Trésors musicaux argentins du XX e siècle : participez à leur enregistrement par des artistes d'exception !

Large_image-argentisimo

Présentation détaillée du projet

 

Amoureux de la culture argentine, mélomanes, curieux des rythmes enivrants,  ce disque est pour vous!

 

ARGENTINISIMO est un programme d’enregistrement imaginé par le ténor  Ricardo de Aliaga en préambule du  centenaire de la naissance d' Alberto  Ginastera en 2016... Ce compositeur laisse une oeuvre majeure et vécut l’âge d’or du tango argentin, entre milongas, zambas, chacareras et carnavalitos... 

 

Outre des pépites de ce compositeur, d’autres trésors  musicaux argentins parfois connus telle Balada para un loco d'Astor Piazzolla, parfois jalousement gardés, complèteront l’enregistrement...

 

Le parti pris d’un disque voix et instruments a pour but de mettre également en lumière des textes de Borgès, Alberti et quelques autres poètes majeurs...

 

Certaines oeuvres constituent une première mondiale au disque.

 

Un disque-bijou aux rythmes fous, aux sonorités rares,  pour dire toute la folie, la sensualité et l’élégance de la musique argentine du siècle passé.

 

Au programme, des oeuvres d'Alberto  Ginastera ( 1916 - 1983 ), Carlos Guastavino ( 1912 - 2000),  Angel  Lasalla  ( 1914  - 2000 ), Carlos  Gardel ( 1890 - 1935 )  et Astor Piazzolla  ( 1921 - 1992 ).

 

Des artistes  particulièrement inspirés se sont rassemblés sur ce projet : Ricardo de Aliaga ( voix ), Gustavo Beytelmann ( piano ), Cyril Garac ( violon ), Maria-Pia Bonanni ( flûte ) et Nicolas Cousin ( percussions ).

 

Durée de l’enregistrement :   65 minutes

 

Enregistrement prévu à la Maison de la Musique et de la Danse de Bagneux sur piano Fazioli.

 

Fabrication en France.

 

Sortie du disque sous label O de Gammes, dont ce sera le premier opus, pour Noël 2014.

 

Nous vous proposons de devenir les mécènes de ce projet....

 

 

 

 

 

 

Les artistes 

 

 

Ricardo de Aliaga - Ténor lyrique léger

 

Né en Argentine, il commence très tôt ses études musicales de piano et de chant au Conservatoire National de Cordoba, sa ville natale avec Elida Schneiter, les poursuit à l’Ecole  de  Musique  du Théâtre  Rivera Indarte avec Mady Diétry, puis en Italie, à l’Accademia Santa Caecilia da Roma avec Maria Consoli et Giorgio Favaretto. Un cursus qui sera complété  à  l’Ecole Normale de Musique de Paris, où il obtient un Diplôme d'exécution musicale ( classe de Pierre Bernac ) et une Licence de Concert ( classe de Geneviève Touraine ).  Il a été lauréat du Concours International de la Mélodie Française ( Paris 1976 ),  Prix de la Mélodie Française  et du Concours International de Chant de l ‘U.F.A.M. en 1977. 

 

Ricardo de Aliaga a débuté sa carrière dans des productions de l’Atelier Lyrique du Rhin : « La fournaise ardente » de B.Britten, « Renard » d’I. Stravinsky, « Li sposi per accidenti » de Cimarosa,  «Mahagoniy » et « Happy end » de K. Weil, sous la direction d’ Yves Prin. Il chante aussi dirigé par William Christie, Simon Rattle, Lorin Mazel, aux Festivals de Saintes,  Bourges, Aix-en-Provence,  de Wallonie, du Quercy-Blanc, Schubert d’Alsace, Maurice Ravel de Monfort L’amaury, des Abbayes Normandes. Il chante dans les Choeurs à  l’Opéra Bastille, au Palais Garnier, au Théatre du Châtelet, à Radio France, au Teatro Olimpico de Roma, au Victoria Hall de Genève, à l’Institut de Cultura Hispanica de Madrid, au Real Ayuntamiento de Barcelona, au teatro del Libertador de Cordoba d’Argentine…

 

Ricardo de Aliaga se consacre plus particulièrement au récital de mélodies et de lieder, dans lequel il s’affirme comme un concertiste d’exception. Il chante en Amérique du sud et en Europe un vaste répertoire de concert allant du style classique jusqu’aux compositions contemporaines et musiques du monde d’origine folklorique et populaire. 

 

Enregistrements disponibles : 

Misa Criolla d' Ariel Ramirez  / Viaje al pais de Alicia d' Enzo Gieco ( Musidisc ).

Misa Criolla d'Ariel Ramirez  -  Chants et Danses de l’Amérique Latine - ( Universal Classics France ). 

 

Ricardo_baltaus

 

 

Gustavo Beytelmann - Pianiste

 

Il est né en 1945 à Venado Tuerto, Argentine, au sein d’une famille mélomane. Très jeune il commence à jouer du piano et accompagne son père, violoniste amateur de talent, dans les fêtes familiales. A 13 ans, il rentre dans l’orchestre de bal où joue son père. Là, il apprend à interpréter professionnellement le tango et d’autres musiques qui se dansent. C’est à partir de cette expérience qu’il décide de dédier sa vie à la musique. En 1962, il étudie le piano, l’harmonie et la composition à l’Institut de Musique de l’Université de Rosario. Quelques années plus tard à Buenos Aires il étudie la composition avec Francisco Kröpfl. Dans cette ville il mène une vie professionnelle et artistique intense. Il compose des musiques pour le cinéma, il travaille pour l’industrie du disque comme pianiste et arrangeur et fait partie de divers groupes de jazz.

 

En 1976 il émigre  à Paris. En mars 1977 Astor Piazzolla l’invite à participer à sa tournée européenne qui commence à l’Olympia à Paris. Puis Gustavo Beytelmann vit  quelques temps à Rome, où il compose pour la radio, la télévision et le cinéma italien. De retour à Paris il crée avec Juan José Mosalini et Patrice Caratini un trio qui se produira en Europe et en Amérique pendant plus de 12 ans. Ils enregistreront 3 disques qui témoignent de leur contribution à l’évolution du tango. En 2004 il est invité par le festival de tango de Buenos Aires où il joue un récital de piano solo au Théâtre Colón. Il est l’arrangeur et le pianiste du groupe Gotan Project.

 

A partir de 1993 Gustavo Beytelmann  intensifie son travail de composition. Il est compositeur en résidence à Dijon (1995/1998) et à Guebwiller (2002/2003). Sa musique est jouée régulièrement en Europe. Une de ses oeuvres vient d’être créée par l’Orchestre de Musique de Chambre de la Philharmonie de Berlin ( mars 2014 ).

 

Disques disponibles :" Violento ( label bleu ), " Tango " ( ASPIC ),  " L'autre Visage " ( Milan Records ), " Sigamos " ( Manana ).

 

Gustavo_beytelmann-2-72dpi

 

 

Cyril Garac - violoniste

 

Il est natif de Cannes et débute ses études musicales au Conservatoire de Grasse puis au CNR de Nice, avant d’être admis au Conservatoire National Supérieur de musique de Paris où il obtient un Premier Prix à l’unanimité de violon et musique de chambre dans les classes d’Alain Moglia et Christian Ivaldi. Lauréat de plusieurs concours nationaux et internationaux en France ( Grand Prix du Forum musical !de Normandie, Concours de cordes d’Epernay ), il se perfectionne par la suite auprès d’artistes tels que Philippe Hirschhorn, Joseph Silverstein ( violon solo de l’orchestre Philharmonique de Boston ), Sigmund Nissel ( Quatuor Amadeus )...

 

Il est régulièrement invité dans les festivals de musique de chambre en France et à l’étranger (Varna, Summer International Music Festival Bulgaria, Festival Enesco de Bucarest, Festival de Sintra au Portugal, Musicades de Lyon, Flâneries musicales de Reims, Festival de Stresa en Italie...) auprès d’artistes tels que Christian Ivaldi, Joseph Silverstein, Michel Debost, Bruno Giuranna  ou Alain Meunier.

En tant que membre du Quatuor à cordes Boréal (Paris) et de plusieurs ensembles de musique de chambre ( Le Banquet, 2E2M ) il participe à la création et l’enregistrement discographique de plusieurs oeuvres d’artistes contemporains.

 

L’envie de s’ouvrir à d’autres musiques le conduit tout naturellement au tango de façon quasi existentielle. Il se produit avec des artistes tels Gustavo Beytelmann, Juan José Mosalini, Julia Migenes et joue au sein du Quintette de Tango « El Despues » (concerts en France, Japon, Pays-Bas, Allemagne, Croatie, Grèce, Argentine ...). Il est membre de l’ensemble Tanguarda et du trio Beytelmann (piano, violon, clarinette) et se produit régulièrement en musique de chambre avec les musiciens du Scottish Chamber Orchestra.

 

Discographie Sélective : “ An Argentinian at the Louvre ” - Gustavo Beytelmann (Hamaco, 2001) - “ Crime Passionnel ” - Astor Piazzolla / Jean Guidoni  (Sergent Major Company, 2001) -  « EAU, VENT, ACIER » d’Eric Fischer, Quatuor Boréal ( Daphénéo ) - « E . CHAUSSON / M. GUETTIER : quatuors à cordes (Ameson) - « L’autre Visage « - Trio Beytelmann - octobre 2011 ( Milan Records ).

 

Cg_3

 

 

Maria-Pia Bonanni - Flûtiste

 

Conjointement à des études supérieures d’histoire de l’art, Maria-Pia Bonanni étudie la flûte traversière auprès de Geneviève Amar et Annick Marin... 

 

Elle est  Membre fondateur du quatuor de flûtes traversières Amare et participe à la création de l’Orchestre des flûtes traversières de Paris. 

 

Très attirée par les répertoires extra-européens, on la retrouve notamment dans la distribution du disque Latin Quaters  (Iintégral classic ). 

 

Elle a aussi participé à la  constitution du recueil « Les duos avec instruments à vent «  publié par la Cité de la Musique.

 

Bonanni

 

Nicolas Cousin – Percussionniste

 

Il débute le piano et la percussion au Conservatoire dʼAngers avec Fabrice Marandola, puis Thierry Le Cacheux et Jean Fessard. Il poursuit ses études avec François Desforges et Emmanuel Curt avant dʼintégrer le CNSM de Lyon dans la classe de Jean Geoffroy et Henri-Charles Caget où il a obtenu son Master mention très bien à lʼunanimité en juin 2013.

 

Passionné dʼorchestre, il a remporté la bourse  « Aïda » à lʼOrchestre du Capitole  de Toulouse et se produit  à lʼOrchestre National de Lyon, à lʼOpéra de Lyon, à lʼOpéra de Saint Etienne et à lʼOpéra de Limoges. Il a participé aux sessions 2010 et 2011 de lʼOrchestre Français des Jeunes et a joué en 2008 avec lʼOrchestre National dʼHarmonie des Jeunes. Il a joué sous la direction de Leonard Slatkin et Kwamé Ryan. 

 

A son répertoire figurent les incontournables de la musique symphonique mais aussi de la musique de chambre : Sonate pour deux pianos et percussions de Bartók, Le Carnaval des animaux de Saint-Saëns et Le Chant de la terre de Mahler arrangé par Schönberg, quʼil a récemment donné au festival des « Musicales » de Colmar dirigé par Marc Coppey ( 2012 ). 

 

En 2010, il a créé avec deux condisciples du CNSMD  de Lyon le TRIO SR9 qui entend offrir un large répertoire aux percussions, transcriptions ( Bach, Hersant, Gershwin au trimple marimba ) et créations ( Jodlowski et Montambault ).

Nico

 

 

À quoi servira la collecte ?

 

Objectif 1 : 

 

- Complément budget Prise de son / Mixage / Mastering  : 1000 euros

- Premier Pressage ( Made in France ! ) :  860 euros 

- Graphisme livret  8 pages trilingue  français - espagnol - anglais : 200 euros

- SDRM  (taxe de reproduction mécanique ) : 260  euros

- FRAIS KKBB 8 % : euros 180 euros 

 

Total  : 2 500 euros

 

A l’obtention de cette somme : Enregistrement  confirmé !

 

 

Objectif 2 : 

 

- 1 cachet d’enregistrement modeste pour chacun des  artistes :  2 000 euros et plus...

- FRAIS KKBB 8 % : 160 euros

 

Total  : 2 160 euros

 

A l’obtention de cette somme : Nos artistes ont le sourire!

 

Thumb_bd-1410784566
Bénédicte DEMEULENAERE

Ma vie professionnelle est emplie de ♪ exceptionnelles... Celles du Quatuor Ludwig, du Trio de Percussions SR9 et du Quintette de Cuivres Magnifica, que je transforme en dates de concerts. Quelques beaux projets musicaux ponctuels m'emportent également dans leur élan : après la production déléguée d'un CD consacré à la compositrice... Voir la suite

Derniers commentaires

Thumb_default
Bon courage!
Thumb_default
Hello Riccardo, j'attends avec impatience cet opus qui sera, j'en suis sure, un succès. Amitiés Danielle