoue avec le côté brut des premiers enregistrements du groupe tout en explorant une écriture plus spontanée, des textures plus synthétiques ; en intégrant aussi la trompette comme instrument à part entière.

Toujours pétri d'influences post-punk, post-rock (Fugazi, Do Make Say Think, Women) et pop (Bill Callahan, Chad VanGaalen, Lake) "Life Forms Found on a Life Boat" annonce de nouvelles directions pour une formation toujours en mutation et en mouvement, et désormais éclatée entre Paris et Bordeaux. 

Rejoints par le trompettiste Mathieu Hauquier (Petit Fantôme, Botibol) et le guitariste Benoît Guivarch (Carp, Landscape, Overhead, Grand Luxe) Arch Woodmann prendra la route en mai pour présenter sur scène les titres de l'EP des deux précédents albums ainsi que celui de l'album à venir. 

 

Qui suis-je ?

 



 

Michel Audiard écrit un jour cette tirade : "L'homme de la Pampa, parfois rude, reste toujours courtois". Pour l’homme des bois, c’est l’inverse. Sa courtoisie masque une rudesse inaltérable."

C’est ainsi qu’Arch Woodmann, tiré de ses rêveries bucoliques par un brutal mais salvateur retour dans le sauvage monde urbain, revient avec "Life Forms Found on a Life Boat". Bien sûr, il garde quelques feuilles mortes collées aux godasses. Bien sûr, il est toujours rêveur, toujours romantique.

Mais il arpente le bitume avec à l’esprit des mélodies plus sèches, des envies d’architectures plus complexes, et l’urgence inhérente à la Cité. Il sort du bois, et se fait à l’image de son nouveau monde : intranquille.

A la base un projet solo lancé par Antoine Pasqualini, Arch Woodmann connaît plusieurs formules, différents batteurs, et passe du statut de simple pseudonyme à celui de groupe composé de Lucie Marsaud (guitare, clavier, chant), Thomas Rozec (basse, chant), Benoit Guivarch (guitare, chant), Mathieu Hauquier (trompette) et Antoine Pasqualini (batterie, chant, guitare).







ARCH WOODMANN DANS LA PRESSE :

 

NOISE "Mighty Scotland fait clairement passer le parisien Arch Woodmann dans la catégorie supérieure, celle où l'épouvantail folk disparaît définitivement sous un luxuriant maquis où complotent Windsor For The Derby, June Of 44 et Fugazi, celle où les comparaisons s'effacent pour laisser place aux marques d'une évidente singularité, celle où classe et flamboyance prennent le pas sur une engageante ingéniosité. Très bonne surprise."

MAGIC "Comme toujours, l’herbe est plus verte ailleurs. C’est sûrement dans ce désir d’horizons lointains qu’un nombre croissant de formations d’ici s’est inventé une parenté imaginaire avec le post rock anglo-saxon aux immanquables paysages mélancoliques et autres climats tempétueux. De Syd Matters à We Only Said, sans oublier les incorruptibles Acetate Zero, chacun a puisé dans ses influences les plus intimes pour en tirer souvent le meilleur. Arch Woodmann ne dépareille pas sur cette liste non exhaustive de garçons fragiles anglophiles. Et pourrait même s’y retrouver en tête avec un deuxième album qui voit ce jeune Parisien sortir de l’autoproduction."

LONGUEUR D'ONDES "Nous étions quelques-uns à avoir salué la maîtrise de celui que l’on pourrait se risquer à appeler le Sufjan Stevens français (orchestration et arrangements à donner le tournis), et maintenant nul doute que sa petite horde de fans devrait accueillir de nombreux nouveaux membres."

LIABILITY "Mighty Scotland n'est pas un disque thérapeutique, il est tout simplement une oeuvre aboutie et terriblement belle. En définitive, il est clair que notre homme a approfondi et a poussé la logique de Draped Horse Blue... afin de créer un album aux multiples visages mais qui garderait comme principe de base un song-writing inventif et largement émotionnel."

 

Why fund it?

L'enregistrement de "Life Forms Found on a Life Boat" étant achevé, nous avons désormais besoin de votre soutien pour financer le mixage, le mastering, la fabrication et la promotion de cet EP. Pour la fabrication du packaging (qui est au cœur de notre projet et nous demandera beaucoup de temps) nous prendrons comme support une pochette cartonnée sur laquelle nous utiliserons un procédé de transfert à l'acétone à partir d'une impression couleur. Ce procédé de fabrication artisanal nous permettra de faire de chaque disque un objet unique, et de proposer une personnalisation des pochettes en fonction des envies de chacun.

Voici les différents coûts que nous devons prendre en charge pour mener à bien notre projet :

- Mixage en studio professionnel (5 journées de mixage) = 1000 € - Mastering (5 titres) = 500 € - Graphisme = 300 € - Fabrication des EP = 500 € - Pressage du CD à 500 exemplaires (vente + promo) = 700 € - Promotion par un(e) attaché(e) de presse = 1000 €