Il faut des fous pour parler avec sagesse des folies que font les sages: soutenez la parole d'Archibald !

Large_affichekkbb

Présentation détaillée du projet

Pendant la tempête qui gronde à l’acte deux du Roi Lear de Shakespeare, le fou, profitant d’une sorte de «brèche poético temporelle», s’échappe et débarque, comme pour une seconde naissance, sur une scène de théâtre.

 

P1000439

 

Dans quelle pièce est-il tombé?

Quel texte doit-il jouer?

 

P1000441

 

Perdu, il appelle Shakespeare à l'aide, et lui demande de lui écrire un nouveau rôle.

 

Il va pouvoir parler au public du XXIe siècle.

 

Mais comme il ne vient pas de nulle part, il est visité par ses fantômes :  Lear, Roméo et Juliette, Macbeth, Hamlet, Ophélie

 

et même un crâne, celui de Yorick, un bouffon comme lui.

 

Img_1388

 

Archibald, ce fou échappé des fous, manipule tour à tour toutes les grandes figures du théâtre Shakespearien. Il les mime, les singe, les incarne, et devient alors grand marionnettiste, leur donnant vie et mort, chair et émotion.

 

P1000388

 

Ce projet est né de l'envie d'Odile Burley, comédienne et conteuse, de travailler avec Ariane Bégoin, comédienne et metteur en scène, ainsi que Joëlle Latissière et Nour-Eddine Ali-Yahia pour l'écriture, sur l'univers des pièces et des personnages de Shakespeare.

 

Après un premiers temps de recherche personnelle, Odile et Ariane sont accueillies en février 2012 à La Générale (coopérative artistique, politique et sociale, 14 av. Parmentier Paris 11ème), pour une première phase d'improvisations et d'écriture.http:// http://www.lagenerale.fr/?cat=10&paged=4

 

Puis Joëlle et Nour-Eddine apportent leur participation au texte du spectacle.

 

 

Enfin, la nécessité de trouver une forme pour donner à voir ce kaléidoscope de personnages émerge du travail d'écriture scénique qui se poursuit en répétitions...

 

Alors...

 

À quoi servira la collecte ?

 

... Sur leur chemin, Odile, Ariane et Joëlle rencontrent l'inventive et enthousiaste Ombline de Benque, marionnettiste plasticienne, qui rêve, pour ce caméléon d'Archibald, un costume marionnette qui sculptera les personnages et deviendra un véritable partenaire de jeu, permettant à l'actrice de voyager dans plusieurs corporalités.

 

Img_2235

 

Ce "rêve de costume" s'étendra même à quelques "marionnettes" qui évoqueront des personnages miraculeusement sortis des pièces de Shakespeare.

 

P1000465

 

Accueillies en résidence de création à Comme Vous Émoi à Montreuil, Odile Burley et Ariane Bégoin y travailleront avec la chorégraphe Marie Sinnaeve pour le travail physique et Ombline de Benque pour le costume et les marionnettes.

 

Enfin, elles feront appel au talentueux et très professionnel Julien Dubois pour leur confectionner une très belle bande son.

 

Pour faire tout cela, et même avec la meilleure volonté du monde, il leur faut un petit budget: c'est à cela que servira la collecte.

 

 

Thumb_foufou
L'étoffe des rêves

Odile Burley voit le jour en Bretagne parmi les vents turbulents et les landes mystérieuses. Elle commence le théâtre à l’âge de 15 ans au Conservatoire de Région de Rennes avec Guy Parigot et Robert Angebaud, et participe, en 1984, à la création du Théâtre de l’Embarcadère. Elle joue dans La casa Nova mise en scène Robert Angebaud au Théâtre de la... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
C'est une idée géniale, un projet qui suscite la curiosité et je serai ravie de savoir que les théâtres se l'arrachent. Je le souhaite de tout coeur. Bonne route Archi
Thumb_default
C'est une idée géniale, un projet qui suscite la curiosité et je serai ravie de savoir que les théâtres se l'arrachent. Je le souhaite de tout coeur. Bonne route Archi
Thumb_default
C'est une idée géniale, un projet qui suscite la curiosité et je serai ravie de savoir que les théâtres se l'arrachent. Je le souhaite de tout coeur. Bonne route Archi